Reconstruction de la route Gounghin-Fada N’Gourma : Les financements disponibles d’ici la fin du mois

LEFASO.NET | Par Jacques Théodore Balima • mercredi 11 juillet 2018 à 15h25min

Le président du Faso, Roch Kaboré, a reçu en audience, ce mardi 10 juillet 2018, la directrice générale Afrique de l’Ouest de la Banque africaine de développement (BAD). Avec Laure Akin-Olugbade, il a été question de la coopération entre le Burkina Faso et la BAD et le financement des projets dans notre pays. Pour l’occasion, la directrice générale a informé le chef de l’Etat de la mise à la disposition du Burkina Faso de financements pour la construction de la route Gounghin-Fada N’Gourma, longue de 50,4 kilomètres.

Reconstruction de la route Gounghin-Fada N’Gourma : Les financements disponibles d’ici la fin du mois
Présente à Ouagadougou dans le cadre de la conférence internationale de Paris sur le financement du Plan national de développement économique et social (PNDES), Laure Akin-Olugbade est allée, tôt le matin de ce mardi 10 juillet 2018, annoncer la bonne nouvelle au président du Faso.

« Nous avons rassuré le président du Faso que toutes les diligences ont été mises en œuvre pour que, notamment, le projet de la route Gounghin-Fada puisse être débloqué avant la fin de ce mois. Des avis nous sont parvenus, nous sommes maintenant disposés et fin prêts pour un démarrage de ces activités », a-t-elle indiqué à sa sortie d’audience.

En plus de cela, les deux personnalités ont passé en revue la coopération entre le Burkina Faso et la BAD. Des promesses de financements ont été formellement réaffirmées au président du Faso. « Nous avons également, avec son excellence le président de la République, passé en revue la coopération avec la Banque africaine de développement, examiné et confirmé les orientations, à savoir le soutien à l’agriculture […] et notre soutien au secteur de l’énergie avec une attention particulière à l’énergie solaire », a ajouté Laure Akin-Olugbade.

Participant à la revue à mi-parcours du PNDES, la directrice générale Afrique de l’Ouest de la BAD a rappelé que sa structure a déjà débloqué la moitié des financements promis au gouvernement du Burkina Faso. « À Paris, nous nous étions engagés à accompagner le gouvernement du Burkina Faso à hauteur d’un milliard de dollars. Aujourd’hui, à mi-parcours, nous avons déjà débloqué près de la moitié », a précisé la directrice générale. Selon elle, des projets, notamment sur l’énergie solaire, auront une attention soutenue de la BAD dans leur traitement.


Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés