Politique tarifaire 2014-2018 de l’ONEA

mercredi 11 juillet 2018 à 08h01min

Politique tarifaire 2014-2018 de l’ONEA

L’ONEA met en œuvre sa politique tarifaire 2014-2018 adoptée en Conseil des ministres le 24 juillet 2014. La structure de cette politique tarifaire tient compte de la mise en œuvre du volet urbain du Programme national d’approvisionnement en eau potable (PN-AEP) et du Programme national d’assainissement des eaux usées et excréta (PN-AEUE) dont l’ONEA est responsable.

Les tarifs sont étudiés pour que les gros consommateurs subventionnent l’accès à l’eau potable des petits consommateurs (mécanisme appelé subvention croisée) et que les grands centres financent et soutiennent les petits centres déficitaires (mécanisme appelé péréquation).

Cette politique tarifaire prend en compte les investissements réalisés par l’ONEA et les grands chantiers engagés pour résoudre durablement les problèmes d’approvisionnement en eau potable des populations des zones urbaines.
La substance de cette politique tarifaire se résume comme suit pour les tarifs de l’eau :
-  maintien du plafond et du tarif de la tranche sociale à 8 m3/mois et 188 FCFA/m3 ;
-  maintien du tarif de vente aux bornes fontaines à 188 FCFA/m3 ;
-  maintien du tarif de la redevance fixe mensuelle à 1000FCFA/mois ;
-  réajustement du tarif de la deuxième tranche (9 à 15 m3/mois) à 463 FCFA/m3 ;
-  réajustement du tarif de la troisième tranche (16 à 25 m3/mois) à 663 FCFA/m3 ;
-  réajustement du tarif de la quatrième tranche et du tarif appliqué aux professionnels et à l’Administration à 1104 FCFA/m3.

Ces tarifs sont applicables à partir des consommations du mois de juillet 2018 (factures transmises aux clients en septembre 2018).

Vos commentaires

  • Le 11 juillet à 08:37, par rabo En réponse à : Politique tarifaire 2014-2018 de l’ONEA

    Mesdames et Messieurs des Associations de défense des consommateurs, l’ONEA dit que le prix du m3 est déterminé pour un mois de consommation.
    Prenons la tranche sociale fixée à 8 m3 : " maintien du plafond et du tarif de la tranche sociale à 8 m3/mois et 188 FCFA/m3 ". Cela revient à dire que si un relevé concerne 60 jours ( absence des occupants de longue durée) pour un volume de 15 m3, ce n’est pas le prix de la 2ème tranche qu’il faut appliquer (car il faut consommer 15 m3 en 30 jours) mais bien le prix de la première tranche (8m3 pour le premier mois de 30 jours et 7 m3 pour le deuxième mois, approximativement).
    N’oublions pas que la mise en place de la première tranche vise à lutter contre la vie chère, suite à des revendications sociales.
    La Sonabel, comme l’Onéa, ne respecte pas les textes.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 09:40, par la cour ! En réponse à : Politique tarifaire 2014-2018 de l’ONEA

    C’est bien mais c’est pas arrivé .... À priori l’eau nous est vendue à prix social, mais les accessoires de la tarification la rendent extrêmement chère pour un burkinabé moyen. Or cette eau est vitale à tous, riche ou pauvre. S’il devait y avoir un produit de consommation, un seul qui bénéficie d’une détaxe complète, c’est bien l’eau potable ! Mais hélas, ....
    Moi je voudrais bien qu’on m’explique quelle différence il y a entre une PRIME FIXE et une REDEVANCE, et pourquoi je dois payer des frais de recouvrement (pénalité de retard) quand c’est moi même qui me déplace pour aller payer ma facture ??? A

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés