Avis de recrutement d’un coordonnateur de l’unité de gestion du programme pour les résultats

Communiqué • lundi 16 juillet 2018 à 09h10min

Avis de recrutement d’un coordonnateur de l’unité de gestion du programme pour les résultats : programme pour le secteur de l’eau et de l’assainissement

Avis de recrutement d’un coordonnateur de l’unité de gestion du programme pour les résultats

A. Contexte

En vue de l’amélioration de l’accès universel à des services d’eau et d’assainissement, le gouvernement du Burkina Faso a mise en place un programme d’appui au secteur de l’eau et de l’assainissement qui couvre la période 2018-2023.
Le Programme, financé dans une nouvelle approche dénommé « programme pour les résultats » est soutenu par la banque mondiale dont la contribution sera décaissée sur la base d’achèvement des indicateurs liés au décaissement (ILDs), qui seront vérifiés par une Agence de vérification indépendante (AVI) des résultats. Il vise à :

• améliorer l’accès, la durabilité, l’efficacité et la responsabilité de la prestation de services d’approvisionnement en eau et assainissement en milieu urbain et rural ;
• renforcer la base de connaissance pour la GIRE ;

• renforcer le capital humain pour garantir la pérennité de la prestation de services.

Le montage institutionnel et les modalités de mise en œuvre du Programme s’effectuent sur la base de la règlementation générale des projets et programmes de développement exécutés au Burkina Faso (Décret No. 2018- 0092 /PRES/PM/MINEFID du février 15 2018).

A cet effet, il sera mis en place une Unité de Gestion du Programme (UGP) au sein du Ministère de l’Eau et de l’Assainissement. L’UGP veillera à la mise en œuvre du Programme conformément au Manuel d’Opération du Programme (MOP) et sera responsable de la coordination, de la gestion des activités du Programme au quotidien, du suivi des résultats et de la préparation de rapports financiers et d’exécution du Programme. Elle sera chargée de fournir les informations requises pour la vérification indépendante des résultats par l’Agence de vérification des indicateurs (AVI). L’UGP sera chargée de préparer les rapports financiers intermédiaires consolidés et les états financiers consolidés.

C’est dans l’optique de la mise en place de l’unité de gestion du programme que le Ministère du l’eau et de l’assainissement assurant la tutelle technique du programme, souhaite recevoir des candidatures de personnes qualifiées pour le recrutement d’un (1) coordonnateur de l’unité de gestion du programme.

B. DESCRIPTION DU POSTE

I. Mission

Le Coordonnateur de l’UGP a pour mission d’assurer la coordination et la supervision de la mise en œuvre des activités du Programme. Il a une obligation de résultats dans l’exécution de la mission qui lui est confiée. À ce titre, il est responsable de l’atteinte des indicateurs liés au décaissement (ILDs) du Programme. Il répond de la bonne gestion du Programme devant le Comité de Revue du Programme et des départements de tutelle, auxquels il rend compte de la bonne élaboration des budgets et du contrôle de leur mise en œuvre, de l’optimisation des résultats auprès des partenaires institutionnels.

II. Attributions et tâches

Le Coordonnateur est chargé de :

• veiller à l’exécution technique, administrative et financière du Programme ;
• rendre compte de l’état d’exécution du Programme aux autorités de tutelle ;
• assurer la bonne utilisation des biens mis à la disposition du Programme ;
• veiller à la réalisation des inventaires initial et périodiques des biens du Programme ;

• rédiger les rapports périodiques et de fin d’exécution du Programme ;
• assurer la coordination et la supervision de la mise en œuvre des activités de l’ensemble des domaines de résultats du Programme conformément au MOP ;
• assurer les fonctions de direction de l’UGP ;

• planifier toutes les activités annuelles du Programme en collaboration avec les responsables techniques des DRs dans le cadre de la préparation du Programme de Travail Annuel (PTA) et les soumettre au Comité de Revue ;

• veiller à l’élaboration du projet de budget du Programme ;
• assurer le suivi de la qualité de l’exécution dans les délais des plannings d’activités et d’évaluation et d’exécution des différentes DRs du Programme ;
• veiller à l’élaboration du rapport annuel des achèvements des ILD du Programme ;

• superviser les missions d’audit technique, financier, environnemental et social ;
• représenter le Programme auprès des tiers, de l’État, des administrations particulières et de la Banque ;

• s’assurer du respect global des clauses contractuelles relatives aux activités du Programme ;

• organiser la communication interne et externe du programme ;
• exécuter toute autre tâche relevant de ses compétences que le Comité de Revue voudra bien lui confier en relation avec les activités du Programme.

III. Profil et expérience

Le candidat au poste de coordonnateur doit satisfaire aux exigences suivantes :
• être titulaire d’un diplôme de niveau BAC+5 en génie rural, gestion intégrée des ressources en eau (GIRE), eau et assainissement, hydraulique, hydrologie, hydrogéologie, ou équivalent ;

• avoir au moins quinze (15) ans d’expérience professionnelle dont au moins cinq (05) ans dans la mise en œuvre des projets et Programmes de développement ;
• avoir occupé un poste de responsabilité.

IV. Exigences du poste

Le candidat doit :
• connaitre les procédures d’exécution des projets et Programmes de développement en vigueur au Burkina Faso :
• avoir des compétences en management des projets et Programmes de développement, d’analyse, de planification stratégique et opérationnelle :
• avoir une grande capacité en matière de planification participative ;

• avoir une aptitude à conduire des équipes multidisciplinaires ;
• avoir un esprit de synthèse et une bonne capacité rédactionnelle ;
• avoir une aptitude à travailler sous pression et en équipe ;
• avoir des qualités personnelles : sens du contact, autonomie, créativité et investissement personnel ;

• avoir une connaissance de l’outil informatique, des logiciels courants (Word, Excel, Power point, internet explorer et autres outils de communication) ;
• être disponible à effectuer des déplacements fréquents sur le terrain ;
• Avoir une connaissance de l’anglais (écrit et parlé) serait un atout.

V. Conditions de candidature

• être de nationalité Burkinabé ;
• jouir de ses droits civiques ;
• être de bonne moralité ;
• être immédiatement disponible.

VI. Conditions d’emploi et lieu d’affectation

Les conditions d’emploi seront précisées dans un contrat de travail d’une durée d’un (01) an avec une période d’essai de trois (03) mois et renouvelable selon la performance. Toutefois, la durée totale des prestations ne peut excéder la durée du Programme.
Le lieu d’affection est Ouagadougou.

VII. Composition du dossier de candidature

Le dossier de candidature doit obligatoirement comporter les pièces suivantes :

• une demande manuscrite timbrée à 200 FCFA adressée à Monsieur le Secrétaire Général du MEA ;

• un Curriculum Vitae détaillé, récent et certifié sincère par le candidat, faisant ressortir l’expérience et les aptitudes du candidat (4 pages maximum) ;
• une lettre de motivation datée et signée (2 pages maximum) ;
• une copie légalisée du certificat de nationalité burkinabè ;

• une photocopie légalisée des diplômes et autres attestations ;
• une photocopie des attestations ou certificats de travail ;
• un casier judiciaire datant de moins de trois (03) mois et un certificat de visite et de contre visite timbré (timbre fiscal) à 300 FCFA (à compléter en cas d’admission).

Les dossiers de candidature devront parvenir sous pli fermé avec la mention
« RECRUTEMENT COORDONNATEUR DE L’UNITÉ DE GESTION DU PROGRAMME POUR LE SECTEUR DE L’EAU ET DE L’ASSAINISSEMENT » au plus tard le vendredi 20 juillet 2018 à 15 heures 30 au Secrétariat de la Direction des ressources humaines (DRH) du MEA, sis à Ouaga 2000 en face de la CARFO et à 100 mètre du côté Ouest de l’Ambassade des États Unis.

VIII. Procédure de recrutement

Le recrutement se déroulera en trois (03) phases :
Phase 1 : Présélection sur dossier
Phase 2 : Entretien oral avec un jury
Phase 3 : Enquête de moralité
N.B : Seuls les candidats ayant franchi la phase précédente seront contactés pour la phase suivante.

La publication des résultats se fera par voie de presse.

Les termes de références sont disponibles et pourront être consultés au secrétariat de la Direction des ressources humaines ou à l’adresse : www.mea.gov.bf allez à l’onglet ‟communiqués” ou ‟actualité”.

Le Secrétaire Général

Alassoun SORI
Officier de l’ordre National

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés