Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Religion : 12 nouveaux prêtres pour le diocèse de Ouagadougou

Accueil > Actualités > Société • • dimanche 8 juillet 2018 à 19h30min
Religion : 12 nouveaux prêtres pour le diocèse de Ouagadougou

Dans l’après-midi de ce samedi 7 Juillet 2017, la cathédrale de Ouagadougou a refusé du monde. Les nombreux retardataires ont dû occuper les hangars dressés dans la cour. Tout semblait complice de la réussite de l’évènement : un ciel gris avec peu de nuage ; un soleil moins brulant. Et les élus du jour, au nombre de douze, comme les douze apôtres.

Lorsque le gon de l’église retentit à 16 H 00 au rythme de l’angélus, les regards se tournèrent vers la sacristie ; au même moment, les chorales entonnèrent un chant d’entrée montrant le début des choses sérieuses. De la porte de sortie de la sacristie, un jeune servant avec de l’encensoir s’avançât comme les jours des messes dominicales suivit du portier du crucifix ; des cierges ; des lecteurs ; des acolytes ; des douze diacres vêtus d’étole en bandoulière signe du diaconat transitoire de l’église catholique de rite latin ; des prêtres ; de son excellence monseigneur Léopold Ouédraogo ; du Cardinal Philipe Ouédraogo, assisté d’un diacre et des agents de sécurité. Eux tous vêtus de blancs symbole de la pureté et de l’universalité, ils marchaient l’un après l’autre au rythme majestueux propre à l’église Romaine pleine d’autorité spirituelle, mais qui se manifeste dans l’humilité et l’accueil. Au même moment, le son du tambour africain battait son plein aux cotés des voies jubilatoires, des battements de mains et des cris de joie.

A l’intérieur, l’assemblée dans une ambiance festive et joyeuse applaudissait le Seigneur des moissons d’avoir fait grâce à son peuple de nouveaux pasteurs. Alors que son éminence le cardinal Philippe officiait comme l’ordinaire du lieu, il a connu la concélébration de Mgr Jean Marie CAMPAORE (évêque émérite) et de Mgr Léopold Ouédraogo (évêque axillaire) et plus d’une centaine de prêtres diocésains et religieux. En ce moment, la salle attendait la présentation des ordinants : cinq religieux et sept diocésains issus de l’Archidiocèse de Ouagadougou, à savoir :
-  deux prêtres de la Congrégation de la petite œuvre de la Divine Providence « Don Orione » : Père Patrice N. KONTOGOM et Père Arsène P.M . DABIRE ;
-  Deux prêtres de la Congrégation des Serviteurs des Malades « Les Camilliens » : Père Nestor BADOLO et Père Martinien Tapsoba
-  Un Petre Spiritain : Père Aimé ILBOUDO
-  Les sept prêtres diocésains : Abbé Bernadin Kizito Nikiema, Abbé Marcelin Kaboré, Abbé Emmanuel Kaboré, Abbé Nestor Nikiema, Abbé W . Tierry Nikiema, Abbé Fidèle Kaboré et Abbé Charles OUANGA

Dans un passé récent, ils étaient des vocandis, hier des diacres, mais aujourd’hui, ils sont « ordonnés prêtres de Jésus Christ éternellement selon l’ordre de Melchisédech » Heb 6 : 16. Ils ont répondu « OUI » devant le peuple. Souriant comme des anges, on pouvait lire à travers leurs visages leurs joies d’être élus parmi les appelés pour participer la salvation des âmes pour le christ. Eux qui après plusieurs années de philosophie et de théologie rêvaient l’accomplissement du sacerdoce dans leurs vies. Naturellement, ils ont connus des obstacles sur leur route, mais ils ont tenu bon pour le Christ ; ils ont renoncé aux choses de ce monde pour le service de leurs frères à cause du royaume. Devenus sacrificateurs, ils sont à jamais appelés à mendier les âmes pour le Christ à travers le monde, mais aussi à mendier la miséricorde de Dieu pour les âmes.

Ils sont en ce septième jour du septième mois de l’année les douze prêtres issus des douze disciples. Jeunes d’âge, pleins d’énergie, Dieu les a appelés pour conduire son peuple C’est dans un tel contexte que le cardinal Philippe Ouédraogo, s’appuyant sur la première lecture tirée du livre d’Isai 61 ,1-3 , a insisté sur « l’appel gratuit de Dieu » et la nature sacramentelle du sacerdoce qui demeure un appel irrévocable, l’émanation de la configuration du christ « in persona Christi ».

Pour le cardinal, dans son homélie, les trois conseils évangéliques sont conformes au style de vie de Jésus et doivent être pour les prêtres un signe de la configuration au Christ » Africae Munus No 111 . Pour conclure son message par la deuxième lecture Heb 5, 1-10 et de l’Evangile de Jean 15,9-17 , le cardinal attire l’attention du peuple de Dieu sur la nécessité de prier pour les prêtres ; de les soutenir « dans la vie et la mission d’évangélisation ». Il a également fait cas du fonds commun qui divise l’opinion burkinabè en appelant à la création du fonds de solidarité au profit des pauvres puisque c’est cette pauvreté qui pousse des jeunes à s’aventurer dans l’immigration illégale qui a fait 34000 morts entre 1998 et 2018 . Et dans cette lancée, il adresse enfin une prière pour les prêtres en déclarant sur un ton de supplication « oh, Vierge Marie, reine des pauvres……accomplis et protège leurs croissances, toi l’étoile de l’évangélisation ».

Apres l’homélie, le cardinal Philippe Ouédraogo a continué avec les vœux ; l’onction de la sainte huile, la remise de la patène et le calice, l’imposition des mains ; l’eucharistie et la bénédiction finale suivie des remerciements et la jouissance.

L’allégresse ; des louanges et des actions de grâces ont marqué cette cérémonie d’ordination. Renvoyés dans leurs paroisses respectives, les nouveaux prêtres sont appelés à manifester l’œuvre de miséricorde et de rédemption du Christ.

Edouard SAMBOE, (Stagiaire)
samboeedouard@gmail.com
Pour Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mariage d’enfants au Burkina : Il faut intensifier la lutte
Consommation des drogues par injection : Des journalistes outillés sur la réduction des risques
1re édition de la foire agro-sylvo-pastorale de Diabo : La commune valorise ses potentialités
Centre hospitalier universitaire de Ouahigouya : Une journée de salubrité pour des soins de qualité
Boucle du Mouhoun : Le projet PROMIRIAN dote sept communes de matériel pour la mise en place de services sociaux
Coordination nationale des associations d’enfants et de jeunes travailleurs du Burkina : Le bilan des activités de 2018 passé à la loupe
Journées Entreprises 2018 de 2iE : Faire de l’entreprenariat une stratégie d’insertion professionnelle
Province du Bam : L’ONG World Agroforesty Centre visite ses réalisations
Ecole nationale de police : Les élèves de la 48e promotion effectuent une sortie d’études dans les Hauts-Bassins
Revue annuelle du programme de coopération 2018-2020 entre le gouvernement du Burkina Faso et l’UNICEF : jauger le niveau de progrès réalisé
Ecole polytechnique de Ouagadougou (EPO) : Des réflexions pour son opérationnalisation
Sécurité alimentaire : L’ORCADE encourage les orpailleurs à la pratique de la culture familiale
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés