Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut façonner l’argile pendant qu’elle est molle.» Proverbes zoulou

Coopération Chine-Burkina : L’ambassadeur Tang Weibin reçu par Paul KabaThiéba

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Par Tambi Serge Pacôme Zongo • lundi 2 juillet 2018 à 15h10min
Coopération Chine-Burkina : L’ambassadeur Tang Weibin reçu par Paul KabaThiéba

Paul Kaba Thiéba, Premier ministre du Burkina, a reçu en audience, ce lundi 2 juillet 2018, l’ambassadeur de la République populaire de Chine en Côte d’Ivoire, Tang Weibin. L’une des raisons principales de cette rencontre, les préparatifs de la prochaine visite officielle au Burkina Faso d’une délégation chinoise conduite par le vice-Premier ministre chinois, Hu Chunhua.

Depuis le rétablissement des relations diplomatiques entre le Burkina Faso et la République populaire de Chine, le 26 mai dernier, les rencontres se multiplient et s’enchaînent. En effet, reçu en audience par le Premier ministre Paul Kaba Thiéba, l’ambassadeur de la République populaire de Chine en Côte d’Ivoire, Tang Weibin, avoue, à sa sortie, être venu échanger sur les préparatifs de la prochaine visite officielle au Burkina Faso d’une délégation chinoise conduite par le vice-Premier ministre chinois, Hu Chunhua. Il dit avoir également échangé sur la coopération entre les deux pays dans les domaines de l’économie et du commerce, la diplomatie, la santé, l’agriculture, l’éducation et bien d’autres.

L’ambassadeur de la République populaire de Chine en Côte d’Ivoire, Tang Weibin

L’ouverture de l’ambassade de Chine au Burkina Faso a aussi été au menu des échanges. La cérémonie d’ouverture officielle étant prévue pour le 12 juillet 2018, le plénipotentiaire chinois affirme avoir officiellement invité le Premier ministre à co-présider ladite cérémonie.

Pour une première rencontre avec le Premier ministre Paul Kaba Thiéba, Tang Weibin estime avoir rencontré une personnalité très aimable avec qui il est devenu ami.

En rappel, le Burkina Faso a interrompu ses relations diplomatiques avec la Chine Taïwan, le 24 mai 2018, ce, après 24 ans de coopération. La République populaire de Chine, qui l’a supplantée, a promis de reprendre 28 projets de coopération dont l’évolution a été impactée par la rupture.

Tambi Serge Pacôme Zongo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 3 juillet 2018 à 07:04, par bobo En réponse à : Coopération Chine-Burkina : L’ambassadeur Tang Weibin reçu par Paul KabaThiéba

    Suite à la publication,sur ce site, d’un article au divorce entre le BF et Taïwan, j’avais posé la question suivante : pourquoi faut-il se sentir obligé de s’éloigner de Taïwan pour se rapprocher de Pékin ? J’avais pris deux exemples que tout oppose :la France et le Vietnam qui ont des relations diplomatiques avec les deux "frères ennemis". Je n’ai jamais eu de réponse, pourquoi ???

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2018 à 12:24, par dori En réponse à : Coopération Chine-Burkina : L’ambassadeur Tang Weibin reçu par Paul KabaThiéba

    bobo, la réponse c’est qu’on a pas de réponse pour toi.Le Burkina Faso c’est le Burkina Faso, la France et le Vietenam c’est la France et le Vietnam.C’est Roch qui est au pouvoir qui sait ce qui bien pour notre pays.Quand bobo sara président il pourra avoir des relations avec qui il veut.Vive l’amitié entre le Burkina Faso et la Chine Pékin.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2018 à 15:09, par kamjon En réponse à : Coopération Chine-Burkina : L’ambassadeur Tang Weibin reçu par Paul KabaThiéba

    Monsieur de "Bobo", la ou les réponses avaient été données par le Président du Faso lors de sa dernière sortie où il a pris le temps de donner des explications assez claires. C’est avant tout des raisons économiques/financières qui ont guidé ce choix stratégique du Burkina. Si à cause de nos liens avec Taïwan, de grands projets régionaux sont bloqués, alors que nous devrions en profiter, si de grands projets économiques et sociaux sont proposés par la grande Chine au Burkina Faso, ce qui devrait améliorer nos conditions de vie, alors le choix ne devrait pas être difficile ! Soyons pragmatique !

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2018 à 18:42, par bobo En réponse à : Coopération Chine-Burkina : L’ambassadeur Tang Weibin reçu par Paul KabaThiéba

    Kamjon, vous ne répondez pas à ma question ! Pourquoi, en Afrique faut-il CHOISIR entre Pékin et Taïpeh alors que d’autres pays, et non des moindres, ne choisissent pas ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet 2018 à 12:20, par Hakim En réponse à : Coopération Chine-Burkina : L’ambassadeur Tang Weibin reçu par Paul KabaThiéba

    Bah !!! Ne soyons naif...
    Tawain a été mis à la porte car la Chine populaire avait un portefeuille bien plus rempli que leur frères ennemis insulaires.
    Ce comportement lâche démontre :
    - que les africains se vendent aux plus offrant ;
    - que les africains ne sont pas des alliés sûrs et qui changent leurs alliances au grès des circonstances bassement matérielles ;
    - que nous avons toujours la main tendue comme des misérables ;
    Hors la Chine est un grand prédateur et nous le verrons très bientôt ; ces gens là ne partagent pas se sont des prédateurs ;
    Nous mêmes ou nos enfants seront les comptables de ces alliances à court terme....

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Assemblée nationale : Bala Sakandé attendu fin mars en Chine
Bobo-Dioulasso : Séjour fructueux pour l’ambassadeur de France
Bobo-Dioulasso : L’ambassadeur de France au Burkina prend le pouls de la ville
Général Hanena Ould Sidi, commandant de la force G5 Sahel : « Il y a une composante police pour veiller au respect des droits de l’homme »
Diplomatie : L’ambassade royale du Danemark célèbre ses 25 années au Burkina Faso
Processus de Rabat : Le Plan d’action de Marrakech 2018-2020 lancé à Ouagadougou
Sambo Sidikou, Secrétaire permanent du G5 Sahel : « La responsabilité première de tout Etat, c’est la sécurisation de sa population »
Sommet de l’UA : La question sécuritaire au cœur des échanges entre l’Union européenne, les Nations unies et le Président du Faso
Approvisionnement en eau potable : Le Japon vole au secours de quatre villages de la commune de Silly
Coopération sino-burkinabè : Six voitures 4x4 remises au ministre de la Sécurité
G5 Sahel : Le président Roch Kaboré échange avec le secrétaire permanent sur la feuille de route
Libéria : L’ambassadeur Mahamadou Zongo a présenté ses lettres de créance au président Georges Weah
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés