Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Musique : L’artiste Bi Nabié présente son 4e album à Bobo

Accueil > Dans les Bacs • LEFASO.NET | Par Haoua Touré • dimanche 1er juillet 2018 à 17h30min
Musique : L’artiste Bi Nabié présente son 4e album à Bobo

Douanier de son état, l’artiste Bi Nabié a tenu son concert-dédicace, le vendredi 29 juin 2018, à la Maison de la culture de Bobo-Dioulasso. Le maire de la commune, représenté par son 4e adjoint, et le directeur régional de la douane, co-parrains de la cérémonie, des autorités coutumières et religieuses ainsi que de nombreux fans ont effectué le déplacement pour soutenir l’artiste.

L’ambiance était totale dans la soirée du 29 juin 2018 à la Maison de la culture de Bobo, à l’occasion du concert-dédicace du 4e album « Naa di a b’a yi soho » de l’artiste Bi Nabié. C’est l’un des rares concerts où l’artiste n’a pas eu besoin de solliciter l’accompagnement du public. À tous les morceaux chantés, le public se déplaçait au bas de l’estrade pour esquisser des pas de danse. Impossible pour eux de résister à ces rythmes traditionnels de Bi Nabié.

La soirée fut également agrémentée par les prestations de quelques artistes comme David et Sylvestre, Tènè Tinon, Tifis Lechanceux… Les co-parrains dont le maire de la commune de Bobo, représenté par son 4e adjoint Alain Sanou, et le directeur régional de la douane Ousseni Touré, ainsi que le représentant de la famille Nabié, ont tous adressé leurs encouragements et bénédictions à l’artiste.

Né à Kabourou dans la province des Balé, Bi Nebié, de son vrai nom Bi-Yèkè Nabié, est un agent de douane. Il est Dozo et descendant de Dozos. Très vite, il s’intéressa au « tianhoun » un instrument de musique adulé par son père dozo. Mais son père, également agriculteur, le voulait plutôt au champ. Devenu plus tard agent des douanes, Bi Nabié est rattrapé par son rêve d’enfance et recommence à s’intéresser à la musique. Il se forme durant deux ans à l’Institut de formation artistique de Ouagadougou en option guitare. Ses différentes affectations en tant que douanier lui permettront de découvrir d’autres peuples et d’acquérir une grande expérience en matière de musique burkinabè.

Il compte dans sa carrière plusieurs collaborations avec des troupes et vedettes de la musique burkinabè. C’est en 2004 que son talent est révélé à Niangoloko avec l’orchestre de la Cité du paysan noir, Banfora, ou il crée une association et un groupe musical du nom de Sira-Ba. Bi Nabié joue plusieurs instruments dont la guitare, le n’goni, l’orgue, le djembé et le balafon et compte à son actif quatre albums : Amour (1er album mis sur le marché en 2010) ; Le changement (2e en 2012) ; Baobo (3e en 2015) et le dernier né, « Naa di a b’a yi soho ».

« Naa di a b’a yi soho » signifie en bwamou « Il faut prendre sa douche avant de passer à table ». L’album comporte dix titres enregistrés dans quatre studios (Najoth, La bonne nouvelle, Kevinson Musik et Digital studio Ilarion) avec des touches particulières de professionnels aguerris et de balafonistes de renom comme Boloba Nabié et Zououyai Bognini.

Les dix titres abordent des thèmes comme le travail dans l’univers douanier et militaire, l’amour, la solidarité, un hommage aux Dozos… Les titres sont chantés en bwamou, français, dioula, mooré et gourounsi.
Pour la réalisation de ce 4e album, Bi Nebié a créé sa structure de production dénommée « Production agricole, artistique et culturelle (PAC-Nabié SARL) et a également bénéficié de la subvention du BBDA et du soutien de la Direction générale de la douane.

Bi Nabié, à l’issue du concert, a remercié tout le public et rendu un hommage particulier à l’organisateur de son concert, Lams de Dioulassoba, promoteur culturel, qui s’est donné corps et âme pour mobiliser les autorités, les spectateurs, la presse…
Il n’y a plus qu’à souhaiter bon vent à l’artiste Bi Nabié pour promouvoir son œuvre au Burkina et au-delà de nos frontières.

Haoua Touré
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Musique religieuse au Burkina : L’abbé Toby Ndiukwu chante « La Sainte messe »
Musique : L’artiste Djozi présente « Pogniagou », son nouveau single en featuring avec Marie Gayeri
Réconciliation nationale : L’artiste Oscibi Jhoann invite à la sincérité avec « Sougre Bargô », son 6e album
Musique : Floby présente « Wend’So », son 6e album
Musique : L’artiste Cisby signe son retour avec un nouvel album « Dankan ou destin »
Bobo-Dioulasso : « Julinio le Cerveau » dédicace son deuxième album intitulé « Deuxième mère »
Musique : L’artiste Sik-Sak présente « Rien que la paix au Faso », son deuxième album
Musique traditionnelle : « Saag-lii Kamba », le septième album de Fati Sidpayété
Musique : Zem-Zem, le nouveau-né de Miss Maya
Musique : « Covid-19/Covid Business », le nouveau single de Almamy KJ
Musique : Les Prêtres messagers chantent la paix au Burkina
Musique : Cristalline présente « Zounouon », son premier album
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés