Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si vous allez être un gagnant dans la vie, vous devez en permanence donner le meilleur de vous-même» Robert Kiyosaki

Réalisation d’infrastructures routières : Le président du Faso inaugure la rue Wemba-Poko

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Yvette Zongo • dimanche 1er juillet 2018 à 18h40min
Réalisation d’infrastructures routières : Le président du Faso inaugure la rue Wemba-Poko

Le président du Faso, Rock Marc Christian Kaboré, a inauguré officiellement la rue Wemba-Poko, ce samedi 30 juin à Ouagadougou. Réalisés par l’entreprise Globex Construction, l’aménagement et le bitumage de la rue Wemba-Poko a coûté 3 433 785 309 F CFA au budget de l’Etat.

Autorités politiques, civiles, coutumières, partenaires techniques et financiers et habitants du quartier Wemtenga, tous se sont mobilisés, ce samedi 30 juin 2018, pour prendre part à la cérémonie de l’inauguration officielle de la rue Wemba-Poko. Une Cérémonie qui a permis aux différents acteurs d’exprimer leur satisfaction. Pour le président du Faso, Rock Marc Christian Kaboré, président de cette cérémonie, c’est une fierté et une satisfaction d’inaugurer cette rue qui va permettre la mobilité des citoyens et à la fluidité du transport.

Rue Wemba Poko

« Il faut dire que ce travail a commencé à Ouaga et Bobo mais va cependant se poursuivre dans les autres arrondissements des différentes régions », a-t-il annoncé. Et pour ce faire, il a indiqué que c’est une nécessité de faire en sorte que le problème des nids de poule et des routes non-bitumées fréquentées puissent trouver des solutions définitives afin de respecter le programme présidentiel.

Eric Bougouma, ministre des infrastructures

Quant au ministre des Infrastructures surnommé « Éric Bulldozer » à cause de son engagement dans les différents chantiers, il a d’abord planté le décor de son discours en saluant la présence du président du Faso qui réjouit la population de Wemtenga, la population de Ouagadougou et du Burkina Faso. Et par la suite, Éric Bougouma a salué tous les acteurs qui ont permis que ce projet soit une réalité. Enfin, le premier responsable des Infrastructures a égrené le nombre de chantiers qui seront inaugurés d’ici à 2020. Selon lui, 4 700 forages, plus de 2 000 salles de classe, la Maison de la femme ainsi que d’autres infrastructures seront inaugurés d’ici la fin du premier mandat du président.

Et pour terminer son allocution, il a noté que la route Wemba-Poko est une fierté pour le programme du président du Faso, comme la route Koupéla- Gounghin, la route Kougoussi-Djibo, etc. Tout en rassurant le peuple sur la réalisation des chantiers promis, il a indiqué que « ce qui reste à faire dans les semaines, mois et années dépasse ce qui a déjà été fait ».

Signification de « Wemba Poko »

Henry Kabore, représentant des chefs coutumiers de Wemtenga

Contrairement à ce que pense le commun des mortels, « Wemba Poko » ne signifie pas « femme libre ». Wemba Poko signifie plutôt « médiatrice », a expliqué le représentant des chefs coutumiers de Wemtenga, Henry Kaboré. Selon lui, l’origine du nom « Wemba Poko » vient de l’histoire du royaume moaga. « Wemba Poko, comme on l’appelait, était la benjamine du Moogho Naaba Oubri, l’empereur des Moossé ».

Elle fut la première femme, intronisée roi et médiatrice du royaume moaga et était ainsi considérée comme la médiatrice dudit royaume. « Et c’est depuis ce jour-là qu’elle intervenait comme médiatrice pour apaiser les tensions et instaurer la paix », a-t-il révélé. « Toutefois, il faut savoir qu’un refus de sa médiation était considéré comme une malédiction et pour ne pas être cause d’une malédiction, sa médiation réussissait ». Et c’est donc sur cette base que la commission a décidé de donner son nom à la rue, afin de symboliser la médiation et le pardon au Burkina Faso.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Flintlock 2019 : 2000 militaires pour des exercices antiterroristes au Burkina
Bobo-Dioulasso : Des opérateurs économiques s’imprègnent du Schéma de libéralisation des échanges de la CEDEAO
Bitumage de la route Tougan-Ouahigouya : Le Fonds koweitien accorde 8 milliards de F CFA au Burkina
Drame de Yirgou : Plan international Burkina vole au secours des personnes déplacées
International business bank : Un nouveau siège pour traduire les grandes ambitions
Lotissement à Guéguéré : Lettre ouverte de résidents au ministre de l’Urbanisme et de l’habitat
Forum sur l’autonomisation et la responsabilisation des femmes : « Ma réputation m’est chère, mais la cause de la femme m’est encore plus chère », Alassane Bala Sakandé
African pitch roadshow : C’est parti pour la 2e édition au Burkina Faso
Excision : 45 cas internés à l’Action sociale de Kampti
Peste des petits ruminants : La campagne nationale de vaccination lancée à Toma
Gaoua : Des femmes dans la rue pour réclamer de l’eau
Transmission du VIH mère enfant : Le REGIPIV-BF obtient des résultats satisfaisants dans la région du Centre
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés