Forum national des acteurs de la protection sociale : La troisième édition prévue du 3 au 5 juillet 2018, à Ouagadougou

LEFASO.NET | Par Tambi Serge Pacôme Zongo • mercredi 27 juin 2018 à 17h00min

Les membres du groupe thématique protection sociale du Secrétariat permanent des organisations non-gouvernementales(SPONG) ont tenu une conférence de presse dans le but de faire connaître les actions du secrétariat en matière de protection sociale. Il s’est également agi, pour eux, de procéder à l’annonce de la tenue du 3e forum national des acteurs de la protection sociale. C’était ce mercredi 27 juin 2018, au niveau de la salle de réunion de l’institution, à Ouagadougou.

Forum national des acteurs de la protection sociale : La troisième édition prévue du 3 au 5 juillet 2018, à Ouagadougou

Du 3 au 5 juillet 2018 se tiendra à Ouagadougou, le 3e forum national des acteurs de la protection sociale. Cependant, avant d’aborder les tenants et aboutissants d’un tel événement, il était de bon ton, pour les membres du groupe thématique protection sociale du Secrétariat permanent des organisations non-gouvernementales(SPONG) de communiquer sur les actions du secrétariat en matière de protection sociale.

Le SPONG et ses actions de protection sociale

C’est véritablement en 2012, s’en tenant aux mots du facilitateur du groupe thématique protection sociale du Secrétariat permanent des organisations non-gouvernementales(SPONG), Gabriel Compaoré, que ledit secrétariat s’est lancé dans le domaine de la protection sociale, aux côtés des partenaires, notamment l’Etat et l’UNICEF. Ce, dans le but de faire aboutir la formulation de la politique nationale de protection sociale, qui définirait à son tourles grandes orientations pour les filets sociaux et l’assurance sociale.

Facilitateur du groupe thématique protection sociale du Secrétariat permanent des organisations non gouvernementales(SPONG), Gabriel Compaoré

Ainsi, fait savoir le facilitateur Compaoré, est né avec l’appui de l’UNICEF, un groupe thématique d’experts sur la protection sociale au sein du SPONG. Sa finalité, « contribuer à l’amélioration de l’accès des populations vulnérables aux services de base à travers le renforcement de la voix et l’influence de la société civile pour des politiques publiques cohérentes et efficientes aux services des couches vulnérables », a-t-il ajouté.Qu’en est-il de ses actions de protection sociale ?

Les actions du SPONG, par l’entremisede son groupe thématique protection sociale, s’inscrivent dans l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi citoyen des politiques sociales. En effet, depuis 2012, raconte Gabriel Compaoré, le SPONG, avec l’appui de l’UNICEF, met en œuvre des actions et projets pour « l’amélioration de la participation et de l’influence de la société civile dans le suivi de la politique nationale de protection sociale ».
Il est de facto membre d’un dialogue permanent avec le gouvernement dont l’idée est d’arriver à faire de la question de protection sociale un axe aussi important.

« En dépit des défis qui restent énormes, après plus de cinq ans d’engagement sur cette thématique, nous pouvons nous réjouir d’avoir contribué à de grandes avancées dans ce domaine », a fait savoir M. Compaoré, avant de passer à l’énumération de quelques-unes : « la loi sur l’assurance maladie universelle, le développement et la reconnaissance par les autorités et les citoyens de l’importance des mutuelles de santé, etc. ».
Il affirme, pour l’heure, être dans la dynamique de renforcement des actions par les initiatives de contrôle citoyen des diverses mesures prises par le gouvernement.Ce qui expliquerait la tenue d’un troisième forum national des acteurs de la protection sociale.

3e forum national des acteurs de la protection sociale

Une vue des Hommes de média présents

Selon la chargée de communication et de plaidoyer du SPONG, Roukiattou Ouédraogo, le 3e forum national des acteurs de la protection sociale se déroulera à Ouagadougou, du 3 au 5 juillet 2018, sous le thème : « La protection sociale comme un moyen sûr d’éradiquer la pauvreté : constats, défis et perspectives dans l’atteinte des objectifs du PNDES en vue de la réalisation de l’agenda 2030 ».
Ledit événement sera placé sous le parrainage du Premier ministre, Paul KabaThiéba. L’objectif général du forum est de « susciter un débat et d’engager la réflexion multi-acteurs autour des grands enjeux et défis de la protection sociale au Burkina Faso en lien avec les engagements nationaux et internationaux pour l’éradication de la pauvreté d’ici à 2030 », a indiqué Roukiattou Ouédraogo.

Trois jours durant, les travaux, eux, s’effectuerontsous forme de séances plénières, de panelset seront articulés autour de quatre thématiques. Il est également prévu, en marge des travaux, une exposition afin de permettre aux acteurs de faire connaître leurs actions et initiatives dans le domaine de la protection sociale. A noter pour la participation gratuite à l’exposition, que seulement les dix premiers inscrits seront retenus, compte tenu de l’exiguïté de l’aire disponible.

Ce sont environ 80 participants qui sont attendus à ce forum. Il est question d’autorités locales (représentants d’associations de collectivités territoriales du Burkina Faso), d’acteurs étatiques (ministères et service technique actives dans la fourniture de service sociaux de base), des partenaires techniques et financiers, de l’Assemblée nationale et de bien d’autres.

Bref aperçu du groupe thématique protection sociale et du SPONG

Le groupe thématique protection sociale du Secrétariat permanent des organisations non-gouvernementales(SPONG) est un espace de dialogue et de mobilisation des organisations membres et alliés du SPONG. Il a officiellement été lancé le 11 juillet 2013.Et compte aujourd’hui, plus d’une soixantaine de membres investis dans la protection de l’enfance ; la protection des personnes âgées, exclues, ou vivant avec un handicap ; l’accès équitable et universel aux services d’éducation…

Le Secrétariat permanent des organisations non-gouvernementales(SPONG) est présenté comme le premier collectif des Organisations non-gouvernementales(ONG) et associations de développement au Burkina Faso. Il regroupeplus de 200 ONG et associations.Depuis sa création, en 1974, il s’est mis au service des personnes pauvres et vulnérables, et en dialogue avec le gouvernement, en vue de veiller à la prise en compte de leurs préoccupations.

Tambi Serge Pacôme Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés