Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’âge d’un homme digne de ce nom ne devrait pas se calculer en années, mais en services rendus. Norbert Zongo» 

Énergies renouvelables : Des acteurs tiennent un atelier de planification énergétique à Ouagadougou

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Mines, mineurs, miniers, énergie • LEFASO.NET | Par Dimitri Ouédraogo • mardi 26 juin 2018 à 11h00min
Énergies renouvelables : Des acteurs tiennent un atelier de planification énergétique à Ouagadougou

Le Global Green Growth Institute (GGGI), en partenariat avec le ministère de l’Environnement, l’IRENA et Green Climate Fund, organise, du 26 au 28 juin 2018 à Ouagadougou, un atelier régional de formation sur la planification énergétique et la mise en œuvre des Contributions nationales déterminées (CND). C’est le secrétaire général du ministère de l’Environnement qui a ouvert l’atelier ce mardi 26 juin 2018. L’activité réunit des participants venus du Sénégal, de la Gambie, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée et du Burkina Faso.

« Planification énergétique et mise en œuvre des CND », c’est sur ce thème que le GGGI et ses partenaires vont échanger durant trois jours à Ouagadougou. Ce mardi 26 juin 2018, le secrétaire général du ministère de l’Environnement, Dr Sibidou Sina, a, au nom du ministre, procédé à l’ouverture officielle des travaux. Cette activité réunit des participants de cinq pays de la sous-région que sont le Sénégal, la Gambie, la Côte d’Ivoire, la Guinée et le Burkina Faso. L’objectif de l’atelier est de renforcer les capacités des participants afin d’améliorer quatre points essentiels.

Il s’agit d’abord de planifier la mise en œuvre de la CND, partager les expériences et les meilleures pratiques. Ensuite, il y a l’élaboration des plans de mise en œuvre des CND et l’établissement de liens clairs avec les ODD. En outre, l’on note la connaissance sur les besoins de financement climatique dans le but de renforcer le rôle du secteur privé. Enfin, il y a la capacité des agences nationales de développement à développer des projets de pipeline et à soumettre des propositions de projets de grande qualité.

C’est une initiative que salue Dr Sina. Il espère l’engagement des principales parties prenantes à relever le défi commun de la mise en œuvre des CND de façon générale et sa composante énergie en particulier. Cela en vue d’accompagner la transition du Faso vers une croissance verte fondée sur une vision concertée telle que traduite dans le PNDES. Pour Dr Mahamadou Tounkara, représentent résident de GGGI, a laissé entendre que cette rencontre traduit les volontés de consolider les acquis et les expériences réussies d’ici et d’ailleurs tout en forgeant le networking et la coopération Sud-Sud. Ouvert ce mardi 26 juin, l’atelier refermera ses portes le 28 juin 2018.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Travail des enfants sur les sites aurifères : Les acteurs à la recherche d’alternatives durables
Artisanat minier au Burkina : Eau vive examine la situation des droits humains sur les sites d’orpaillage
Mines : Les nouveaux membres de la Commission consultative du travail renforcent leurs connaissances sur le secteur
Mils d’or 2018 : Karim Namaono remporte le premier prix
Transparence dans l’exploitation de l’or : Namissguima prend connaissance du rapport 2016 de l’ITIE-BF
Exploitation de l’or : À Yalgo, les inquiétudes et incompréhensions du maire
Iamgold Essakane SA : Une décennie « dorée », ça se fête !
3e édition de la SAMAO : Pour faire du secteur minier un moteur de croissance et de développement durable en Afrique
Transparence dans les industries extractives : Matinée de redevabilité à Gogo, dans le Zoundwéogo
Énergie : BioTherm Energy et Canopy aux commandes de deux projets photovoltaïques au Burkina
Transparence dans l’extraction minière : La population de Mogtédo voit désormais clair
Lettre ouverte au ministre des Mines et des Carrières, Oumarou Idani : « Nous défendrons notre colline sacrée coûte que coûte »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés