Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’âge d’un homme digne de ce nom ne devrait pas se calculer en années, mais en services rendus. Norbert Zongo» 

Programme régional d’économie d’énergie : L’UEMOA en quête de textes communautaires pour atteindre l’efficacité énergétique

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET | Par Tambi Serge Pacôme Zongo • lundi 25 juin 2018 à 15h30min
Programme régional d’économie d’énergie : L’UEMOA en quête de textes communautaires pour atteindre l’efficacité énergétique

Un atelier régional à l’effet de valider des avant-projets de textes communautaires sur l’efficacité énergétique dans l’espace de l’Union économique et monétaire ouest-africaine(UEMOA), s’est ouvert ce lundi 25 juin 2018, à Ouagadougou. Il est prévu pour durer deux jours, soit du 25 au 26 juin 2018.

Faire de l’efficacité énergétique un des leviers du développement socio-économique de la région. Telle est la volonté affichée des Etats membres de la commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine(UEMOA). Aussi, compte tenu des conclusions de la Conférence des parties (COP 21), « Entreprendre des actions en vue de maintenir la température du réchauffement climatique sous la limite de 2°C par rapport à l’ère préindustrielle », il s’avère, selonle représentant du Comité national de tutelle et de suivi du Burkina Faso(CNTS), Dr Abdoulaye Sérémé, plus qu’important de mettre en œuvre des initiatives dans le but de maîtriser l’énergie.

Ainsi dit, et reconnaissant le fort impact de l’énergie dans la croissance économique et sociale d’un pays, il n’a pas manqué de remercier l’Organisation internationale de la francophonie(OIF) pour son engagement à accompagner les pays de l’UEMOA dans les efforts de réduction énergétique et de réduction de la pollution de l’environnement.

Le chargé de mission, représentant le commissaire du département de développement de l’entreprise, de l’énergie, des mines et de l’économie numérique à l’UEMOA, Roger Hounkanrin

Le chargé de mission, représentant le commissaire du département de développement de l’entreprise, de l’énergie, des mines et de l’économie numérique à l’UEMOA, Roger Hounkanrin, estime qu’en matière d’énergie électrique, il ne faut pas se contenter d’investir dans la production d’équipements, mais utiliser de façon rationnelle l’énergie qui est produite.
Il dit alors attendre des participants réunis au présent atelier, la validation des avant-projets de textes communautaires sur l’efficacité énergétique, initiative régionale pour l’énergie durable ; la validation des deux textes communautaires qui font l’objet dudit atelier que sont l’étiquetage des appareils électroménagers et le code d’efficacité énergétique des bâtiments neufs.

L’étiquetage des appareils électro-ménagers, selon le chargé de mission, vise à faire de telle sorte que tous les appareils électroménagers qui seront importés dans l’espace UEMOA soient de type éco-énergie.
Pour le second texte, l’intention est d’encadrer la construction des bâtiments de sorte qu’ils consomment moins d’énergie. Après cette étape de validation, « les textes vont suivre la procédure normale de passage au niveau du conseil des ministres pour leur application au sein des Etats membres », a-t-il en outre fait savoir.

Mamadou Koné, représentant le directeur de l’Institut de la francophonie pour le développement durable (IFDD), est convaincu que les objectifs d’accès universel à l’énergie durable ne seront pas atteints à l’horizon 2030 sans les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, et sans une certaine harmonisation du marché communautaire.
De fait, il invite experts et professionnels, à exploiter leur position unique de visibilité sur l’ensemble des initiatives des pays membres, à se parler et à animer les écosystèmes nationaux de l’efficacité énergétique. Ceci, à l’effet de faciliter les nécessaires synergies nationale et régionale, à travers une transposition réussie des outils normatifs et règlementaires régionaux.

Tambi Serge Pacôme Zongo
Lefaso.net

Messages

  • Bonsoir
    Merci pour ces initiatives très appréciables mais allons au delà : Pouvons nous faire en sorte que chaque pays Africain forme des ingénieurs et techniciens pour que nous produisions nous mêmes par ex des plaques solaires....et que dans chaque village cette énergie solaire soit accessible ? Ayons des rêves et réalisons les car toutes les administrations africaines sont pleines de projet et de déclarations issues de rencontre, séminaire colloque.....mais nous sommes toujours sur la route du développement. On a tous appris à l’école primaire que le fleuve Congo seul peut alimenter l’Afrique en Hydro électricité mais nous sommes encore à la traîne !!!!!!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Journées portes ouvertes des entreprises culturelles : Les acteurs satisfaits de l’organisation de la 2e édition
Financements extérieurs : TruBudget, le logiciel qui assure la transparence
Contrôle fiscal : 50 agents en ordre de bataille contre les actes illégaux
Commerce international : Le Burkina veut mettre en œuvre l’accord de facilitation des échanges de l’OMC
Aide publique au développement : Le Burkina a bénéficié de 663,11 milliards de F CFA en 2017
4e édition du Salon des banques et PME de l’UEMOA : Bobo-Dioulasso à l’honneur
Mécanisme de financement mondial : Un milliard de dollars US pour améliorer la santé et la nutrition des femmes, des enfants et des adolescents
Développement du Secteur des postes : Les acteurs du domaine valident la stratégie nationale
4e édition du Salon des banques et PME de l’UEMOA : Rendez-vous du 8 au 11 novembre à Bobo-Dioulasso
15e édition du SIAO : La Direction générale des impôts se rapproche des contribuables
Economies locales : Le PADEL tisse sa toile dans six autres régions du Burkina
Région de l’Est : Les autorités administratives et les acteurs économiques se concertent
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés