Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Comité local de l’eau de Mouhoun-Tâ : Une assemblée générale pour présenter le bilan de 2017 et les activités de 2018

Accueil > Actualités > Environnement • • dimanche 24 juin 2018 à 23h15min
Comité local de l’eau de Mouhoun-Tâ : Une assemblée générale pour présenter le bilan de 2017 et les activités de 2018

La première assemblée générale du Comité local de l’eau (CLE) de Mouhoun-Tâ, au titre de l’année 2018, s’est tenue le jeudi 21 juin 2018 à Kamadena, localité située à environ 20 km de Dédougou. L’ordre du jour soumis à l’appréciation des différents invités par le haut-commissaire du Mouhoun et président du CLE Mouhoun-Tâ, Moussa Zabré, a porté sur le bilan moral, le bilan des activités menées en 2017, la présentation du programme d’activités 2018 et les activités financées par la SEMAFO.

Le Comité local de l’eau (CLE) de Mouhoun-Tâ est une instance locale de concertation, de promotion, d’animation et d’échanges entre les acteurs de l’eau. Son champ d’action couvre trois provinces à savoir les Banwa (Sanaba : 14 villages), la Kossi (Bourasso : 9 villages) et le Mouhoun (Dédougou : 11 villages et Ouarkoye : 13 villages). Soit un total de 63 villages. Il fait partie des 16 CLE de l’Agence de l’eau du Mouhoun.

L’engagement de l’Agence de l’eau du Mouhoun (AEM) à accompagner l’effort d’opérationnalisation de ces instances s’est traduit par une subvention de leurs activités soumises à son appréciation. L’appui financier au CLE Mouhoun-Tâ, pour la réalisation de ses activités en 2017, a été d’un montant de 7 258 500 F CFA pour la protection et la restauration des berges du fleuve Mouhoun. La mise en œuvre des activités et leurs composantes a fait l’objet d’un protocole d’exécution entre l’AEM et le CLE Mouhoun-Tâ.

Le haut-commissaire des Banwa, Moussa Zabré (1er à gauche) ; le haut-commissaire du Mouhoun et président du CLE Mouhoun-Tâ (milieu) ; et le maire de la commune de Dédougou.

Par ailleurs, le CLE Mouhoun-Tâ, à lui seul, n’aurait pu accomplir toutes ces activités, sans le soutien de ces partenaires techniques que sont l’Environnement, l’Agriculture et l’Elevage mais aussi les collectivités et les CVD, a indiqué le président du CLE, Moussa Zabré, haut-commissaire de la province du Mouhoun. Pour la suite du travail, il a fait un rappel des missions et résultats attendus du CLE, le bilan d’exécution des activités du CLE et les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre des activités.

Après avoir évoqué les difficultés, les solutions proposées sont entre autres : organiser les ateliers de programmation des activités plus tôt et débloquer tôt les fonds alloués aux CLE au plus tard en avril. Il a aussi été suggéré de revoir la manière de programmer les activités, le choix des espèces à planter et d’impliquer toutes personnes ressources pouvant contribuer à la réussite des activités. Comme perspectives, les participants ont réfléchi à comment encourager les cultures de contre-saison.

Une vue des participants

Malgré le temps relativement court, ils pensent avoir mis tout en œuvre pour exécuter l’intégralité de leurs activités programmées sans contraintes majeures, et cela grâce à l’appui des personnes ressources et surtout l’adhésion participative des personnes concernées. La pertinence et le bien-fondé des actions de protection des berges ne sont plus à démontrer. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

David Demaison NEBIE
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Ministère de l’Eau et de l’Assainissement : Une rencontre avec les entreprises pour évaluer l’exécution des marchés
Gorom-Gorom : Le Comité local de l’eau installé
Environnement : Renforcer les capacités du Burkina pour lutter contre les effets néfastes de changements climatiques
Journées commerciales des produits bio-équitables de la Plateforme Nationale du Commerce Équitable du Burkina Faso (PNCE-B)
Développement durable du Burkina : De nouvelles orientations pour réussir la transition vers l’économie verte
Programme d’investissement forestier : Une formation pour mieux s’approprier les projets
Hygiène, eau et assainissement : La radio Boayaaba de Diapaga sensibilise les populations
Accès à l’hygiène et à l’assainissement : Un nouveau projet pour accompagner les populations de trois régions
Journée mondiale de l’environnement 2018 : Sous le signe de la lutte contre les déchets plastiques
Agriculture Contractuelle : La Coopération Allemande (GIZ) outille les acteurs des filières agricoles
Campagne nationale d’empoissonnement : Le barrage de Samendeni reçoit les premiers alevins
Ministère de l’Eau et de l’Assainissement : Le schéma directeur informatique validé
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés