Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Commune de Solenzo : l’électricité sera désormais gérée par la Sonabel

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Électrification au Burkina • • dimanche 24 juin 2018 à 08h39min
Commune de Solenzo : l’électricité sera désormais gérée par la Sonabel

Le Fonds de développement de l’électrification (FDE), par l’entremise de son directeur général, a adressé une correspondance, le 23 mars 2018, au directeur général de la Sonabel, avec pour objet : « Reversement de localités dans le périmètre Sonabel ». Les localités à transférer dans le périmètre de la Sonabel sont entre autres, Sabou, Ouargaye, Solenzo, Bagassi, Zabré, Tanghin, Yatenga, Benkoko, Dafinso, Santidougou, Nessentenga.

Pour le cas de Solenzo, la crise de la Coopelso (Coopérative d’électricité de Solenzo) date des origines de la structure dont l’évolution n’a pas été facile. D’abord, le premier président était obligé de démissionner parce que certains collaborateurs n’avaient pas la même vision que lui. Ensuite, le bureau qui a succédé a été décrié par la population. Pour un retour à la paix et à la cohésion sociale, le député-maire de Solenzo et la majorité de la population ont attiré l’attention, à plusieurs reprises, des plus hautes autorités de ce pays pour qu’elles interviennent afin de résoudre définitivement ce problème. Selon les populations, la solution définitive serait l’installation de la Sonabel à Solenzo.

En effet, il y a un paradoxe : les communes et les villages rattachés à Solenzo sont gérés par la Sonabel et Solenzo se retrouve entre les mains de la Coopelso. Cela n’est pas du goût des populations et elles pensent que si les plus hautes autorités s’impliquent, on peut trouver une solution.
De près de 23 millions de F CFA d’impayés à la date du 14 février 2017, les factures non-réglées au 1er novembre 2017 s’élèvent à 106 048 531 F CFA. La population suggère qu’un guichet Sonabel soit ouvert pour que les consommateurs puissent payer. Mais cela n’a pas été le cas. Une crise de confiance entre les populations et les responsables de la Coopelso s’installe.

« Après tout, c’est la population qui a mis en place la Coopérative et si à un moment donné elle n’en veut plus, il n’y a pas de raison que des individus cherchent à s’y accrocher par tous les moyens », nous avait confié le maire de Solenzo, Désiré Traoré, lors d’un entretien le 17 janvier 2017. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Plus de détails dans les pièces jointes.

David Demaison NEBIE


Pièces jointes rassemblées par David Demaison NEBIE

Messages

  • Bonne nouvelle pour Solenzo. C’est le dernier chef lieu de province intéressé par la SONABEL
    Chose Vérifiable. Tous les chefs lieux de province ont lelectricite offerte par la SONABEL et un goudrron. Mais tout cela c’est de la non considération. Un chef lieu de province non prise en compte par la société nationale d’ elecricité relève du jamais vu dans l’histoire du développement équitable des nations.
    C’est peut être du régionaliste ou l’exclusion de la province du pays Burkina. Solenzo.n’ a.pas de route et n ’a pas d’electricite. C est vraiment grave pour une zone très productive en matière agricole.

  • Il faut arrêter définitivement cette mascarade de COPEL qui légitime un pillage systématique des populations de certaines localités. La liste est encore très longue.
    L’Etat doit assumer sa souveraineté !

  • Le Fonds de développement de l’électrification... par Le Zongale

    De mon point de vue, le Photo voltaïque devrait être le type d’énergie à privilégier au niveau des villages. Les revenus sont si faibles que même honorer la redevance du compteur n’est pas aisé pour certaines couches sociales et le photo voltaïque une fois installé devrait être plus accessible.
    Faites un tour dans les villages raccordés, vous verrez la ligne électrique traverser tout le village et les concessions raccordées ne dépassent pas 05. Comment cela peut être rentable pour la SONABEL ? Après, on nous dit que la Sonabel connait des pertes, ne peut pas faire d’investissement parce que déficitaire.
    je suis d’accord pour l’électrification des villages mais au vu des revenus des paysans, l’énergie solaire est mieux indiquée et il suffit de faire un tour dans les quartiers non encore électrifiés des villes (les nouveaux quartiers et les non loties) pour se rendre compte que tout le monde dispose de l’éclairage et même d’un téléviseur

  • "Le Coul ", avant d’avancer des contreveriés, lisez d’abord bien sur la liste. A ma connaissance, Ouargaye qui figure sur la même liste est ausi Chef lieu de province. Je ne sais pas s’ils ont le Goudron la bas, mais au moins l’électricité n’y était pas Offerte par la sonabel en toute vraissemblance. Juste pour aussi vous signifier que Solenzo n’est pas le centre du monde et que toutes les localités se sentent ( subjectivement ) mal condérées, souvent par le fait de notre régionalisme nombrilique.

    Passakziri

  • Rectificatif ! Sindou, le chef lieu de la province de la Leraba est toujours sous cette vilaine Copel...Une injustice decriee dans cette villes don’t le developpement est entrave par les bizareries de la Copel. Sindou veut le SONABEL. Il faut que l’Etat repare cette injustice

  • Je veux juste savoir la situation de Tanghin-Dassouri dans tout ça.Dans la région du centre c’est cette commune qui n’est pas gérée par la SONABEL.S’il faut faire du bruit pour qu’on nous entende on le fera assez.On ne va jamais permettre à deux ou trois personnes de se sucrer derrière nous.jamais jamais et encore jamais.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Energie : L’interconnexion électrique Bolgatanga-Ouagadougou inaugurée
Le nouveau directeur général du Fonds de Développement de l’Electrification (FDE) installé dans ses fonctions
Énergies renouvelables : Un suiveur de plaque solaire "made in ISTIC" par Barthélemy Kadio
Energie solaire : Un nouveau projet pour électrifier 600 ménages et PME
Energie : Le parlement autorise la ratification de deux projets de loi
Economie numérique : Le projet G-Cloud est sur la bonne voie
Énergie et développement durable : Des journalistes et communicateurs veulent favoriser l’accès à l’énergie pour les Burkinabè
Énergies renouvelables au Burkina : Un atelier national de plaidoyer pour améliorer la qualité des équipements
Développement durable : Des journalistes et communicateurs visitent la centrale solaire Essakane Solar SAS
Commune de Solenzo : l’électricité sera désormais gérée par la Sonabel
Énergie : Quatorze localités de la Boucle du Mouhoun bientôt électrifiées
Commune de Gourcy : Simon Compaoré lance le projet « Éco-électrification dynamique »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés