Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’âge d’un homme digne de ce nom ne devrait pas se calculer en années, mais en services rendus. Norbert Zongo» 

Lutte contre le terrorisme : Oumarou Hassan et Sadou Boukari Alou dans la nasse des forces de défense et de sécurité

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • vendredi 22 juin 2018 à 20h00min
Lutte contre le terrorisme : Oumarou Hassan et Sadou Boukari Alou dans la nasse des forces de défense et de sécurité

Les choses vont vite et dans le bon sens, depuis la publication, il y a trois jours, par le ministère de la Sécurité, d’une liste de personnes recherchées dans le cadre de la lutte contre le terrorisme (lefaso.net/spip.php ?article84038). Ainsi, après l’arrestation du premier adjoint au maire de Koutoukou, le mercredi 20 juin 2018, l’on apprend aujourd’hui que Oumarou Hassan dit Waran-Kessi et Sadou Boukari Alou dit Bonna sont tombés dans les filets des forces de sécurité.

Oumarou Hassan alias Waran-Kessi a été arrêté à Déou, dans la province de l’Oudalan (région du Sahel). Il figure sur la liste des 146 individus recherchés. Waran-Kessi est coursier au marché de bétail de Déou. Selon des sources sécuritaires, il serait un agent de renseignement au compte du groupe dirigé par Almansour Ag Alkassim, basé dans la région de Gao, au Mali.

Il serait également de mèche avec la bande armée de Hamadoun Boly et ses frères, réputée dans les attaques à main armée dans la région du Sahel.

Il avait été identifié comme complice de l’enlèvement du vétérinaire Idrissa Ousseini dit Docteur Ben, au forage Christine, en mai 2017.

Selon des informations, depuis le début de la crise malienne en 2012, Waran-Kessi se charge d’écouler les bœufs appartenant aux terroristes maliens et burkinabè dans les marchés de Déou, Gorom-Gorom, Djibo (Sahel burkinabè) mais aussi dans des marchés au Mali et au Niger.

Un autre « wanted » arrêté est Sadou Boukari Alou dit Bonna, conseiller municipal de Gandafabou. Il jouait le rôle de tuteur d’hommes armés et servait d’intermédiaire dans les négociations pour libérer des délinquants interpellés par les forces de sécurité.

Avec ces deux arrestations, qui s’ajoutent à celle du conseiller municipal de Koutougou dans la province du Soum, les choses s’accélèrent dans le bon sens ...

Lefaso.net

Messages

  • A mon avis avec cette bonne nouvelle, je souhaiterai que les nombreux internautes sachent garder le silence sur cette info, eviter les commentaires de tous genres, car nous ne sommes pas loin du fond. Laissons les specialistes de la question faire le job. Celui qui a des news, il sait quoi faire
    Les grands peuples organises relevent les defis.
    Vigilance dans la discretion.

  • Félicitations à nos vaillants agents.La vie d’un homme vaut mieux que l’argent. Donc,aucun Burkinabé ne doit se laisser corrompre pour protéger un délinquant terroliste qui pourrait le tuer ou l’endeuiller.L’Etat burkinabé doit beaucoup sensibiliser la population sur le danger éminent qu’elle pourrait encourir si elle restait muette ou passive. Vive le Burkina. La Patrie ou la Mort nous vaincrons. Merci camarades.

  • Bravo !
    Felicitations !
    Soit je suis naïf. Miracle !
    Sitôt la liste publiée, paf des arrestations.
    Miracle !

  • Félicitation aux FDS.
    Mettez aux arrêts leurs parents (père et mère), leurs frères et leurs amis. Vous aurez des informations précieuses. Les boutiquiers qu’ils fréquentent doivent être interrogés.

  • Félicitations.Le taureau est bien pris par les cornes.Il sera terrassé par la grâce de Dieu.Soutenons tous.

  • Bravo, courage aux FDS !
    surtout, nous leur faisons confiance.
    C’est important de laisser les critiques improductives, faire confiance et collaborer avec les FDS.
    chaque fois que nous leur disons confiance, cela veut dire que nous nous montrons disciplinés suivant les consignes des FDS
    Merci

  • Je suis d´avis avec l´internaute RV ; c´est cas meme mysterieux que c´est apres la puplication de la liste que les arrestations commencent , je ne suis pas un donneur de lecons, mais a mon avis les FDS devraient commencer les arrestations avant toute publication de la liste Maintenant le risque est grand que ces tueurs de femmes et d´enfants se retrouvent dans des pays voisins, ou bien c´est une strategie des FDS c´est a dire tous dans les filets des FDS et apres on publie la liste. De toute facon toutes les strategies sont bonnes pourvu que ces tueurs se retrouvent dans la nasse de nos FDS .Bravo aux FDS que Dieu et la terre benite du Burkina-Faso guident et vous protegent de toute mauvaise surprise.

  • Donc déjà deux conseillers municipaux impliqués ? Triste situation dans le sahel burkinabé.

  • Il faut les fuisiller et brûler leurs corps pour qu’ils ne partent pas au Paradis. Selon l’Islam si on brûle ton corps après ta mort, tu ne pars pas au paradis. Celà va dissuader bon nombre de Djihadistes qui rêvent d’aller au paradis.

  • Félicitatation et beaucoup du courage aux FDS et le ministre de la securité pour ce travail systematiquement bien fait.

    Maintenant on comprend aisement SE Mr. Le president RMCK qui a declarer officiellement que vous avez pris la decision de "prendre le tauro par les cornes".

    Merci enfin pour ce travail de fourmies que vous livrez et c’ est de bonne guerre pour soigner notre faso de cette maladie qui n’ a fait que perdurer en n’ épargnant aucune vie humaine sauf l’égocentrisme des porteures de ce virus nomé terrorisme.

    Si vous rencontrez même mon frère (petit ou grand) sur votre chemin (dans ce projet macabre dit terrorisme), prenez-le. ligotez-le puis chicottez-le correctement et dites lui que je ne viendrai lui rendre visite que quand il serai blanchi.
    Le terrorisme est la maladie de trop pour notre petit pays. Nous avons aussi bien la pauvreté et la corruption qui sont les pompes nourrissantes du terrorisme. Alors, laissons les syndicats du ministère des finances aux abois et allons au boulot pour le sauvegard de la nation.
    LeLoup.

  • Comme le dicton nous le dit, ’’’’toute chose a une fin :’’’’ Et le Burkina mérite la fin des revanchards politiques de l’ère Compaoré qui utilisent nos enfants dans la précarité pour tuer et embrouiller le peuple, afin de déstabiliser notre pays en quête de réconciliation nationale.

    Si nous en sommes là de nos jours, c’est que l’extrémisme qu’utilisent ces punaises qui sont les amis de Dicko de la NAFA ou des anciens ambassadeurs du Burkina au Mali au temps du régime Compaoré, et qui aimaient les projecteurs des télés ou la presse écrite avec ceux qui vendent leurs les otages, c’est le refus de la diversité de l’islam par les terroristes qui ne sont que des criminels.

    Et ceux qui veulent saboter l’alternance politique de notre pays, ont compris qu’ils peuvent se cacher sur cet extrémisme qui ne dit pas son nom, et utiliser nos enfants appauvris par la précarité, afin de tuer et déstabiliser un régime élu démocratiquement.

    Si l’état Burkinabé veut la paix au Nord, c’est de mettre à l’ombre tous les anciens ambassadeurs du régime Compaoré qui sont toujours en contact avec leurs anis terroristes, sans oublié Dicko de la NAFA le meneur du jeu qui demande que l’arabe soit enseigner au Nord, tant dit que ses amis terroristes enlèvent les enseignants en Français pour les tuer. Encore une fois, Bravo a nos enqueteurs et toute l’équipe de nos FDS.

  • PRIONS TOUS POUR NOS FDS.LES DURS EPREUVES QUE VOUS SUBISSEZ VOUS AIDERONS UN JOURS.VOUS SEREZ UNE REFERENCE EN MATIERE DE LUTTE CONTRE LE TERRORISME.

  • NOS FDS DOIVENT MENER DES INVESTIGATIONS SERIEUSES SUR DES CONSEILLERS DU NORD ET DU SAHEL CAR DIT ON LE POISSON POURRIT PAR LA TETE.LEURS PORTABLES DEVRIAENT FOURNIR DES INFORMATIONS PRECIEUSES.

  • Bravo À Nos F.D.S. Luttons Contre Ses Mauvais Esprit Qui Tuent Nos Frères,pères,mères,enseignants,professeurs,F.D.S.Que Dieu Tous Puissant Benis Le B.F Et L’exterieur...Si Vous Voyez Ces Genres De Personnes,contactez Vite Les F.D.S...Urgent : 1010, 17, 18...

  • J tiens ici à remercier les hommes de bonne fois qui luttent jour et nuit pour preserver la securité menace dans notre mere partrie.restons a jamais a leurs cotés afin qu’on puisse mettre a terme ce fleau.felicitation au fds pour l’engagement et la determination car avec le travail deja abatu ces enormes et tous les internates qui ont commenté sur ca reviennent dans les jours a venir vous felicités encore.merci

  • Eclairez ma lanterne SVP ! A quels partis politiques appartiennent les conseillers municipaux complices des terroristes présumées ? Merci.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Sécurité : L’envoyé spécial de la France pour le Sahel échange avec des autorités burkinabè
Gestion de crises : Une simulation d’attaque terroriste à Manga, en guise d’exercice
Région du Nord : Adoption du budget 2019, dans un contexte d’insécurité
Komandjoari / Est du Burkina : Un conseiller municipal arrêté et un engin explosif artisanal mis hors d’état de nuire
Attaque Namsiguia : L’administration réconforte les gendarmes
Lutte contre le terrorisme : Zorgho solidaire des FDS et du président Roch Kaboré
Contingent burkinabè de la MINUSMA : Une attaque fait deux morts et cinq blessés
Attaque de la brigade de gendarmerie de Barani (Kossi) : Un assaillant abattu, un décès et deux blesses côtê FDS
Terrorisme au Burkina : Une caravane musicale pour soutenir les forces de défense et de sécurité
Ouagadougou : Simulation d’une attaque terroriste le mardi 16 octobre 2018 dans la zone du Stade du 4 août
Situation sécuritaire : L’atelier de mise en œuvre des recommandations de l’Assemblée nationale s’achève sur des notes d’espoir
Insécurité à l’Est : L’appel de la députée Elise Ilboudo/Thiombiano aux fils et filles de la région
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés