Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’angoisse est la disposition fondamentale qui nous place face au néant.» Martin Heidegger

Promotion de l’hygiène et de l’assainissement : L’ambassade de Suède apporte 5,293 milliards de F CFA

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET | Par Marcus Kouaman • vendredi 22 juin 2018 à 15h17min
Promotion de l’hygiène et de l’assainissement : L’ambassade de Suède apporte 5,293 milliards de F CFA

Le consortium WaterAid Bukina et Eau Vive Internationale a bénéficié d’un financement de l’ambassade de Suède au Burkina Faso, d’un montant de 5,293 milliards de F CFA. Cela dans le but de promouvoir l’hygiène et l’assainissement dans les régions du Centre-Nord, Centre-Sud et du Nord. La signature de convention est intervenue ce mercredi 20 juin 2018 au siège de WaterAid Burkina à Ouagadougou.

L’hygiène et l’assainissement sont deux enjeux importants pour le bien-être de la population. Conscient de cette donne, le consortium WaterAid (chef de file) et Eau Vive Internationale ont initié le Projet de promotion de l’hygiène et l’assainissement dans les régions du Centre-Nord, du Centre-Sud et du Nord. Pour le directeur pays de WaterAid Burkina, Halidou Koanda, l’objectif global de ce projet est de contribuer à améliorer durablement et équitablement l’accès aux services d’assainissement et d’eau potable des populations des trois régions.

« Il ne s’agit pas simplement de construire des latrines pour les populations, le projet va au-delà et va impulser de nouvelle façon de faire et de voir la promotion de l’hygiène et de l’assainissement », a-t-il indiqué. Pour ce faire, deux concepts clés ont été introduits, à savoir le concept « village propre », le concept « village productif » (déchets perçus comme des ressources) et le concept « école bleue » (amélioration du cadre de vie).

Selon le chargé d’affaires à l’ambassade de Suède au Burkina Faso, Mats Harsmar, c’est le couronnement d’un processus qui a conduit au financement du projet piloté par le consortium. « Nous avons trouvé des partenaires très efficaces donc nous avons espoir que ce projet va donner les résultats escomptés. Nous avons pensé à cela parce que c’est un besoin fondamental pour le bien-être des populations », a-t-il assuré. À en croire le diplomate suédois, il est envisagé une collaboration avec l’ambassade du royaume du Danemark afin que le projet puisse s’étendre à trois autres régions.

D’une durée de cinq ans, le Projet de promotion de l’hygiène et l’assainissement dans les régions du Centre-Nord, du Centre-Sud et du Nord est financé à 95% (5,293 milliards de F CFA) par l’ambassade de Suède au pays des Hommes intègres. La contribution du consortium est de 5% (278 578 965 F CFA). Les résultats attendus de ce partenariat sont en partie : l’adoption des bonnes pratiques d’hygiènes par 250 000 personnes ; l’accès de 10 000 élèves aux services durales d’eau potable, d’hygiène et d’assainissement y compris de gestion hygiénique des menstrues ; la professionnalisation de 25 associations de femmes et de 25 associations de jeunes, dans la fourniture des services d’assainissement des eaux usées et excrétas. Bientôt l’une des régions bénéficiaires abritera la cérémonie officielle de lancement du projet.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Migrations et environnement : L’OIM lance un nouveau programme dans deux communes du Burkina
Préservation de l’environnement : Des parlementaires à l’école de la REDD+
Gestion des ressources en eau : Faso Koom II pour renforcer les capacités opérationnelles de l’Agence de l’eau du Nakanbé
Gestion des ressources naturelles : La sécurisation des corridors biologiques au cœur d’un atelier national
Programme national pour la Gestion intégrée des ressources en eau : Le comité de revue examine les réalisations de l’année 2018
Eau et Assainissement au Burkina Faso : Le budget alloué au secteur n’est pas suffisant, selon une étude commanditée par WaterAid
Journée mondiale des zones humides 2019 : Le message du ministre de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique
Agence de l’eau du Nakanbé : Un nouveau conseil d’administration pour relever de nouveaux défis
Conservation de l’environnement : Le Burkina obtient la note de 10/10
Gestion durable des ressources forestières : Un projet pour assurer un environnement sain aux populations
Accès à l’eau potable : Fin de corvée d’eau pour quatre villages de la commune de Karangasso Sambla
34e session du Conseil national de l’eau : Pour une gestion rationnelle des ressources en eau
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés