Diaspora : Les femmes burkinabè vivant au Sénégal commémorent le 8-Mars en différé

mercredi 20 juin 2018 à 09h10min

L’Union des femmes burkinabè au Sénégal (UFBS) a célébré en différé, le 1er mai 2018 à Dakar, la Journée internationale des femmes, célébrée normalement le 8 mars de chaque année. L’événement a été placé cette année sous le thème national de « La participation de la femme à la gouvernance : état des lieux, défis et perspectives ».

Diaspora : Les femmes burkinabè vivant au Sénégal commémorent le 8-Mars en différé

Les membres de l’UFBS et toute la communauté burkinabè ont dit avoir été honorés de la présence de madame Yvette Dembélé, secrétaire d’État chargée des affaires sociales, des personnes vivant avec un handicap et de la lutte contre l’exclusion, représentant madame le ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, madame Hélène Marie Laurence Ilboudo Marshall.

La cérémonie a été rehaussée également par la présence effective de SEM Jacob Ouédraogo, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Burkina Faso près la République du Sénégal, parrain de cette édition. Étaient également présents le président et les membres du bureau de l’Union fraternelle des Burkinabè au Sénégal, les présidents et les membres des associations et amicales de base, de nombreux ressortissants burkinabè, la présidente et des membres de l’Amicale des femmes nigériennes au Sénégal et de nombreux amis de notre communauté.

La cérémonie a débuté par l’exécution du Ditanyè, notre hymne national. Ensuite, la présidente de l’UFBS, Dr Augustine Kiba, a demandé une minute de silence pour toutes les victimes des actes ignobles de terrorisme notamment les victimes des attentats du 2 mars 2018 qui ont occasionné le report de la commémoration. Elle a souhaité un prompt rétablissement aux blessés et un retour de la paix dans notre pays pour favoriser son développement socio-économique.

Abordant le thème de la journée, elle a indiqué qu’il est très pertinent et nous interpelle tous :

-  d’une part, les autorités à tous les niveaux et toute personne qui détient un pouvoir public ou privé, coutumier, religieux ou même familial, pour créer les conditions favorables à l’accès des femmes aux sphères de décisions (politique, administrative, de gestion, etc.) ;

-  d’autre part, les femmes de toutes conditions afin de surmonter les obstacles personnels (timidité, manque de confiance en soi, peur, etc.) pour oser s’affirmer dans l’exercice de responsabilité ou simplement en apportant leur contribution au bon fonctionnement des organisations auxquelles elles sont affiliées.
C’est ainsi, dit-elle, que nous pourrons espérer une meilleure participation de la femme pour booster le développement durable de notre pays.

Avant de terminer son intervention, Dr Augustine Kiba, présidente de l’Union, a remercié, au nom de tous les membres de l’UFBS, du bureau, et en son nom personnel, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian Kaboré, président du Faso, pour son soutien fort apprécié ; les hautes autorités nationales représentées par madame la secrétaire d’État ; Son Excellence Monsieur l’ambassadeur et ses collaborateurs ; ainsi que la communauté dans toutes ses composantes, pour la mobilisation massive des ressortissants burkinabè de tout âge vivant au Sénégal. Puis elle a fait une mention spéciale à la grande diva, Idak Bassavé, qui leur a fait l’amitié de les soutenir par sa présence fort remarquée.

Prenant la parole, Son Excellence Monsieur l’ambassadeur s’est réjoui de la grande mobilisation de la communauté. Il a évoqué les grandes réformes en cours pour mieux intégrer la population féminine dans le développement dans notre pays. Il a félicité et encouragé les femmes dans l’organisation d’activités qui fédèrent tous les ressortissants burkinabè vivant dans sa juridiction.

A son tour, Madame Yvette Dembélé,secrétaire d’État, a transmis à l’UFBS et à toute la communauté burkinabèvivant au Sénégal, les chaleureuses salutations de madame le ministre empêché.
Elle a indiqué que le jumelage de la commémoration du 8-Mars, avec le forum des femmes cette année, a favorisé l’engagement de SEM le président du Faso concernant l’application du quota de 30% de femmes dans le futur gouvernement, l’augmentation du budget du ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, le transfert de la gestion du Fonds d’appui aux activités rémunératrices des femmes au dit ministère, etc.
Madame Dembélé a conclu en félicitant l’UFBS pour le succès de cette manifestation qui traduit une volonté de vivre ensemble à travers le renforcement de la cohésion sociale, la solidarité et la culture nationale.

Après les allocutions, la journée a été marquée par de nombreuses prestations récréatives présentant les diverses cultures du terroir burkinabè : danses et ballets, chansons, défilé de mode de la jeune styliste burkinabè Annick Soura, défilé traditionnel des ethnies du Burkina et du Niger, etc.

Une rue marchande bien achalandée a permis de passer la journée en toute convivialité grâce au menu varié de mets nationaux : tô, gonré, galettes, babenda, dolo, zomkom, etc.
Cette journée de fraternité s’est achevée dans l’enthousiasme avec les belles chansons pleines de sagesse de l’artiste de la musique burkinabè Idak Bassavé.

Dr AUGUSTINE KIBA
Présidente Union des Femmes Burkinabé au Sénégal

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés