Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut façonner l’argile pendant qu’elle est molle.» Proverbes zoulou

Coopération militaire Burkina - USA : Douze ans après, l’on réfléchit à son renforcement

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Par Tambi Serge Pacôme Zongo • mercredi 20 juin 2018 à 16h35min
Coopération militaire Burkina - USA : Douze ans après, l’on réfléchit à son renforcement

Le chef d’Etat-major général des armées, le général de brigade Oumarou Sadou, et l’attaché de défense près de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique au Burkina Faso, Andrew Visser, ont co-présidé la cérémonie d’ouverture de la première édition de la rencontre annuelle de coordination de la coopération militaire entre le pays des Hommes intègres et le pays de l’Oncle Sam. C’était ce mercredi 20 juin 2018 dans la salle de conférence du ministère de la Défense nationale et des Anciens combattants, à Ouagadougou.

Prévue pour s’étendre sur trois jours, soit du 20 au 22 juin 2018, la première édition de la rencontre annuelle de coordination de la coopération militaire entre le Burkina Faso et les Etats-Unis d’Amérique est « une occasion de faire le point sur la coopération entre les forces armées du Burkina et celles des Etats-Unis dans le but d’accroître les possibilités et de la renforcer », a indiqué le représentant du ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, le général de brigade, chef d’Etat-major général des armées, Oumarou Sadou.

Le Général de brigade, chef d’Etat-major général des armées du Burkina Faso, Oumarou Sadou

Mais avant d’ouvrir les travaux de cette rencontre annuelle, Oumarou Sadou s’est réjoui de ladite coopération, qui a connu une grande évolution. Il est, ce faisant, revenu sur ses quelques domaines de cette coopération. « Ce bel exemple de coopération multiforme couvre plusieurs domaines dont l’appui à la formation et à l’entraînement, l’appui en équipement et l’appui opérationnel », a-t-il cité.
Ainsi mentionne-t-il l’exercice « Flintlock 2018 » et le soutien pour la création d’une seconde unité antiterroriste au profit de la 1re région militaire,puis l’accompagnement en logistique et en équipement divers pour le bataillon burkinabè dans le cadre de la constitution des unités du G5 Sahel. Il n’a cependant pas manqué de renouveler toute sa gratitude envers le partenaire américain pour tout le soutien apporté dans la lutte contre le terrorisme dans la bande sahélo-saharienne.

L’attaché de défense près de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique au Burkina Faso, Andrew Visser

L’attaché de défense près de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique au Burkina Faso, Andrew Visser, a rappelé que la coopération militaire et de défense entre son pays et le Burkina Faso date de 2006. Il avoue aussi que les relations entre les différentes forces nationales ont été renforcées ; ce qu’il estime par ailleurs vouloir continuer.
Des attentes de la présente rencontre, il avance : « Nous attendons que le Burkina Faso nous fasse part de sa situation et de ses besoins ». Le modèle de coopération de son pays, il le présente comme étant basé sur « la réponse aux besoins du pays hôte ».

Selon Aimé Simporé, attaché de défense du Burkina Faso aux Etats-Unis d’Amérique, en ce qui concerne le menu de la rencontre, chaque composante présente (américaine et burkinabè) sera amenée à faire l’état de la situation actuelle.
Ensuite, les responsables américains effectueront une visite terrain afin de s’imprégner des impacts de leur soutien. Pour finir, ce sera une réunion-bilan qui aura lieu dans le but de faire le point des besoins pour davantage orienter la « coopération américaine au profit du Burkina ».

Tambi Serge Pacôme Zongo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Assemblée nationale : Bala Sakandé attendu fin mars en Chine
Bobo-Dioulasso : Séjour fructueux pour l’ambassadeur de France
Bobo-Dioulasso : L’ambassadeur de France au Burkina prend le pouls de la ville
Général Hanena Ould Sidi, commandant de la force G5 Sahel : « Il y a une composante police pour veiller au respect des droits de l’homme »
Diplomatie : L’ambassade royale du Danemark célèbre ses 25 années au Burkina Faso
Processus de Rabat : Le Plan d’action de Marrakech 2018-2020 lancé à Ouagadougou
Sambo Sidikou, Secrétaire permanent du G5 Sahel : « La responsabilité première de tout Etat, c’est la sécurisation de sa population »
Sommet de l’UA : La question sécuritaire au cœur des échanges entre l’Union européenne, les Nations unies et le Président du Faso
Approvisionnement en eau potable : Le Japon vole au secours de quatre villages de la commune de Silly
Coopération sino-burkinabè : Six voitures 4x4 remises au ministre de la Sécurité
G5 Sahel : Le président Roch Kaboré échange avec le secrétaire permanent sur la feuille de route
Libéria : L’ambassadeur Mahamadou Zongo a présenté ses lettres de créance au président Georges Weah
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés