Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Insistons sur le développement de l’amour, la gentillesse, la compréhension, la paix. Le reste nous sera offert.» Mère Teresa, Religieuse (1910 - 1997)

Burkina Faso : L’Union Européenne appuie les médias pour un meilleur suivi des politiques publiques

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • mardi 19 juin 2018 à 17h15min
Burkina Faso : L’Union Européenne appuie les médias pour un meilleur suivi des politiques publiques

Dans l’optique de renforcer la qualité du suivi des politiques publiques au Burkina par les médias, l’Union Européenne (UE) a décidé d’appuyer les médias burkinabè à travers le projet EcoMédias qui va s’entendre de juin 2018 à mai 2021. L’idée a été actée dans l’après-midi de ce mardi, 19 juin 2018 à Ouagadougou par une signature de contrat de subvention entre l’UE et l’Union nationale de l’audiovisuel libre du Faso (UNALFA).

Co-financé par l’UE et Canal France international (CFI) à hauteur de 352 000 euros (soit 230 560 000 FCFA), le projet EcoMédias vise à renforcer la qualité du suivi des politiques publiques au Burkina par les médias. Il devra permettre, grâce à des analyses de qualité, de renforcer la presse et son rôle en tant qu’acteur central de la redevabilité, fournissant au citoyen burkinabè, les informations permettant d’apprécier les résultats des politiques publiques. Le projet sera mené par l’Union nationale de l’audiovisuelle libre du Faso (UNALFA) et Canal France international (CFI).

Il s’agit donc de renforcer les capacités des médias burkinabè par des formations, afin de traiter des questions économiques et budgétaires par des analyses appropriées. Une soixantaine de journalistes bénéficieront donc, durant trois ans, d’ateliers de renforcement de capacités sur ces thématiques avec notamment, un appui à la rédaction, l’investigation, la recherche et l’infographie.

Pour les initiateurs, il est bien que les journalistes aient un regard aiguisé sur l’actualité pour commenter, questionner, vérifier et évaluer les politiques publiques.
Le président de l’UNALFA, Charlemagne Abissi, a d’abord fait un retour historique sur ce qui a précédé ce programme à savoir, FasoMédias, mis en œuvre en 2015-2016 pour accompagner les journalistes dans le cadre des premières élections post-insurrection.

Aujourd’hui, c’est au tour du traitement de l’information économique, poursuit M. Abissi. Il est important que les journalistes puissent, après les élections, suivre les élections, estime-t-il également.

Au total, plus de 600 articles ou émissions seront produits dans les médias burkinabè, y compris en langues nationales. Des conférences, émissions interactives impliquant les citoyens (par les canaux du téléphone, des réseaux sociaux…) et des micros-programmes seront organisés en synergie par les médias. Une vingtaine de radios, quatre télévisions et six journaux de presse écrite seront sélectionnés via un appel à candidature.

EcoMédias démarre dès ce mois de juin (2018) et s’étendra jusqu’à mai 2021.
Pour mémoire, l’UNALFA (www.unalfa.org) est une association des radios et télévisions privées au Burkina, créée en 1995. Elle regroupe une soixantaine de membres actifs et autant de radios observatrices ou associées.

Canal France international, CFI, (www.cfi.fr) est une filiale du groupe France Médias Monde, opérateur français qui agit pour favoriser le développement des médias en Afrique, dans le monde arabe et en Asie du Sud-Est. Il travaille chaque année sur une trentaine de projets qui s’inscrivent dans trois grands programmes : médias et gouvernance, médias et entreprise, médias et développement.

Quant à l’UE (https://eeas.europa.eu/delegations/burkina-faso.fr), elle entretient avec le Burkina, des relations étroites au plan politique, économique et de coopération. Elle est le premier partenaire au développement du Burkina Faso, où elle intervient en soutien au Plan national de développement économique et social (PNDES) et aux politiques sectorielles, permettant des résultats concrets au bénéfice des populations (informations tirées du communiqué de presse de lancement du projet EcoMédias).

Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
A la Une de L’Evénement du 25 novembre 2020
Médias : Des menaces de mort proférées à l’endroit de Siriki Dramé, secrétaire général du Syndicat autonome des Travailleurs de l’Information et de la Culture
On est journaliste, ou on ne l’est pas
Cycle d’ateliers conjoints d’intelligence collaborative associant les universités et incubateurs du Burkina Faso
Burkina Faso : Le baromètre des médias africains officiellement lancé à Ouagadougou
Développement de l’Afrique subsaharienne : Le numérique comme catalyseur, selon Huawei
Loïse Tamalgo (Huawei Afrique) : « Il faut désenclaver le numérique de l’aspect sectoriel »
Fiber To The Home : ONATEL offre à ses clients la connexion internet très haut débit
Couverture médiatique de la campagne électorale : Le CSC dresse le bilan à mi-parcours
Métiers du numérique : Le programme Tech4Sahel lancé au profit de 150 jeunes au Burkina
Conseil constitutionnel : Un site Web "forclos"
Digitalisation : « Djoliba », le 1er réseau de fibres optiques panafricain lancé
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés