Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Burkina Faso : Cent quarante-six présumés terroristes activement recherchés

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET | Par • mercredi 20 juin 2018 à 00h32min
Burkina Faso : Cent quarante-six présumés terroristes activement recherchés

Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, le Ministère de la Sécurité recherche activement, cent quarante-six individus présumés terroristes.

Prière à toute personne qui les connaîtrait ou détiendrait des informations permettant d’appréhender ces présumés terroristes de bien vouloir prendre attache avec les services de sécurités (POLICE, GENDARMERIE) les plus proches ou en appelant au 10 10, au 16 ou au 17.

D’avance merci !

Liste d’individus recherchés pour leur participation à une entreprise terroriste en pièce jointe.

































Service d’information du gouvernement (SIG)

Messages

  • Tous ces terroristes sont des Peulhs mais tous les Peulhs ne sont pas des terroristes. Ceci dit Dieu est grand. Le jour qu’on prendra ces méchants, on les amènera à la place de la nation et on forcera chacun à boire 2litres de "quimapousse".

  • N’oubliez pas de faire des communiqués radiophoniques pour ceux qui n’ont pas accès au net ; ça sera très efficace. Bravo au FDS

  • Ca sera mieux d’ ajouter leurs photos !!!

  • Je suggere qu’ on envoie leurs photos par SMS à tous les abonnés de téléphone au BF, Mali et Niger. Ca va faciliter la recherche !!!

  • @Indjaba quitte dans ça sinon que il ya aussi un Sawadogo, ex soldat de l’armée Burkinabé.Disons tout net, que ce sont des burkinabé certes,mais des burkinabé égarés.Le plus urgent c’est de les traquer partout où ils sont,vouloir stimagtiser une....est tout simplement une bêtise.

  • Vraiment grave. Des Peulh seulement ? Et du nord du Burkina en plus.
    Pour lutter contre ce genre de terrorisme on aussi chercher a savoir ce qui les motive.
    Manque d’education academique adequate au nord du Burkina si bien qu’il est tres facile pour les moins eduquees puissent les faire un lavage de serveau ?

    Je penses qu’on doit trouver notre solution hier que de courrir derriere ces gens la.
    Faisons en sorte qu’il ait plus d’ecoles dans le nord et encourager les peulhs nomades a se sedenteriser.

  • Publier les photos sur les réseaux sociaux. Avec les cnib on peut avoir les photos et aussi avec leur famille.

  • Tous des peulhs. Famille Dicko fortement représentée. Yako

  • Merci aux FDS. Nous allons collaborer

  • Félicitations aux FDS pour cette liste. Je suggère également de publier leurs photos compte tenu des homonymies parfaites. Si les photos ne sont pas publiées il y a un risque de confusion par les populations.

  • Franchement !!
    Soit vous les avez et vous anticiper par votre Com.
    Soit vous ne les avez pas et vous les demander de disparaître
    Soit vous voulez qu’ils tuent avant de se faire prendre
    Soit vous mettez en danger leurs homonymes
    Soit vous mettez en danger tous ceux qu’ils soupçonnent de complicité
    Soit...
    J’espère avoir tort et même dire des bêtises.
    Sinon imaginons la suite !!!

  • C’est bien dit présumés terroristes, et rien ne dit que ce sont effectivement des terroristes. D’’ailleurs d’où tenez-vous cette liste ? Encore une occasion pour stigmatiser les peulhs. Cest à cause de cette stigmatisation-là que ces présumés terroristes se sont constitués ; alors plus d’égards à cette communauté. Dieu nous sauve tous même ceux qui ne portent pas les peulhs. Amine

  • Je pense qu’en publiant comme ça vous Rendez plus difficile le travail
    Il y’a bien d’autres manière de faire pour les retrouver qu’on ne peut vous exposer içi
    C’est dans la discrètion qu’on y arrive

  • Eh bien. Dicko et compagnie ! Il fait ouvrir l oeil et le bon.

  • Qu’attend ton de nous ? Qu’on les reconnaisse par ....leur nom ??? Leur surnom ?? Et les homonymies ??

  • C est grave, les terroristes ont d’une part atteint leur objectif. Mettre l’éducation classique à genoux pour pouvoir récupérer les enfants du Sahel pour leur sale boulot. Que Dieu sauf le BUrkinabe !

  • Nous avons comme moyen d’alerte le 10-10, le 16 et le 17 pour la police et la gendarmerie,
    si moi compatriote je me trouve dans un pays de la sous-région et que j’aperçois un deux,
    mes préoccupations sont les suivantes :
    - vous avez des numéros d’urgence qui ne fonctionnent pas souvent.
    - peut-on nous publier d’autres numéros sur le net pour tout besoin au cas où .

    VIVEMENT QUE LE SEIGNEUR NOUS ACCOMPAGNE.

  • ON A BEAU REFUSER DE SPECULER LA REALITE EST Là REGARDEZ LES NOM ..........

  • Sans pour autant stigmatiser une quelconque ethnie ,cette liste de l´ANR nous convainc que certains peulhs du nord ont declare´ la guerre a leur propre pays. Ce pays qui vous a tout donne´, vous retournez les armes contre ce meme pays . Au nom de la terre libre du Burkina-Faso il n´ya aucun doute que vous serez vaincus et de la maniere la plus atroce Avec la collaboration de certaines populations integres soucieuses de leur pays, nos FDS vous detruiront. Il est maintenant avere´ que les familles de ces terroristes sont complices et les FDS vous mettrons tous dans le meme sac .Cheres FDS ne faites surtout pas l´erreur fatale en conduisant ces renegats et apatrides en prison,finissez-les tous y compris leurs rejetons qui seront de potentiels terroristes. Pas de pitie´ pour des tueurs a gage et leurs complices .

  • injaba : quitte dans cette histoire d’ethnie. C’est plus serieux que çà, la nation est en danger nous devons ns mobiliser pour conterer le phénomène. N’oublie pas au passage que les Terroristes de Rayonga ne sont pas des Peulhs
    Merci d’être plus raisonnable sur le net

  • Mr RV
    vous avez peut-être raison ; la solution dans ce cas c’est de ne rien faire
    vous êtes convaincu comme moi qu’il faut faire quelque chose....alors faisons confiance à nos FDS, soutenons les et ne pas nous laisser divertir par....suivez mon regard....des bedonnants qui veulent paralyser le pays
    Qu’on veuille on non ça bouge sur tout les fronts : les FDS, la justice, l’assainissement de l’économie, la réduction du train de vie de l’état, l’ASCLC...les fonds communs

  • - Injaba, que diantre est allé cherché un Coulibaly (N°36) dans cette galère ? Mais je les comprend ! C’est le chômage, la galère et le désoeuvrement qui les a poussé. Bon sansse nous tous !

    Par Kôrô Yamyélé

  • - Kamissogo (Viande de pintade), quand je mettais en garde sur ce même site il y a 3 ans, le gens m’insultaient copieusement. Voici que nous sommes servis aujourd’hui. Alors à table maintenant !

    Par Kôrô Yamyélé

  • Sawadogo, Kindo, Ouédraogo aussi sont des peulh ? Parce que je vois aussi ces noms sur la liste hein. La source de la radicalisation est au sahel peuplé majoritairement de Peuhl plus proche de la zone djihadiste nord Mali et le chef Malam a embarqué en premier lieu ses frères et cousins du même village dans cette entreprise maléfique. Je ne suis pas peul mais je n’aime pas ces analyses à la con qu’on voit souvent. Quand on a vu les nom des terroristes de rayongo, sur les 4 il y’avait deux bon mossi et deux maliens. je n’ai vu aucun commentaire faisant allusion à l’ethnie des terroristes.

  • Monsieur RV, vous n’avez pas tord mais vous leur donner des idées !
    Lefaso.net, la Police et la Gendarmerie nous vous demandons d’ajouter les photos car chacun sait que X peut prendre l’extrait de Y pour faire une pièce d’identité.
    Ces informations doivent être affichées partout en ville avec leurs photos.
    Prenez nous au sérieux ; on peut être avec une de ces personnes sans le savoir par ce que personne ne demande les pièces de l’autre avant de causer avec lui et plus.
    Merci

  • A présent je comprends pourquoi sur un plateau de télé un dimanche soir, un Dicko responsable de la NAFA se permette de nous dit que les terroristes ont raison de dire que l’arabe doit être enseigné au Nord, en enlevant les enseignants qui enseignent le Français. Tout va se savoir avec ceux qui soutiennent les punaises pour déstabiliser notre pays.

  • Avons-nous vraiment besoin de publier cette liste ?
    je pense que quelques personnes compétentes(FDS, hotels, restaurants, mairies, Centres de santé, etc.) uniquement devraient disposer de la liste pour plus d’efficacité et de sécurité des populations.
    imaginer, qu’un innocent ayant le même nom devant des populations jeunes ?
    Que Dieu Aide et protège le Burkina Faso.

  • Avec tous ces criminels on abolit la peine de mort ?
    Donc maintenant on peut tuer au Burkina et aller faire 3 mois de prison et sortir vivre tranquilos.

  • Dommage ; à mon humble avis un service de renseignement efficace et efficient aurait pu être au courant d’au moins la moitié de tous ces mouvements terroristes et on n’en serait pas à ce stade puisque même des gens proches de l’administration (conseillers, CVD, commerçants...) sont dans le système.
    je pense aussi que les populations des zones concernées sont complices à 95% de ces malfrats sinon comment comprendre que pour des zones peu peuplées et désertiques des mouvements de déplacement s’opèrent sans la moindre suspicion.
    Mais mieux vaut tard que jamais et bon courage aux FDS.

  • RV tu as parfaitement raison.
    Il serait bon maintenant de publier les photos pour éviter les confusions. Retenons seulement que ce n’est pas parce que des Dicko et des Tamboura sont fortement présumés que tous les Dicko et Tamboura sont des terroristes. A Rayongo y’a eu un Ouedraogo et un Sawadogo, ce qui ne nous autorise pas à soupçonner tout Ouedraogo ou tout Sawadogo. Faisons preuve de discernement et très attention aux commentaires du genre "ce sont tous des peulhs" Je dis NON !!!!, ce sont des burkinabé !!!!!!!!!!! évitons de jeter l’huile sur le feu, nous n’en avons pas besoin.
    Il me semble aussi que cette liste devra être mise à jour. Si je ne me trompe les n° 140 et 141 ont été neutralisés à Rayongo.
    Restons unis pour notre bien commun et unique le BURKINA FASO !

  • COURAGE AUX FDS ! Puisse le TOUT-PUISSANT permettre leurs arrestations ! Certainement que beaucoup vont rejoindre le Niger et le Mali. C’est pourquoi interpole doit être fortement associer pour les pister ! VIVE LES FDS ! DIEU BÉNISSE LE BURKINA FASO ! MALHEUR AUX ENNEMIS DU BURKINA !

  • Très belle initiative des FDS de publier ça.
    Moi je pense sérieusement qu’il y a trois personnes qui, si ils sont approchés délicatement pourront tous ou certains éclairer les FDS. Ce sont les trois DICKO (Les deux Emirs et le nouveau responsable de la NAFA). Prenons cela au sérieux.
    L’Histoire a une curieuse façon de se répéter et si nous lisons la façon dont les peulhs se sont installés au nord (ex pays Gourmantché), nous comprendrons pourquoi il faut écouter les Emirs DICKO. De toute les façons, c’est sont des Dicko qui sont aux devant des choses et tout le monde sait que les peulhs connaissent très bien les périples des peulhs. Entendons donc les Dicko et nous serons renseignés sur les possibles haltes de leurs rejetons. Le troisième Dicko (Celui de la NAFA), c’est pour savoir si des ’’parents’’ ne sont pas venues lui proposer des services pour une éventualité dans laquelle il y aura la bagarre pour le pouvoir.

  • RV tu as parfaitement raison.
    Il serait bon maintenant de publier les photos pour éviter les confusions. Retenons seulement que ce n’est pas parce que des Dicko et des Tamboura sont fortement présumés que tous les Dicko et Tamboura sont des terroristes. A Rayongo y’a eu un Ouedraogo et un Sawadogo, ce qui ne nous autorise pas à soupçonner tout Ouedraogo ou tout Sawadogo. Faisons preuve de discernement et très attention aux commentaires du genre "ce sont tous des peulhs" Je dis NON !!!!, ce sont des burkinabé !!!!!!!!!!! évitons de jeter l’huile sur le feu, nous n’en avons pas besoin.
    Il me semble que cette liste doit être actualisée aussi. Si je ne me trompe, les n° 140 et 141 ont été neutralisés à Rayongo.

  • Que Dieu nous aide seulement. Je propose que l’état mette en place des caméras de surveillance sur toute l’étendue du Burkina, jusqu’aux frontières et construire un centre de traitement des données soit à Ouaga ou à Bobo. Activer et envoyer des étudiants ou flics ou gendarmes en formation pour le compte de la police scientifique. Recruter les militaires à la retraite pour 2 ans pour aider dans les renseignements et le combat de ces terroristes. Si en PPP nous ne pouvons pas, je suggère que l’état coupe 3000 frcs/mois sur chaque fonctionnaire pour la mise en œuvre de ce projet pendant 06 mois. Il faudrait responsabiliser et impliquer tout le monde. Il faudrait que le gouvernement change de comportement et vite. Passer dans les services et institutions enregistrer tous les emprunts. Et même dès la naissance d’un enfant ses emprunts doivent être déjà enregistrés. Pour commencer, aller à l’Assemblée Nationale et dans toutes les prisons du pays dès le mois de Juillet. Tout nouveau agent doit avoir ces emprunts dans la banque de données.
    Je conclue en disant, nouveau comportement des moutons, nouveau comportement du berger.

  • Vivement qu’on publie leurs photos car c’est plus parlant que tout le reste. D’ailleurs, partout au monde, les affiches des Wanted contiennent les photos et les noms de telle sorte qu’ils sont capturés peu de temps après.
    Pour ce qui est de leur appartenance ethnique, sans vouloir les stigmatiser, je pense que leurs familles devraient se sentir plus concernées et faire en sorte que leurs noms à tous soient respectés. C’est comme ça que ça devrait se passer pour ceux qui ont encore de la dignité. Personnellement, un frère ne profitera pas de moi pour persévérer dans la bêtise et gâter mon nom. Je le livrerai pour qu’il soit châtié ou je m’en occuperai moi-même en clando... Malheureusement, la droiture n’est pas la chose la mieux partagée ici au Faso. Suivez mon regard...

  • soutien aux fds et aux gouvernement dans cette lutte
    soutien aux populations terrorisées du nord
    soutien a toutes les bonnes fois qui permettront l’arrestation des ces morpions
    SUGGESTION : UN DECRET OU UN ARRÊTÉ INTERMINISTERIEL (DEFENSE, SECURITE, URBANISME ET MEF) DOIT ETRE SIGNÉ URGEMMENT POUR RENDRE OBLIGATOIRE LA FOURNITURE PAR LES BAILLEURS OU LOCATAIRES DES COPIES DE CNIB OU DE PASSE-PORT AUX FORCES DE L’ORDRE TOUT EN INDIQUANT LE NUMERO PARCELLE, LA ZONE ET LA LOCALITE.
    CE DECRET DEVRAIT PRECISER LE DEGRE D’IMPLICATION DU BAILLEUR DANS UN EVENTUEL TROUBLE A L’ORDRE PUBLIC.
    JE M’EXCUSE AU CAS OU JE ME SERAI TROMPÉ OU PORTER ATTEINTE À UNE INSTITUTION. C’EST PAS MON INTENTION.

  • Lors de la visite technique de ma voiture le CCVA a signalé qu un autre véhicule avait le même numéro d’immatriculation que le mien..Un papillon avec toutes les référencés de ce véhicule m a été remis afin d’aller faire la lumière auprès du service des transports.. Il m a été remis pour les besoins de la cause un document attestant l authenticité de ma carte grise .Au vu de ce document le CCVA a alors procédé à la visite technique.
    J ai cru de mon devoir citoyen, en cette période d’insécurité de signaler le fait dans un commissariat . A l’accueil un agent m a demandé l objet de ma visite je lui ai répondu que je venait signalé preuves à l’appui l existence d un véhicule circulant avec le même numéro d’immatriculation que le mien. J’ai présenté l attestation du service des transports ainsi que les informations fournies par CCVA (type de véhicule ,numéro de série nom de famille du propriétaire). L agent me demande ce sue je veux .Je répond que ce pour que les FDS prennent actes.
    On me réfère à un autre agent qui était a quelques pas .je recommence ma litanie. Cet agent consulte un autre qui m indique un bureau et le nom de la personne a voir. Au bureau indiqué étaient 4 à 5 agents sauf celui a qui je devais adresser. J ai tout de même dit l’objet de ma présence.. On me réfère à un agent au fond du bureau ce dernier regarde les documents faisant preuve ,puis les remet a un autre ce dernier après échanges avec un troisième me réfère a un quatrième agent dans un bureau situé dans un autre bâtiment.

    Au seuil du bâtiment je croise un agent .Je lui dis qu on m a demandé de venir voir monsieur X. Lequel me demande mon interlocuteur. Je lui dis qu on ne m’a pas précisé son prénom et lui réédité mon histoire. Il me présente probablement a X qui me demande de patienter. Lasse de patienter et déçu par le reflex de ceux qui a longueur de journée contrôle les véhicules je me suis rendu dans une brigade de gendarmerie où on a enfin pris en considération ma démarche avec toute fois un détail qui n encourage pas la collaboration a savoir mon nom et adresse.. Avec la preuve matérielle qu un véhicule circule au pays avec une fausse immatriculation a t on besoin de l’adresse du porteur de l info.. Sans hésiter j ai donné mon contact.

    Moralité la collaboration du citoyen n’est pas facilité e

  • FELECITATION AU MINISTRE CLEMENT SAWADOGO ET AUX FDS !
    Depuis qu’il est au commande on sent que les choses bougent.

  • J’avoue que dans ce climat de défiance de l’intégrité de l’état, aucun travailleur consciencieux de ce pays ne devrait mettre à mal la quiétude de la nation par quelque mouvement de crise social que ce soit ; en cela les syndicats devraient savoir raison gardé.Lutter pour une bonne gouvernance d’accord mais quand il s’agit de clouer notre économie, sachons d’bord que cela fait le bonheur des groupes terroristes au détriment de l’équipement de nos FDS à qui le pays tout entier doit beaucoup.Donc, travailleurs, mettons de l’eau dans le vent et permettons à l’Etat de s’attaquer à l’essentiel.

  • c’est dommage que mes parents peulhs soient les plus actifs. Pour ceux qui parlent de stigmatisation, je les rassure. Tout peulh qui ne sent pas impliqué ne trouvera aucun affront à cela. Au contraire, on devrait (pour ceux qui peuvent agir) s’animer de révolte positive pour dénoncer et participer à l’éradication de cette menace multiforme. Nous savons quelles sont les raisons qui motivent la régionalisation de cette zone. Manque d’infrastructures, délaissement socio-économique etc... C’est vrai également qu’à la base nos parents de ces contrées ne trouvent pas l’instruction à l’occidentale très appropriée pour eux. Dans le même temps, ils veulent avoir les moyens et évoluer économiquement. Voilà le résultat dans un contexte économique très précaire. Pour être positif, la bonne nouvelle est la connaissance des personnes et des zones ou sévit ce terrorisme. Un général américain avait mieux réussi en Irak en intégrant ses troupes à la population. Une technique d’immersion progressive de l’armée en vue créer un collaboration avec les locaux. Mais connaissant mes parents, cela ne peut se faire que si on leur apporte et associe à quelque chose de fructueux pour eux. Il faut repenser la stratégie bien qu’on doit rester intransigeant sur les auteurs de crimes quelque que soit la raison.

  • Ce qui énerve est que les gens refusent de regarder la réalité en face : c’est pas tous des musulmans ?
    Vous comprendrez pour quoi Sékou Touré voulais les exterminer en Guinée !

  • Sans leurs photos, il sera difficile pour la population d’aider de façon efficace. Il y a beaucoup d’homonymes sur la liste. Que Dieu nous aide

  • A mon avis, il y a beaucoup de raisons à la radicalisation. La religion est loin d’en être la seule cause. Bien sûr, IL EST TEMPS de sévir contre certains types de prêches et enseignements religieux dans nos lieux de culte, écoles et radios confessionnelles, ou lors de certaines cérémonies, etc. Mais il faut aussi et surtout travailler à bannir la haine, la jalousie, la xénophobie, les inégalités, les injustices, les iniquités, les exclusions, les marginalisations et les dominations de toutes sortes, et j’en passe ! On ne le dira jamais assez : L’AMOUR DU PROCHAIN EST LE PLUS GRAND DE TOUS LES COMMANDEMENTS ! Tout le reste n’est que blablabla...! Tant que l’Humain ne fera pas sien cet enseignement divin, tôt ou tard l’humanité entière en payera les frais. Ce n’est qu’une question de temps !

  • Attention ! La liste seule ne suffit pas. S’il n’y a pas de photos, on risque de prendre des innocents pour des terroristes.

  • Je partage la premiere partie de la contribution de Sheiky. Sartre ecrivait que le mot mal employe cause le malheur et la souffrance dans le monde. A ce que le Talmud repond que le mot juste apporte la paix dans le monde. Alors il convient de cesser l’hyprocrie et la politique de l’autruche en appelant un chat un chat : car force est de reconnaitre que la quasi totalite des individus sont Peulh. Outre deux ou trois Sawadogo et un Coulibaly qui au demeurant pourraient avoir des liens ou une souche peule. Relever cette verite factuelle n’est pas stigmatiser une communaute ou une ethnie, c’est dire la verite, pleine et claire. Et tant que cette verite ne sera pas acceptee, la lutte pour l’eradication du terrorisme sera vouee a l’echec. Ce Dicko, clairement, a recrute large et meme tres large dans sa famille, peres, oncles, freres, cousins proches, eloignes voire tres eloignes et pourquoi pas, meres, tantes, soeurs, cousines. Fermer les yeux sur ce constat c’est accepter que le Faso se fasse terroriser par un clan et ce clan, sur la base de ce que nous savons aujourd’hui, est bien peul dans sa quasi totalite. Ce qui ne veut pas dire que la connaissance que nous avons aujourd’hui ne peut pas evoluer demain et reveler d’autres figures non peules. En attendant ils sont presque tous Peulh. N’en deplaisent aux hypocrites. Et cette large famille ou clan Dicko et associes ne peuvent pas continuer a terroriser le Faso quand dans le meme temps on fait porter le chapeau a l’Islam de facon generale. Appeler un chat un chat c’est participer a construire la paix dans le monde. Je suis originaire du Sud-Ouest et si la liste etait constituee de Some, Kambou, Hien, Dah, Palenfo, je ne serais pour rien offensee de lire ou entendre dire que la plupart des terroristes sont Birifor, Lobi, Dagari. Ce serait un fait. Et plutot que de crier haro, le geste noble et sage serait de participer a une sensibilisation pour endiguer le recrutement dans l’ethnie. On nous traite de soulards. Je ne bois pas, j’en connais beaucoup de chez nous qui ne boivent pas. Cependant c’est une verite que certains de nos parents sont de gros soulards. Pourquoi m’en offusquer ?

    Je ne partage cependant pas la 2eme partie de la contribution de Checky qui, comme quelques uns, consiste a accuser le sous-developpement, pointer du doigt le gouvernement. Aucune region du Faso ne peut se targuer d’etre un eldorado. Tous les burkinabes, ceux des campagnes surtout, trinquent a la meme coupe amere. Maintenant, que certaines ethnies aient choisi de ne pas envoyer leur enfant a l’ecole du Blanc, est-ce la faute du gouvernement. Que ceux qui savent me corrigent : au Faso, est-on puni par la Loi quand on refuse d’envoyer son enfant a l’ecole ? Dans l’Aventure Ambigue, La Grande Royale conseillait a son peuple alors tres reticent d’envoyer "nos enfants a l’ecole du Blanc pour apprendre a lier le bois au bois..." Certains peuples ont accepte d’envoyer leurs enfants a l’ecole du Blanc pour apprendre a lier le bois au bois. D’autres ont prefere faire de leurs enfants des bergers. La faute a qui ? Certainement pas au gouvernement ni aux autres peuples. Si le terrorisme devait etre impute au sous-developpement et a la misere, well, je pense que ce sont tous les peuples du Burkina Faso qui en seraient gangrenes, car personne au Faso ne vit dans l’or et le manger et le developpement. Ils ne faut pas essayer de justifier ce qui est injustifiable.
    Accessoirement, et a l’attention de ce Koro Yemelee il est peut etre temps qu’on vous envoie dans une maison de retraite, car vos "contributions" de ces derniers mois trahissent une senilite certaine.

  • Des burkinabé qui travaillent à ruiner leur propre pays. Où est le sens du patriotisme, de l’amour du pays, enseignés à l’école aux élèves. Il faut que le gouvernement mette l’accent sur l’éducation civique et morale dans les établissements, et que les religieux insistent sur ces valeurs et enseignent la tolérance religieuse pour une société de paix.
    Il est vrai qu’il s’agit pour le moment de présumés terroristes, mais il est certains que parmi ces gens se trouvent des terroristes avérés.
    Vivement que ces inconscients soient traqués et punis conformément à la loi.

  • Il manque un nom sur cette liste,il s’agit de celui qui se fait appeller Soni Aly ber.C’est lui leur ambassadeur à l’extérieur qui se pavane dans des chancelleries pour quemander des soutiens.On le suit de près.Si jamais on le croise....

  • A KIDRH
    Un conseil : il faut vite aller à la DGTTM (direction des transports terrestres et maritimes) tirer ça au clair car si votre numéro est mêlée de près au de loin à une affaire même à votre insu, vous aurez de sérieux problèmes. Le fait d’être allé à la gendarmerie ne vous dédouane pas (ça peut être vu comme une stratégie).

  • Vous ne remarquez rien de commun entre tous ces terroristes ?
    Les religions vont foutre en l’air le Burkina analphabète

  • Mr "le marabout", vous me faites sourire. La peine de mort ne fait nullement peur, ni ne dissuade le terroriste ! Puisque lui-même s’engage pour mourir. Le condamner à mort, c’est être d’accord avec lui. Donc c’est ridicule !!!

  • Ces "prétendus" présumés terroristes sont de vrais terrorises. Clairement. Toi @ngongo ou ngouanga là quitte là-bas. Tu vois bien les noms ou pas. Kô stigmatisation. Ou est stigmatisations là ? Dicko, Tamboura, Cissé, c’est pas peulho ? Même si t’étais peulh tu
    dois reconnaître ça quand même. L’internaute indjaba est une crapule de notoriété publique par exemple, mais , ici, il a raison (ce qui est étonnant). Rassures toi, stigmatisation est en bonne voie dans ce pays, tout le monde sera étiqueté et rangé dans une catégorie : les ethnies, les catégories sociales, les professions publiques et privées, les appartenances aux partis politiques etc.

    Quelle megd.

  • Au Burkina, on travaille beaucoup dans le désordre. La politique est mise au devant de toute chose, au détriment de la compétence. Ma suggestion est très simple :
    - Que le numéro CNIB d’un individu soit unique durant tout sa vie. En cas de perte, on le lui rétablisse tout simplement ;
    - Que le Burkina conçoive une Base de données dans laquelle tout burkinabè y figurera. Cette Base de données sera informatisée et comportera tous les dossiers des burkinabés. On retrouvera tout simplement les informations d’un individus dans son dossier (dans la Base de données) en déverrouillant son dossier par la seule clé qui sera son numéro CNIB ;
    - Les dossiers des individus seront complétés au fur et à mesure qu’on ait des informations majeures en ce qui lui concerne. Ce dossier sera comme une sorte de CV et de synthèse biographique.

  • En faisant une analyse rapide sur la liste publiée, je me rends compte que des individus ont l’intention de créer un nouveau pays en Afrique occidentale (nouveau pays constitué d’une partie de Burkina et une autre de ...). L’acceptation facile et inconditionnée des refugiés pourra nous être fatale un jour. Ce sera très dure d’utiliser des vrais fils de la nation pour des fins donnés.Tout compte fait, ensemble, levons nous et travaillons ensemble avec un même objectif : l’intérêt de tous et le développement du pays.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Gestion de crises : Une simulation d’attaque terroriste à Manga, en guise d’exercice
Région du Nord : Adoption du budget 2019, dans un contexte d’insécurité
Komandjoari / Est du Burkina : Un conseiller municipal arrêté et un engin explosif artisanal mis hors d’état de nuire
Attaque Namsiguia : L’administration réconforte les gendarmes
Lutte contre le terrorisme : Zorgho solidaire des FDS et du président Roch Kaboré
Contingent burkinabè de la MINUSMA : Une attaque fait deux morts et cinq blessés
Attaque de la brigade de gendarmerie de Barani (Kossi) : Un assaillant abattu, un décès et deux blesses côtê FDS
Terrorisme au Burkina : Une caravane musicale pour soutenir les forces de défense et de sécurité
Ouagadougou : Simulation d’une attaque terroriste le mardi 16 octobre 2018 dans la zone du Stade du 4 août
Situation sécuritaire : L’atelier de mise en œuvre des recommandations de l’Assemblée nationale s’achève sur des notes d’espoir
Insécurité à l’Est : L’appel de la députée Elise Ilboudo/Thiombiano aux fils et filles de la région
Situation sécuritaire : L’heure est à l’union sacrée pour la défense de la Patrie, rappelle le HCRUN
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés