Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Burkina : Le gouvernement autorise le ministre en charge des finances à recruter un personnel d’appoint pour assurer la continuité du service

Accueil > Actualités > Conseil des ministres • LEFASO.NET | Par • lundi 18 juin 2018 à 18h10min
Burkina : Le gouvernement autorise le ministre en charge des finances à recruter un personnel d’appoint pour assurer la continuité du service

Le conseil des ministres s’est tenu ce lundi 18 juin 2018 sous la présidence de Roch Marc Christian Kaboré avec un certain nombre de dossiers de fonds. Il a notamment autorisé le ministère en charge des finances à recruter un personnel d’appoint pour assurer la continuité du service.

- Au titre du ministère en charge des finances, le porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou a affirmé que le conseil a donné son accord pour la création d’une commission de recouvrement des chèques impayés. « Depuis 2015, un certain nombre de mesures ont été prises, qui fait que les paiements au profit des receveurs des impôts et des douances de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso se font à travers les banques.

Ces mesures ont fait baisser la prolifération des chèques impayés, mais le stock existant n’a pas pour autant diminuer », a déclaré le ministre en charge de la communication. Selon lui, au 31 janvier 2017, ce stock était estimé, à peu près, à 37 milliards FCFA. Cette commission va permettre donc de recouvrer les chèques impayés.

- le conseil a également adopté un décret portant création de l’Institut national de santé publique. Il va faire la fusion de trois instituts existants déjà : le centre MURAZ, le centre de recherche en santé de Nouna et le centre national de recherche et de formation sur le paludisme. Ce nouvel institut va assurer une veille sanitaire plus accru, assurer une analyse avancée des données du système d’information de la santé au Burkina, coordonner les structures sectoriels, notamment la recherche au niveau sectoriel et apporter une réponse en terme d’expertise technique de haut niveau.

- Au titre du ministère de la Santé, le conseil a adopté le résultat des travaux de dépouillement de l’appel d’offre international sur la fourniture, l’installation et la mise en service d’équipements et de matériels médicaux techniques au profit du CHR de Ziniaré. C’est à peu près 3 milliards 470 millions FCFA qui sont concernés et permettront d’avoir un plateau technique plus opérationnel au bénéfice des populations de cette région et de pouvoir désengorger les centres de santé au niveau de Ouagadougou. Les acquisitions doivent permettre à cet hôpital d’être fonctionnel pour fin 2018.

- Au titre du ministère de l’agriculture, le conseil a adopté un décret relatif à l’organisation du recensement général de l’agriculture. C’est un recensement qui va débuter en 2018 jusqu’en 2020. Il va permettre de se faire une idée du potentiel agricole du Burkina et de mettre en place un véritable système cohérent afin de mieux mettre en œuvre les objectifs des ODD, le PNDES et toutes les politiques sectorielles.

COMMUNICATION ORALES

- Au titre des communications orales, le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Pr Stanilas Ouaro est intervenu sur les examens scolaires qui viennent de débuter. « Ce matin, nous avons lancé les épreuves écrites du BEPC (315 000 candidats), du CAP et BEP (11420 candidats) », a-t-il précisé. Le mardi 19 juin est prévu le lancement du CEP qui concernera 388 689 candidats sur le territoire national.

Et d’ajouter que pour cette année, il y aura deux situations : les examens normaux et courant septembre, les examens spéciaux pour certains élèves qui sont dans la région du sahel précisément dans la province du Soum pour ce qui est du CEP, BEPC et BAC au regard de la situation sécuritaire.

Au niveau de la région du nord, les élèves de Kain, solé et de ban et quelques élèves de titao soit un total de 994 élèves, prendront part aux examens spéciaux dû au contexte sécuritaire qui n’a pas permis à ces élèves d’avoir une scolarité suffisante. Au niveau du nord, 78 élèves ont manifesté le désir de prendre part aux examens classiques parce que s’estimant assez près.

- La ministre en charge des Finances et celui en charge de la Fonction publique ont fait le point sur la grève en cours au MINEFID. Le conseil a constaté le maintien du mot d’ordre de grève malgré les efforts consentis par le gouvernement à savoir le maintien du fonds commun en l’état pour l’année 2018 et la mise en œuvre, à partir de janvier 2019, des recommandations de la conférence sur les rémunérations.

Pour ne pas compromettre la continuité du service public, le gouvernement a autorisé le MINEFID à prendre deux mesures :

1- le recrutement de personnels d’appoint notamment les retraités et les volontaires ;

2- la prise de texte et de toute initiative permettant de lever les goulots d’étranglements constater au niveau de la chaîne de la dépense publique, de même que dans la mobilisation des ressources.

DCPM/ Ministère de la communication et des relations avec le Parlement

Messages

  • Enfin ; l’Etat assume son pouvoir. Faites les recrutements dare-dare ; y’a trop de chomeurs qui n’attendent que ca.

  • Bonsoir , vous voyez pourquoi le nombre a baisser au concours de l’enaref ? Quand on parle de privatisation de l’économie Burkinabé les gents pensent que c’est du jeu. Continuons seulement.

  • Quelle décision salutaire !!!! Mais avant de recruter un personnel d’appui, il faut que Madame
    le Ministre en charge des Finances fasse passer en Conseil de Discipline les cinq diaspo qui ont perturbé sa réunion il y’a quelques semaines en disant « Rosine tu mens, Rosine tu es entrain de mentir, … Hohohohoh , Rosine tu mens » car vous êtes un membre du Gouvernement, vous êtes plus âgée que ces morpions, vous plus intelligente que ces sans éducations issues de très mauvaise famille. Et après le Conseil de Discipline, vous amenez le problème en conseil des Ministres pour les licencier purement et simplement. Vous pensez que ces fonctionnaires, devant leurs DG qui disent : Rosine tu mens, peuvent mettre au monde et éduquer des enfants pour le futur de ce pays ??? Ce sont ces mêmes diaspo qui ont commencé à bruler les pneus sur le goudron à Ouagadougou. Si ces cinq agents ne sont pas licenciés après avoir dit en AG devant leurs DG, Rosine, tu mens, c’est fini pour Rock.

  • Ah là !! J’en connais qui ne dorment plus la nuit du côté des finances !! Fin des semences et début des récoltes !! J’aimerai pas être à votre place.

  • RMCK, c’est quelle manière de tituber ça ? Un peu d’audace et de courage là ! On recrute du personnel d’appoint mais on fait quoi de ces bloffeurs qui continuent de narguer le peuple ? Il faut au moins suspendre leurs salaires sinon avec le personnel d’appoint, on se retrouvera avec le double de la masse salariale actuelle au MINEFID.

  • Je félicite le Conseil des Ministres pour avoir autorisé le recrutement de personnes pour assurer la continuité des caisses au ministère des finances. Au moins nous pourrons désormais vaquer à nos opérations ordinaires. Encore bravo au Conseil !

  • Quelle décision salutaire !!!! Mais avant de recruter un personnel d’appui, il faut que Madame
    le Ministre en charge des Finances fasse passer en Conseil de Discipline les cinq diaspo qui ont perturbé sa réunion il y’a quelques semaines en disant « Rosine tu mens, Rosine tu es entrain de mentir, … Hohohohoh , Rosine tu mens » car vous êtes un membre du Gouvernement, vous êtes plus âgée que ces morpions, vous êtes plus intelligente que ces sans éducations issues de très mauvaise famille. Et après le Conseil de Discipline, vous amenez le problème en Conseil des Ministres pour les licencier purement et simplement. Vous pensez que ces fonctionnaires, devant leurs DG qui disent : Rosine tu mens, peuvent mettre au monde et éduquer des enfants pour le futur de ce pays ??? Ce sont ces mêmes diaspo qui ont commencé à bruler les pneus sur le goudron à Ouagadougou. Si ces cinq agents ne sont pas licenciés après avoir dit en AG devant leurs DG, Rosine, tu mens, c’est fini pour Rock.

  • gouvernement et syndicat n ont qu à faire pardon.je n’ai pas fini scolarité de mon enfant. je veux mon salaire de juin afin de payer et retirer le bulletin de mon gamin. ayez pitié de nous autres car nous ne recevons pas les rayons solaires avec la même intensité.

  • voilä , c´est cette decision courageuse du gouvernement, qu´´on attendait.depuis Pendant que des chomeurs se comptent par milliers et attendent une telle occasion, certains fonctionnaires pourris jouent aux enfants gates´,vous allez perdre vos maitresses et meme vos femmes legales.. Quelle est cette merde que vous les grevistes servez a ce pays ? Vous etes les seuls fonctionnaires de ce pays ? Que le ministre fasse un recrutement massif et balayer tous ces grevistes politiciens qui nuisent au developpement du pays. Merci au president Roch pour cette decision courageuse. le peuple vous soutient a travers cet acte courageux.

  • A rrs : Si le gouvernement pense que c’est plus rentable pour le contribuable de recruter que d’utiliser des agents qui ne pensent qu’à le piller pour remplir leurs porches, alors privatisez ! N’importe quoi, comme si ceux qu’on va recruter ne sont pas des Burkinabé.

  • bravo, bravo et encore bravo au gouvernement pour cette decision responsable . cè ce qu’on attend d’un gouvernement responsable. il faut avancer et ne pas se laisser plomber par les canards boiteux. jai di ce soir à un cousin un peu excité par ces camarades, d’aller travailler demain car si ma vieille tante au village apprend qu’il a été licensé par egoisme et gourmandise, elle ne va pas supporter. kan on travaille, on merite salaire, si cetait ca que le gouvernement ne voulait pas donner , on aurait compri. mais vouloir mettre en danger les salaires de tous les fonctionnaires pour assouvir des égoismes cè kan meme très grave. il faut que les jeunes qui n’ont pas de boulot et qui ont fait comptabilité prepare leurs dossiers pour aller travailler et sauver les fonctionnaires que nous sommes. merci encore au gouvernement car trop cè trop.

  • C’est une décision sage et responsable. Le gouvernement ne saurait assister indéfiniment à l’hémorragie de l’économie nationale sans agir. Soutien total au gouvernement

  • Enfin le gouvernent prend ses responsabilites.Je conseils d integre quelques gendarmes niveau BAC.Arrogance va finir on va avoir la paix.

  • En tout c’est ça la solution ou le chaos sera installé si le comportement des "fiscalistes" se poursuit ainsi.
    Il n’est pas exagéré de dire que parmi les agents de ce ministère, ceux qui ont réellement été admis (par leur intelligence) à ce concours direct ne dépassent pas 10%, le reste c’est des deals qui leur ont permis de travailler aujourd’hui dans ce ministère.
    Y’en a marre-là !

  • Enfin, le Gouvernement de SEM RMCK se réveille de son long sommeil. Mais comme le dit l’adage, mieux vaut tard que jamais. En tout cas, chapeau bas au Gouvernement.
    Je crois le mouvement des syndicats du MINEFID a depuis longtemps des visées politiques. Sinon comment comprendre qu’ils aient refusé de prendre part à la conférence sur le système de rémunération ou leurs préoccupations ont été débattues. Le comble c’est qu’ils se permettent de déclarer que les conclusions de cette conférence sont un non-événement et n’engagent que ceux qui y ont pris part. C’est pas de l’incivisme ça ? Je suis curieux de savoir ce qu’ils diront de la décision du Conseil des ministres.
    Pour résumer, félicitations encore au Gouvernement.
    Allons seulement !

  • Agent du MINEFI on vous a dit depuis longtemps de faire attention avec les Kadiogo et cie.Ils vous menent en bateau.Les Mossi disent que trop marchande eveil l attention du vendeur.Vous aviez votre fc personne ne parlait vous avez continue a tirer maintenant tout le monde est au courant on fait comment.Comme vous vous etes dit que "Papou" ne peut rien vous faire on verra la suite.Vive la suffisance.

  • le patriote ;
    Allez à la table des négociations messieurs du Gouvernement, c est mieux pour tout le monde et cessez de prendre des mesures qui incitent à la radicaliser les positions. On comprend bien que voulez montrer à l’opinion que vous voulez reprendre du poil de la bête mais en fait, avec la CS MEF, je ne suis pas sur que ca marche et c est de victimes collatérales que vous allez faire et vous allez assumez

  • Minefi on vous a demande pardon fatigue,vous avez continue a traite tout le monde d aigris de jaloux et que sais je encore.C est dans quelle discussion on peut tout avoir.Parmis vous nous avons des freres et des soeurs donc nous ne vous voulons pas forcement du mal.Dans la vie il faut souvent savoir jouer bal a terre.

  • Ah enfin...! Celebrons... Je vous dis cette rosine a des couilles de lion.

  • Les retraités vont-ils oser ? D’où viendront les volontaires ? Avec quelle qualification ? N’allons nous ps recruter des délinquants qui vont venir piller sachant que la morale est morte dans ce pays ?
    Tout en déplorant l’entêtement des financiers à moins qu’il n’y ait d’autres raisons non dévolées, je crains que la solution proposée ne puisse fonctionner.
    Il est l’heure que les uns et les autres mettent balle à terre. Le gouvernement a commis des erreurs graves dès sa prise de fonction qui se sont multipliées et aujourd’hui il ne sait plus comment s’en sortir...Les manipulations sont possibles dans un contexte de guerre politique entre les différents clans. Mais ceux qui sont au pouvoir ont été des différentes classes politiques qui ont géré le pays depuis des decennies, ils connaissent les méthodes machiavéliques de lutte et de destabilisation des régimes. S’ils ne sont pas à mesure de s’y adapter et de s’en sortir, il est difficile de les pleurer au sens ils ont réclamer la paternité de l’insurrection et se sont présentés comme les dieux qui ont fait ce pays, voulant arracher à Dieu sa gloire, Lui qui a aidé ce pays à vivre l’insurrection. Hélas, ils se sont glorifiés, ils ont géré à leur tête alors que l’insurrection et la conquête du pouvoir ont été faites sur un principe : la justice (à ne pas confondre avec le jugement du regime passé et des acteurs du ptch manqué). Cette justice devrait être le fondement du changement tant espéré. Elle n’a pas eu lieu, le changement non plus. Pire le pouvoir a choisi ses préférés et alliés, améliorer leur situation et laisser les autres. C’est au coeur de la crise qu’il pense à se racheter. Mais la sémence a déjà été mise à terre, l’arbre a poussé, il portera ses fruits avant de mourir. Les grandes sociétés ont été confiées aux proches, c’est normal, même moi si j’ai le pouvoir, j’en ferai autant. Je donnerai l’ONEA, la CAMEG, la SONABEL, SOFITEX, etc à des amis. mais c’est aussi normal que les autres cherchent à nous nuire, c’est de bonne guerre.
    Ceux qui ont mis Rock dans cette situation, c’est son propre camp, ceux en qui il a fait confiance. Je crains que les mêmes ne soient en train de le duper davantage, eux qui ne voient que leurs intérêts. Courage à toi Président Rock, si seulement à chaque choix et conseil ton entourage, tu savais y voir les signes infimes. Je pleure juste le Burkina dans son ensemble. Quant aux politiciens actuels, mon voeu est de les voir tous disparaitre, pouvoir comme opposition, condition sine qua non d’un changement et de la libération du pays.
    Dieu nous garde.

  • Le syndicat est allé loin et ce n’est plus du syndicalisme ? Les fautes du syndicat, c’est d’obliger tous les travailleurs a être syndiqué par la coupure à la source. En plus c’est de ne jamais faire de bilan ni d’AG pour prendre des décisions ? Si y a coupure dans les salaires pour fait de grève, le bureau du syndicat doit réparer en octroyant les reliquats suite à la coupure. Un service peut avoir plusieurs syndicats et les travailleurs sont libres d’adhérer où ils veulent ? Un des syndicats peut appeler ses adhérents à engager une lutte sans que ça ne touche aux autres syndicats ? La naïveté des travailleurs c’est d’aller en gréve sans avoir une carte de membre ou d’adhérent ? Tout ça, le gouvernement qui est le patronat est ............? On envoie pas les adhérents sauvagement dans une lutte ? Pour la cas des financiers, chacun pense injustement aux fonds communs comme un droit ? Et le syndicat dans tout ça, qui palpe des millions sans CR à la base, ils organisent des voyages, et pour masquer tout ça, ils organisent une lutte tout en insultanr le Gouvernement pour faire croire qu’ils sont des déterminés ? Que le ministre fasse arrêter la coupure à la source et on verra les vrais militants syndicalistes ? Que tous ceux qui n’ont pas de carte de membre soient sanctionnés pour avoir abandonné le travail ? Je reviendrai pour développer la législation du travail à l’attention des ignorants qui pensent lutter, lutte syndicale.

  • Hallelujah ! Rosie, Presidente ! Rosie, Presidente !
    Dans la foulee il faudrait lancer un ultimatum a tous les grevistes : celui qui ne reprend pas le boulot dans les 24h sera considere demissionnaire. Et sans pension. Et bye bye. Et bonne chance au champ. Ce n’est pas trop tard pour cultiver cette annee.
    Enfin ! le gouvernement montre les muscles. Et ce n’est pas trop tot. Certes cette decision aurait pu etre prise plus tot, mais on ne pourra pas accuser le gouvernement de n’avoir pas pris le temps pour les negociations et d’etre un va-t-en-guerre.

  • voila que ROCK se réveille félicitation au gouvernement.Date et lieu de dépôt s’il vous plait

  • bien fait appel à tous les enfants du pays à venir soutenir l état ceux qui veulent pas travailler pas de quoi y ’a les remplaçants qui sont prêts

  • Je pense que c’est une bonne décision. lorsque vous grevez sans cesse la solution c’est de vous accompagner dans le chômage. vous comprendrez que vous n’êtes pas les seuls travailleurs qui ont des droits.

  • Mes chers amis les syndicalistes, malheureusement il arrive parfois que la lutte de classes dans une société ne soit plus très vive : Cela se vérifie quand une bonne partie des exploités ignorent complètement qu’ils sont l’objet d’une exploitation éhonté par les responsables syndicaux, dont je pense qu’il y a une main malsaine derrière qui les manipules. Avec une situation qui perdure sans une bonne porte ouverte pour le dialogue, mettez un peu de l’eau dans votre vin : ’’’Car dans une lutte de classe comme la vôtre, il y a les dominés et les dominants qui se livrent à une bataille farouche et antagoniste.’’’ Et je pense que ce qui va arriver dans les jours à venir, les règles du jeu va changer, compte tenu des intérêts vitaux en jeu qui est multiplier par trois, ‘’’celui des responsables syndicaux qui veulent exploiter les syndiqués pour leurs propres profits, et le peuple qui tend sa main pour un intérêt pour tous, et l’état qui veut tout contrôler, et qui est légitime, car il est le patron et le pouvoir fort.’’’ Car tout état d’un pays est placé en apparence au-dessus de la société pour estamper les antagonisme et maintenir l’ordre. C’est pourquoi, ayant toujours soutenu les luttes des classes pour leurs intérêts naturels, je leur dit, ’’’priorité d’accord, mais prudence d’abords.’’’ Et mettre de l’eau dans son vin en travaillant, ouvre une bonne porte pour le dialogue.

  • bravo au gouvernement. Restez toujours responsable. Le pays a besoin de ceux qui se soucient de tous et non à ceux qui pensent qu’à leurs propres intérêts. Nous avons besoin des travailleurs au service du peuple et non contre le peuple. Dans un pays responsable, tous les citoyens sont égaux devant la loi. Bon vent pour la préservation des intérêts du peuple.

  • Eh, les gars, d’après que le manger est ouvert, faisons nous engager comme volontaires !

  • Enfin, écarter les tous. Je vais appeler mon ami lui informer de cette bonne nouvelle. Qu’il prépare rapidement ces dossier car les bousculades au dépôt seront féroces.
    Bravo au gouvernement.

  • Felicitations au ministre Rosine, il fallait cela !
    On les a prevenu, ils ont dit niet, ca passe ou ca casse !
    C’est casse maintenant sur leur tete !
    Dans ce pays, les gens n’aiment pas la verite et voila que ca chauffe meme entre financier !

  • Je pense que le Burkina a plus besoin d’une dictature éclairée que de cette soit disant democratie qui ne fait que semer l’anarchie et l’incivisme .

  • Je vous avais prévenu les gars. Prochaine étape sanction : suspension et licenciement. Celui qui est fatigué de travailler au Finance peut aller élever des poulets si le veut.La FP n’est une entreprise. goooooooo away

  • Consterné je le suis car je ne sais jusqu’ou cette demonstration de force va nous mener ; ce qui est sur c’est que le Conseil des ministres de ce jour vient de franchir un seuil dont les conséquences seront insurmontables de part et d’autres.je le disais tantot C’est une décision
    iminemment politique certes mais aux conséquences désastreuses pour l’ETAT or beaucoup de solutions s"ouvraient aux parties.En tout cas tout le monde en ressentiras le coup,c’est certain,du politique au non politique ; les riches comme les pauvres.puiss Dieu sauver ce qui peut encore l’etre.

  • Les volontaires et retraités auront-ils droit au FC ?Si oui,je suis volontaire.

  • Je voudrais rappeler à certains que leurs certitudes sur la suppression du FC n’ont pas abouti. Je crains que le régime ne soit infiltré de toute part surtout au sommet pour sa chute. Roch est face à la même méthode qu’ils ont utilisé pour la chute de Blaise.
    Rapellons nous que certains au gouvernement, au CDP, dans l’ex majorité et dans les réseaux sociaux encougeaient Blaise à modifier l’article 37. On connaît la suite.
    C’est dommage pour le pays !

  • Que Dieu bénisse le Burkina Faso, surtout les plus pauvres. ceux qui boivent de l’eau sale, ne mangent pas assez et n’ont pas 1.000 fcfa pour se soigner !

    Dieu éclaire les décisions des syndicalistes, pour LE BIEN COMMUN.

    amen

  • Bonsoir
    Avec les mesures prises par le dernier conseil des ministres, c’est un debut de solution pour sortir de la crise dans laquelle le syndicat du MINEFID tente de plonger le pays. Dans toute lutte il faut savoir mesurer ses forces, ses soutiens et evaluer le contexte afin de revoir eventuellement la strategie. L’arrogance affichee par ces "syndicalistes" laisse penser qu’ils se croient indispensables et donc irremplacables. Eh bien ils ont tord.
    Dans une relation de travail, il y des limites a ce qu’un employe peut exiger de son employeur. Je pense neanmoins qu’il n’est pas tard pour les grevistes de renoncer au bras de fer qu’ils ont engages avec les autorites car tous laisse voir qu’ils vont le perdre et le regreter.

  • La grève a-t-elle pour but d’asphyxier l’entité dont l’existence justifie l’emploi des agents grévistes ? N’a-t-elle pas pour but d’attirer la sympathie et la compréhension de l’opinion nationale pour faire pression sur l’employeur afin d’obtenir gain de cause ? la défense d’une cause corporatiste doit-elle justifier la prise en otage d’un pays dans l’indifférence de ses citoyens ?
    Dans les années 1970-1980, même au plus fort des grèves, je ne me souviens pas qu’une centrale syndicale eût préconisé cette technique de la terre brûlée pour faire plier le gouvernement et l’ensemble du peuple travailleur de la Haute-Volta de l’époque. Bien au contraire, dans les secteurs régaliens de l’Etat ou dans les domaines stratégiques comme les télécommunications, les personnels techniques se faisaient enregistrer en grève tout en assurant la permanence de service afin de sauvegarder l’intérêt général et le patrimoine public.
    Comment sommes-nous donc arrivés à introduire dans ce pays où le patriotisme collait à la peau de chacun, cet esprit mercantile du tout pour soi ? En oubliant que la plupart de nous sommes issus de couches sociales constituées à 80% des plus démunies du pays.
    Le gouvernement doit faire preuve cette fois-ci de grande fermeté comme il semble s’y résoudre dans sa délibération en CM. Aux USA, tout le monde se souvient du remplacement au pied levé des aiguilleurs du ciel dans les aéroports afin d’éviter l’asphyxie du pays. Ici au Burkina, nous observons des comportements de plus en plus égoïstes que ce pays n’a jamais vécu. Il faut y mettre fin en restaurant la pleine et entière autorité de l’Etat. Un chef de l’Etat a été élu et il en est le dépositaire ; il doit exercer cette autorité sans état d’âme lorsque la vie même de la nation est aussi gravement mise en péril. Le jeu démocratique garantissant les libertés individuelles et collectives, ne peut pas rimer avec la destruction de la patrie.

  • Quand j’entend des gens dire à l’état d’aider les
    agents du MINEFID à payer leur crédits je me dis on réfléchit avec quoi là. si un travailleur décide de vivre au-dessus de ces moyens en s’endettant massivement auprès des banques, en quoi ça concerne son patron ? là même on parle de réduction de sommes indus ; si c’était des licenciements vous pensez qu’une entreprise qui décide de faire une compression va garder certains agents parce qu’ils ont des prêts en banque ? c’est pour ces genres de situation que dans les contrats de prêts on intègre une assurance au cas où.
    En fait les agents du MINEFID devaient savoir qu’au lendemain de l’imsurrection l’accaparement des deniers publics par quelques individus n’était plus possible

  • Nous félicitons le gouvernement pour cette décision. Que ceux qui ne seulement pas travailler restent à la maison.Ils mangeront leur grève. Il y a des gens qui veulent du boulot.

  • Félicitations au gouvernement que celui qui ne peut pas travailler sans fond commun démissionne.on s,en fou,point barre

  • Je parie que ces rats d’égout vont reprendre dare dare le travail.Qui est fou lolllll

  • bravo au gouvernememt d’avoir pri ses responsabilité.vous n’etes pas les seul fonctionnaire.je pense que le gouvernememt de roch est tro pasifique il faut les licencié tous et recruter du sang nouveau car il sont corrompu jusqu’a la molle epiniére.comme une poigné d’individue peuvent paraliser tout un pays.tro c’est tro

  • BRAVO, C’EST UNE GRANDE FIERTÉ. TU AS LE DROIT DE GREVE ET L’EMPLOYEUR A LE DROIT DE NE PAS TE PAYER PENDANT LA GREVE. BRAVO

  • - Moi je pense que tous ceux qui félicitent ici le gouvernement pour avoir pris la décision de recruter du personnel d’appoint ne sont que de vulgaires aigris et des méchants. Quel plaisir trouvez-vous à ce qu’on punisse vos semblables ? Vous n’êtes qu’une bande de jaloux et d’envieux qui n’ont pas le fonds commun. Mais vous verrez que ce gouvernement va regretter cette position et en premier Dandjinou le bavard et la MINEFID qui pense pouvoir développer tout le Burkina à elle seule. Attendons la suite. Ceux qui ont amené RMCK à entrer dans cette phase l’ont induit en erreur et les conséquences seront dramatiques. Qu’ils se préparent encore à conseiller RMCK.

    Par Kôrô Yamyélé

  • Merci au Gouvernement pour cette décision. Elle aurait du être prise plus tôt . Il y a vraiment des gens qui ne veulent pas travailler. Pendant que des milliers et des milliers d’autres attendent à la porte. Que le test de recrutement soit lancé. Les jeunes sont impatients pour faire leur expérience au service de l’État. Encore merci au gouvernement.

  • Quant l’Etat est fort il nous écrase et quand il est faible nous périssons disait un philosophe. Hier seulement , je disait aux financiers de faire profil bas. J’ai même pris le cas du ministère de la femme ou les responsables de ce ministère minimise les travailleurs à travers les syndicats. Voyez vous chers financiers pour gagner un combat, le rapport de force est capitale. Vous financiers, je demande encore de s’asseoir pour négocier car l’employeur est toujours fort que l’employeur. La radicalisation n’a jamais été une solution à un problème, elle est même un problème. En plus vous n’avez pas la faveur des populations.

  • Forumiste "Bienvenue", tu es où ? Je ne te lis plus.Y a quoi ?

  • Merci au Gouvernement pour cette mesure. Je pense qu’il pouvait en rajouter en même temps ceci :
    - Ouvrir une liste des agents qui veulent reprendre le travail d’ici à vendredi 23,
    - Et promulguer que tous ceux qui n’auront pas inscrit leur nom seront considérés comme démissionnaires à partir du lundi 25 à 07h30.
    - Puis le gouvernement réajuste les effectifs dans les services et lance un concours en bonne et due forme pour le complément d’effectif.
    On boucle cette histoire puis on passe à autre chose.
    Dame Rosine a été très humble ainsi que le gouvernement en laissant courir le FC comme tel jusqu’à la fin de l’année.
    Chers amis du MINEFID, pensez-y et faites des choix en bons pères et bonnes mères de famille !

  • A propos de la réunion pendant laquelle cinq individus ont sorti des propos désobligeants à l’ endroit de la Ministre, il faut impérativement les licencié pour fautes lourdes, il ya des témoins qui ont assisté à cette scène insoutenable par le degré d’ impolitesse utilisé par ces voyous car lorsque’ on dit qu’ ils sont des travailleurs d’ un ministère aussi noble que le MINFED, vraiment, j’ ai du mal à y croire.
    Tenez à propos de ces dispos qui se font remarquer négativement, un autre jeune universitaire à propos des taris de la sotraco appelle ses camarades à utiliser le bus à tarif zéro ? Une question : vous êtes étudiants et après ????
    Que des sanctions allant jusqu’au licenciement pour certains, et d’ autres jusqu’à l’ exclusion soient prises sans ménagement car ces individus qui n’ ont pas la culture de respect d’ un digne Burkinabè retournent où ils ont apris cette impolitesse.

  • - A SS et tous ceux qui jubilent de pouvoir enfin gagner ’’à manger’’, je vous assure que vous mangerez du feu et la digestion sera dure pour vous et vous grillerez en enfer comme des rats le moment venu !

    Franchement c’est á travers cette décision du Conseil des Ministres que moi je suis maintenant convaincu que la majorité des burkinabè sont méchants et jaloux ! Voyez tous ces gens qui félicitent pour cette décision ! Burkinabè, je suis désolé de le dire mais vous êtes très méchants les uns envers les autres, et vous le paierez cher en enfer où vous grillerez comme des rats ! Alors chers méchants burkinabè, regardons ce que disent les Livres Saints sur votre manière d’être :

    La Bible  :
    Ésaïe 14:5 : ‘’L’Eternel a brisé le bâton des méchants, La verge des dominateurs. Celui qui dans sa fureur frappait les peuples, Par des coups sans relâche, Celui qui dans sa colère subjuguait les nations, Est poursuivi sans ménagement’’

    Le Coran  :
    Sourate al-Azhâb, 33 : 58  : ‘’Celui qui fait du mal à un Musulman, me fait du mal à moi ; et celui qui me fait du mal, fait du mal à Allah. Un tel individu a été condamné dans la Torah, dans l’Injîl et dans le Saint Coran. Il dit aussi : Quiconque effraie un Musulman par un regard dur sera effrayé par Allah le Jour du Jugement’’.

    Et que disent les anciens des méchants et de la méchanceté ? Voyons voir :

    Paul Léautaud en verve (1970) : ‘’Il faut être la méchanceté même pour ne pas reculer à faire de la peine aux gens’’.

    Nicolas Machiavel dans L’âne d’or (1517)  : ‘’Les temps où nous vivons sont si remplis de méchanceté et de corruption, que, sans avoir des yeux de lynx, on aperçoit plus facilement le mal que le bien’’.

    Pierre-Jules Stahl dans Les pensées et réflexions diverses (1841)  : ‘’La méchanceté établit son empire sur la faiblesse, et la gouverne presque toujours en despote’’.

    Adolphe d’Houdetot dans Dix épines pour une fleur (1853)  : ‘’La méchanceté des fous est moins à craindre que la folie des méchants’’.

    CONCLUSION  : Inutile pour tous ceux et celles qui ont encouragé cette décision et ceux et celles qui la soutiennent et l’encouragent ici, d’aller remplir les Églises et les Temples tous les dimanches, et les Mosquées tous les vendredis ! Non vous irez en enfer car votre théâtre ici-bas ne saurais masquer devant Dieu lors du jugement dernier, la noirceur de vos coeurs meurtris !

    Par Kôrô Yamyélé

  • Les valeurs vont recommencer à s’installer au BF : puisque le gouvernement pendant 27 ans, a payé le silence des financiers sur leurs magouilles. C’était du genre : "Je te donne un gros fonds commun et tu ne dénonces pas mes surfacturations, mes mauvaises exécutions de travaux...". L’argent donné gratuitement au Syndicat du MINEFID avait cet objectif : qu’il se taise sur la mauvaise gestion de l’argent. Une sorte de bandeau sur leur bouche...puisque ce sont eux qui voyaient les chèques passer. Je mange et tu manges, on se tait tous les 2.

    Maintenant que tout est pire qu’avant, c’est à dire que manger est devenu difficile, on appelle à l’insurrection, on crie au droit de grève, on bloque les marchés publics, prise d’otage du Gouvernement donc et des populations.

    Alors que va-t-il se passer ? Les aigris seront donc plus regardants sur les décaissements et sur l’exécution des marché publics. Si un ministère veut payer un bic à 100 FCFA, son DAAF va tout faire, il va ouvrir grands les yeux, pour éviter que quelqu’un bouffe. Puisque lui, il n’a plus de baillon sur la bouche. Il ne mange plus, et il va promettre donc que PLUS PERSONNE NE MANGERA, puisque lui il n’a plus grand chose.

    La vertu est en route pour revenir au BF.

  • la decision du gouvernement est très salutaire. Je voudrais m’adresser aussi à mon chers amis SID PAWALEMDE qui passe son temps à commenter comme s’il accusait la diaspora.pour ton information ;un burkinabè qui reside sur le territoire burkinabè n’est plus de la diaspora

  • On salut l’affirmation de l’autorité gouvernrmentale. Ca prouvre que on est dans un etat dirigé.mais j dirais a Sid pawalemde de s’eduquer lui ainsi que ses enfants avant de lancer la pierre aux autres sous pretexte qu’ils sont de la diaspora. Tu nous diras que ses enfants qui brulent le drapeau sont des diaspo ? Donc revois toi et tes enfants qui deviennent incivique et reste dans le sujet.

  • je salue le courage et la détermination de cette dame. Elle amène tout le gouvernement à enfin réagir.

  • félicitation au gouvernement de SEM RMCK, je suis d tout cœur avec vous
    mme le Ministre je suis avec vous, il faut être dans le domaine de quelque pour mieux comprendre de quoi il en retourne(un juriste n’est pas un économiste et vice versa). a tous ceux qui sont contre la dame, un proverbe mossi dit que même si tu n’aimes pas le lièvre il faut reconnaître quand même qu’il a de très longues oreilles et qu’il est un très bon coureur ; donc même si vous êtes contre la Dame reconnaissez au moins qu’elle sait ce qu’elle fait et qu’elle est plus que patriote, le Rwanda et son statut au Nations Unions parlent d’eux même.
    a Kôrô yamyélé j dirè que celui qui n’a pas raison parle toujours beaucoup et fait du bruit, comment on peut vouloir prioriser les intérêts d’un petit nombre d’individus à l’intérèt supérieur de la nation

  • Quand un âne va te terrasser tu ne vois plus ses oreilles ! disait mon grand père !

  • Enfin une lueur pour la restauration de l autorite de l etat.Il etait grand temps.L insolence des syndicats minefid fait que les gens deteste d avantage votre lutte.

  • - réaliste, tu as raison de citer un proverbe mossi car tu es mossi. Normal donc que tu sois méchant, jaloux avec un coeur noir et endurci pour encourager cette décision diabolique d’enfer. Tu crois que RMCK lui-même se sent actuellement après réflexion sur cette décision pendant la nuit passée ? Moi je le connais bien ce monsieur, et je sais que malgré qu’il soit un mossi, il n’a pas un coeur endurci de méchant mossi ! La nuit porte conseil dit-on et il a dû réfléchir la nuit. Tous ceux qui l’ont poussé dans cette décision seron les premiers à l’abandonner et à le renier dès que la situation va dégénérer. Son exemple et son postionneent dans le cas Blaise Compaoré devrait lui servir de repère car on ne dira jamais que ’’c’est un untel qui a fait’’ mais on retiendra que ’’c’est RMCK qui a fait’’.

    Par Kôrô Yamyélé

  • Agents Minefi revises vite votre position.Sur ce forum vous n avez que 2 pauvres soutiens : RV,Yamyele.Si vous etes intelligents jouer balle a terre.Moi en tout cas j ai conseille a mon frere d aller travailler.

  • Je demande aux internautes qui interviennent à ce débat, et qui ne connaissent pas l’histoire de la lutte des classes de notre pays, s’abstiennent de polémiquer ou de dénigrer égoïstement. Si vous lisez attentivement la conclusion du conseil des ministres : ‘’’ce n’est qu’une proposition en cours, dont les grévistes ont le choix de réfléchir deux fois ou pas.’’’ En tout cas, avec cette proposition a madame le ministre de recruter les volontaires pour assurer le service minimum, est de dire aux grévistes que le dialogue est ouverte et possible.

    Aucune personne qui a connu la Haute-Volta au Burkina- Faso, ne peut nier avec ce qui se passe, que toute lutte de classe reste une lutte politique. Et la lutte de classe est une force motrice de développement de la société divisée en classe antagonistes. Qu’il soit Maurice Yamégo le père de notre indépendance, que ça soit Thomas Sankara avec sa révolution inachevée, a Roch Kaboré, ils savent que la lutte des classes a toujours exister légitimement dans notre pays, entre exploiteurs et exploités.

    Aujourdhui, la donne a changé, car lutter individuellement comme fait le syndicat des finances sans le central syndicale du pays, ne peut déboucher sur la moindre victoire de leur part, pour la simple raison que l’état Burkinabé, même s’il joue le jeu, il est plus puissant et dispose légitiment les moyens efficaces de pression comme cette proposition, ou bientôt des menaces verbales avec le soutien du peuple qui n’aime pas les grèves avec raison, et surtout un centrale syndicale Burkinabé divisé dont son responsable nationale s’abstient. L’état Burkinabé peut sauter la barre haute en faisant des coupures de salaire, suspension, et même des licenciements avec légitime, étant le patron et que rien ne fonctionne, ou produit.

    Et quand on dit que la lutte syndicale dans notre pays n’est plus vive, c’est ce qui se passe maintenant : Comme le silence du responsable du central des syndicats du pays depuis son retour de Genève, avec bonnes connaissances des règles et des conventions des organismes internationaux comme l’OIT et le BIT. Le constat que cette vitalité de notre syndicat n’est plus vive, se vérifie en ce moment, car le plus grand nombre des membres syndiqués, ont compris qu’ils sont exploités par leurs responsables au grande gueule pour leurs intérêts personnels que ceux d’une classe qui luttent pour leurs intérêts naturels. L’état Burkinabé a comprit ce manœuvre des responsables syndicaux du ministre des finances, qu’ils ne revendiquent pas vraiment le droit pour tous, mais pour des privilégiés, ce vide laisse l’état agir légitiment son droit de veto.

    Pour que les responsables syndicaux reprennent les choses en main, c’est de reconnaître qu’actuellement ils sont eux-mêmes exploités par l’état dans la mesure qu’ils luttent individuellement sans le central syndicale du Burkina, ou les 50% du peuple. Il est temps que les responsables syndicaux des finances aient la volonté politique de mettre fin à cette exploitation en s’organisant pour lutter avec le central syndicale, et ne pas laisser passer la proposition du gouvernement d’embaucher à leur place des volontaires qui seront par la suite des titulaires en part entière.

    Ma conclusion en tant qu’un vieux routier de l’histoire de la vitalité syndicale de notre pays, c’est dire aux grévistes d’avoir le courage de reprendre le travail à la minute même, et ouvrir une porte de dialogue avec leur employeur en travaillant. Surtout ne pas laisser la proposition des volontaires à leurs places, ce piège visible du gouvernement, vous fera perdre.

  • qui est ce KORO, meme pas de sagesse lorsque c’est un Koro qui veut dire grand frere. Ecoutez KADIOGO est le neveu de Diendere, que veut il pour ce pays ? C’est la destruction. Si il a des coquilles qu’il demissionne.
    Bravo au Gouvernement, celui qui vient voir que son fauteuil est occupe, il ira cultiver au village. Pourquoi les syndicats sont betes comme ca ? Des plateformes vides, voyez le cas dy SYNTSHA et celui du MINEFID, avant c’etait 48h, maintenant des mois de greve. Celui qui a des coquilles, qu’il demissionne. Aucune banque ne peut vous recrutes, hormis la Fonction publique. Moi je suis agronome, si je quitte la fonction publique, je pourrai avoir in projet ou meme creer une Ferme avicole et vous ? Comment vouloir detruire ce beau pays ?

  • Voilà une mesure qui a été imposée par l’intransigeance extrême du CS-MINEFID. Sincèrement, elle est nécessaire et incontournable car on a l’impression (voire la quasi-certitude) que nous n’avons plus affaire à de vrais fils du pays soucieux de ses problèmes, mais à de vrais raquetteurs qui n’ont d’oreille que pour leurs intérêts matériels immédiats. Ils n’ont cure de la direction où ils nous conduisent, en l’occurrence vers l’abime ! S’il y a des financiers qui ont une double nationalité (donc un pays de substitution au cas où), ce n’est pas le cas pour la majorité des burkinabè. Alors basta !!!

  • Meme si yamyele est le proprietaire du site on s en fou de lui.Lui il a le droit d insulter les gens meme de la maniere la plus plate et il n est pas sensure.Oui depuis longtemps lui et Kere Paul on tres souvent utilise un langage ordurier avec votre complicite Webmaster.Et entre Ami on en parle.Libre a toi de me laisser passer.

  • Je pense que dans un pays à un certain moment les uns doivent arrêté de s’amuser avec l’intelligence des autres.
    C’est quelles revendications qui ne finissent jamais donc démissionnez pour aller ailleurs.
    Ou créer vos entreprises et là vous pouvez faire ce que vous voulez.
    Pourquoi le gouvernement a tarder avec cette solution.

  • les gréviste s’entêtent parce que dis-t-on leur "derrière est solide". ils ne savent pas que ce qu’ils ont amassé des années durant leur servira pour quelques temps s’ils ne s’y prennent garde et après ça sera bonjour la misère.d’après ce que nos pères ont dit, si dans une bagarre l’on te demande de pardonner et de faire la paix ; tu refuse catégoriquement c’est avec tes genoux tu va essuyer tes larmes ; parce que tu n’aura pas le courage de soulever la tête pour pleurer tellement la honte va te prendre. a bon entendeur salut !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Allons seulement. Normalement celui qui a la bouche pleine doit se taire. Mais si tu veux forcer pour parler la bouche pleine, tout le monde sait que tu manges. On soutient le gouvernement sur ce coup. Arretez de faire vous sois disant syndicat ce que vous n’osiez pas faire sous blaise.

  • Franchement tranquilos, sid pawelmde a raison.y’a pas plus mal élevé, et impoli comme ces gens.ils sont sur le territoire burkinabé mais ne se comporte pas comme des patriotes.qu’on les punisse ! Tous unis pour le Faso.

  • vraiment merci merci encore au gouvernement et surtout a Madame la ministre ; le gouvernement devait prendre cette décision depuis fort longtemps en commencent par les enseignants mais il n,est jamais trop tard pour bien faire. inspirons nous du regrete Thomas SANKARA on ne dit pas de faire du copie coller mais .....MERCI

  • Je pense que la responsabilité de la crise est imputable à madame la ministre. Il fallait revenir aux fondamentaux des fonds communs et si des agents persistent dans la grève, proposer au gvt la méthode toute simple, licenciement et rappelle des retraités validés comme au Zimbabwe avec les infirmières. Ceux qui voudraient réintégrer signent un contrat. Le gvt a eu peur de qui et de quoi ? On dit gouverner c’est prévoir, on ne peut pas prendre le fonds d’équipement pour payer des fonds communs. L’exemple du Gabon est illustratif. Les activistes des fonds communs ne peuvent pas mettre à mal l’économie du pays alors qu’il ne s’agit pas de salaire. Ils surfent sur les faiblesses du pouvoir en place sinon sous d’autres cieux je pense qu’ils n’oseraient pas. La philosophie des fonds communs créés sous Garanti était de mettre à l’abri les agents de la corruption, se sont les gvts successifs qui ont corrompu les fonds communs. Toutes les maladresses du gvt ont conduit à la situation que l’on connait.

  • oh ! je pense qe la le bleme n est pas resolu recruter des agents et apres avoir regle les hostilites que feront les volontaires retourner a la case depart apres avoir servit de chargeur pour pour remplir la caisse de qelqes individu attendons de voir

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 novembre 2018
Hydrocarbures : Le gouvernement augmente le prix du litre de « Super » et de « Gasoil » de 75 FCFA
Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 08 novembre 2018
Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 25 octobre 2018
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 17 octobre 2018
Le conseil du mercredi 17 octobre 2018 : adoption du projet de renforcement des sciences de la sante visant à améliorer la qualité de l’utilisation des services de santé au Burkina Faso
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 10 octobre 2018
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 03 Octobre 2018
Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 26 septembre 2018
Conseil des ministres : Des mesures en vue pour soutenir les victimes du terrorisme
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 19 septembre 2018
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés