Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Par Cryspin Masneang Laoundiki • mardi 12 juin 2018 à 23h24min
Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

Le Chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso (CFOP-BF) a animé son point de presse hebdomadaire, ce mardi 12 juin 2018, à son siège. Pour cet exercice, ce sont les présidents du Mouvement panafricain du Faso (MPF), Achille Rawa Ouédraogo et du Rassemblement des écologistes du Burkina (RDEBF), Adama Séré, qui ont abordé quelques sujets d’actualité.

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), parti au pouvoir, a été longuement indexé par le Chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso (CFOP-BF) au cours de ce point de presse. « Depuis l’avènement du pouvoir MPP à la destinée de notre pays, les mouvements sociaux sont légion et inquiètent de plus en plus », a constaté le président du Mouvement panafricain du Faso (MPF), Achille Rawa Ouédraogo.

Selon le CFOP, le président du Faso, alors candidat du MPP, a fondé sa campagne sur « sa prétendue expérience auprès du président Compaoré » et a déclaré à qui voulait l’entendre que « Roch était la solution ».
Mais au lendemain des élections, les représentants des corporations des syndicats et les magistrats ont été les premiers à monter au créneau, a rappelé Achille Rawa Ouédraogo. Et d’ajouter que par la suite, « nous assistons à une succession de mouvements sonnant comme un juste et légitime rappel des engagements pris ».

Ainsi, l’opposition politique burkinabè a déclaré que « face à ce que l’on peut appeler des revendications justes et légitimes (même si l’opposition déplore les conséquences sur le peuple burkinabè), le pouvoir du MPP a fini par montrer son incapacité expérimentale ! ».

En ce qui concerne la gestion de la grogne sociale, l’oppose affirme que le MPP se contente « de déplacer le débat de fond et d’utiliser des arguments qui frisent avec l’ignominie ».

Forum national sur la remise à plat des salaires

Pour l’opposition politique, le format de la remise à plat du système de traitement des agents publics proposé par le gouvernement pose problème. « Il s’agit avant tout d’une question entre l’État, employeur, et ses employés. Que viennent faire là les prétendues forces vives de la nation ? Pourquoi ces forces, qui n’étaient pas associées au recrutement des agents de la Fonction publique, le sont maintenant au moment de la discussion sur les réformes portant sur leur rémunération ? », s’est interrogé Achille Rawa Ouédraogo.

Et de répondre que « le gouvernement fait du populisme et cherche à noyer les choses. Il invite des éléments extérieurs pour se fabriquer une majorité dans des débats ». « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel. Elle doit être une discussion entre l’Etat et les syndicats », martèle-t-il.

De la sanction des magistrats

Au cours de ce point de presse, le CFOP est revenu sur le communiqué du Conseil de discipline des magistrats informant les Burkinabè des conclusions des quatre sessions qu’il a tenues cette année. Un communiqué dans lequel, l’on a appris quelques mesures de disciplines à l’encontre de certains magistrats.

« L’opposition politique burkinabè note que c’est une première, depuis des années, que de telles sanctions sont prises à l’encontre de magistrats ayant enfreint à l’éthique et à la déontologie du corps. Tout en se gardant des débats techniques y relatifs, l’opposition politique encourage ce genres d’initiatives, en ce qu’elles contribuent à restaurer la crédibilité du monde judiciaire. C’est un signal fort, attendu depuis longtemps », a indiqué le président du Rassemblement des écologistes du Burkina (RDEBF), Adama Séré.

Crise à l’arrondissement N°3 de Ouagadougou

Président RDEBF, Adama Séré

L’on se rappelle encore des tensions au sein de l’arrondissement N°3 de Ouagadougou, qui est sous la houlette de madame le maire Rainatou Ouédraogo du parti Union pour le progrès et le changement (UPC).

Selon Adama Séré, le maire de la ville de Ouagadougou, Armand Béouindé, issu du MPP, est celui qui attise la flamme à l’arrondissement 3. Pour lui, pendant que les adjoints au maire boycottent toutes les activités de l’arrondissement depuis plus d’une année, Armand Béouindé a déposé des plaintes contre tous les adjoints aux maires d’opposition qui sont venus appuyer Rainatou Ouédraogo dans la célébration des mariages.

En effet, Rainatou Ouédraogo a écrit à ses deux adjoints pour leur proposer un programme de célébration de mariages mais ces derniers ont déclaré ne plus être sous son autorité, a fait savoir Adama Séré. Et de confier que « le weekend dernier, alors que madame le maire était sous perfusion, elle a dû interrompre ses soins pour venir célébrer des mariages à la maire ».

Sur les propos de Me Sankara

Lors du dernier point de presse de la majorité, le président de l’Union pour la renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS), Me Bénéwendé Stanislas Sankara, aurait tenu des propos qui semblent jusqu’à présent indigestes pour le CFOP. « Me Sankara a tenu des propos discourtois à l’encontre de l’opposition en la qualifiant de pleurnicharde, parce qu’elle se plaindrait toujours, et d’inculte parce que selon lui, elle ne connaît pas les textes de l’Assemblée (nationale).
Pire, cette opposition, au dire de Me Sankara, manque de cap et ne sait faire que des conférences de presse », a souligné Adama Séré.

L’opposition a profité de cette occasion pour chambrer le président de l’UNIR/PS, par ailleurs premier vice-président de l’Assemblée nationale. « A peine appelé à la soupe par le MPP, Me Sankara fait montre d’un zèle de nouveau converti. Et il endosse l’arrogance des parvenus », a affirmé Adama Séré.

En ce qui concerne le « manque de cap », le CFOP ne s’en remet toujours pas. « Quel cap a-t-il pu donner à l’opposition du temps où il était chef de file ? Et quel cap a-t-il pu donner à son parti qu’il préside depuis bientôt 20 ans et qui vient pratiquement de perdre encore la moitié de ses quatre députés ? Si Me Sankara sait fixer des caps, qu’il commence à en fixer à son propre parti, qui en a grandement besoin, au lieu de s’occuper du cap de l’opposition », a conclu Adama Séré.

Cryspin Masneang Laoundiki
LeFaso.net

Vos commentaires

  • Le 12 juin à 23:57, par X9 En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Avec cette opposition opportuniste et retrograde, l’instauration d’une veritable democratie n’est pas pour demain. Benewinde a raison sur vos incoherences et autres plaintes. Lui au moins a donner la preuve de comment on anime le CFOP . En son temps, il a su donner du fil a retorde au regime de Blaise, c’est encore frais dans nos memoires. S’il compose avec le MPP aujourd’hui, c’est un autre debat, et d’ailleurs il a droit. Vous auriez voulu le voir dans l’opposition aux cotes du CDP, de la NAFA et d’autres ? Quelle amnesie ! En attendant, dites a Zephirin qu’il a commis une erreur en allant dire au congres du CDP, " CDP is back ! " Honte. Et puis, arretez avec vos histoires de soupe, car beaucoup d’entre vous aimeriez en catimini composez avec le MPP, ca on le sait. En Afrique il est extremement difficile de jouer longtemps a l’opposant.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 00:23, par M.Kouka En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Ca sent querelles d’enfants, le contenu de ce point de presse. En quoi ca nous avance ces etats d’ames ? Me B. Sankara a surement raison.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 00:26, par Thom’S En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Hummm ! Une conférence de presse vide de sens. Vous êtes tous nourris par les forces vives et vous vous opposez à leur participation aux débats sur la rémunération des agents. Quelle traitrise ! Une chose est de tenir une conférence de presse une autre est d’évoquer des choses pertinentes.Sinon c’est de la salade que vous avez fait devant les médias.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 00:40, par sanma En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    SA N’ENGAGE QUE LE PREMIER MINISTRE PKT MÊME SI LE CHEF D’ETAT EST CONCERNÉ PAR CETTE REMISE A PLAT ! DE TOUT FAÇON ON SAIS COMMENT LES AUTORITES DE CE PAYS PAUVRE LE BURKINA FASO RATTRAPENT L’ARGENT QU’ILS DISTRIBUENT LORS DES CAMPAGNES ET DES DJANDJOBA ! C’EST BRIMÉ LA POPULATIONS ET LES AGENTS DU PUBLIC SURTOUT CEUX CIVILS ET CONTINUÉ A PILLER LA RICHESSE DU PAYS ! C’EST PATETI ! UN GOUVERNEMENT MORIBOND !

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 01:53, par Sapience En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Thom’S en quoi les forces vives nourrissent l,opposition. Soyons sérieux. Ton commentaire manque de rigueur et est aussi inutile. Peux-tu dire en quoi l’opposition se comporte en traitre ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 05:13, par PAK En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Messieurs du CFOP, cette sortie fait pitié. Quand on a rien à dire, on peut faire économie de convier nos braves journalistes qui recherchent de vraies informations. C’est quelle situation de crises où les forces vives n’ont pas été mises à contribution pour la recherche de solutions dans ce pays. Arrêtons cet orgueil inutile ! L’expérience a montré que les vrais recours dans ce pays en cas de crise n’ont jamais été les institutions publiques, mais d’autres canaux. Et vous êtes tous directement et indirectement comptables. Ici, il est question des systèmes de rémunération à partir de notre panier commun qu’est le budget de l’Etat où dans le partage, ceux qui ont à peine deux repas par jour sont régulièrement oubliés alors qu’ils valent 40% de la population. Dans un tel débat, la présence des forces vives n’est pas sans intérêts. Le gouvernement est celui qui à force d’accorder les avantages aux travailleurs crie qu’il n’en peut plus, les syndicats ne défendent pour l’essentiel, que les intérêts dits moraux et matériels de leurs militants, la "grande masse des déshérités" ne doit pas être oubliée. Et puis, dans les disparités et inégalités actuelles où les syndicats arrivent en rang dispersé, la présence des forces vives (si l’appellation sied) est la bienvenue.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 07:13, par fraoco En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    les conférences de presse hebdomadaire finiront par enterrer l’opposition. Des critiques nulles et sans fondement. Même en science politique on ne vous append pas à peindre tout en noir quant bien même il y a des choses positives.Franchement c’est ridicule vos réactions.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 07:28, par Tinganogo En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    CFOP mon œil ! je suis sûr que tous les partis politiques qui ont cautionné cette conférence de presse n’aiment pas le BURKINA FASO. Pire, ils n’ont aucune vision pour notre pays. Dommage pour notre chère patrie.
    Je ne peux pas comprendre des gens qui souhaite gouverner un pays rient à gorge déployée quand ledit pays est en danger.
    Je donne raison au pouvoir en place qui vous accuse d’être à l’origine du terrorisme qui mine notre pays. Dommage ! Le Roi NERON n’aurait pas mieux.

    Répondre à ce message

  • Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 08:24, par Nobga En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Le mardi où vous n’avez rien à dire, on ne vous force pas, taisez-vous ! Vous proposez quoi concrètement aux dirigeants en place pour venir à bout des problèmes que vivent les burkinabè aujourd’hui ? C’est un problème national, et les fonctionnaires vivent de nos richesses nationales. Pourquoi nous ne serions pas tous concernés ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 08:40, par l’inconnu En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    je salue cette initiative de l’opposition de tenir des conférences de presse chaque semaine. Mais il faut revoir le format parce qu ’elle passe son temps à critiquer sans apporter des solutions aux problèmes des burkinabès. Quelles sont vos suggestions par rapport à la remise à plat des salaires des fonctionnaires ! Qu’est-ce que vous proposer pour une sortie de crise dans l’arrondissement n°3. Passez son temps à accuser la majorité ne vous permettra d’avoir le pouvoir

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 08:45, par songdo En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    je m’adresse à notre opposition dont je suis leur militant , cher leaders on n’est pas obliger de tenir des conferences tous les mardis si on n’a rien a dire on s’abstient ; vous chantez toujours la chanson, soyons constructif ;ceux qui vous ecoutent ou vous lisent sont inteligents.on ne plus plus berner le peuple. La politique, c’est sur le terrain, comme le football ;laissons les conférences inutiles et rencontrons les militants.je très deçu de nos leaders politiques.Même le conseil des ministres ne ce tient pas tous les mercredis, grandisons.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 08:58, par coalusion En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Qu’Allah bénisse maître SANKARA. J’avais dit dès le début et félicité le Maître de n’avoir pas rester à l’opposition. Quelle opposition : CDP, NAFA, et les autres. Ces gens ont pillé, volé, dénigré, tué, appelé à incendier, violé nos frères et sœurs hier à coté. Restez attentif aux projets politiques des responsables du cdp et de nafa pour notre burkina : ramener les suspects numéro un de tous les crimes pour qu’on ait la paix. Quels projets ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 09:15, par Ginagnè En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Cette opposition là me fait honte.Pour une fois je pensais qu’elle allait contribuer à régler une bonne fois pour tout le problème de remuneration qui l’attend elle même si elle parvient au pouvoir.Mais avec ce type de comportement c’est dommage.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 09:25, par Yaa-Mâam En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Les forces vives de la nation ont contribué activement à l’insurrection qui a envoyé la dynastie COMPAORE en débandade. Et c’est seulement après qu’on a assaini un peu la biosphère politique que votre chef de file a cru à ses possibilités réelles de devenir président du Faso. Pour faire du dilatoire et de l’hypocrisie vous dites maintenant qu’il y a des débats dont elles doivent pas prendre part. C’est normal que les forces vives de la nation soient de tous les débats importants de notre pays. Et soyons honnêtes, à la place de ce gouvernement et dans la tension sociale actuelle vous n’auriez pas autrement. Allez vous faire cuire un œuf et ne réapparaissez que si vous avez vraiment quelque chose à dire.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 09:27, par W. Jean En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Personnellement je souffre de la malhonnête des leaders de l’opposition. Ailleurs après les votes tous le monde se donne mains pour la Nation. Ailleurs pendant que le pouvoir déroule son programme, l’opposition réfléchit à comment proposer mieux pour mériter l’électorat. Mais là c’est vraiment ridicule.

    Vous pensez que nous sommes aussi plats que vous le voulez ? Quand le pouvoir réussi vous dites que ce sont vos acquis. quand le terroriste frappe, vous dite que le pouvoir est responsable. restez logique.

    Rassurez-vous que vous perdez des voix à chaque conférence de presse.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 09:31, par Le BOSS En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Maître SANKARA a fait et bien fait son travail quand il était chef de file de l’opposition en ce sens qu’il se battait face au CDP et l’ADF-RDA et bien d’autres partis queue du lion.Or tenez vous bien BLAISE son RSP existaient et sévissaient malgré tout il se dressait contre tous pour faire avancer la démocratie au pays des hommes intègres.Où était UPC ? Mais comme le Burkinabè aime ce qui est nouveau pour en jouir 2 jours,ils se sont déportés pour grossir les rangs de l’UPC.pour preuve nous avons vu les meilleurs de ce parti se déporter aujourdhui à l’AN. La roue tourne ce qui a permis à Zeph de glisser au CFOP quoi de normal ? Bénéwindé est bien averti en politique aujourdhui BLAISE qui terrorisait est parti je pense qu’il n’a plus besoin de se battre dans le vide donc il va là où il peut imprimer sa marque et offrir quelque chose au peuple burkinabè en termes d’idées ,de lois.Il est temps pour lui de prouver qu’il se battait pour changer quelque chose au BURKINA.Il est sur la voie et le bonne.Soutien à M.Bénéwindé.Quant aux amis du CFOP, on est fatigué d’entendre dire que le poisson vit dans l’eau.Je vous rappelle qu’il est toujours facile de critiquer .Mais on ne critique pas aussi pour critiquer autrement dit on manque d’esprit critique pour proposer de bonnes idées au gouvernement

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 09:35, par Le BOSS En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Maître SANKARA a fait et bien fait son travail quand il était chef de file de l’opposition en ce sens qu’il se battait face au CDP et l’ADF-RDA et bien d’autres partis queue du lion.Or tenez vous bien BLAISE son RSP existaient et sévissaient malgré tout il se dressait contre tous pour faire avancer la démocratie au pays des hommes intègres.Où était UPC ? Mais comme le Burkinabè aime ce qui est nouveau pour en jouir 2 jours,ils se sont déportés pour grossir les rangs de l’UPC.pour preuve nous avons vu les meilleurs de ce parti se déporter aujourdhui à l’AN. La roue tourne ce qui a permis à Zeph de glisser au CFOP quoi de normal ? Bénéwindé est bien averti en politique aujourdhui BLAISE qui terrorisait est parti je pense qu’il n’a plus besoin de se battre dans le vide donc il va là où il peut imprimer sa marque et offrir quelque chose au peuple burkinabè en termes d’idées ,de lois.Il est temps pour lui de prouver qu’il se battait pour changer quelque chose au BURKINA.Il est sur la voie et le bonne.Soutien à M.Bénéwindé.Quant aux amis du CFOP, on est fatigué d’entendre dire que le poisson vit dans l’eau.Je vous rappelle qu’il est toujours facile de critiquer .Mais on ne critique pas aussi pour critiquer autrement dit on manque d’esprit critique pour proposer de bonnes idées au gouvernement

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 09:37, par YAAM SOBA En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Les internautes qui disent que l’opposition n’a rien à faire si ce n’est que critiquer, sont en erreur ! Si vous ignorez le rôle de l’opposition, on va vous le rappeler !!!

    En démocratie, l’opposition critique, contrôle et propose. En contrôlant la majorité, l’opposition défend et promeut ses droits, empêche la majorité de s’installer dans l’arbitraire. L’un des moyens privilégiés de son action de contrôle est la critique de l’action et des visions gouvernementales. L’opposition, étant donné qu’elle aspire au pouvoir, doit élaborer et diffuser ses propositions dans chacun des domaines de la vie nationale.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 09:40, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    - Moi je soutiens l’opposition pour cette conférence ! Tous ceux qui insultent et critiquent ici sont des vendus et des achetés du MPP. Je vous e dis et attendez voir : le MPP va imploser et d’ailleurs plusieurs militants ont quitté le MPP Passoré pour aller au CDP. Il faut beaucoup d’autres viennent grossir les rangs de l’UPC.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 09:53, par Camarade Fousséni En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Chers honorable Sankara, permettez qu’avant tout propos, je loue la constance avec laquelle vous avez mené votre carrière politique jusque-là. A un moment où être opposant était synonyme de sacerdoce et d’extrême sacrifice, vous avez su résister à la tempête.
    Mais, si je me suis permis de vous adresser ce message, c’est bien parce que je défends l’idéal sankariste, contre toute forme d’impérialisme intérieur ou extérieur. C’est parce qu’aussi, je fondais mon espoir jusque-là en vous. Mais, j’ai pris la plume et l’encrier, dès que vous avez commencé à distiller l’idée selon laquelle vous seriez prêt à soutenir le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) de Roch, Salif et Simon.

    Maître, c’est votre droit absolu de vous aligner, au nom de la ligne progressiste, à un parti comme le MPP . Maintenant, il reste à me convaincre, moi et peut-être aussi les milliers d’autres jeunes acquis à votre cause, que vous avez raison de soutenir les anciens bourreaux du peuple.
    D’abord, le nom de Salif Diallo revient fréquemment dans les témoignages sur l’assassinat de notre leader Thomas Isidore SANKARA. Il était avec Blaise Compaoré quand les coups de feu se faisaient entendre. Il était le bras droit de ce dernier. Mais, avant la fin de l’instruction du dossier et le jugement, qui peut blanchir Monsieur Diallo ?

    Quid de Dabo Boukary, notre promotionnaire arrêté, torturé et tué, dont le corps n’a jamais été remis à sa pauvre famille ? Vous êtes l’avocat de la veuve et de l’orphelin, et j’imagine que vous souffrez dans votre corps par empathie pour la famille Dabo. Vous savez aussi le degré d’implication de Monsieur Diallo.

    Maître, vous êtes très respectable. Vous avez lutté dans le passé, affrontant même les gaz et traversant les zones rouges d’un Simon Compaoré. Celui-là même qui avait mis en place une milice armée de gourdins pour vous empêcher, vous, moi et les autres dignes combattants de la liberté, de demander justice pour Norbert Zongo (dont vous êtes l’illustre avocat).
    Maître, que dire de Roch qui, par mille coups de marteau sur la table, a fait réviser des lois et installer le sénat pour le « naam à vie de Blaise », narguant le peuple que l’article 37 est antidémocratique ?

    Ces trois messieurs que j’ai cités n’étaient pas les piliers du régime de Blaise Compaoré ?

    Faut-il accréditer la thèse selon laquelle Roch aurait créé l’UNIR/PS quand il était encore patron du CDP ? Faut-il croire en nos détracteurs qui disent que votre ombre était parfois aperçue à Kossyam nuitamment ? OUI ! Je le crois désormais. La preuve pour moi, est lorsque de votre bouche, vous avez ressorti que vous soutenez le MPP, celui-là qui, dans son manifeste, a marqué noir sur blanc que l’assassinat de Thomas Sankara était la renaissance de l’espoir. Dès cet instant, j’ai alors arraché des murs de mon salon, la photo vous montrant courant et sortant de l’assemblée le 30 octobre 2014.

    De ce qui précède, Maître Bénéwindé Sankara, nous n’avons pas compris comment des bandits comme Simon Compaoré, des tueurs comme Salif Diallo, ont eu le droit de traverser le cœur de l’UNIR/PS si belle et si propre. Ils l’ont tâchée. Ils l’ont tâchée de leurs mains et de leurs pieds couverts de sang. Et tous ceux qui leur ont permis de poser ces actes en porteront l’entière responsabilité ici et maintenant.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 10:03, par Camarade Fousséni En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Maître et Honorable,

    Je suis très inquièt depuis que vous êtes aller dans la coalition MPP et alliés, pour cause : vous ne vous soucier plus des dossiers qui vous a pourtant fait grandir sur l’échiquier national et international.

    Le dossier Thomas Isidore Noël Sankara à fait de vous un homme craint et respectueux.

    La jeunesse Burkinabé et mondiale a crue en vous pour votre ténacité et engagement pour la justice pour feu Thomas Isidore Noël Sankara et pour les autres dossiers qui touchent la vie socio politique, économique et diplomatique de notre pays.

    Mais hélas, l’arbre ne doit pas cacher la forêt, au regard de la baisse de la lutte et le risque que ce dossier soit définitivement clos dans les années à venir, au regard du désengagement patriotique de la jeunesse Burkinabé.

    C’est eu égard à mes inquiétudes et interrogations plus ou moins légitimes, que je viens par cette missive vous interpeller sur votre rôle dans l’exhumation des restes des ossements de feu Thomas Isidore Noël Sankara.

    Vous nous aviez donner l’assurance de l’éclatement de la vérité au grand jour.

    Mais l’espoir semble ne plus exister et la hantise renforce nos craintes au quotidien.

    Alors Honorable Me Bénéwendé Stanislas Sankara, permettez moi au nom de la jeunesse Burkinabé, assoiffée de justice et de vérité, vous demander tout simplement :

    A- les ossements sont ils réellement pour feu Thomas Isidore Noël Sankara et compagnons ?

    B- À quand le retour des ossements au Faso ?

    C- Si vous êtes convaincus et rassurer que ce ne sont pas les ossements, ayez le courage en toute honnêteté et humilié de dire toute la vérité au peuple.

    En ce moment on saura la conscience tranquille et une conduite à tenir.

    Parce que nous attendons de savoir toute la vérité et que la famille procède aux funérailles une bonne fois pour toute et toute la nation sera plus que jamais tranquillos.

    C’est en ces termes que je vous exhorte à plus de responsabilité pour enfin libérer le peuple, et en ce moment nous pourrions passer à autre chose et se pardonner définitivement en tournant la page sombre de notre histoire.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 10:04, par Tchin Tchin Moussa En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Maître, c’est votre droit absolu de vous aligner, au nom de la ligne progressiste, à un parti comme le MPP . Maintenant, il reste à me convaincre, moi et peut-être aussi les milliers d’autres jeunes acquis à votre cause, que vous avez raison de soutenir les anciens bourreaux du peuple.
    D’abord, le nom de Salif Diallo revient fréquemment dans les témoignages sur l’assassinat de notre leader Thomas Isidore SANKARA. Il était avec Blaise Compaoré quand les coups de feu se faisaient entendre. Il était le bras droit de ce dernier. Mais, avant la fin de l’instruction du dossier et le jugement, qui peut blanchir Monsieur Diallo ?

    Quid de Dabo Boukary, notre promotionnaire arrêté, torturé et tué, dont le corps n’a jamais été remis à sa pauvre famille ? Vous êtes l’avocat de la veuve et de l’orphelin, et j’imagine que vous souffrez dans votre corps par empathie pour la famille Dabo. Vous savez aussi le degré d’implication de Monsieur Diallo.

    Maître, vous êtes très respectable. Vous avez lutté dans le passé, affrontant même les gaz et traversant les zones rouges d’un Simon Compaoré. Celui-là même qui avait mis en place une milice armée de gourdins pour vous empêcher, vous, moi et les autres dignes combattants de la liberté, de demander justice pour Norbert Zongo (dont vous êtes l’illustre avocat).
    Maître, que dire de Roch qui, par mille coups de marteau sur la table, a fait réviser des lois et installer le sénat pour le « naam à vie de Blaise », narguant le peuple que l’article 37 est antidémocratique ?

    Ces trois messieurs que j’ai cités n’étaient pas les piliers du régime de Blaise Compaoré ?

    Faut-il accréditer la thèse selon laquelle Roch aurait créé l’UNIR/PS quand il était encore patron du CDP ? Faut-il croire en nos détracteurs qui disent que votre ombre était parfois aperçue à Kossyam nuitamment ? OUI ! Je le crois désormais. La preuve pour moi, est lorsque de votre bouche, vous avez ressorti que vous soutenez le MPP, celui-là qui, dans son manifeste, a marqué noir sur blanc que l’assassinat de Thomas Sankara était la renaissance de l’espoir. Dès cet instant, j’ai alors arraché des murs de mon salon, la photo vous montrant courant et sortant de l’assemblée le 30 octobre 2014.

    De ce qui précède, Maître Bénéwindé Sankara, nous n’avons pas compris comment des bandits comme Simon Compaoré, des tueurs comme Salif Diallo, ont eu le droit de traverser le cœur de l’UNIR/PS si belle et si propre. Ils l’ont tâchée. Ils l’ont tâchée de leurs mains et de leurs pieds couverts de sang. Et tous ceux qui leur ont permis de poser ces actes en porteront l’entière responsabilité ici et maintenant.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 10:09, par Guebre En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Benewende ne joue pas son rôle de Sankariste au sein de la majorité, il y’a des choses qui se passent a l’Assemblée Nationale et au gouvernement que Thomas Sankara n’allait jamais se taire manger encore moins rester avec ceux ci. Il a enterrer le dossier de Thomas Sankara, ça avance où ? En 2020 il risque de ne même pas avoir 2 députés. La preuve est que tous ses camarades de l’UNIR/PS sont entrain de l’abandonner tout seul ! S’il est malin il n’a qu’à se retirer de la politique ou soit rejoindre le MPP avec gourde et louche !

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 10:15, par YAAM SOBA En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Internaute Ginagnè, vous dites que l’opposition doit contribuer à régler une bonne fois pour tout le problème de remuneration. C’est absurde !!! C’est au gouvernement que cette tâche incombe en ce sens que c’est lui qui est garant des travailleurs de la fonction publique. lorsque le gouvernement signait des protocoles d’accord avec les syndicats, est-ce qu’on a appelé l’opposition ? Le problème se situe entre deux partie l’employeur ( Etat) et employé (travailleurs de la fonction publique), donc je vous invite à faire la part des choses !

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 10:20 En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    une conférence archi vide,politique au Burkina,ça fait pitié !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 10:22, par Bazega Fils En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Heeey ! Ceux qui se plaignent que l’opposition font des conférences de presses chaque semaine veulent quoi au juste ? voici une opposition républicaine qui s’interresse à la vie de la nation et qui dénonce des dérives du GOUVERNEMENT que tous les burkinabé constatent et vous vous plaignez que l’opposition vous emmerde ! C’est triste de voir des frères et sœurs burkinabé qui sont réfractaires au développement ! soutien total au CFOP et vivement que ces points de presses continuent pour animer la vie politique nationale !

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 10:26, par Jeune Tampouy En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Quelque soit le mobile des adjoints au maire de l’arrondissement 3 Rainatou Ouedraogo, aucune raison ne peut justifier cela. On peut ne pas être d’accord avec Mme le maire, mais on doit célébrer les mariages qui ne concernent pas le maire mais les populations qui les ont votés. Je regrette cette façon de faire des conseillers frondeurs se comporte. Et je regrette le silence complice du Maire de Ouagadougou Armand Beouinde qui repondra devant l’histoire !
    2020 n’est pas loin, le peuple saura qui élire à pour le rendre service !!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 10:31, par Christophe Niampa En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Vraiment inacceptable cette situation qui se passe à l’arrondissement 3. Comment une dame peut s’obliger à sortir de son lit d’hôpital pour se mettre au service de sa population pendant que des suppléants bien portants refusent de le faire ??? Ils ont été élu pour servir qui ??? Ces gars doivent être sanctionnés et de la plus dure des sanctions !!! Courage Madame le Maire !!! Les tentatives de destabilisations echoueront parce que vous avez le soutien du peuple !!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 10:42, par Ratassida En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    On peut observer ici que nos acteurs politiques n’ont aucune vision ni volonté quant aux bien être des populations. Ils sont là juste pour leurs interêts égoïstes. Sinon pourquoi refuser de célébrer le mariage de personnes qui n’ont rien à voir avec vos histoires politiciennes ? Ça c’est la honte de la commune de Ouagadougou, le maire centrale devait trouver une solution pour pâlir à ce vide, mais hélas ! Il semble se rejouir de cette situation ! Courage madame le Maire !

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 10:56, par Goama En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    En Afrique, un adage dit qu’on ne parle pas la bouche pleine.
    Me Bénewendé Stanilas Sankara, s’il vous plaît mangez et taisez vous
    Votre parole ne vaut plus rien face à nous les héritiers de Thomas Sankara !

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 11:14, par Lucide En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Mes très chers
    Finalement on parle de la conférence ou de Me SANKARA ?

    Pour la conférence de presse je rejoins beaucoup qui disent qu’il n’y aura pas toujours matière à traiter chaque semaine. Du coup, sur la programmation hebdomadaire, je pense que le CFOP devrait se raviser. Mais peut être est ce une réponse qu’on veut donner aux points de presse du gouvernement qui est régulier.

    Quand au comportement de Me SANKARA et de la dernière génération (25 - 30 ans) de la classe politique de façon générale (au Burkina comme partout ailleurs dans le monde), le constat que je fais et la conclusion que j’en tire : Il n’y a ni conviction ni idéologie ni patriotisme ni volonté de travailler pour son pays dans la pratique politique actuelle dans notre pays. Sauf peut être SALIF DIALLO (RIP) pour le cas du Burkina. Il y a juste la volonté de se joindre à la "soupe", de s’opposer à l’autre parce que c’est juste l’autre, de se soucier du peuple que lorsqu’il y élections.

    A ce jeu, les gagnants seront toujours ceux qui ont le pouvoir, donc les armes et donc les plus riches. Il n’y a qu’à observer : du Congo à la Syrie en passant par la Libye, le Mali, le Yemen, l’Irak, etc. Le peuple n’a plus son mot à dire, mieux, il n’est plus pris en compte ni dans le débat politique ni dans les échanges internationales.

    Ceux qui votent les lois votent de façon sectaire (pour une partie du peuple ou pour une leader). Ceux qui exécutent volent et pillent les budgets avec leurs acolytes nationaux et internationaux. Ceux qui doivent sanctionner se laissent manipuler et corrompre.

    J’avoue que je ne vois pas comment on peut renverser une telle tendance globalisée et orchestrée au niveau mondiale. Peut être qu’il faut s’exiler en Asie . C’est plus ou moins des dictatures mais l’élévation du niveau de vie profite à la majorité. Et surtout les dirigeants se soucient un temps soit peu de leurs peuples. (Japon ; Corée, Chine, même Russie).

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 11:23, par YAAM SOBA En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Internaute W.Jean, vous dites qu’ailleurs l’opposition fait des propositions contrairement à chez nous. Je vous dis que c’est faux ! Concernant le Forum national sur la remise à plat des salaires, l’Opposition l’a dit à plusieurs reprises, maintenir le fonds commun en l’état actuel est illusoire, mais le supprimer est contreproductif. Pour celà le CFOP a fait des propositions :

    Une institutionnalisation des cadres permanents de concertations entre gouvernement et partenaires sociaux du public comme cela se fait avec le patronat, et que le régime passé a laissé en héritage ;

    Une inclusion dans les rapports trimestriels des ministres de l’état des lieux du climat social avec les propositions de solutions durables ;

    Un abandon de la duplicité dans la conduite de l’Etat  ;

    Une exemplarité dans les dépenses publiques etc.

     Des négociations franches pour ramener le fonds commun à un juste milieu.

    Et avec tout ça vous dites que notre opposition ne propose rien ! C’est vraiment dommage ! Vivement que ces points de presses du CFOP continuent à ce rythme !

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 11:29, par waanda En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    ces conférences de presse hebdomadaire annonce votre mort prochaine.Est-il utile de parler si on a rien à dire ? Me SANKARA ne s’opposait pas pour s’opposer, il avait des objectifs et aujourd’hui vous lui demander de rester avec le CDP, l’UPC du traitre ZEPH et la NAFA, pour s’opposer à ses compagnons de combat. Vous êtes une opposition circonstancielle et stérile qui veut mettre le chaos dans ce pays. La guerre des média s que vous avez engager se retourne toujours contre vous car vous êtes à bout d’arguments.Si vous aimez le Burkina, faites des propositions pour le peuple c’est tout.L’adversité politique ne doit pas consister à prôner le malheur pour son peuple, c’est pas le MPP que vous voulez détruire ; vous voulez vous détruire vous-même et vos famille.Pensez y car vous êtes à bout d’arguments.pain et liberté pour le peuple !

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 11:34, par Juriste En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    L’article 353 du Code général des collectivités territoriales qui stipule que « tout conseiller qui s’absente des sessions du conseil municipal de façon continue durant une année est considéré comme démissionnaire, sauf cas d’invalidité temporaire dûment établi. Le constat est établi par l’autorité de tutelle rapprochée au regard des états de présence du secrétariat des sessions du conseil. » Or, cela fait plus d’un an que les 16 conseillers frondeurs de l’arrondissement 3, y compris les deux adjoints au maire, ne siègent plus aux sessions du conseil municipal, mais continuent de bénéficier d’indemnités sur le dos du contribuable. Cette situation déplorable démontre que le maire central est complice des conseillers frondeurs qui veulent destituer madame Rainatou Ouedraogo. Sinon pourquoi il n sanctionne pas les frondeurs qui sont en conflit avec le DROIT ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 11:37, par Badiel En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Moi j’ai peur pour l’avenir de notre cher Faso, à telle allure ,pourrons-nous avoir de futurs dirigeants intègres ,quand on sait que chacun entre en politique juste pour sa panse,quelle éducation imitative politique pour les générations montantes ??? Quel rôle de contre pouvoir ce boulanger de maître Sankara a joué dans son sombre passé de chef de file d’opposition ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 11:45, par Issouf Sankara En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Le chef de fil de l’opposition est encore mieux que Me Sankara.
    Toi hier qui, semblait être l’espoir du peuple burkinabé est aujourd’hui attiré par ceux qui là, qui n’apportent rien au peuple.
    Ta lutte a été gagné, tu as pris le problème de de Thomas Sankara pour te faire de faire l’argent. Tu as trahi le peuple,
    Est-ce que tu peux nous faire venir les os de cet homme qui passent dans les laboratoires aux résultats clandestins ?
    Tu as insisté pour que une enquête soit faite. Mais en réalité tu n’étais pas sincère. on comprend pourquoi la veuve Mariam Sankara a coupé les ponts avec vous !

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 11:59, par waanda En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    ces conférences de presse hebdomadaire annonce votre mort prochaine.Est-il utile de parler si on a rien à dire ? Me SANKARA ne s’opposait pas pour s’opposer, il avait des objectifs et aujourd’hui vous lui demander de rester avec le CDP, l’UPC du traitre ZEPH et la NAFA, pour s’opposer à ses compagnons de combat. Vous êtes une opposition circonstancielle et stérile qui veut mettre le chaos dans ce pays. La guerre des média s que vous avez engager se retourne toujours contre vous car vous êtes à bout d’arguments.Si vous aimez le Burkina, faites des propositions pour le peuple c’est tout.L’adversité politique ne doit pas consister à prôner le malheur pour son peuple, c’est pas le MPP que vous voulez détruire ; vous voulez vous détruire vous-même et vos famille.Pensez y car vous êtes à bout d’arguments.pain et liberté pour le peuple !

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 12:26, par KORODJO En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Cette opposition me fait vraiment honte. Il ne suffit pas de critiquer mais il faut aussi apporter des solutions.Si vous ne pouvez pas éteindre le feu qui brule, il faut pas l’attiser.Vous voulez profiter de cette situation pour que les syndicats renversent le pouvoir en place.Ce n’est pas la bonne option, le rendez-vous c’est dans les urnes.Et d’ailleurs mème si vous accédez au pouvoir, vous ferez pire que vos précédents.Politiciens du Burkina, on vous connait, vous êtes les mèmes Nous voulons la paix.Abats ceux qui veulent la guerre dans mon pays ! Soyez vaincus.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 16:20, par Nikiema En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Que celui ou celle que les points de presses du CFOP ne plaît pas, n’a qu’à aller se faire voir au pôle Nord ! Dans les autres pays ça se passe ainsi ! Ne croyez pas que ce sont vos commentaires bidons qui vont démotiver l’opposition politique burkinabé ! Il y’aura des points de presses chaque semaine piaaaan !!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 16:21, par Nikiema En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Que celui ou celle que les points de presses du CFOP ne plaît pas, n’a qu’à aller se faire voir au pôle Nord ! Dans les autres pays ça se passe ainsi ! Ne croyez pas que ce sont vos commentaires bidons qui vont démotiver l’opposition politique burkinabé ! Il y’aura des points de presses chaque semaine piaaaan !!! N’en déplaise aux charlatans !!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 17:39, par ja En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Me sankara, espoir perdu. L’espoir du peuple nous fait sombrer dans le désespoir. Derrière votre sincérité, était cachée une personne très sombre qu’on ne peut imaginer. Peu importe la durée, votre identité sera dévoilée.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 18:06, par Nonga Sida En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    L’opposition politique burkinabé se tait ; vous dites qu’elle dort !
    L’opposition politique burkinabé parle ; vous dites qu’ils sont bavards !
    TOUTES MES FELICITATIONS AU CFOP QUI VIENT DE MARQUER UN RETOUR FULGURANT DE L’OPPOSITION A TRAVERS CES POINTS DE PRESSES HEBDOMADAIRES !

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 20:23, par kouka En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Pour ma part le debat politique ne m’interese plus au Faso et j’ai pris la decision de ne plus jamais voter dans ce pays. Adviennne que pourra. J’en ai marre de ces politiciens sans un minimum de patriotisme qui ne pense qu’a leur ventre et leur petite famille au detriment du Faso.
    Opposition politique = majorité présidentielle = politique du ventre

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 10:09, par YAAM SOBA En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Internaute Kouka, tant pis pour vous si le débat politique ne vous interresse point ! De toutes les façons votre avis ne représente rien face à celui des 18 millions de burkinabé ! Avec ou sans vous le jeu politique continue et continuera.
    Cordialement !

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 12:29, par s En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Maitre Sankara avait à choisir entre le mpp de Rock dans la majorité et le cdp de Blaise dans l’opposition. Pour quelqu’un qui a combattu le cdp de blaise pendant des années, on ne pouvait pas espérer autrement. C’est le contraire qui allait nous étonner.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 13:41, par ZONGOSON En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Les agents du MINEFID ont le droit de grever pour défendre leurs intérêts qui sont entre autres la pérennité de de leur fonds commun. Il n’y a pas que le personnel du MINEFID qui bénéficie du fonds commun. la population doit savoir que le personnel de structures autres que le MINEFID bénéficie des avantages assimilables au fonds commun. Aussi, lorsqu’on regarde le salaire de Madame la Ministre qui avoisine 9 millions et poussière dévoilé dans les journaux, je trouve que c’est indécent qu’un ministre d’un pays pauvre comme le Burkina Faso ait un tel salaire si tel est que le fonds commun alloué aux agents du MINEFID à ses yeux est indécent.
    J’ai l’impression que la Ministre aurait des ambitions politiques c’est à dire se présenter aux élections présidentielles dans les années à venir par exemple Toute chose qui est légitime. Mais entreprendre des initiatives populistes pour se construire un électorat et se faire une bonne image en faisant croire qu’on est soucieux de la bonne gestion des deniers publics n’est pas crédible. Il me semble que l’image de Madame la Ministre sera rehaussée et elle sera appréciée si elle développe des initiatives pour combattre la gabegie et la corruption dans l’administration en générale et celle financière en particulier et que l’on fasse la promotion des agents compétents et intègres et méritants.
    Si les finances publiques sont bien gérées, accorder toujours le fonds commun aux agents du MINEFID n’aurait pas un impact significatif sur le budget de l’ETAT.
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 13:57, par boudson En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    QUE DE CRITIQUES. QUE DE CONFÉRENCES DE PRESSE.QUE DE PLAINTES. QUE PROPOSE LE CFOP POUR UNE SORTIE VÉRITABLE DE CETTE CRISE SOCIALE DONT IL PARLE.
    .

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 12:00, par La pioche En réponse à : Forum sur la rémunération des agents publics : « Cette conférence n’a aucun sens dans le format actuel », selon le CFOP

    Monsieur Zéphirin, je vous respecte mais, je ne vous reconnait pas aujourd’hui, les forces vives ne font elles pas parties de ce Pays. Qui finance le budget de l’Etat ?
    De grâce, soyez constructif, c’est une innovation qu’il faut encourager et approfondir.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
Gestion 2017 du gouvernement : Une « dégradation des indicateurs » dans la gestion financière et comptable
Bonne gouvernance : La présidence du Faso et le Premier ministère donnent l’exemple !
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays
Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs
CHRONIQUE DU GOUVERNEMENT : Pour un secteur plus compétitif et plus professionnel
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés