Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Opération caisses vides du SYNTSHA : Le mouvement n’est pas suivi à Saponé et à Tanghin-Dassouri

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Milaine Goretti Tiendrebeogo • lundi 11 juin 2018 à 21h07min
Opération caisses vides du SYNTSHA : Le mouvement n’est pas suivi à Saponé et à Tanghin-Dassouri

Suite à l’opération « caisses vides » décrétée par le Syndicat national des travailleurs de la santé humaine et animale (SYNTSHA), le ministère de la Santé est allé, ce lundi 11 mai 2018, dans le Centre médical de la commune rurale de Tanghin-Dassouri et dans le district sanitaire de Saponé, pour s’enquérir de l’état de fonctionnement des services. Dans les deux centres de santé, le mot de grève décrété par le SYNTSHA n’est pas suivi. Les patients s’acquittent normalement des frais de consultation.

Le centre médical de Tanghin-Dassouri et le district Sanitaire de Saponé ont subi un contrôle, ce lundi 11 juin 2018, par une équipe du ministère de la Santé, suite à l’opération « caisses vides » décrétée par le Syndicat national des travailleurs de la santé humaine et animale (SYNTSHA). Pour Landry Hien, directeur de cabinet du ministre de la Santé, cette sortie a pour objectif essentiel de vérifier l’efficacité du dispositif mis en place pour le bon fonctionnement des services dans les centres santé. Suite au constat, le directeur de cabinet a félicité la population qui, selon lui, a suivi l’appel lancé par le gouvernement.

Odile Nikiema remettant ses frais d’ordonnace au gérant

Dans le centre médical de la commune rurale de Tanghin-Dassouri, le constat était le même. En effet, les patients s’acquittent normalement des frais de consultation et payent leurs ordonnances. C’est le cas de Odile Nikiema, venue régler son ordonnance. « Je suis venue payer mon ordonnance pour mon malade après avoir pris mon ticket », nous a-t-elle confié.

Suite visite à Saponé

À Saponé, l’opération caisses vides du SYNTSHA semble également n’avoir pas été suivie. En effet, à l’arrivée de l’équipe du ministère de la Santé, le gérant nous a confié avoir servi des patients. « Depuis ce matin, tous les services fonctionnent normalement car j’ai encaissé leurs consultations et leurs ordonnances », a confié Joseph Nikiema.
Franck Obulbiiga, médecin-chef du district sanitaire, a assuré l’équipe du ministère de la Santé que l’opération caisses vides n’a pas été suivie dans le centre de santé. Par ailleurs, il a laissé entendre que la mise en place d’un dispositif pour le bon fonctionnement des services sera bientôt effective.

Centre médical de tanghin Dassouri

Du côté du ministère de la Santé, une invite a été lancée aux populations à continuer de fréquenter les centres de santé. « Nous interpellons les populations pour qu’elles adhèrent à l’appel que le gouvernement a lancé », a invité Landry Hien. Par ailleurs, il a laissé entendre que l’opération de vérification va s’étendre à toute l’étendue du territoire pendant une semaine.

Milaine Tiendrebeogo
LeFaso.net

Vos commentaires

  • Le 12 juin à 09:07, par ABSSA En réponse à : Opération caisses vides du SYNTSHA : Le mouvement n’est pas suivi à Saponé et à Tanghin-Dassouri

    Nous, Association des Bénéficiaires des Services de Santé(ABSSA) félicitons les agents de santé de Saponé et de Tanghin Dassouri et n’oublions pas également les autres agents de santé du pays qui sont dans la dynamique d’apaiser la souffrance de nous les usagers.Nous invitons le ministère à continuer à encourager les agents .C’est ensemble qu’on pourra développer davantage le système sanitaire de notre pays.Quant au SYNSTHA nous leur invitons à toujours négocier mais jamais bloquer le fonctionnement.Bonjour !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Siaka Ouattara, maire de Toussiana : ‘’ La lutte pour le développement est une question de sacrifices, de responsabilité et de sincérité ‘’
11-Décembre à Manga : L’ONEA investit plus de 440 millions pour que l’eau coule à flot
Education : L’ONATEL-SA normalise l’école primaire de Pougner-Kougri, dans la région du Centre-Sud
Cité Burkindi de Bassinko : Des plants mis en terre pour améliorer le cadre de vie des habitants
Fonds national pour l’éducation et la recherche (FONER) : La LONAB octroie 1,250 milliard de F CFA
Droits humains : La Déclaration des Nations unies sur les défenseurs des droits humains a 20 ans
Programme national de gestion des terroirs : Les populations bénéficiaires satisfaites des réalisations
Les feux de brousse : Un phénomène à combattre
Université Ouaga 1 : Les étudiants de la 10e promotion de Master en management et commerce international reçoivent leurs diplômes
Recherche scientifique : Le Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST) s’ouvre au grand public
Ministère de l’éducation : Les gestionnaires financiers s’imprègnent du nouveau manuel de procédures de gestion des finances publiques
Corruption : L’ASCE-LC et ses partenaires en synergie pour l’effectivité la loi anti-corruption au Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés