Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Crise au ministère de l’Économie : Des commerçants battent le pavé pour mettre les syndicats en garde

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Marcus Kouaman • dimanche 10 juin 2018 à 12h00min
Crise au ministère de l’Économie : Des commerçants battent le pavé pour mettre les syndicats en garde

La Coalition nationale des acteurs de l’économie pour un commerce équitable (CNAECE) a organisé une marche, ce samedi 9 juin 2018 à Ouagadougou. Cela pour protester contre les grèves à répétition des agents du ministère en charge de l’Économie.

A l’appel de la Coalition nationale des acteurs de l’économie pour un commerce équitable (CNAECE), une centaine de personnes ont pris d’assaut l’avenue de l’indépendance de Ouagadougou, pour dire non aux grèves et sit-in à répétition des agents du Ministère de l’économie, des finances et du développement (MINEFID).

Partis du rond-point des Nations unies, les marcheurs d’un jour, pancartes et banderoles en main, ont damé le macadam en direction de la Primature pour remettre un message assez clair au gouvernement. Un message reçu par le directeur de cabinet du Premier ministre, Mamadou Sérémé, qui a promis de le transmettre à qui de droit.

« Nous avons organisé cette marche ce matin pour dire trop c’est trop aux agents du ministère des Finances », a martelé le président de CNAECE, Rasmané Kologo. Pour lui, cette crise a fait perdre des milliards de francs CFA aux petits commerçants, sans parler des opérateurs économiques. Et si cela ne prend pas fin, ils risquent de sortir encore et aller cette fois au MINEFID. « Le pays doit bouger et ne doit pas s’arrêter à cause de ces 8 000 personnes… le fonds commun qu’ils ont, les commerçants n’ont pas cela et n’ont même pas l’aide du gouvernement, donc nous ne pouvons pas tolérer cela », a-t-il souligné.

Cette marche, qui n’a pas connu une grande mobilisation, selon la Coalition, est un avertissement. « Si on est sorti les 30 et 31 octobre 2014, c’est pour chercher le développement de notre pays, ce n’est pas pour lui nuire. Et si ces gens ne veulent pas travailler, nous demandons au gouvernement de les chasser et de faire un concours pour recruter ceux qui veulent travailler », a-t-il clamé. Car ces syndicats « politisés », à l’en croire, ne sont pas pour le développement du Burkina. Pour ceux qui accusent le sieur Kologo d’être à la solde du pouvoir, il défie quiconque d’apporter les preuves de son appartenance à un parti politique.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Hôpital Sourô Sanou de Bobo-Dioulasso : La cuisine fait peau neuve
Bobo-Dioulasso : La ministre déléguée à la Recherche scientifique visite le Centre Muraz
Agriculture : Le Burkina veut booster le développement de la filière gingembre
Décès de BADO/KANKO ESSOIBIE ROSALIE : Remerciements et faire part
Période de canicule : L’expert en froid Madi Sakandé donne des conseils pour bien choisir et entretenir son réfrigérateur ou son climatiseur
Burkina Faso : L’ONG Terre des hommes Lausanne et ses partenaires apportent leur contribution à la cohésion sociale
Formation professionnelle : Bordeaux école de management fait ses premiers pas au Burkina Faso
Santé : Le RAME conduit deux études sur la couverture sanitaire universelle au Burkina
Initiative 1000 jeunes filles - When Africa women lead
Burkina Faso : Un projet pour sécuriser les emplois des femmes et jeunes filles vulnérables dans la région du Centre
Déplacés internes de Barsalogho : L’ONG Help va « au-delà de l’assistance »
Organisation démocratique de la jeunesse : Une rencontre nationale fait le bilan des activités menées par les différentes sections
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés