Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On peut grandir, et même vieillir, mais pour sa maman on est toujours un petit enfant.Jean Gastaldi» 

École nationale des douanes du Burkina : C’est parti pour les soutenances de mémoires de fin de cycle

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Recherches et innovations • LEFASO.NET | Tambi Serge Pacôme Zongo • lundi 4 juin 2018 à 19h05min
École nationale des douanes du Burkina : C’est parti pour les soutenances de mémoires de fin de cycle

Le ton des soutenances des mémoires de fin de cycle des élèves-inspecteurs de la 23e session de l’Ecole nationale des douanes (END) du Burkina Faso, a été donné ce lundi 4 juin 2018, dans l’enceinte de ladite école, à Ouagadougou. C’était à l’occasion d’une cérémonie présidée par le secrétaire général du ministère de l’Économie, des Finances et du Développement, Dr Abel Somé.

Ils sont 50élèves-inspecteurs dont 24 Burkinabè, 18 Gabonais, 5 Congolais, 2 Togolais et 1 Nigérien à accomplir le traditionnel exercicequi sanctionne la fin de deux ans de formation pour certains et trois ans pour d’autres. En effet, composés de professionnels et de directs, les élèves-inspecteurs de la 23e session de l’Ecole nationale des douanes (END) du Burkina Faso seront évalués sur leurs connaissances et aptitudes à la rédaction, mais aussi sur l’éloquence. Ils seront de même amenés à aborder, au cours de leur présentation, des thèmes en lien avec des difficultés rencontrées par les administrations douanières.

Il sera aussi question pour les impétrants, d’après le propos du directeur général de l’École nationale des douanes, Casimir Sawadogo, de trouver des solutions à ces problèmes qui minent l’administration des douanes. Ce faisant, il a invité les impétrants à donner le meilleur d’eux-mêmes tout en gardant à l’esprit que « la satisfaction se trouve au bout de l’effort ».

Dr Abel Somé, secrétaire général du ministère de l’économie, des finances et du développement(MINEFID) et président de la cérémonie

Dr Abel Somé, secrétaire général du ministère de l’Économie, des Finances et du Développement et président de ladite cérémonie, a d’emblée remercié l’ensemble du corps enseignant,sans lequel la série de soutenances n’aurait pas eu lieu. Aussi l’a-t-il remercié pour les efforts fournis au quotidien afin d’assurer une formation de taille aux étudiants. Pour lui, ces efforts sont perceptibles au travers des différents thèmes abordés dans les mémoires de fin de cycle de formation, qu’il dit en outre apprécier, au regard des questionnements qui s’y trouvent.
Le bal de ces soutenances s’est ouvert avec l’élève-inspecteur Dorian Abogué Meyo, de la République du Gabon, avec le thème : « La mobilisation optimale des recettes douanières par la maîtrise de la gestion des risques au Gabon ».

Tambi Serge Pacôme Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Education à la paix : Marceline Yaméogo suggère l’instauration de la « gouvernance scolaire » dans les écoles
Master II en Topographie et Systèmes d’information géographique : Neysa, première femme diplômée de l’ESUP-Jeunesse
Institut national des sciences des sociétés (INSS) : Les mérites des chercheurs reconnus
Repenser le système de vulgarisation au Burkina Faso pour favoriser l’adoption des innovations agricoles
Plateforme d’innovation-Lait de Banfora : un outil de développement local au Burkina Faso
Soutenance de Thèse Université Nazi Boni : Ida Ouèbounga Bénagabou, désormais Docteur en développement rural
Recherche scientifique : Des physiciens burkinabè peaufinent leurs projets
Soutenance de thèse : Diane Horélie PALGO Docteur en droit de l’Université de Bourgogne Franche-Comté (France)
Education et développement des collectivités territoriales au Burkina Faso : La nécessaire prise en compte des potentialités locales
Nuit de l’excellence de la recherche scientifique : Les meilleurs scientifiques burkinabè honorés
Agrégation du CAMES : Une quarantaine de candidats se préparent au concours
Soutenance de thèse : Seydou Blagna évalue l’impact de l’insémination artificielle sur la production bovine
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés