Promotion des droits de la fille et de la femme : Le Centre d’accueil et de formation Sainte-Monique de Kaya reçoit deux millions de F CFA

LEFASO.NET | Par Aïssata Laure G. Sidibé • dimanche 3 juin 2018 à 14h01min

Le siège de la représentation de Plan international Burkina à Kaya (dans la région du Centre-Nord) a abrité, le vendredi 1er juin 2018, une cérémonie de remise de prix à trois organisations qui s’investissent quotidiennement dans la promotion des droits des filles et de la femme. L’évènement qui est à sa première édition, a été présidé par le secrétaire général de la province, Abdoulaye Zèba.

Promotion des droits de la fille et de la femme : Le Centre d’accueil et de formation Sainte-Monique de Kaya  reçoit  deux millions de F CFA

La cérémonie de remise de prix aux lauréats en matière de promotion des droits des filles et de la femme dans la région du Centre-Nord est une initiative de soutien de Plan international à la célébration en différé de la Journée internationale de la femme (JIF) « Pour la 161e JIF, l’ONG a souhaité participer à la commémoration en y apportant un cachet particulier. C’est ainsi qu’elle a engagé un appel à candidatures pour identifier des structures qui s’illustrent véritablement dans le domaine ci-dessus cité, en renforçant les capacités de leur communauté sur le plan socio-économique et en mettant l’accent sur le leadership pour le développement », a expliqué Mohamed Ouédraogo, directeur régional de Plan pour la région du Centre-Nord. Pour la circonstance, une quinzaine d’organisations ont postulé.

Les critères de sélection portaient sur la présentation claire de la structure, les actions développées en lien avec la mission de la structure, l’expérience de la structure dans la zone depuis 2008, selon Ursule Zongo. Il y a également les exemples détaillés et illustrés d’actions initiées par les structures et qui participent à la réalisation des objectifs de promotion des droits de l’enfant, de la jeune fille et de la femme (…).

Et c’est le centre d’accueil et de formation Sainte-Monique de Kaya qui a occupé la première place, avec une moyenne de 14/20. L’association Cri de cœur pour le soutien des orphelins, des veuves et des démunis se positionne à la deuxième place. Le trio de tête se referme avec l’Association alliance de la jeunesse pour la santé, l’éducation, l’environnement, le patrimoine, qui s’adjuge le troisième rang.
Ils ont respectivement reçu un chèque de 2 000 000, 1 500 000 et 1 000 000 F CFA plus une attestation de reconnaissance et un trophée. Au-delà de la récompense, c’était une occasion pour faire un zoom sur ces associations qui s’expriment souvent dans l’anonymat mais qui accompagnent Plan Burkina dans la réalisation de ses objectifs.

« Je suis très contente parce qu’on n’avait plus rien dans nos caisses. Maintenant, nous allons pouvoir assurer convenablement la ration alimentaire de nos filles. Une partie de l’argent reçu sera destinée à la réfection de leurs locaux. Un grand merci à Plan international Burkina pour son geste de solidarité », a déclaré sœur Claire Guissou, responsable du Centre d’accueil et de formation Sainte-Monique de Kaya. Créé en octobre 2012, le centre héberge à ce jour, 453 filles vulnérables. Entre 2015-2016-2017, le taux de succès enregistré au Certificat de qualification professionnelle était de 95%. Reconnu dans son engagement et dans ses efforts par le gouvernement, il a reçu la médaille de chevalier de l’Ordre du mérite, apprend-on. Ce qui fait de lui, une référence à Kaya.

Le directeur régional de l’ONG a exprimé sa satisfaction et indiqué que dans leur plan stratégique 2017-2022, ils ambitionnent d’ « amener environ 6 millions de filles à apprendre, à décider, à diriger et à s’épanouir ». Aux candidats malheureux, il les encurage à persévérer dans leurs ambitions communes qui sont de faire des droits des enfants une réalité au Burkina Faso et particulièrement dans la région du Centre-Nord.

« Dans les jours à venir, nous voudrions vous voir plus sur le terrain afin d’impacter durablement la vie des filles et des femmes de la région », a dit le secrétaire général de la région. Abdoulaye Zéba a, en outre, pris l’engagement solennel de les suivre de près afin que les récompenses d’aujourd’hui renforcent leur capacité opérationnelle sur le terrain. Son cri de cœur a été d’interpeller les premiers responsables de Plan à travailler à institutionnaliser cette initiative pour la durée.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés