Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’angoisse est la disposition fondamentale qui nous place face au néant.» Martin Heidegger

Vie politique nationale : Majorité et opposition dans un élan de dialogue constructif

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Oumar L. OUEDRAOGO • jeudi 31 mai 2018 à 23h18min
Vie politique nationale : Majorité et opposition dans un élan de dialogue constructif

Une délégation de quatorze partis politiques burkinabè représentés à l’Assemblée nationale, sur invitation de l’Institut danois pour les partis et la démocratie (IDPD), a, du 12 au 19 mai 2018, séjourné à Copenhague (Danemark). Cette mission visait à instaurer un dialogue franc et fructueux entre les acteurs politiques (toutes tendances confondues) au service de la paix et de la démocratie au Burkina. C’est pour faire le point de cette sortie studieuse que ces partis ont été reçus dans la matinée du jeudi 31 mai 2018, au palais présidentiel de Kosyam, par le président Roch Kaboré.

Ces quatorze partis et formations politiques sont le MPP, l’UPC, le CDP, l’UNIR/PS, l’ADF/RDA, le NTD, le PDS/METBA, le RDS, le MDA, le PAREN, l’ODT, la NAFA, l’UBN et Le Faso Autrement. Aux côtés de ces organisations politiques, le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD) qui fait office de facilitateur.

La délégation qui s’est rendue à Kosyam a été conduite par le président de l’UNIR/PS, Me Bénéwendé Stanislas Sankara, vice-président de l’Assemblée nationale. Après environ trois quarts d’heure avec le président du Faso, c’est dans une ambiance bon enfant que « l’homme à la barbe » (comme l’ont appelé ses compairs), Me Sankara, a livré la quintessence de l’audience. Et ce, en faisant d’abord observer « l’ambiance qu’il y a entre nous, partis politiques, aussi bien de la majorité que de l’opposition ». « C’est dans cette ambiance que nous avons remis à Son Excellence monsieur le président du Faso, le rapport de la mission », a-t-il ajouté.

Dans ce rapport, l’objectif principal est, poursuit-il, de « pouvoir aboutir à un véritable dialogue politique dans notre pays ». Un programme sera donc mis en place pour travailler dans ce sens. « Ce programme va commencer tout à l’heure pour six mois, et va s’étendre éventuellement pour un programme triennal avec comme pour interlocuteur le CGD, facilitateur, qui était également de la mission », a informé le chef de la délégation.

La délégation, qui s’est réjouie d’avoir eu une oreille attentive, a également confié que le président du Faso a pris l’engagement d’accompagner l’initiative qui s’ouvre avec le soutien de l’Institut danois pour les partis et la démocratie (IDPD).

Me Sankara rassure qu’au niveau des partis politiques du Burkina, « il y a une volonté commune, que nous partageons, d’œuvrer à la stabilité de notre pays, à l’encrage démocratique, à la paix (…) qui sont les premiers vecteurs du progrès, du développement économique et social ».

O.L
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 1er juin 2018 à 07:55, par war En réponse à : Vie politique nationale : Majorité et opposition dans un élan de dialogue constructif

    Je pense que le moment est venu de se serrer les coudes de ravaler les arrogances d’être modestes et constructif afin de mettre en place un gouvernement d’union nationale pour la paix et le développement. Face au blocage actuel au plan national et international il n’ya pas d’autres voies que le rassemblement. Maintenant tout dépendra du comportement de l’upc,du cdp et de l’adf/rda quand on sait que les élections sont dans 2,5 ans .

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2018 à 08:50, par Sidzabda En réponse à : Vie politique nationale : Majorité et opposition dans un élan de dialogue constructif

    l’objectif principal est, poursuit-il, de « pouvoir aboutir à un véritable dialogue politique dans notre pays ».

    C’est quoi le projet mes chers politiciens ?
    Donc si je comprend bien, des Burkinabè pour entamer un veritable Dialogue national et aboutir a une reconciliation, ont besoin de se trimbaler en masse jusqu’au Danemark pour s’inspirer de leur modèle de dialogue Politique ?
    Vraiment le Chien ne changera jamais sa manière de s’asseoir. Qu’est ce que vous êtes allez apprendre au Danemark et que nous Burkiabè ne sommes pas capables d’imaginer, d’inventer ?
    C’est une injure faite a notre histoire, notre culture de l’arbre a palabre au Village.

    La culture de Dialogue Poiltique tout comme la démocratie sont les résultats de l’évolution de chaque société. Comment pouvez vous allez calquer un modèle qui ne correspondra jamais a nos réalités ?

    Si vous me dites que vous allez en tourisme, je comprend. Mais je ne vois vraiment pas la valeur ajoutée d’une telle ballade en masse. Et tout cet argent gaspillé va être comptabilisé après comme faisant partie de l’aide au develloppement.
    Un grand n’importe quoi.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2018 à 08:53, par ONM En réponse à : Vie politique nationale : Majorité et opposition dans un élan de dialogue constructif

    Ce sont ces genres d’initiative(s’ils sont franches) que le peuple a besoin..... Mais pas vos querelles égoïste....Pourvu que ça dure !!! Bonne chance !

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2018 à 08:54, par HUG En réponse à : Vie politique nationale : Majorité et opposition dans un élan de dialogue constructif

    J’espère que vous avez dit la vérité. Les injustices sont à la base de tous les problèmes. A salaire égal diplôme égal et vise versa. Dans ce pays il ne doit pas y avoir des supers fonctionnaires qui n’arrivent plus a porté de ceintures tellement le pouvoir du MPP leur a accordé des avantages faramineux tandis que les autres sont maigrissons et percent chaque jour les trous de leur ceinture pour pouvoir maintenir leur pantalon. Par ailleurs, il y a plus de 17 millions de burkinabés qui vivent dans le pays et la majorité souffrent. Il faut des mesures fortes pour eux car les fonctionnaires sont très minimes par rapport à l’ensemble de la population.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Insécurité, élections de 2020 : Une mission onusienne échange avec l’opposition politique
Présidentielles 2020 : Quels sont les favoris ?
Déclaration de politique générale du Premier ministre : « Ces pleurs ne suffiront pas à lui garantir la réussite et ne sauront justifier un éventuel échec », Le Faso autrement
Déclaration de politique générale : Avis divergents sur la teneur du message du Premier ministre
Présidentielle 2020 : Des jeunes appellent à la candidature de Yacouba Isaac Zida
Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs
Politique nationale : La NAFA attire l’attention du pouvoir sur l’état de santé de Djibrill Bassolé
Vie politique nationale : Le MPP célèbre ses cinq ans d’existence
San Traoré, maire de Kourinion : « Le niveau central a accaparé de nombreuses prérogatives dévolues aux communes »
Assemblée nationale : Alassane Sakandé promet un siège flambant neuf pour le Chef de file de l’opposition
Vœux de l’UPC : Le PPR répond aux « propos démagogiques » de Zéphirin Diabré
Coopération canado-burkinabè : L’ambassadeur Edmond R. Dejon Wega reçu en audience par le porte-parole de l’opposition
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés