Saison pluvieuse 2018 : Le Burkina sera suffisamment arrosé

LEFASO.NET | Jacques Théodore Balima • jeudi 31 mai 2018 à 23h31min

La pluviométrie sera excédentaire à tendance normale sur presque l’ensemble du territoire national. Seuls les extrêmes ouest et sud-ouest auront des tendances déficitaires. Telle est la situation prévisionnelle de la météo, issue du pré-forum et du forum des prévisions climatiques saisonnières 2018. Ces rencontres se sont tenues du 29 avril au 5 mai en Côte d’Ivoire. La restitution des travaux a été faite par l’Agence nationale de la météorologie (ANAM), ce jeudi 31 mai 2018 à Ouagadougou.

Saison pluvieuse 2018 : Le Burkina sera suffisamment arrosé

On le sait. Il est difficile de prédire avec exactitude la pluviométrie de l’année. Par contre, il est possible d’en définir les grandes tendances. C’est ce à quoi se sont attelés les experts du climat et de la pluie, réunis du 29 avril au 5 mai 2018 en Côte d’Ivoire. Ils ont fait la prévision des comportements de la pluie pour la saison à venir.

Bonne pluviométrie

Les nouvelles sont bonnes dans l’ensemble pour le Burkina Faso. Selon les experts, notre pays aura, dans sa majeure partie, une pluviométrie excédentaire à tendance normale. « Durant la période juin-juillet-août, il est prévu globalement un cumul pluviométrique excédentaire à tendance normale sur la partie est et nord-ouest du territoire. Sur les parties ouest, sud-ouest, un cumul normal à tendance déficitaire est attendu. La partie centrale, quant à elle, aura un cumul normal à tendance excédentaire », a indiqué Ousmane Ouédraogo, expert à l’Agence nationale de la météorologie(ANAM).

La seconde prévision couvre la période juillet-août-septembre. Selon l’ANAM, un cumul pluviométrique excédentaire à tendance normale est également attendu à l’extrême-est, une partie des régions de la Boucle du Mouhoun, du Centre-Ouest, du Centre-Sud, du Centre-Est et des Hauts-Bassins. Par contre, une situation normale qui pourrait être excédentaire est prévue dans les parties centre-est, nord et nord-ouest. La région du Sud-Ouest connaîtra une pluviométrie normale à tendance déficitaire alors que l’extrême Sud-Ouest sera déficitaire. « Dans cette partie du pays, la situation pourrait être similaire à celle que nous avons connue l’année dernière », a expliqué Ousmane Ouédraogo.

Il faut noter que les tendances sont calculées sur la moyenne enregistrée pendant 30 ans. La période actuellement retenue va de 1981 à 2010.

Caractéristiques agro-climatiques

Les experts se sont également penchés sur les caractéristiques agro-climatiques. Il ressort de leur conclave que le Burkina connaîtra un début tardif de saison hivernale. Ainsi, pour les régions situées dans la zone soudanienne (Bobo-Dioulasso, Banfora, Gaoua, Orodara, etc.), le début de la saison des pluies était prévu pour le 11 mai. Dans la zone soudano-sahélienne (Ouagadougou, Dédougou, Koudougou, Fada N’gourma, Kaya), les pluies devront commencer le 1er juin, tandis que dans la zone sahélienne (Dori, Djibo et Gorom-Gorom et bien d’autres), les pluies sont attendues à partir du 21 juin.

Ces différentes zones climatiques connaîtront des séquences sèches (des jours sans pluies) allant de plus de sept jours pour la partie soudanienne à plus de treize jours pour la zone sahélienne. Pour la partie soudano-sahélienne, la séquence sèche pourra être de plus de onze jours.

Tout comme le début, la fin de la saison sera aussi tardive. Ainsi, dans la zone sahélienne, la saison prendra fin le 15 septembre, la partie soudano-sahélienne sera arrosée jusqu’au 1er octobre. Pendant ce temps, pour la zone soudanienne, les pluies cesseront vers le 21 octobre. Ce comportement pluviométrique n’est pas sans risques pour l’agriculture et les humains. Les experts ont donc soulevé des risques de sécheresse pour certaines régions, des risques d’inondations pouvant entraîner des maladies dans d’autres régions. Ils ont appelé les décideurs à prendre des décisions pour éviter les désagréments.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 31 mai à 21:18, par Rayangnewende En réponse à : Saison hivernale 2018 : Le Burkina sera suffisamment arrosé

    Faites pardon. L’année passée c’était les mêmes prévisions et voilà la pluie nous a lâché tôt et conséquences, le déficit céréalier actuel. Si vous n’êtes pas sûr de vos prévisions, pardon laissez nous tranquille on va compter sur nos ancêtres et nos prières afin que la saison se termine très bien.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin à 00:18, par Alex En réponse à : Saison hivernale 2018 : Le Burkina sera suffisamment arrosé

    Vous êtes des oiseaux de mauvaise augure. SVP taisez vous et ne compromettez pas notre saison.

    Répondre à ce message

    • Le 1er juin à 22:29, par Nass Kim En réponse à : Saison hivernale 2018 : Le Burkina sera suffisamment arrosé

      Ici on raisonne. On n’insulte pas. L’année dernière c’est avec ces prévisions bateaux qu’ils ont mis en péril la campagne agricole. Je suis agronome cela fait 14 ans. C’est en 2010 seulement que la prévision a coïncidé avec la réalité je dis bien coïncider.
      Si c’était en Europe ou en Chine, ils allaient rendre des comptes. Heureusement pour eux que nous sommes dans un pays de merdes (merdes =grèves sauvages, état sans autorité, pays sans sanction, toujours sensibilisation et médiation, les gens n’ont que des droits ,et...).

      Répondre à ce message

  • Le 1er juin à 06:55, par Jacques P. En réponse à : Saison pluvieuse 2018 : Le Burkina sera suffisamment arrosé

    Est-ce que les statistiques sur les évènements passés font les prévisions de ceux à venir ??? La question est posée. C’est comme de prévoir la combinaison du loto en établissant des statistiques sur les tirages précédents. Ceci pour dire que l’on peut être très sceptique en face de telles annonces...

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin à 08:13, par TANGA En réponse à : Saison pluvieuse 2018 : Le Burkina sera suffisamment arrosé

    Puisse le Tout Puissant et Miséricordieux donner une Bonne saison de pluies (bienfaisantes pour les Hommes, les plantes, le sol et les animaux) au Burkina Faso !
    Amen !!!

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin à 08:23, par Filsdupaysan En réponse à : Saison pluvieuse 2018 : Le Burkina sera suffisamment arrosé

    Toujours dans les prévisions. Si c’est le contraire qui se produisait, qu’avez vous prévu dans ce sens pour nous les cultivateurs ?
    Chaque année pareil, mais à la fin rien. C’est mieux de nous dire ce qu’il faut faire si vos pronostics sont hors jeux.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin à 08:29, par Mousbil Nyantudre En réponse à : Saison pluvieuse 2018 : Le Burkina sera suffisamment arrosé

    Le commentaire de Rayangnewende ci-dessus bien que "justifié" n’est cependant pas "juste", car il faut savoir qu’il s’agit de prévisions, c’est-à-dire qu’elles peuvent se réaliser ou non. Maintenant, reste à savoir si ces prévisions sont faites avec le maximum de sérieux et quelles sont les marges d’erreur admises ? Aussi peut-on expliquer pourquoi des régions habituellement pluvieuses comme l’Ouest et le Sud-ouest sont prédites pour être déficitaires ? Merci

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin à 08:59, par HUG En réponse à : Saison pluvieuse 2018 : Le Burkina sera suffisamment arrosé

    C’est DIEU seul qui est fort. Nous lui implorons pour qu’il pleuve abondamment sans dommages et que les récoltes soient bonnes cette année et ce pour notre bonheur car un défunt président disait qu’un Homme qui a faim n’est pas un Homme libre.

    Répondre à ce message

    • Le 1er juin à 22:49, par Nass Kim En réponse à : Saison pluvieuse 2018 : Le Burkina sera suffisamment arrosé

      Dieu c’est bien. Mais c’est pour les damnés des sociétés. Africain utilisez votre cervelle face aux problèmes. C’est la meilleure postures de solutions durables et qui sauvent. Vos téléphone que vous utilisez combien de cerveaux sont dedans ? Savez -vous combien d’intelligences les américains ont employé pour pouvoir prévoir avec exactitude la météo et surtout les tornades ?
      S’ils attendaient Dieu ils seraient morts.
      De toute façon Dieu que vous implorez tous les jours est mort. Car il est né y’a longtemps, comme tout ce qui est vivant est condamné à mourir. Ouvrez vous yeux et cerveaux sur les problèmes et trouverez des solutions.

      Répondre à ce message

  • Le 1er juin à 09:30, par Windbé Fidèle SAWADOGO En réponse à : Saison pluvieuse 2018 : Le Burkina sera suffisamment arrosé

    Trop facile, Il sera aussi utile de prévoir s’il y aura catastrophe ( inondation) ou pas. Cette info aidera les uns et les autres à se préparer.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin à 09:52, par SAC En réponse à : Saison pluvieuse 2018 : Le Burkina sera suffisamment arrosé

    De bonnes informations quand même ; les prévisions c’est théorique et il faut comprendre cela, à chacun de prendre en compte ces indications pour entreprendre. le sud-ouest ou le sahel est vaste et quand on dit que les pluies vont commencer le 11 juin, il ne faut pas s’attendre à ce que le 11 juin les premières pluies commencent ; aussi, la pluie peut ne pas commencer dans toutes les contrées du sahel ou du sud-ouest. je crois qu’il faut prendre ces informations comme des indications et se dire qu’il faut semer à bonne date avec des semences à cycles adaptés. j’apprécie bien et peut être qu’il faut étendre ces informations aux principaux concernés qui sont surtout nos braves paysans. bonne saison agricole particulièrement.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin à 11:01, par le sage En réponse à : Saison pluvieuse 2018 : Le Burkina sera suffisamment arrosé

    Bonjour, je pense qu’il ne faut pas les juger car s’il ne font pas les prévision aussi vous allez parler.
    En parlant de Dieu c’est vrai c’est le tout puissant, mais en science vous le savez bien on ne parle pas de Dieu comme ça.
    ce qu’ils font c’est estimatif, juste qu’on est une idée sur la pluviométrie et essayer de se préparer.
    Faites ce qu’on fait de mieux en croyant au tout puissant.
    bonne journée a nous sous la Protection d’Allah.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin à 11:40, par Lawagon En réponse à : Saison pluvieuse 2018 : Le Burkina sera suffisamment arrosé

    Faites vos prédictions en vous appuyant toujours sur Dieu !
    C’est Lui qui permet qu’il y ait des nuages pour qu’on les "bombarde"...
    C’est Lui qui peut bénir notre Nation avec une bonne saison pluvieuse.
    (L’ouest et le sud-ouest sont généralement bien arrosés ! pourquoi le contraire cette année ?)
    Prions pour notre cher Burkina : qu’il y ait une bonne pluviométrie pour toutes ses régions sans exception.
    Dieu Bénisse le Burkina au nom de Jésus.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin à 12:03, par paysannoir En réponse à : Saison pluvieuse 2018 : Le Burkina sera suffisamment arrosé

    Même les prévisions de 24 heures vous avez des problèmes. Sur quoi vous vous basez pour les prévisions de la campagnes. Je préfère consulter les oracles

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 21:10, par Grenouille Noire En réponse à : Saison pluvieuse 2018 : Le Burkina sera suffisamment arrosé

    D´abord toutes mes admirations à ces braves métérologues et félicitations pour le travail abattu.
    Je suis moi même météorologue d´origines Burkinabè mais vivant en Europe. Même spécialiste dans ce domaine, je reste très sceptique à de telles prévisions. Même avec nos différents modèles et nos ordinateurs très performants utilisés pour les calculs et prévisions en météo, il est impossible de faire de telles prévisions.
    Chers collègues, franchement c´est très osé !!!
    A la fin de la saison pluvieuse on saura plus.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin à 05:16, par Fasolibre En réponse à : Saison pluvieuse 2018 : Le Burkina sera suffisamment arrosé

    Notre pluviométrie subit l’effet des changements climatiques. Je trouve qu’il n’est donc pas sérieux de prévoir la pluviométrie de 2018 sur la base de données des années 81 à 2010 seulement . Veuillez m’excuser mais je vous prie de chercher une méthode qui tienne mieux compte du présent que de statistiques historiques seulement. par exemple, moi je tiendrai compte aussi des relevés pluviométriques des 10 dernières années, avec un coefficient plus élevé que le coefficient de la période de 1981 à 2010. Ce n’est qu’un exemple, que nos chercheurs dans ce domaine cherchent davantage.
    Chercheurs qui trouvent, où êtes vous ? Du courage !

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet à 21:45, par Youri En réponse à : Saison pluvieuse 2018 : Le Burkina sera suffisamment arrosé

    Bonjour à tous ! J’ai lu des commentaires pertinents et moins pertinents. Sceptiques, je comprends, insultants là je ne comprends pas. Il faut savoir que la météorologie est une science en plein développement, ici au Burkina. Ces prévisions sont probabilistes et donnent simplement les grandes tendances. Ce n’est ni du charlatanisme ni du maraboutisme... On aura tout lu ici !!! Comme partout dans le monde, les tendances saisonnières peuvent s’avérer erronées. Elles sont le fruit d’un long travail des météorologues et il est injuste de leur jeter la pierre.
    Deuxièmement, il faut voir la saison pluvieuse plus loin que son village où sa localité. Les pluies au Burkina sont de nature convectives, elles sont donc inégalement réparties géographiquement. Ceci est une constante du climat, normale et qui n’a rien à voir avec le changement climatique.
    Troisièmement, il est bon de rappeler que la notion de déficit ou excédent pluviométrique est relative. Le Sud-ouest reçoit en moyenne 1000 mm par an. S’il n’en reçoit que 900 cette année, il sera en déficit sans que cela soit catastrophique pour autant. Ouagadougou, qui reçoit environ 800 mm par an, peut en recevoir 850, auquel cas elle sera excédentaire mais ne recevra toujours pas autant que le sud-ouest.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés