Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’angoisse est la disposition fondamentale qui nous place face au néant.» Martin Heidegger

Galian 2018 : Dabadi Zoumbara reçoit les clés de sa villa

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Cryspin Masneang Laoundiki • jeudi 31 mai 2018 à 16h53min
Galian 2018 : Dabadi Zoumbara reçoit les clés de sa villa

La société immobilière Abdoul’ Service International a remis au lauréat du Super Galian 2018, Dabadi Zoumbara des Éditions Le Pays, les clés de sa villa, au cours d’une cérémonie officielle, ce jeudi 31 mai 2018 à Zagtouli, un quartier périphérique de Ouagadougou. Au cours de la cérémonie qui a connu la présence du ministre en charge de Communication, Rémis Fulgance Dandjinou, le lauréat a profité de l’occasion pour faire usage de son droit de réponse, suite à la polémique autour du prix qu’il a reçu.

Il y a treize jours exactement, c’est-à-dire le vendredi 18 mai 2018, le monde de la communication célébrait, pour la 21e fois, l’excellence des hommes et femmes des médias, à travers la nuit des Galian. Une cérémonie au cours de laquelle le journaliste des Éditions Le Pays, Dabadi Zoumbara, a vu ses œuvres distinguées parmi les autres. En plus du trophée, de la somme de trois millions de francs CFA et d’autres prix, le lauréat devrait bénéficier d’une villa de la société immobilière Abdoul’ Service International, partenaire de la nuit des Galian.

PDG Abdoul Ouédraogo

Treize jours plus tard, l’entreprise est passée de la parole à l’acte. En effet, le lauréat Dabadi Zoumbara a reçu des mains du Président-directeur général (P-DG) de ladite société, Abdoul Ouédraogo, les clés de sa nouvelle villa située à Zagtouli, un quartier à la sortie ouest de Ouagadougou. Selon Abdoul Ouédraogo, cette villa est d’une valeur de 14 500 000 de francs CFA. Et d’ajouter que son entreprise a décidé de mettre les pavés dans la cour et d’installer des plaques solaires. Cette villa est composée d’un salon, de deux chambres avec toilettes, d’un magasin et d’une douche externe. « Dès aujourd’hui, le lauréat peut amener ses valises et habiter la maison », a-t-il affirmé au cours de la cérémonie.

Tout en rendant « un hommage appuyé » au P-DG Abdoul Ouédraogo pour son accompagnement à travers l’octroi de cette villa, le ministre en charge de Communication, Rémis Fulgance Dandjinou, a tenu à féliciter et encourager Dabadi Zoumbara. Le super Galian « ne doit en rien vous confiner dans une autosatisfaction. Vous constituez, comme tous vos collègues lauréats, des sentinelles pour la promotion de la liberté de la presse, la promotion de l’éthique et de la déontologie chères aux journalistes », a-t-il déclaré.

Entre reconnaissance et droit de réponse

Dabadi Zoumbara

« C’est une récompense que je reçois avec beaucoup de fierté mais aussi et surtout avec humilité. Car, c’est l’ensemble des efforts du personnel des Éditions Le Pays, qui m’ont permis de remporter ce super Galian », a indiqué Dabadi Zoumbara.

Après avoir officiellement reçu les clés de sa villa, le lauréat a fait usage de son droit de réponse, au sujet de la polémique qui entoure l’octroi de la villa au super Galian, par la société Abdoul’ Service. « La villa que je reçois a été acquise par le ministère de la Communication, initiateur et promoteur des prix Galian. J’ignore donc les termes du partenariat qu’il a noué avec la société Abdoul’ Service. Ce qui est certain, ce partenariat n’a pas été scellé avec les Éditions Le Pays, mais avec le ministère de la Communication », a-t-il martelé.

Rémi Fulgance Dandjounou

Dabadi Zoumbara a également fait un rappel historique. « Du reste, je voudrais faire savoir que ce n’est pas la première fois qu’un privé accompagne les Galian. Des structures privées l’ont toujours fait à travers des prix spéciaux sans que cela ne pose aucun problème éthique et déontologique. Et il y en a eu plus d’une dizaine cette année », a-t-il précisé. « En tout état de cause, faisons attention à ne pas détruire l’esprit des Galian, qui a pour unique fondement, pensons-nous, la recherche et la culture de l’excellence dans notre métier », a-t-il conclu.

Cryspin Masneang Laoundiki
LeFaso.net

Portfolio

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Médias confessionnels : Jubilé d’argent pour la radio Ave Maria
Réseaux sociaux : Les community managers décortiquent les opportunités autour d’un panel
Lutte contre le terrorisme : Le gouvernement burkinabè à la recherche d’un gentlemen’s agreement avec les médias
Open data au Burkina Faso : Des acteurs peaufinent la stratégie d’ouverture des données
Raamdé : Un journal en ligne pour les moréphones
Jusqu’au 15 février 2019, inscrivez vos numéros dans l’édition 2019 de l’annuaire téléphonique officiel du Burkina Faso
Journée mondiale de la radio : Le message du ministre de la Communication
Télévision et réseaux sociaux : Des journalistes renforcent leurs compétences
Fonds d’Appui à la Presse Privée : Avis aux bénéficiaires de la subvention
Téléphonie mobile : 2G, 3G, 4G explications avec un spécialiste
TIC : Des élèves éduqués à l’utilisation saine et responsable du numérique
Réseau d’initiative des journalistes : Un nouveau bureau pour relever les défis
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés