Concours directs de la Fonction publique : Plus de 5 600 inscrits en ligne en trois jours

LEFASO.NET | Herman Frédéric Bassolé • jeudi 31 mai 2018 à 00h24min

Les dépôts physiques des dossiers des concours directs de la Fonction publique, session 2018, ont débuté le lundi 28 mai. Les inscriptions en ligne aussi. Une innovation voulue depuis 2015 par le ministère en charge de la Fonction publique, afin d’améliorer la qualité du service public et optimiser les ressources humaines et financières. Mais cela n’est pas sans difficultés, car les candidats, en plus d’être confrontés à la lenteur de la connexion Internet, se perdent dans les différentes étapes de l’inscription. Mercredi 30 mai 2018, nous avons fait un tour au Secrétariat technique du guichet virtuel unique de l’administration publique (STGVAP) pour en savoir davantage sur la gestion de ces cas.

Concours directs de la Fonction publique : Plus de 5 600 inscrits en ligne en trois jours

Il est 10h30 à Ouagadougou. Aux abords de l’avenue Ouezzin-Coulibaly trône un immeuble abritant plusieurs services du ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale. Au bout du couloir, au premier étage, se trouve le Secrétariat technique du guichet virtuel unique de l’administration publique (STGVAP) dirigé par Édith Nion. En 2015, cette structure a lancé la phase-pilote des inscriptions en ligne sur la plateforme e-Concours (www.econcours.bf ) avec le concours de la magistrature. Ouverte par la suite à dix concours en 2016, l’inscription en ligne va s’étendre à 18 concours de niveau supérieur au baccalauréat, en 2017. Cette année, le gouvernement burkinabè s’est engagé, à travers le Partenariat pour un gouvernement ouvert, à mettre en ligne, à l’horizon 2019, tous les concours niveau baccalauréat et supérieur au baccalauréat. 2018 constitue donc une phase-pilote avec 50% des concours niveau baccalauréat qui s’ajoutent à tous les concours niveau A (supérieur au baccalauréat). L’inscription en ligne cette année concerne donc 50 concours.

Deux équipes de dix agents pour assister les candidats

L’équipe d’assistance

Il est 10h40. Avant d’accéder au bureau de la patronne du STGVAP, nous sommes bien obligés de passer par ce petit bureau occupé par des agents qui, dans un va-et-vient incessant, assistent des candidats à l’autre bout du fil. Des candidats qui expérimentent, pour la plupart, l’inscription en ligne aux concours directs de la Fonction publique. Selon Aicha Nikièma, parmi ceux qui appellent, « il y en a qui n’ont pas d’adresse mail, qui n’arrivent pas à lire leurs mails, qui pensent que c’est gratuit ou qui veulent s’inscrire à plusieurs concours avec la même somme de 800 F CFA ». Son boulot, ainsi que celui des neuf autres agents, c’est de guider et d’éclairer la lanterne de ces candidats « égarés », de 7h jusqu’à 14h, avant qu’une autre équipe ne vienne les relayer jusqu’à 20h. Quant à la plateforme, elle est ouverte 24h/24 jusqu’au 16 juin. Contrairement aux inscriptions physiques, les inscriptions en ligne s’étalent sur 20 jours et non dix. « En ces temps de jeûne, ce n’est pas simple », nous confie Mme Nikièma, qui a de nouveau le téléphone collé à l’oreille, après nous avoir accordé quelques secondes.

Une foire aux questions en appui

Un agent de l’équipe à l’écoute d’un candidat

Le stress, il n’est pas que du côté des agents. Il est aussi du côté des candidats qui, souvent, ne prennent pas le temps de lire les différentes étapes de l’inscription. Qu’à cela ne tienne, outre l’assistance par appel téléphonique, les candidats ont la possibilité d’avoir réponse à leurs préoccupations grâce à la « foire aux questions » disponible sur la plateforme. En jetant un coup d’œil sur l’espace d’administration, on peut tout de suite voir que des questions du genre « Que dois-je faire si je suis ‘‘né vers’’ ou ‘‘né en’’ ? » ou « Comment faire si le lien de vérification de mail ne s’affiche pas dans ma boîte de réception ? », ont trouvé réponse auprès de l’équipe d’assistance.

Par exemple, à la première question, la réponse donnée au candidat est de choisir « 31 » comme jour et « décembre » comme mois. Et pour ce qui est de la dernière question, il est recommandé aux candidats d’actualiser leur boîte de réception. Et si le mail ne s’affiche toujours pas, alors il leur est demandé de regarder dans le dossier Spam.

Deux modes de paiement

Mme Nion Edith, secrétaire technique du guichet virtuel unique de l’administration publique

Pour postuler en ligne, nous explique Édith Nion, le candidat doit suivre en tout 18 étapes expliquées ici : (http://www.concours.gov.bf/CD2018/COMMUNIQUES/inscription_concours.pdf).

Deux modes de paiement sont disponibles. Pour le paiement électronique par Orange money, faire *144*4*6*800*code PIN# puis OK. L’autre mode consiste à envoyer par SMS (Telmob, Orange ou Telecel), le mot « code » au 3388. Dans l’un ou l’autre cas, le candidat est facturé à 800 F CFA. Selon Mme Nion, les 800 F CFA représentent les frais de timbres. « Après l’admission du candidat, il lui est demandé de venir compléter son inscription avec les dossiers physiques. À la fin des inscriptions, le service donne à l’Agence générale de recrutement de l’État (AGRE) des listes déjà vérifiées et corrigées », explique-t-elle.

« On a osé, il faut qu’on y aille »

Malgré une timide connexion Internet décriée par les candidats, la plateforme affiche 5 596 candidatures validées en l’espace de 72 heures (environ 40 312 étaient inscrits en ligne en 2017). Une satisfaction pour Édith Nion et toute son équipe, qui espèrent que dans quelques années, ce sera le bout du tunnel avec le projet Backbone du ministère du Développement de l’économie numérique et des Postes, qui ambitionne de développer la connectivité nationale et internationale en large bande par fibre optique.

« Aucun équipement informatique n’est fiable à 100%. Il y a des erreurs qu’on corrige au fur et à mesure. Le challenge doit être réussi. On a osé, il faut qu’on y aille. Toute innovation n’est pas simple à accepter. Il y a des craintes certes, mais quand on fait le point du coût supporté par l’Etat concernant les inscriptions en ligne et les inscriptions physiques, il y a un grand fossé », a conclu Mme Nion, après avoir demandé l’indulgence des candidats.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Messages

  • .
    Quel "légèreté" de prétendre que la plateforme est opérationnelle 24 h sur 24 h ! Si elle n’est pas en "problème technique", elle renvoie, à chaque "sollicitation d’inscription", après avoir accepté les premières étapes, un message d’erreur du type "ERR EMPTY RESPONSE", qui fait culpabiliser le candidat, car ce message dit qu’une réponse n’a pas été fournie dans le formulaire, ce qui est systématiquement faux.

    Hier, de 6 du matin à 22 h non stop, je suis parvenu à finaliser seulement deux (2 !) inscriptions... en autres parce que celles des candidats ayant préparé leur Bac dans un lycée privé semble impossible, jusqu’ici aucun "sigle" n’a été accepté pour les lycées privés essayés ! Une liste des sigles "reconnus" par la base de données du ministère existe-t-elle ? Toutes mes recherches pour en trouver une ont été vaines jusqu’ici.

    Sans compter les problèmes de réseau qui empêchent d’obtenir un code d’inscription, ou alors ce cas d’une transactions par Orange money, réussie mais sans que l’inscription parvienne à se finaliser, donc pas de récépissé. Comment récupérer l’argent dans ce cas de figure ? Où, à qui réclamer ?

    Cette nuit (j’écris ce commentaire à 3 h du matin), j’ai constaté que la plateforme n’est pas en mesure d’envoyer un lien de vérification d’adresse mail, donc n’est pas opérationnelle !

    Heureuse initiative, mais "peut mieux faire"... le BF est vraiment à la traîne en matière de TIC

    Dernière remarque : la plateforme ne permet pas de régler le coût d’inscription via Mobicash, quelle honte qu’un service de l’opérateur pourtant "leader" au Faso, et longtemps burkinabè, soit délaissé !

    • Vous avez parfaitement raison.
      Hier j’ai passé toute la journée abandonnant mes cours. Pas une seule inscription . je suis resté au stade du formulaire . Une fois que je finis de le remplir et clique suivant on me dit que la page est indisponible. Et quand j’actualise je reçois une page vierge ;donc retour à la case départ. A ce rythme on risque d’envoyer avec des erreurs car avec la fatigue on sait pas quand le formulaire passera . Aidez nous svp ! aidez nous svp

  • Courage à vous et que DIEU vous accompagne. Ce n’est pas facile mais mais çà ira.

  • .
    Le titre affiche une satisfaction, vu l"ampleur" des résultats, mais si "plus" de 5600 personnes sont parvenues à s’inscrire en trois jours, au même rythme ce seront "seulement" 37 000 candidats qui auront pu s’inscrire d’ici le 16 juin, pour 50 concours directs de la fonction publique !
    Il n’y a pas de quoi pavoiser, car cela voudrait dire que moins de 10% des candidats seront parvenus à s’inscrire !!!

  • Le véritable problème c’est que le CODE OTP à une validité de 3 mn n’oubliez pas que la connexion ne dépend pas des utilisateurs.
    Dès que la connexion échou tu es obliger de générer un autre code à 800f CFA
    ce même code devait être en mesure de s’utiliser pour une autre inscription.
    le réseau orange est en complicité avec le gouvernement et l’onatel pour appauvrir la jeunesse des maigreurs qu’elle détienne( jeunesse)

  • bonjour
    vraiment que les gens arretent d’accuser les candidats.moi jai commencer l’inscription en ligne depuis hier 4h oo avec une connexion très opérationnelle jusqu’à 12h sans pouvoir valider une seule inscription.toute les autres étapes sont correctes et sans souci.par contre après le paiement la validation prend du temps sans s’effectuer et kan on ressaiye on me dit que le code OTP est expiré et la validité du code est de 3min..jai payé 800f 2 fois sans pouvoir valider.
    sincèrement moi je ne comprend plus rien encore et je ne compte plus réprendre.je crois que pour un pays comme le BF on devrait plus se permettre de tels actes

  • Justement il faut rester à Ouaga et faire croire aux candidats que tout baigne .aller dans les régions vous allez le pire constat . Meme pour acceder à la plateforme,vous arrivez pas. Je crois que le ministre tiendra compte de ces desagrements.

  • Pourquoi les gens se précipites à la fonction publique ? Une institution malade qu’il faut réformer.

    Un conseil d’avertie... fais ton petit business tranquille dans ton coin et aide le max de personne que tu peux au lieu d’aller dans une fabrique à aigris qui vont finir dans la rue pour réclamer de "meilleures conditions"...

    Sans rancune

  • J’espère bien que ces gens vous lisent et tiendront compte de vos préoccupations, de vos soucis. Du courage, les enfants et que Dieu Tout Puissant vous accompagne ! Vous avez toutes nos bénédictions et nos encouragements.

  • Si le marché était attribué à une entreprise étrangère, vous verrez que l’association des informaticiens allait être vent débout contre l’Etat.

    Voici que nos fameux programmateurs ont de la peine à mettre sur pied un programme fiable. Ailleurs, cela se passe très bien sans couac, mais c’est toujours chez nous (Afrique francophone) qu’il y a toujours problème.

    On ne connait rien, mais nous avons la grande gueule pour se plaindre.

    Cela me rappelle l’offre de formation faite par le GIGN (France) au Burkina Faso. Les gens se sont indignés de cette offre, mais voici qu’au finish nous pataugeons dans notre manière de faire dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

  • J’aimerais savoir si il ya ne différence entre licence LMD et une licence. Moi jai une licence professionnelle est ce que je m’inscrire pour un concours de niveau licence LMD .

  • Ce n’est pas mieux que l’Etat ouvre des sites de dépôts physique pour accompagner ces sites soi-disant virtuels sur lesquels on peine à s’incrire. À l’allure où vont les choses beaucoup de candidats ne pourront pas s’inscrire .

  • Je pense qu’il etait mieux de donner le choix aux candidats de deposer Un dossier physique ou de s’inscrire en ligne en attendant de verifier la fiabilite de ce systeme.voila,nous n’avons pas le choix.S’il vous plait ameliorez Les conditions.... Vous en etes capables.Courage

  • Sincèrement il est inadmissible qu’on ouvre des concours en ligne et que leur plateforme ne fonctionne pas.depuis le 28 je ne fais qu’essayer jusqu’au 1er juin à 1h et toujours rien.la page s’ouvre mais ne donne pas de suites.j espère que le délais sera revu par le ministre.

  • Le Burkina Faso est sur la derniere page des TIC.Nous avons toujours les memes difficultes concernant les inscriptions en ligne pour n’importe quel recrutement.Quelque chose qui ne devrait pourtant pas poser un probleme de nos jours.Dans certains pays comme la Cote D’ivoire l’internet est accessible à tous meme dans les campements les plus eloignes et a moindre cout.Meme les inscriptios scolaires sont faites en ligne.Mais nous ne sommes meme pas a mesures d’assurer la bonne marche d"une inscription de quelques concours.Nous demandons un revu qui vat elargir et fiabiliser le reseau de connexion .Merci...

  • J’arrive a m’inscrire et recevoir le mail, mais j’arrive plus à poursuivre, veillez m’aider

    • .
      Essaye la nuit. Il est pratiquement impossible de finaliser une inscription en journée, mais la nuit dernière je suis parvenu à finaliser dix inscriptions, ENTRE 2h et 4h DU MATIN ! Bonne chance...

  • Je n’arrive même pas à passer l’étape du mail. On m’envoie tout le temps cette erreur.
    "Nous ne pouvons pas vous envoyé un E-mail pour l’instant ; veuillez réessayer"

  • cette histoire d’inscription en ligne est vraiment compliquee/ la connexion est mauvaise et le site est indisponible ; en plus apres 3 mn le code est expire ; pas facil vraiment

  • j vous surpli Mr ministre ayant o moins 1 rézo fiable avant d comacê çê chez là

  • Je ne comprend pas,ça veut dire quoi "votre code OTP est expiré" ??

  • Bjr ,exuse moi juste pour dire a ceux parlent au hasard là si vous n’arrivez pas a vous inscrire c’est que vous ne maîtriser pas l’inscription, depuis le28 j’inscri des gens jusqu’à aujourd’hui c’est de rares fois ke la connexion est souvant bizard

  • Bonjour,je me suis inscrit au concours des maîtres d’EPS,mais le téléchargemen a échoué,mais j’ai regardé sur la liste,le numéro de mon récépissé est 15000.et sur mon mail j ne reçu de message.si vous pouvez m’aider pour que je puisse télécharger.sinon que les autres j’ai pu téléchargé.merci

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés