Lutte contre l’insécurité alimentaire : Bientôt la distribution gratuite de vivres aux populations vulnérables

LEFASO.NET | Yvette Zongo • mardi 29 mai 2018 à 22h24min

Le Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR) a eu une rencontre d’échanges avec ses partenaires sur la mise en œuvre de l’opération de distribution gratuite de vivres aux populations vulnérables. Cette rencontre, qui s’est tenue ce mardi 29 mai 2018 à Ouagadougou, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan de réponse et de soutien aux populations vulnérables à l’insécurité alimentaire et à la malnutrition (PRSPV), plan adopté le 2 mai dernier en conseil des ministres. La réunion a été présidée par Marie Laurence Ilboudo, ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille.

Lutte contre l’insécurité alimentaire : Bientôt la distribution gratuite de vivres aux populations vulnérables

Bientôt la mise en œuvre de l’opération de distribution gratuite de vivres aux populations vulnérables des régions du Centre-Nord, du Centre-Ouest, l’Est, du Plateau central et du Sahel. L’information a été donnée lors d’une rencontre d’échanges qui a eu lieu entre le Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR) et ses partenaires, ce mardi 29 mai 2018 à Ouagadougou. Cette opération s’inscrit à cet effet dans le cadre de la mise en œuvre du Plan de réponse et de soutien aux populations vulnérables à l’insécurité alimentaire et à la malnutrition (PRSPV) au titre de l’année 2018. Selon le ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, Marie Laurence Ilboudo, cette opération de distribution gratuite va concerner 12 877 ménages, soit 90 138 personnes en situation d’urgence. Et pour ce faire, ces 90 138 personnes en situation d’urgence recevront chacune 400 grammes de céréales sur une période de trois mois.

À l’occasion de cette rencontre, un des représentants des partenaires, Sadrack Matanga, coordonnateur d’urgence au Programme alimentaire mondial (PAM), a soulevé quelques inquiétudes sur la question du ciblage des ménages, des risques de duplication, etc. Car pour lui, il faut s’assurer que le ciblage est d’actualité et que les personnes ciblées reçoivent réellement les vivres.

Il faut également veiller à ce que les quantités prévues par personne soient respectées afin de permettre aux populations vulnérables d’être à l’abri. Des inquiétudes que Mme le ministre en charge de la Solidarité nationale a trouvées légitimes et réelles. « Pour éviter ce type de problème, il faut que tous ceux qui œuvrent dans l’humanitaire s’associent et communiquent avec nous dans le but d’harmoniser nos stratégies et capitaliser nos acquis afin d’améliorer les conditions de vie des populations et atteindre les objectifs fixés », a-t-elle répondu.

Pour le représentant du PAM, cette rencontre a été un cadre de coordination pour éviter le chevauchement sur le terrain. De ce fait, « nous allons prendre en compte toutes les recommandations prises au cours de la réunion pour pouvoir toucher le maximum de personnes affectées par l’insécurité alimentaire », a décidé monsieur Matanga.

Campagne agricole 2017-2018

En rappel, la campagne agricole 2017-2018 a connu des déficits céréaliers dans certaines régions. Par conséquent, il ressort que 22 provinces sont déficitaires, huit provinces sont en situation d’équilibre et quinze excédentaires. Et en termes d’impacts sur la population, « 2 671 867 personnes seront en situation d’insécurité alimentaire, 864 177 en situation de crise alimentaire et 90 138 en situation d’urgence alimentaire, d’où la nécessité de se rencontrer avec les partenaires pour voir comment nous pouvons répondre aux besoins des populations de façon rapide », a précisé Mme le ministre en charge de la Solidarité nationale.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Messages

  • Avez vous bien dit 400 grammes de céréales par personne pour trois mois ?

    • Sentinelle j’étais présent à a cette rencontre il s’agit de 400g de céréales par personne et par jour .La distribution sera faite pendant 3 mois de juin à Aout 2018. Merci

    • Merci pour cette précision (400 g par jour) qui a été omise dans l’article. Ainsi les uns et les autres peuvent suivre car cela pouvait être 400 g par repas ou par jour ou par semaine, etc... Mais c’est entendu que c’est 400 g par jour et par personne sur une période de 3 mois (de juin à août compris).

    • Merci Esbi Matanda pour cette précision combien importante, l’article a omis de préciser que la ration est quotidienne . c’est déjà bien comme efforts de la part du gouvernement mais il reste encore des localités qui souffrent aussi du même problème alimentaire.

    • - Mon ami ce sont des actions populistes de cette dame de la Solidarité ! C’est du saupoudrage ! Même si on se réfère à la norme FAO qui préconise 180 Kg de céréale par an par adulte, on est à 493 grammes par personne et non 400 ! C’est presque 1/2 Kilo. Ces gens ont diminué les rations afin d’augmenter le nombre de bénéficiaires et gonfler les chiffres pour les besoins de 2020. Votre Kôrô Yamyélé parle avec des arguments et il maîtrise plusieurs domaines où il se défend bien !

      Par Kôrô Yamyélé

  • 400 gramme de céréales sur une période de trois mois ? Est vrai ou une erreur et si c’est une erreur elle vient de qui ? de la ministre ou du journaliste qui a posté l’élément ? Quel qu’en soit l’origine de l’erreur il est souhaitable que pour ces genre de situation (famine) qui est sérieux que l’on mette davantage de sérieux.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés