Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Coupe du Faso : Salitas, à la surprise générale

Accueil > Actualités > Sport • LEFASO.NET | Jacques Theodore BALIMA • lundi 28 mai 2018 à 17h30min
Coupe du Faso : Salitas, à la surprise générale

La Coupe du Faso a désigné son vainqueur dans la soirée du dimanche 27 Mai 2018 à Bobo-Dioulasso. Salitas FC est venu à bout de l’Association sportive des fonctionnaires de Bobo-Dioulasso (ASFB) par deux buts à zéro (0-2). La finale s’est jouée en présence du président du Faso, Roch Kaboré, des présidents d’institutions et des membres du gouvernement.

Pour la saison sportive 2017-2018, c’était le match le plus attendu. D’abord pour sa solennité, présence du chef de l’Etat et de hautes personnalités de l’Etat et aussi la cagnotte qui récompense les efforts du vainqueur : 10 millions de francs CFA.
Après le championnat remporté à la 28e journée par l’ASFB, la Coupe du Faso restait l’enjeu de la saison. L’explication entre les deux formations a confirmé cela. Pour l’occasion, les fonctionnaires de Bobo recevaient Salitas FC de Ouagadougou. Une explication au sommet entre les deux meilleurs de la saison.

Partis avec une légère faveur des pronostics, les fonctionnaires n’ont pas réussi à confirmer cet avantage. Si bien que les Ouagalais, plus déterminés et très techniques, ont imposé le rythme à suivre. Dès le coup d’envoi du match, les joueurs de Salitas FC ont vite pris le match à leur compte. Dès la dixième minute, reprenant de la tête une balle dans la surface de réparation, Aboubacar Sawadogo trompe le portier de l’ASFB et offre l’avantage aux siens. Le dispositif tactique mis en place par Oscar Barro est en difficultés. Salitas a réussi à gagner la bataille du milieu.

Cheick Djibril Ouattara, le redoutable buteur de l’ASFB est parfaitement maitrisé par la défense adverse. Les Bobolais dans leur ensemble servent une piètre prestation et ne parviennent pas à se réveiller avant la pause.

Une seconde période plus engagée

Du retour des vestiaires, le public exige des joueurs de se réveiller. Il pousse mais rien n’y fit. Au contraire, à peine un quart d’heure après la reprise, Salitas tue tout espoir des fonctionnaires en portant le sport à deux buts grâce à Hugue Wilfried Da.
Les carottes étaient désormais cuites pour l’ASFB. Mais comme le buffle n’abdique jamais tôt, les protégés du coach Oscar Barro essaient de pousser mais en vain. « Le jour que tout vous abandonne, rien ne marche », s’est résigné un supporter de l’ASFB devant l’incapacité des joueurs à construire trois passes successives. Et plus rien n’a changé dans le match jusqu’à la fin. ASFB 0-2 Salitas. Le match tant attendu a accouché d’un minuscule spectacle.

Le vainqueur a reçu la somme de 10 millions de francs CFA, des médailles d’or et 500 mille francs offerts par l’Assemblée nationale. L’équipe finaliste malheureuse est repartie quant à elle avec 7,5 millions de francs CFA, des médailles en argent. Le Rail club du Kadiogo occupe la dernière place du podium.

Jacques Theodore Balima
Lefaso.net

Portfolio

Messages

  • Félicitations aux finalistes et bravo au colonel YAC, qui malgré tout ce qu’il a subi n’a pas baissé les bras.
    Félicitations à tout l’encadrement de SALITAS FC.
    Courage pour les défis futurs.

  • Cette victoire est due, en partie aussi, à la communication d’avant match qu’a faite le Président d’honneur, toutes mes excuses si je me trompe sur son titre, Georges Marshal. On l’a vu s’agenouiller pour supplier les garçons de lui donner cette coupe. Je crois que cela a contribué à galvaniser la troupe même s’il est vrai que le talent du groupe a prévalu. Félicitations à Salitas. Vivement que ce club nous fasse plus rêver en campagne africaine. De même, l’ASFB n’a pas démérité mais il fallait un vainqueur. Que ces deux équipes essuient, enfin, nos larmes lors des prochaines campagnes africaines. A les voir jouer, l’on est tenté de dire qu’elles en ont les moyens.

  • sandokan, le ballon là, c’estb pas s’agenouiller pour demander aux joueurs de bien jouer. Félicitons seulement ces jeunes joueurs et conseillons les de voir très loin. Eviter d’avoir la grosse tête. Il faut avoir comme ambition d’être plus fort que Messi et travailler pour cela

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés