Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’angoisse est la disposition fondamentale qui nous place face au néant.» Martin Heidegger

Résilience des populations sahéliennes : Le CONACILSS renforce les capacités de ses membres

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET | Yvette Zongo • lundi 28 mai 2018 à 19h21min
Résilience des populations sahéliennes : Le CONACILSS renforce les capacités de ses membres

Le secrétaire exécutif du Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS), Dr Djimé Adoum, a procédé, ce lundi 28 mai 2018 à Ouagadougou, à l’ouverture de l’atelier de renforcement des capacités des membres du Comité national du CILSS (CONACILSS). A l’occasion de cet atelier organisé à l’endroit des membres du CONACILSS, il y aura des présentations suivies d’échanges et de travaux de groupes afin d’atteindre les objectifs fixés. L’atelier, à cet effet, se tiendra du 28 au 30 mai dans la salle de conférence de l’Institut de formation ouverte à distance (IFOAD).

L’ouverture de l’atelier sur le renforcement des capacités des membres du Comité national du Comité permanent inter-états de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CONACILSS) a eu lieu ce lundi 28 mai 2018 à Ouagadougou. Organisé du 28 au 30 mai 2018, cet atelier aura pour but spécifique de permettre aux membres du CONACILSS d’appréhender les fondements institutionnels, d’avoir une meilleure compréhension de la stratégie d’intervention du système, d’améliorer leur connaissance dans les programmes régionaux d’appui que sont la sécurité alimentaire et nutritionnelle, l’accès aux marchés, la maîtrise de l’eau, la gestion des ressources naturelles et le changement climatique, la population, genre et développement du (CILSS), etc.

Des objectifs spécifiques que le secrétaire exécutif du CILSS, Dr Djimé Adoum, a dit, dans son discours d’ouverture, que l’organisation de cette session de formation répond à un double impératif. Celui de renforcer périodiquement les compétences des membres du CONACILSS du Burkina Faso dans les domaines d’intervention de leur institution, de favoriser la coopération et l’échange entre tous les membres pour une plus grande efficacité et une grande performance dans l’action.

Dr Djimé Adoum, Secrétaire exécutif du CILSS

Au cours de ladite formation, les experts feront la revue des domaines d’intervention du système CILSS et des grands défis et chantiers du moment, a-t-il dit. Avant de poursuivre pour montrer que la formation aidera également les membres à mieux connaître le CILSS, ses projets et programmes, son système de suivi et d’évaluation et donnera une meilleure perception des nombreux services rendus aux pays. C’est d’ailleurs pour cela que l’évènement de ce jour, a-t-il affirmé, illustre les nombreuses actions entreprises depuis sa prise de service pour renforcer les relais du CILSS dans ses Etats membres, en l’occurrence le Secrétariat permanent du CONACILSS, et ce, conformément à sa vision stratégique pour l’institution. Et Adeline Belem, SP/CONACILSS Burkina, d’ajouter que l’atelier revêt, de ce fait, une importance capitale pour le CILSS. Car, indique-t-elle, c’est un atelier qui se situe à une période où le CILSS,en pleine reforme, a besoin d’un CONACILSS bien outillé pour l’accompagner dans sa restructuration pour le bonheur des populations vulnérables des Etats membres.

Mme Adéline Beleme, SPCONACILSS Burkina

Par ailleurs, le secrétaire exécutif du CILSS a souligné que cette session de formation contribuera à faire de son institution, une institution leader au cœur de la résilience des populations sahéliennes et ouest-africaines. Tout en remerciant les partenaires financiers (USAID), les autorités burkinabè, les experts de la formation, etc., il a souhaité plein succès à l’atelier de formation sur le renforcement des capacités des membres du CONACILSS Burkina.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Programme d’investissement forestier : Impliquer les acteurs pour la réussite de la REDD+
Migrations et environnement : L’OIM lance un nouveau programme dans deux communes du Burkina
Préservation de l’environnement : Des parlementaires à l’école de la REDD+
Gestion des ressources en eau : Faso Koom II pour renforcer les capacités opérationnelles de l’Agence de l’eau du Nakanbé
Gestion des ressources naturelles : La sécurisation des corridors biologiques au cœur d’un atelier national
Programme national pour la Gestion intégrée des ressources en eau : Le comité de revue examine les réalisations de l’année 2018
Eau et Assainissement au Burkina Faso : Le budget alloué au secteur n’est pas suffisant, selon une étude commanditée par WaterAid
Journée mondiale des zones humides 2019 : Le message du ministre de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique
Agence de l’eau du Nakanbé : Un nouveau conseil d’administration pour relever de nouveaux défis
Conservation de l’environnement : Le Burkina obtient la note de 10/10
Gestion durable des ressources forestières : Un projet pour assurer un environnement sain aux populations
Accès à l’eau potable : Fin de corvée d’eau pour quatre villages de la commune de Karangasso Sambla
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés