Passation de service : Marcel Zongo est désormais à la tête de Citécom

LEFASO.NET | Yvette Zongo • samedi 26 mai 2018 à 11h36min

La passation de pouvoir entre l’ancien directeur général de l’agence de communication Citécom, Abdoulazize Bamogo, et le nouveau directeur général, Marcel Zongo, a eu lieu ce vendredi 25 mai 2018 à Ouagadougou.

Passation de service : Marcel Zongo est désormais à la tête de Citécom

Après quinze ans passés à la tête de l’agence de communication Citécom, AbdoulazizeBamogo passe la main à Marcel Zongo, un collaborateur avec qui il a travaillé pendant ses six dernières années. « Après quinze longues années à la tête d’une entreprise, les motifs de fierté ne manquent pas », a lancé M. Bamogo. « Je suis d’abord fier de voir tout le travail qui a été réalisé pendant toutes ces années, parce qu’il y a des structures comme des ministères, la présidence du Faso, l’Assemblée nationale, des ONG, des sociétés minières, etc. qui nous ont fait confiance », a-t-il ajouté.

Outre cela, c’est également une fierté de voir le nombre de jeunes qui ont été formés par Citécom et qui sont aujourd’hui représentés dans des structures. Et au-delà de ces travaux, il faut dire que l’on a réalisé des œuvres au Burkina Faso et dans la sous-région.« Mais cependant, il faut savoir laisser les choses à temps avant qu’elles ne te laissent », a-t-il plaisanté.

Monsieur Marcel Zongo nouveau directeur général de Citécom

Cela veut dire qu’il faut permettre à d’autres personnes de pouvoir faire leurs preuves, c’est-à-dire donner la possibilité à la nouvelle génération de conduire les choses en fonction du changement. « Ce sont donc toutes ces raisons qui me poussent à laisser la place à M. Zongo, qui a déjà montré ses compétences et que je crois capable de gérer cette agence », a justifié le Directeur général (DG) sortant.

Et pour le nouveau DG, Marcel Zongo, toutes les armes et expertises en matière de communication dont il jouit aujourd’hui ont été apprises auprès de M. Bamogo. Et avec la responsabilité qui lui a été confiée, il compte pérennisertoutes ces actions et monter qu’il n’a pas eu tort de lui confier cette tâche.

Selon celui-ci, cette nouvelle équipe souhaiterait que, d’ici 2025, Citécom soit reconnue comme l’agence de référence en matière de communication digitale. C’est d’ailleurs pour cela que cette nouvelle vision de Citécom 2025 a été lancée à l’occasion de la cérémonie de passation de pouvoir. Ce nouveau dispositif permettra à Citécom d’accompagner les différentes entreprises et institutions à digitaliser leur communication.

Quelques parents et amis présents à la cérémonie de passation de pouvoir

Car, selon lui, l’on ne peut pas ignorer la communication digitale et comme c’est une obligation d’y aller, il fauty aller à temps. Cela ne veut pas dire que Citécom va abandonner ses anciens services. Elle va plutôt mettre l’accent sur la communication digitale. Et pour ce faire, « nous avons plusieurs offres pour nos différents clients, notamment la création de sites web, le référencement et le relooking des sites, la création d’applications, de commity managements, le e-réputation, les réseaux sociaux et bientôt nous allons lancer la Citécom TV ». Une télévision qui, explique-t-il, va permet de couvrir les différentes activités en direct.

Tout en remerciant les clients pour la confiance accordée à Citécom, M.Zongo les a assurés de sa disponibilité.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés