Diplomatie : Le Burkina rompt ses relations diplomatiques avec la Chine Taïwan

LEFASO.NET | Moussa DIALLO • vendredi 25 mai 2018 à 00h17min

Le Burkina rompt ses relations diplomatiques avec la République de Chine Taïwan à compter du 24 mai 2018. L’information a été donnée par le ministre des Affaires étrangères et de la coopération du Burkina, Alpha Barry, dans une déclaration lue à cet effet. Cette décision du gouvernement burkinabè est « guidée par la volonté de nouer de meilleurs partenariats afin de consolider le développement socio-économique de notre pays et de faciliter les projets régionaux et sous-régionaux », a précisé le ministre Barry. Ainsi, assure-t-il, toutes les dispositions seront prises pour la fermeture de l’ambassade du Burkina à Taipei et celle de Taïwan dans notre pays.

Diplomatie : Le Burkina rompt ses relations diplomatiques avec la Chine Taïwan

Après 24 ans de coopération, le Burkina rompt ses relations diplomatiques avec la République de Chine Taïwan. « Depuis 1994, le Burkina Faso entretient des relations de coopération avec Taïwan. Mais aujourd’hui l’évolution du monde et les défis socioéconomiques actuels de notre pays et de notre région commande que nous reconsidérions notre position. C’est pourquoi, le gouvernement du Burkina Faso décide, à compter de ce jour 24 mai 2018, de rompre ses relations diplomatiques avec Taïwan », a expliqué Alpha Barry, le ministre burkinabè des Affaires étrangères et de la Coopération.
Puis, ajoute Alpha Barry, « cette décision est guidée par la ferme volonté du gouvernement de défendre les intérêts du Burkina Faso et de son peuple dans le concert des nations et de nouer de meilleurs partenariats afin de consolider le développement socio-économique de notre pays et de faciliter les projets régionaux et sous-régionaux ».

Le drapeau de République populaire de Chine flotte désormais sur Ouagadougou

D’ores et déjà, assure-t-il, sur instruction du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, toutes les dispositions nécessaires seront prises pour la fermeture de l’ambassade à Taipei et celle de Taïwan à Ouagadougou. « J’ai reçu ce matin l’ambassadeur de Taïwan à Ouagadougou pour l’en informer officiellement. Avant lui, j’ai échangé par téléphone avec notre ambassadeur à Taipei, Mme Congo, pour la rassurer des dispositions déjà prises par les services centraux du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, pour faciliter le départ de tous nos représentants officiels à Taïwan », a précisé Alpha Barry.
C’est donc une histoire d’amour et de raison qui prend fin après près d’un quart de siècle. Cette rupture consommée, le rapprochement avec la République populaire de Chine devient de fait une réalité. Mieux, quelques minutes après l’annonce officielle de la fin des relations diplomatiques avec Taïwan, le point focal de la République populaire de Chine au Burkina a procédé à la montée des couleurs dudit pays.

Karim Démé, point focal de la République populaire de Chine

« C’est un grand jour pour le Burkina, c’est un grand jour pour le peuple de la Chine. Au niveau du Burkina, il y a beaucoup de défis à relever et on dit qu’on ne soigne pas un cancer avec de l’aspirine, il faut de grands moyens. Aujourd’hui, le Burkina a besoin de partenaires sérieux, de partenaires stratégiques, de partenaires de renommée mondiale comme la République populaire de Chine. Et je pense que c’est une bonne initiative.
A l’instar de presque tous les pays africains qui ont le courage et la vision de rétablir leurs relations avec la République populaire de Chine, il ne reste que le Burkina et aujourd’hui. Le Burkina a fait le grand choix pour l’avenir, celui de rétablir l’équilibre géopolitique dans le monde », s’est réjoui Karim Démé, point focal de la République populaire de Chine depuis 18 ans.
Moussa Diallo
Lefaso.net

Messages

  • Nous revoilà dans un "tango tango" entre la Chine de Taïwan et la Chine populaire. Finalement cette relation personnelle de Blaise, ne lui aura pas survécue. Bientôt on va débaptiser l’hôpital Blaise Compaoré.

    • Pourquoi débaptiser l’HBC ? que ces chinois qu’on dit mieux viennent contruire un hôpital meilleur que celui de Taiwan et le baptiser Hôpital Rock Kaboré surtout que Yalgado se meurt. Cette histoire est comme une femme qui décide de quitter son époux soit disant que l’argent de popote est dérisoire pour chercher mieux, on ne peut alors que lui souhaiter bonne chance. Mais attention car nous avons vu avec le Stade du 4 Aout et l’hôpital de l’Amitié de Koudougou où ces mêmes chinois ont boycotté les installations avant de plier bagages. J’espère qu’effectivement selon les propos de Barry, nous gagnerons mieux. Mais, ce qui m’écoeure, c’est les propos déshonnorants de Barry comme si Taiwan n’avait rien fait pourr nous. Il ne faut jamais et jamais injurier celui qui à un moment de ta vie a été d’un secours pour toi quand bien même on ne dépendrait plus de lui ou qu’on aurait plus besoin de lui. D’ailleur la roue continuera de tourner et qui sait dans 10-30 ans ? Puisse Dieu bénir le BF.

  • C’est vraiment dommage !! C’est triste que nous soyons les traitres et les ingrats. Vous pensez qu’avec la Chine populaire c’est mieux ??? Nooon avec elle c’est la chasse aux ânes , chiens et aux chats. Avec elle c’est la concurrence deloyale faite à nos pauvres maman vendeuse de beignets, à nos bras valides sans travail dans ce pays la. Avec elle c’est le racisme assuré.

    • A vous lire, on comprend que vous en connaissez beaucoup, sinon assez sur ce pays et notamment les comportements et attitudes de sa population sur les autres. Pourquoi n’irez-vous pas plus loin dans vos analyses afin de nous permettre de mieux comprendre les choses et prévenir les dégâts ? Il ne faudrait pas que nos jeunes y subissent les mêmes épreuves que celles par elle vécue en Libye. Grand ami d’hier et aujourd’hui assez ennemis que nos enfants y sont maltraités et y considérés comme esclaves. Mieux vaut prévenir que guérir.

  • Enfin ! Il vous aura fallu autant de temps pour comprendre cela et prendre une décision ?
    Rien qu’en pensant à cette relation avec Taïwan ou lieu de la RPC, je pense qu’on devrait traduire Blaise Compaoré en justice.
    Chefs d’accusation : Trahision économique et Trahision stratégique des intérêts de la nation.

  • C’est bien mieux. ON A DEJA PERDU BEAUCOUP. De quel ingratitude tu parles ? Rien que l’autre jour, la Chine de Taîwan faisait la pub devant l’hopital de l’amitié de Koudougou (fruit de la coopération avec la Chine de Pékin) et j’attirais l’attention du fait que des pays qui étaient restés avec la Chine de Formose (Taïwan), le Burkina était presque le dernier. Tu penses qu’un pays aussi pauvre que le Burkina peut se permettre de se passer des concours de la Grande Chine sur l’Afrique au profit des pacotilles comme projet de 1000 filles, hopital Blaise Compaoré ? Si on ne s’était pas fourvoyé à négocier avec Taîwan sur le paiement des salaires et les assistances financières pour nos caisses noires, tu penses qu’on serait rester aujourd’hui avec le Stade du 4 août et l’hopital de l’Amitié, vestiges de la Grande Chine ? Tu connais quels sont les milliards que la Grande Chine a déversé sur le Continent ces dernières années ? Les grands projets comme chemin de fer, route, autant d’infrastructures indispensables à un pays en développement comme le Burkina ?
    On aime bien la Chine de Taïwan, comme la Palestine, comme le Sahara Occidental MAIS la real-politik nous commande de flirter avec la Chine de Pékin, Israêl et le Maroc. On a des citoyens qui souffrent, des jeunes qui chôment, (ce n’est pas que c’est l’eldorado mais quand-même), on a des problèmes sérieux pour rester-là coller à nos amours.

  • "Aujourd’hui, le Burkina a besoin de partenaires sérieux,..." dixit Monsieur Démé. Je dirai quand même de tenir un langage honnête et diplomatique Monsieur Démé. Vous ne devriez pas sortir ce mot. Qu’est-ce que Taiwan a fait et qui n’est pas sérieux ? Voulez-vous dire que tous les grands projets que Tawain a financés ce n’est pas sérieux ? Est-ce que vous aviez vraiment besoin d’ajouter ce mot qui traduit une certainement ingratitude dans laquelle les Burkinabè ne se reconnaissent pas ? Et puis est-ce que vous avez de quoi demain sera fait mon cher Démé.

  • Ainsi prend fin la Diplomation du developpement du moaga du plateau central.C’était bien le refrain de l’homme du Zoodo International.On est entrain de Déblaiser ĺe Burkina Faso.Il reste à revoir la recomposition du découpage administratif.Bonne continuation les gars.

  • Avec Taïwan le burkina a gagné plus que ceux qui sont restés depuis avec la Chine populaire. Nous allions bientôt déchanter mais surtout subir l’invasion des petites entreprises chinoises. Tout notre patrimoine culturel artiste. ...va être copié et dévoyé. Il faut rappeler que le Burkina n’a jamais rompu ses relations diplomatiques avec la RPC mais c’est elle qui refuse de rester dans un pays qui reconnaît Taïwan qu’elle considère comme province de la Chine et non un état. Taïwan a beaucoup fait pour notre pays et elle mérite notre respect et notre reconnaissance. Ses investissements sont considérables depuis 1995. Aussi il faut trouver une forme de coopération genre lui permettre d’ouvrir un consulat sans requérir l’avis de la rpc.Les Taïwanais étaient discrets et non envahissant. Le faso ne ressemble pas aux autres pays africains donc les nouveaux chinois doivent faire très attention dans l’accaparément de notre micro economie et des petits boulots (tissage pagne fasodanfani,kokodonda, samsa,peaux d’ânes, ...).Si elle tente de prendre nos petits boulots elle nous trouvera sur son chemin.

  • pauvre insurgé l’avenir nous dira car le vieux sage attend la suite et elle n’est pas rose

  • La Chine populaire actuelle me fait peur, simple prémonition. J’espère que nous n’allons perdre nos plumes dans cette relation. Merci à la chine Taïwan pour tous les bienfaits envers le Burkina. Nous vois sommes très reconnaissants.

  • Ui la Chine populaire arrive avec investissement chinetok ; les infrastructures seront réalisées certes mais jusqu’ au dernier manoeuvre viendra aussi de Chine. Après les travaux ceux la reste en afrique et c est partie pr la concurrence avec nos pauvres commerçants. Je vs parle en connaissance de cause ils vont tout vendre chez ns même les beignets. Voilà la Chine populaire investissement égales acceptation de mes ressortissants. Salutation

  • Vraiment, la diplomatie a ses raisons que nous autres ignorons ! Que gagne-t-on à nous agglutiner Hong-Kong alors que nous étions quand même dorlotés par Taïwan ? Si ce n’est pas de l’ingratitude, ça y ressemble fort. Pauvre ambassadeur de Taïwan qui, il y a quelques jours, a effectué le tour du Burkina pour la dernière fois pour monter aux yeux des pouplations ce que ce son pays a fait pour elles. Mais, enfin ! En politique comme en politique, toujours des non-dits !!!

  • Je félicite mon gouvernement pour cette grande décision de rompre les relation diplomatique avec la chine Taïwan, même si y’a des défit a relevé,car d’autre chercherons toujours a sabote cette nouvelle relation avec la grande République Populaire Chinois tout en voyante leur intérêt personnel menace comme M.Kabore.
    La politique chinois comme la Russie ne cherche pas a piller ni a viole la souveraineté des pays en cours développement ils sont contraire aux autre.

  • Je suis vraiment déçu de cette décision de rompre avec la Chine Taïwan. Je pense que nous gagnions déjà mieux avec Taïwan. Avec la Chine populaire les efforts sont dispersés sur tout le continent Africain et ce que nous allons avoir après le partage avec nos pays frères ne pourra pas atteindre ce que Taïwan nous donnait. Simple calcul, imaginez un père qui à 15 enfants et un autre qui n’a que 3. Quelle que soit la richesse du premier père, il ne pourra pas satisfaire ces 15 enfants au même niveau que celui qui a en 3. Je pense que sur ce point Blaise a été clairvoyant (je ne suis pas du CDP encore moins du MPP, je suis apolitique). C’est vraiment dommage, nous étions si choyé par Taïwan, maintenant nous n’aurons plus ce privilège. Je pense qu’il faut revoir cette histoire de coopération étrangère, en consultant par exemple le peuple avant de prendre de telles décisions.

  • C’est une très bonne chose que le Burkina ait renoué avec la Chine populaire. Nous avons énormément à gagner à coopérer avec la Chine populaire, ça c’est indéniable. Merci au gouvernement ROCH pou le courage qu’il eu pour revenir avec la Chine populaire. L’intérêt du Burkina se trouve avec la Chine populaire. Vive la coopération Sino-Burkina !!!!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés