Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut façonner l’argile pendant qu’elle est molle.» Proverbes zoulou

Bureau burkinabè du droit d’auteur : Les artistes appelés à passer à la caisse

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET | Par Dimitri Ouédraogo • jeudi 24 mai 2018 à 12h03min
Bureau burkinabè du droit d’auteur : Les artistes appelés à passer à la caisse

Le Bureau burkinabè du droit d’auteur (BBDA) va procéder à la distribution des dividendes de droit d’auteur aux artistes, à partir du 29 mai prochain. Les droits de représentation s’élèvent à 282 050 632 F CFA. L’annonce a été faite par le secrétaire général du BBDA, Moïse Kokoun, assisté de la directrice de la répartition et du chargé de communication, au cours d’une conférence de presse tenue ce mercredi 23 mai 2018 au sein de la structure.

282 050 632 F CFA, c’est le montant net des droits mis en répartition au titre des droits de représentation. À partir du 29 mai 2018, les artistes membres du BBDA pourront passer au siège de la structure à Ouagadougou ou à la représentation de Bobo-Dioulasso pour entrer en possession de leurs droits. L’annonce a été faite ce mercredi par le secrétaire général de la structure. La répartition sera faite, selon Moïse Kokoun, entre 9 607 personnes dont 3 790 membres du BBDA, 1413 membres de sociétés étrangères et 4 404 membres non-sociétaires. Le secrétaire général annonce non seulement le paiement des droits en cours de mai 2018, mais également des droits en instance de 2014, 2015, 2016, 2017 et février 2018, d’un montant de 162 023 146 F CFA.

Une croissance de 6,38% du montant à partager

Delphine Somé, directrice de la répartition, a fait observer que le montant de la répartition de mai prochain a subi une hausse de 6,38%. Comparaison est faite avec la répartition de l’année 2017 qui s’élevait à 264 040 086 F CFA. La répartition de mai 2018 porte d’abord sur les droits de représentation. Il s’agit des droits de représentation directe. Ce sont les droits perçus lors des concerts, des dîners-galas et toute autre manifestation occasionnelle. D’autre part, il y a les droits de représentation indirects. Il s’agit des droits auprès des radios, des télévisions, des hôtels, des night-clubs, des bars, des restaurants, des buvettes… Chaque artiste sera payé en fonction de l’utilisation de ses œuvres au cours de l’année écoulée.

Le plus gros montant dans la répartition est d’environ 7 millions de francs CFA

La répartition des droits de mai concerne les auteurs, les compositeurs, les arrangeurs, les éditeurs d’œuvres musicales, les auteurs dramatiques, les auteurs d’œuvres littéraires, les auteurs d’œuvres audiovisuelles et les auteurs d’œuvres d’art graphique et plastique. Un des artistes recevra la cagnotte d’environ 7 millions de francs CFA. C’est le plus gros montant. Par contre, un d’entre eux s’en sortira avec 3 507 F CFA. C’est le plus faible montant. Le BBDA invite tous les artistes à bien vouloir passer à la caisse pour toucher leurs droits.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Promotion de la culture burkinabè : Le CSC et le BBDA s’allient pour le « triomphe du droit d’auteur »
FESPACO 2019 : « La cérémonie d’ouverture sera un beau kaléidoscope qu’il ne faut pas manquer », selon Ildevert Méda
Ouverture du FESPACO 2019 : « Le son sera comme dans une boîte de nuit » (Bill Aka Kora)
Ministère de la culture : « le bilan d’activités 2018 est satisfaisant »
Culture : Une semaine pour promouvoir la langue et la culture songhay au Burkina
Fespaco 2019 : « Rien ne pointe à l’horizon pour me faire croire qu’on va connaître un grand succès », dixit Alidou Sawadogo dit Pagnagdé
Musique : Seydoni Production se dévoile à travers une exposition
« Théâtre en partage » : De jeunes acteurs à l’école des anciens
Gestion du droit d’auteur : Des praticiens renforcent leurs compétences à Ouagadougou
Noraogo Sawadogo, scénariste burkinabè : « Ma prochaine série va porter sur le terrorisme »
Terra Madre : L’Alliance des cuisiniers de Slow Food comme innovation de la deuxième édition
Culture, Arts et Tourisme : Le Ministère va récompenser le meilleur entrepreneur de l’année
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés