Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Bureau burkinabè du droit d’auteur : Les artistes appelés à passer à la caisse

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET | Par Dimitri Ouédraogo • jeudi 24 mai 2018 à 12h03min
Bureau burkinabè du droit d’auteur : Les artistes appelés à passer à la caisse

Le Bureau burkinabè du droit d’auteur (BBDA) va procéder à la distribution des dividendes de droit d’auteur aux artistes, à partir du 29 mai prochain. Les droits de représentation s’élèvent à 282 050 632 F CFA. L’annonce a été faite par le secrétaire général du BBDA, Moïse Kokoun, assisté de la directrice de la répartition et du chargé de communication, au cours d’une conférence de presse tenue ce mercredi 23 mai 2018 au sein de la structure.

282 050 632 F CFA, c’est le montant net des droits mis en répartition au titre des droits de représentation. À partir du 29 mai 2018, les artistes membres du BBDA pourront passer au siège de la structure à Ouagadougou ou à la représentation de Bobo-Dioulasso pour entrer en possession de leurs droits. L’annonce a été faite ce mercredi par le secrétaire général de la structure. La répartition sera faite, selon Moïse Kokoun, entre 9 607 personnes dont 3 790 membres du BBDA, 1413 membres de sociétés étrangères et 4 404 membres non-sociétaires. Le secrétaire général annonce non seulement le paiement des droits en cours de mai 2018, mais également des droits en instance de 2014, 2015, 2016, 2017 et février 2018, d’un montant de 162 023 146 F CFA.

Une croissance de 6,38% du montant à partager

Delphine Somé, directrice de la répartition, a fait observer que le montant de la répartition de mai prochain a subi une hausse de 6,38%. Comparaison est faite avec la répartition de l’année 2017 qui s’élevait à 264 040 086 F CFA. La répartition de mai 2018 porte d’abord sur les droits de représentation. Il s’agit des droits de représentation directe. Ce sont les droits perçus lors des concerts, des dîners-galas et toute autre manifestation occasionnelle. D’autre part, il y a les droits de représentation indirects. Il s’agit des droits auprès des radios, des télévisions, des hôtels, des night-clubs, des bars, des restaurants, des buvettes… Chaque artiste sera payé en fonction de l’utilisation de ses œuvres au cours de l’année écoulée.

Le plus gros montant dans la répartition est d’environ 7 millions de francs CFA

La répartition des droits de mai concerne les auteurs, les compositeurs, les arrangeurs, les éditeurs d’œuvres musicales, les auteurs dramatiques, les auteurs d’œuvres littéraires, les auteurs d’œuvres audiovisuelles et les auteurs d’œuvres d’art graphique et plastique. Un des artistes recevra la cagnotte d’environ 7 millions de francs CFA. C’est le plus gros montant. Par contre, un d’entre eux s’en sortira avec 3 507 F CFA. C’est le plus faible montant. Le BBDA invite tous les artistes à bien vouloir passer à la caisse pour toucher leurs droits.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
FESPACO 2019 : La Chine offre 16 millions de francs CFA et 60 tablettes au comité d’organisation
Poésie : La marquisante au maquisard
Tourisme au sein de l’espace UEMOA : Vers la communautarisation des textes
Biens culturels africains : « Nous ne pouvons pas écrire notre histoire sans ces objets » (Pr Jean-Baptiste Kiethéga)
Festival warba de Zorgho : 48 heures pour magnifier la danse warba
Restitution des biens culturels africains : Le Burkina trace sa feuille de route
Musique : Eva 1er, désormais dans votre bac à disques !
Le FESPACO lauréat du prix "Miriam Makeba de la créativité artistique"
Restitution du patrimoine culturel africain : En attendant le lancement du processus par le gouvernement burkinabè
4e édition du Festival écran à ciel ouvert (FECO) : La sélection officielle dévoilée
Rencontres internationales de la photographie de Ouagadougou : Mahamoudou Naon sacré meilleur photographe
Restitution d’œuvres d’art à l’Afrique : Le rapport qui crée la polémique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés