Opération anti-terroriste à Rayongo : « Les autorités burkinabè ont tiré le coup de semonce contre les terroristes », se félicite le MPP

mercredi 23 mai 2018 à 12h11min

Ceci est un communiqué de presse du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) relatif au démantèlement, hier mardi 22 mai 2018, d’une cellule terroriste à Rayongo. Le parti au pouvoir félicite l’armée burkinabè et salue la clairvoyance du président Roch Marc Christian Kaboré dans la lutte contre le terrorisme. Lisez !

Opération anti-terroriste à Rayongo : « Les autorités burkinabè ont tiré le coup de semonce contre les terroristes », se félicite le MPP

LE COUP DE SEMONCE DES FORCES DE DÉFENSE ET DE SÉCURITÉ CONTRE LE TERRORISME

Les FDS (Forces de défense et de sécurité) ont embrayé la vitesse supérieure dans la lutte contre le terrorisme au Burkina. En intervenant professionnellement et efficacement, mardi 22 mai 2018 au petit matin, contre une cellule dormante du terrorisme dans la périphérie de Ouagadougou, les autorités burkinabè ont tiré le coup de semonce contre les terroristes qui endeuillent nos populations.

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) se félicite de ce que le Burkina retrousse les manches pour donner la raclée aux bandits terroristes. Rayongo marque le début de la contre-offensive du Burkina qui va resserrer davantage l’étau autour des terroristes. Du reste, le président du Faso, au sortir de chaque épreuve, déclarait que le Burkina n’aura de cesse de traquer des terroristes. Et le moins que l’on puisse dire c’est que la chasse aux cellules dormantes est lancée.

Le MPP apprécie à sa juste valeur le soutien sans faille que le président du Faso, chef suprême des armées, accorde à nos FDS bien décidées à barrer la route aux terroristes de tous acabits. Notre parti est solidaire du président du Faso et félicite M. Roch Marc Christian Kaboré pour sa clairvoyance dans la gestion du dossier terroriste.

Le MPP exprime sa reconnaissance aux vaillants éléments de l’USIGN (Unité spéciale d’intervention de la gendarmerie nationale) dont le professionnalisme exemplaire a permis de neutraliser la horde de délinquants qui se préparait sans doute à endeuiller encore notre peuple.

Le MPP, au sortir de cet exercice périlleux, a une pensée pieuse pour le gendarme tombé sur le champ d’honneur. Il exprime les sincères condoléances du parti à sa famille et à ses compagnons d’armes. Le parti du Soleil levant reste solidaire des blessés et leur souhaite un prompt rétablissement. Il exprime ses encouragements et sa sympathie au personnel soignant en charge des blessés.

Indéniablement, le Burkina Faso marque des points dans la lutte contre le terrorisme. Cette montée en puissance de nos FDS est à mettre au crédit des effectifs de qualité qui les composent et également à l’actif de nos services en charge du renseignement qui abattent un énorme travail de fourmis. C’est le lieu de saluer ici aussi les populations burkinabè qui acceptent collaborer et renseigner les FDS. Le MPP fait remarquer que c’est seulement au prix de la conjugaison des efforts (FDS-populations) que le Burkina parviendra à réduire à néant les terroristes.

Le Burkina relève la tête, les Burkinabè s’en félicitent, mais le combat est loin d’être gagné. Le MPP renouvèle la posture de vigilance aux populations dans la surveillance du territoire national. Le MPP estime que, dans cette guerre contre le terrorisme, chaque Burkinabè doit se considérer comme un poste de veille avancé pour la sécurité de notre cher pays, le Burkina.

Le Secrétariat à l’Information et à la Communication du MPP

Messages

  • Nos politiciens sont vraiment très saoulant.Comme si le terrorisme était complètement éradiqué,ils sont là à sauter au plafond.Pathétique

  • C’est nul comme "communiqué". Inspirez vous de celui de l’UPC, sobriété, humilité et dit juste l’essentiel
    PS : je suis pas militant ou sympathisant ni de l’UPC ni du MPP, j’apprécie juste des faits -plus tôt des mots"

  • le gendarme c’est François de salle OUEDRAOGO au cas où vous n’avez pas l’information ou c’est par négligence.

  • Je félicite les unités d’élite de la gendarmerie nationale qui ont une fois encore montré leur savoir-faire et leur bravoure dans la defense de la mère patrie au prix de leur vie. Comme leurs compagnons d’armes déployés au Nord dans le Sahel, ce sont de vrais diambars (guerriers en wolof) dont la devise au Sénégal est : "on nous tue ; on ne nous déshonore pas". Le MDL-Chef François de Salle Ouédraogo est tombé au champ d’honneur et du devoir pour son pays et ses concitoyens. La nation lui restera éternellement reconnaissante comme pour les autres soldats mort pour la patrie. Les enfants mineurs de ces soldats devraient être déclarés pupilles de la nation. C’est un minimum.
    L’heure n’est donc pas aux communiqués triomphalistes ; l’heure est à la mobilisation générale des ressources et des forces vives du pays aux côtés de nos FDS pour galvaniser le moral des troupes. Une introspection collective s’impose. Pendant que de jeunes burkinabè affrontent aussi courageusement un ennemi sans visage et sans foi, est-il décent de continuer à jouir de privilèges et autres avantages liés à certaines fonctions publiques ?est-il décent de continuer à jouir et ã réclamer davantage des primes appelées "fonds communs" alors que nos forces armées, la gendarmerie nationale et la police nationale sont au front avec des indemnités de risque dérisoires ? Le corporatisme triomphant au dépens du sursaut patriotique salvateur risque de conduire le pays à une Impasse.

  • Que Dieu bénisse et protège ma nation. Je rends grace a Dieu et lui dis merci pour sa main qui a guidé toutes choses. Sois loué

  • Je comprends tout maintenant. C’est le MPP qui a dit de procéder de la sorte et qui nous a créé ce malheur par la mort cadeau de notre frère parce qu’on pouvait mieux préparer cet affrontement et ne pas perdre un seul homme du fait qu’on avait les tenants de l’attaque, notamment quand, comment et où commencer pour les prendre vivants comme des poules.
    En procédant de la sorte, ça permet au MPP de dire qu’ils ont commencé à attraper le taureau par les cornes comme avait dit le Président du Faso. C’est triste et même très triste et révoltant.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés