Lutte contre le terrorisme : 3 assaillants abattus et 1 gendarme tué à Ouagadougou

LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mardi 22 mai 2018 à 12h50min

Des échanges de tirs entre des individus retranchés dans une villa et des éléments des forces de défense et de sécurité ont eu lieu ce mardi 22 mai 2018 aux environs de 3h du matin à Rayongo, un quartier périphérique de la capitale.

Lutte contre le terrorisme : 3 assaillants abattus et 1 gendarme tué à Ouagadougou

Selon un bilan livré par la direction de la communication de l’Etat Major des armées du Burkina, trois (3) assaillants ont été abattus et un (1) autre capturé par les forces de défense et de sécurité.

L’opération a fait un mort côté FDS. Il s’agit d’un gendarme qui a succombé à ses blessures à l’hôpital Blaise Compaore.

Des blessés dont deux civils ont été enregistrés et sont actuellement en soins

Selon le ministre de la sécurité, Clément Sawadogo, l’opération menée dans la nuit du 21 au 22 Mai 2018 à Rayongo est l’aboutissement d’une enquête ouverte depuis l’attaque du 2 mars contre l’état major général des forces armées.

Le gang démantelé avait un lien avec ceux qui ont attaqué l’état-major général des forces armées, a fait savoir le ministre de la sécurité .

Selon le ministre des tenues militaires burkinabè et françaises ont été retrouvées dans la villa. "Ils (terroristes) disposaient de fusils de type AK-47 et bien d’autres armements. Ce qui laisse croire qu’ils se préparaient à perpétrer encore des attaques ".

Les trois terroristes tués et le quatrième qui a été appréhendé sont tous de sexe masculin. Leur nationalité reste pour le moment inconnu. "Ces gens ne portent pas toujours des pièces d’identité fiables. Au cas où on trouve des pièces, on doit toujours pousser un peu les enquêtes ", a indiqué Clément Sawadogo, ministre de la sécurité.

Dans un message publié sur sa page Twitter, le président du Faso, Roch Kaboré, a salué l’engagement des Forces de défense et de sécurité.

Bilan officiel de l’opération : 1 gendarme tué, 4 éléments des forces de défense et de sécurité blessés et 2 civils blessés. 30 personnes interpellées pour le besoin de l’enquête.

Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés