Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il n’y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile, il n’y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel.» Dalaï Lama

Mali : Une attaque fait au moins douze morts à Boulikessi, près du Burkina

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • lundi 21 mai 2018 à 13h18min
Mali : Une attaque fait au moins douze morts à Boulikessi, près du Burkina

Le village de Boulikessi, localité malienne située aux abords de la frontière avec le Burkina Faso, a été pris pour cible le samedi 19 mai 2018 par un homme armé. L’attaque qui visait un militaire a coûté la vie à au moins douze civils. Des thèses de bavure circulent.

« A ce stade, je ne confirme pas la bavure, j’attends la fin de l’enquête ». L’homme qui parle est au cœur du dispositif du G5 Sahel. Les troupes maliennes, mais sous commandement G5, sont actuellement dans la localité de Boulikessi, située non loin de la frontière avec le Burkina Faso.

C’est dans cette localité que ce samedi 19 mai 2018, un soldat malien est attaqué par un homme armé, un jihadiste pour certains. Le coup de feu part. Le soldat malien tombe. Mort pour certains, entre la vie et la mort pour d’autres.

Peu de temps après, des coups de feu sont entendus. Plusieurs victimes... douze morts, plus de quinze morts, selon les sources. Vengeance des compagnons du militaire attaqué ? Les avis divergent. Pour ne rien arranger, les liaisons téléphoniques vers la localité de Boulikessi sont extrêmement difficiles.

En tout cas, l’État-major des forces du G5 affirme qu’un communiqué officiel devrait très rapidement fournir de plus amples informations.

De son côté, le ministre malien de la Défense est pour le moment injoignable. Notre source au G5 Sahel refuse le terme de « bavure de l’armée ».

Quant aux parents de certaines victimes, ils entendent former rapidement une association pour que lumière soit faite sur les événements. Ils ont dépêché une délégation dans la localité voisine de Gossi.

En rappel, le 5 mars 2017, onze militaires maliens avaient déjà été tués dans la même localité, lors d’une attaque revendiquée par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans. Il s’agit d’une nouvelle formation jihadiste issue de la fusion entre plusieurs groupes du Sahel, notamment ceux du Malien Iyad Ag Ghaly et de l’Algérien Mokhtar Belmokhtar.

Aïssata Laure G. Sidibé
Sources : RFI, Maliactu.net

Vos commentaires

  • Le 21 mai 2018 à 12:42, par LE PAUVRE En réponse à : Mali : Une attaque fait au moins douze morts à Boulikessi, près du Burkina

    C’est des populations complices.les militaires maliens doivent s’installer pour un long moment dans la localité pour démasquer les éventuels djiadistes. Ce sont des localités refuges pour ces mécréants qui attaquent le Burkina et je félicité l’armée malienne amie de mon pays.L’armée malienne a vu juste en quadrillant la localité.Vive l’amitié Burkina -Mali.

    Répondre à ce message

  • Le 21 mai 2018 à 13:22, par mobutu En réponse à : Mali : Une attaque fait au moins douze morts à Boulikessi, près du Burkina

    il faut même une zone tampon, interdite à toute population de s’y installer. Comme ça on pourra voir clair, sinon, y a t-il eu coup de feus sur un militaire malien oui ou non ? Si oui, même s’il y a bavure, elle est justifiée car beaucoup de ces gens sont DJIHADISTES et ÉLEVEURS à la fois. Ce sont les mêmes qui se déguisent, attaquent nos militaires, nos écoles, nos préfets et reviennent s’assoir sous l’ombre des mimosas en train de deviser et de jouer au "waré"comme si de rien n’était. Ces fourbes

    Répondre à ce message

  • Le 21 mai 2018 à 14:46, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Mali : Une attaque fait au moins douze morts à Boulikessi, près du Burkina

    - Ce sale coin de Boulikessi pose trop de problèmes ! Apparemment il y a trop de bandits là-bas ! Tout le temps les attaques, c’est vers là-bas ! Il faut rayer ce coin de la carte et on sera tranquille !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

    • Le 21 mai 2018 à 16:41, par Ka En réponse à : Mali : Une attaque fait au moins douze morts à Boulikessi, près du Burkina

      Bon retour sur le forum de Lefaso.net mon ami et promo Kôrô yamyélé : Tu as complètement raison, il faut que ce coin soit déclarer une zone a 100% risquée, et surtout la classé inhabitable ni fréquentable par les deux pays : Car, le problème est que le Mali n’a pas des moyens en armes ni en agents de renseignement, comme le Burkina pour mieux surveiller cette partie de nos frontières. Les extrémistes de Daesh en ont fait ce petit coin leur nid, en manipulant les jeunes et même ceux qui y habitent. Le mieux est de raser toute cette partie, et la laissé en savane désertique a surveiller.

      Répondre à ce message

  • Le 22 mai 2018 à 12:27, par Noogwaya En réponse à : Mali : Une attaque fait au moins douze morts à Boulikessi, près du Burkina

    Toutes ces rumeurs de bavures et de violations de droits de l’homme sont instiguées par la FR pour semer la division, saper le moral de nos troupes et justifier leur présence dans le Nord. Regardez qui est à l’origine de la nouvelle. Quand l’armée FR a fait une bavure qui a coûté la vie à des militaires maliens, personne n’a reporté ça. Ils ont préféré reporté la version du gouvernement FR qui niait toute bavure en disant que seuls les terroristes profitent de ces polémiques.

    Journalistes africains, soyez plus malins.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte anti-terroriste : Le Conseil de sécurité de l’ONU au chevet du Burkina
Insécurité : Fermeture des sites aurifères dans le Yagha
Burkina Faso : Des atrocités ont été commises par les islamistes armés et par les forces de sécurité selon Human Rights Watch
Burkina : Le maire de Markoye et son chauffeur enlevés
Opération « Otapuanu » à l’Est : Le gouverneur de la région met en garde les individus qui empêchent la liberté d’action des troupes sur le terrain
Burkina : Deux enseignants tués dans le Soum
Présumées exactions des FDS : L’opposition souscrit à l’idée du Gouvernement d’ouvrir une enquête
Burkina : 247 individus recherchés pour participation à une entreprise terroriste
Burkina : Le diocèse de Dori est sans nouvelles du Curé de Djibo depuis le dimanche 17 mars 2019
Burkina : Deux soldats victimes d’un attentat à la mine dans la Kompienga (Est)
Evénements de Kain et environnants : Le MBDHP veut une enquête de l’ONU
Neutralisation de terroristes en février 2019 : Le gouvernement rassure le MBDHP
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés