Burkinabè de l’extérieur : Le vote sera-t-il effectif en 2020 ?

lundi 7 mai 2018 à 23h15min

Dans la déclaration ci-après, l’association le TOCSIN s’inquiète de la lenteur du processus devant conduire au vote des Burkinabè de l’extérieur au scrutin de 2020. Selon lui, des clarifications devraient être apportées pour rassurer nos compatriotes.

Burkinabè de l’extérieur : Le vote sera-t-il effectif en 2020 ?

Les 19 et 20 avril 2018, le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, a reçu successivement les partis politiques de l’opposition et ceux de la majorité. La question du vote des Burkinabè de l’extérieur en 2020 et la problématique d’adoption du projet de la nouvelle constitution étaient inscrites à l’ordre du jour. Dans leur ensemble, les responsables politiques (majorité et opposition) sont d’accord pour l’effectivité du vote des Burkinabè de l’extérieur aux élections présidentielles de 2020. Malgré cet accord de principe, des clarifications restent nécessaires en vue de rassurer nos compatriotes de l’intérieur et de l’extérieur que 2020 ne sera pas un rendez-vous manqué comme le susurrent certains. Ces points sont relatifs au projet de nouvelle constitution, au code électoral à réviser et à la carte nationale d’identité burkinabè.

I. Au sujet de la nouvelle constitution

Si l’adoption de cette nouvelle constitution est un préalable au démarrage de tout le processus devant conduire aux élections présidentielles de 2020, les responsables politiques doivent préciser cela et s’entendre rapidement sur les modalités idoines de son adoption afin de ne pas enrayer la machine. 2020, c’est dans deux ans et ce n’est plus loin.

II. Au sujet du code électoral

Selon le plan d’opérationnalisation du vote de 2020 établi par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), le mois de mars 2018 avait été proposé pour l’adoption du nouveau code électoral ou code électoral révisé. Nous sommes en début mai et cette étape n’est pas encore franchie. Une telle « lenteur » suscite des inquiétudes.

III. Sur la question de la Carte Nationale d’Identité Burkinabè

Si comme annoncé la Carte Nationale d’Identité Burkinabè doit être le document d’identité pour l’enrôlement, qu’en est-il des dispositions techniques et financières prises pour son acquisition par les millions d’électeurs potentiels de la diaspora ? Pour un enrôlement massif du corps électoral potentiel au sein de la diaspora, nous espérons que des dispositions seront prises à temps par toutes les structures étatiques concernées.
En conclusion, nous estimons que les préoccupations évoquées méritent des clarifications en vue de rassurer l’ensemble de nos compatriotes (au Burkina Faso comme à l’extérieur) de l’effectivité du vote pour tous en 2020 afin d’éviter un nième rendez-vous manqué.
TOCSIN : Tous pour le combat de l’intégration et de la solidarité

Ouagadougou le 3 mai 2018
Le Président du Bureau Exécutif
Arouna SAVADOGO
Commandeur de l’ordre du Mérite

Vos commentaires

  • Le 8 mai à 06:58, par Ka En réponse à : Burkinabè de l’extérieur : Le vote sera-t-il effectif en 2020 ?

    Je suis pour les votes des Burkinabé de l’étranger, mais que toutes les conditions soient réunis. A l’heure actuelle le Burkina ne dispose pas des moyens pour ce projet que d’aller dans un mur en 2020, et qui suivra une crise sans nom comme nous l’avions vu avec la Cote d’Ivoire. En plus par manque des moyens pour organiser une élection transparente et crédible, nous avons des saboteurs à l’intérieur du pays comme à l’extérieur qui attendent que ça pour mettre le feu au pays. Si nous avons de l’argent pour faire plaisir à nos compatriotes bien lotis à l’extérieur, soyons raisonnables et prenons cet argent pour la sécurité de notre peuple à l’intérieur du pays qui se fait tuer comme des lapins par des individus malades dans leur têtes. Le Nord de notre pays a besoins qu’on prenne cet argent pour mieux équiper nos forces de l’ordre pour sa sécurité. En âme et conscience je sais que que tous les Burkinabé en âge de voter, qu’il soit a l’intérieur ou a l’extérieur ont le droit de voter : Mais notre situation après que les caisses de l’état soient vidés par l’introverti Blaise Compaoré et sa clique ne nous permettent pas d’organiser convenablement dans d’autres pays une élection sous dynamite avec des revanchards en embuscades. Le mieux c’est que ceux qui ont les moyens viennent voter dans leurs communes d’origines en 2020.

    Oui Roch Kaboré doit respecter sa parole donnée pour les votes de nos compatriotes à l’étranger, mais au fond de lui-même, il sait que ce projet est impossible en 2020 avec tout dont nous subissons actuellement par manque de moyen, et surtout par les amis Djihadistes de Blaise compaoré qui viennent nous tuer sans raison. La seule solution, c’est qu’il prenne son courage à deux mains impérativement, et dire à son peuple d’attendre 2025, même s’il arrivait qu’une autre personne soit élu a sa place en 2020 le fera. Le Burkina n’a pas besoin pour l’instant du copier-coller qui sera de l’autodestruction, car nous n’avions pas des moyens. A moins que Blaise Compaoré et sa clique remettent tous ce qu’ils ont vidé des caisses de l’état Burkinabé avant de fuir les queues sous les jambes pour des exiles dorés.

    Répondre à ce message

    • Le 8 mai à 11:20, par BADRA En réponse à : Burkinabè de l’extérieur : Le vote sera-t-il effectif en 2020 ?

      Bonjour mon frère. C’est avec un grand intérêt que j’ai lu votre post et j’avoue que vous êtes loin très loin du jeu partisan. Ce qui vous confère une grande lucidité pour analyser la question du vote des burkinabè de l’extérieur. Moi, je suis né à l’extérieur et nombre de mes parents vivent hors du pays. Le vote aux différentes élections n’est pas un souci pour eux, leur souci c’est le développement du Burkina Faso auquel ils participent tous les jours. Ils ne seront pas honorés de savoir que pour leur vote l’Etat burkinabè s’est endetté à coup de milliards alors que cet argent peut servir à bien équiper nos FDS, à construire des écoles, des centres de santé, des routes et à amoindrir les effets de la mauvaise pluviométrie répétitive. Réfléchissons bien et faisons le bon choix pour le développement de notre pays en sachant identifier nos vraies priorités. Merci un frère pour votre belle et dépassionnée analyse.

      Répondre à ce message

      • Le 8 mai à 16:14, par Ka En réponse à : Burkinabè de l’extérieur : Le vote sera-t-il effectif en 2020 ?

        Merci à vous trois de partager mon point de vue qui n’est qu’une critique fondée sur la réalité que vit notre pays. Je m’adresse à vous BADRA né à l’extérieur et assoiffé du développement de son pays d’origine, en vous disant que vous êtes un intellectuel bien posé qui dit tout haut ce que d’autres pensent et disent tout bas. Vous ne faites pas parti de ces détracteurs malhonnêtes et destructeurs, qui poussent aveuglement et avec une cruauté inouïe nos dirigeants qui se tortillent pour sortir du Burkina de ce qui lui ai arrivé, avec un soulèvement populaire cautionné par un peuple et sa jeunesse assoiffé de l’alternance politique, emprisonnée par un introverti durant 27 ans.

        Je ne suis partisan de qui que ça soit, mais je vois qu’ils des malhonnêtes qui, quoi que fasse un régime pour son pays, aucune bonne action de ce régime ne trouvera grâce à leurs yeux. Pour une fois, je reconnais des internautes comme vous sur cette analyse, qui sont des grands professionnels en matière de la politique du développement de notre pays. Comme vous, j’ai rencontré quelques internautes de bonne fois avec des critiques fondés qui vont pour le développement du Burkina et pour son peuple. Des internautes comme vous sont rares depuis plus de dix ans que je suis sur le forum de lefaso.net.

        Et je conclu en vous disant que vous êtes tous les trois ’’’ BADRA, Thom’s, Tobignalai,’’’ des personnes de bonne culture et courageux comme moi, en disant tout haut aux affamés des votes de la diaspora, la réalité que nous vivons. Je salue vos grandeurs d’esprit, en vous priant de continuer à apporter des critiques fondées aux autres, pour mieux faire avancer le pays que nous aimons tous. Je vous remercie de me lire. Espérons que son excellence monsieur Roch Kaboré nous lira et en prendre conscience du danger en 2020, s’il s’aventurait à faire des frais inutiles.

        Répondre à ce message

  • Le 8 mai à 12:20, par Thom’s En réponse à : Burkinabè de l’extérieur : Le vote sera-t-il effectif en 2020 ?

    Tout à fait d’accord avec toi. J’ajoute que le vote de la diaspora a déjà connu plusieurs reports certes, mais c’est pas pour autant qu’il faut que cette diaspora entre dans la danse en 2020, advienne que pourra ! Son organisation n’est pas une mince affaire, surtout que le Burkina traverse des moments difficiles avec le terrorisme. C’est une promesse de Roch KABORE, mais pour que les burkinabè votent en 2020, ça sera difficile. Donc il y a nécessité d’un report du vote de la diaspora pour 2025. De toute façon le dernier mot revient au Président du Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai à 14:01, par Tobignalai En réponse à : Burkinabè de l’extérieur : Le vote sera-t-il effectif en 2020 ?

    Bonjour !La diaspora a d’autres priorites.Nous avons de serieux problemes pour la production de nos divers documents.Aussi,nous vous prions de commencer par ce volet et le volet vote suivra tacte.Merci pour la comprehension.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai à 14:05, par Tobignalai En réponse à : Burkinabè de l’extérieur : Le vote sera-t-il effectif en 2020 ?

    Aussi si pour faire voter la diaspora,il faut 20millards...............Pensez y un peu......Combien d’ecoles paillottes seront en parpaings avec cette montagne d’argent ?Pardon aidez autrement la diaspora.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai à 15:54, par Le Vigilent En réponse à : Burkinabè de l’extérieur : Le vote sera-t-il effectif en 2020 ?

    Nous ne sommes même pas sûrs que les burkinabè du Nord pourront voter en 2020 en toute sécurité et nous nous excitons pour le vote de ceux de nos compatriotes qui vivent tranquillement a l’étranger et qui ne connaissent les attaques terroristes qu’à travers les medias, au même titre que les populations de leur terre d’accueil. Il serait donc plus sage de mettre l’accent sur le sort des populations du Nord qui n’ont même pas la possibilité de vivre normalement et de travailler sur leur territoire, de bénéficier d’un minimum de prestations des services administratifs, judiciaires et sociaux de base (santé, éducation...) à cause de l’insécurité ambiante.
    Avant les prétendues promesses de campagne ou autres agendas politiques, le premier souci de RMCK et de tous les burkinabè, de l’intérieur comme de l’extérieur, doit être de garantir la paix, la sécurité et la quiétude dans leur vie quotidienne pour tous ceux vivant sur le territoire national, y compris dans la partie Nord du pays.
    Il y a malheureusement dans ce pays, des gens qui se soucient peu du sort des burkinabè en danger mais qui s’agitent pour le droit du vote des burkinabé de la diaspora. Eux qui ont au moins le privilège de pouvoir vivre paisiblement et vaquer tranquillement à leurs occupations quotidiennes loin des dures conditions de vie et des attaques meurtrières quasi quotidiennes que nous subissons.
    On utilisera nos maigres ressources pour lutter contre la pauvreté et l’insécurité a l’intérieur du pays. Ceux de la diaspora qui désirent accomplir leur devoir de citoyen viendront voter car, pour tout bon citoyen, la participation au vote est plus un devoir qu’un droit.

    Répondre à ce message

    • Le 8 mai à 16:32, par Ka En réponse à : Burkinabè de l’extérieur : Le vote sera-t-il effectif en 2020 ?

      Merci ’’’le vigilent’’’’ pour ta pertinence : Je confirme ton auto critique très fondées sur des argumentations solides. Le Nord ne doit pas être oublié au bénéfice d’une promesse qui ne peut aboutir dans des bonnes conditions, qu’une élection sous tension. La fierté d’un pays est de faire des élections fiables et crédibles avec des bons moyens. mais le Burkina n’a pas les moyens ni l’stabilité pour ça.

      Répondre à ce message

  • Le 8 mai à 16:13, par Tobignalai En réponse à : Burkinabè de l’extérieur : Le vote sera-t-il effectif en 2020 ?

    Pourquoi ce sont ceux qui sont faso qui se battent pour le vote de la diaspora ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai à 16:59, par p En réponse à : Burkinabè de l’extérieur : Le vote sera-t-il effectif en 2020 ?

    Vous voyez comment vous êtes égoïste et hypocrites à la fois !
    Quand il s’agit du développement du pays nous les incitons à investir au pays et ils investissent des milliards qui sont aussi utilisés pour la défense du pays maintenant quand il s’agit de les faire votés on sort l’argument fétiche qui est L’INSÉCURITÉ DANS LA PARTIE SEPTENTRIONALE DU BF,comme si ils sont moins burkinabè pour les questions électorales dans leur pays.Nous ne sommes pas le seul à vivre cette insécurité là ; d’autres pays où l’insécurité a atteint un niveau très grave n’exclut pas leur ressortissant pour
    une histoire de vote. Donc trouvez autres choses à raconter ou dégagez !

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai à 17:48, par Sidzabda En réponse à : Burkinabè de l’extérieur : Le vote sera-t-il effectif en 2020 ?

    le vote des compatriotes de la diaspora ne peut pas être effectif en 2020. il faut être honnête et réaliste avec soi-même. techniquement la CENI ne peut pas, financièrement le pays ne peut pas même après s’être endetté. alors, il faut voir les priorités en attendant 2025

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai à 17:58, par KAYOURE En réponse à : Burkinabè de l’extérieur : Le vote sera-t-il effectif en 2020 ?

    Ka, saches que tu ne peux même pas prendre tes désirs pour la réalité même si tu as été payé pour venir faire le dingue dans ce forum et préparer les esprits à accepter une fois de plus l’absence de vote des burkinabè de l’extérieur. En quoi tu as plus de droit que moi qui suit à l’extérieur ? Je suis même convaincu que de nombreux burkinabè de l’extérieur participent au développement du Burkina mieux que toi. En plus, ce n’est pas sûr qu’en 2020, il n’y aura pas d’autres problèmes dans ce Burkina Faso de la malgouvernance du Mpp. Si ce n’est pas les terroristes, ce sera la famine en raison du déficit céréaliers des 22 provinces.
    Donc, le vote des burkinabè de l’extérieur n’est pas seulement une promesse du candidat Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, mais un droit inaliénable de nos compatriotes de l’extérieur. Ce droit est né tout directement de la Constitution et sa violation est tout aussi grave que la violation de l’article 37 de la Constitution. Si tu as un problème personnel avec le Président Blaise Compaoré, va à Abidjan le régler avec lui, pauvre type et laisse-nous tranquille. Nous exigeons, même si cela va coûter des milliards à l’Etat du Burkina Faso la mise en place en 2020 de notre droit de vote, ne t’en déplaise ! Tu crois que le vote des burkinabè de l’intérieur ne coûte pas des sous également ?
    Comme tu es cynique, je voudrais te proposer que les burkinabè de l’extérieur votent tous seuls au détriment des burkinabè de l’intérieur puisque depuis longtemps ce sont ceux de l’intérieur qui ont l’habitude de voter. Cette fois-ci, pour être équitable, il faudrait laisser les burkinabè de l’extérieur voter et utiliser l’argent du vote des burkinabè de l’intérieur pour lutter au nord contre les terroristes puisque ce sont les burkinabè de l’intérieur qui souffrent de ce phénomène des terroristes. Vous écrivez du n’importe quoi parce que j’ai personnellement connu des amis qui sont morts lors de l’attaque de l’état major, notamment le Colonel. Donc, voyez que votre raisonnement est fourbe comme vous-même.
    Donc, en 2020, soit tout le monde vote, soit ce sont les burkinabè de l’extérieur qui vont voter. Nous sommes plus de 15 millions d’électeurs à l’extérieur, tu le sais ?
    RCI : 3000 000 de votants de burkinabè de l’extérieur
    Ghana : 2 500 000
    Italie : 50 000
    France : 10 000
    USA : 1 500 000
    Reste de l’Europe : 1500 000
    Asie et Arabie Saoudite : 850 0000
    Soudan et reste de l’Afrique 1 500 000
    etc etc. Donc, nous sommes mêmes plus nombreux maintenant que les burkinabè de l’extérieur si tu dois compter les clandestins qui vivent sans papier.
    Nous envisageons même de présenter un candidat de la diaspora à l’élection présidentielle !
    Et si notre candidat est élu, nous pérenniserons le vote des burkinabè de l’étranger. Kayoure.

    Répondre à ce message

    • Le 9 mai à 06:09, par ShakaZulu En réponse à : Burkinabè de l’extérieur : Le vote sera-t-il effectif en 2020 ?

      Kayoure, SVP utiliser l’outil internet le plus basique (google) avant de pondre des inepties. Vos chiffres sont tirés par les cheveux, Ghana et RCI c’est pas discutable. Je vous mets au defi de me prouver que y’a plus de 50 000 Burkinabè au USA, le nombre d’immigrants africains depasse a peine 2 100 000 aux USA...et vous etes dans un délire sur vos chiffres sur l’europe aussi

      Répondre à ce message

    • Le 9 mai à 08:45, par Ka En réponse à : Burkinabè de l’extérieur : Le vote sera-t-il effectif en 2020 ?

      Pauvre écrivaillon dans son gribouillis : Que nous ne sommes pas capables de faire le distinguo entre la réalité de ce qu’il avance, et le virtuel dans son crâne de poulet. Tu viens sur le forum avec mon prénom pour pondre tes âneries, tu ne mérites aucune auto critique de Ka. Avec tes multiples pseudos pour tromper le monde sur Lefaso.net, tu n’es qu’un criminel en puissance. Tout mon souhait est que l’état Burkinabé ait des moyens pour une élection crédible et transparente avec sa diaspora. Mais comme je vis à l’intérieur en voyant la réalité de nos moyens, je dis que l’état doit réfléchir deux fois avant de rentrer dans le mur. Comme tu connais les moyens et les lois du Burkina plus que moi, alors que tes souhaits soient exaucés pour le bonheur du peuple Burkinabé de l’intérieur comme à l’extérieur. Le souhait des votes des Burkinabé de l’étranger est dans mon cœur et ceux du peuple Burkinabé depuis notre indépendance, mais ce sont les moyens qui nous manquent. Si l’état burkinabé arrive à faire une élection transparente et crédible avec sa diaspora en 2020, et avec ses moyens de bords, alors ça sera encore une fierté et une victoire pour notre pays comme avec son soulèvement populaire du 31 Octobre 2014. Merci de lire.

      Répondre à ce message

  • Le 8 mai à 18:31, par Thom’S En réponse à : Burkinabè de l’extérieur : Le vote sera-t-il effectif en 2020 ?

    Monsieur P le n°7, chaque chose a son temps et il faut laisser le temps au temps. Cest pas la fin du monde si les burkinabè de l’extérieur ne votent pas en 2020. Tu oublies que le Ministère de l’Intégration Régionale et des Burkinabè de l’Extérieur (Ministère plein) est une réponse à la demande de la diaspora. Qui est contre le vote de la diaspora ? C’est vu le contexte dans lequel nous sommes qui peut mettre en jeux l’organisation. Les réalités sont là au vu et au su de tout le monde ; pas besoin de les énumérés.Voilà pourquoi il est impératif que le vote de la diaspora soit reporté pour 2025. Pour 2020 c’est pas obligatoire et personne ne peut contraindre le Président du Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai à 19:49, par Ka En réponse à : Burkinabè de l’extérieur : Le vote sera-t-il effectif en 2020 ?

    ‘’’A’’’ P : Avant nos indépendances les Burkinabé étaient les bons marchés de la main d’œuvre de nos pays côtiers au Ghana, en Côte d’Ivoire ,le Togo, des milliers des Burkinabé ont bâti et développer ces pays a mains nus, et le peu qu’ils gagnaient revenaient au pays d’origine pour la solidarité familiales : De 1928 à nos jours rien n’a changé de ce côté dit solidarité familiales entre la diaspora et leur famille au Burkina.

    Aucun régime Burkinabé n’à forcer la diaspora ni l’obligé à donner de l’argent au pays, tout est fait par la volonté de tout en chacun. Plus de 80% des cadres ou même ceux qui tiennent le volant des affaires de l’état de nos jours, leurs études ont été payées par un parent immigré à l’extérieur du Burkina. Et ces immigrés l’ont fait sans demandé des comptes, car c’est la solidarité familiale. Je me rappelle qu’en 1978 je discutais avec un oncle immigré en Côte d’Ivoire et qui était un vrais soutient pour la famille, ce dernier m’a fait savoir que nous lui devons pas quoi que ça soit, qu’il fait ça à cause de la solidarité familiale, et qu’un jour je le ferai aussi.

    Alors ‘’p’’ quitte ce face à face débile : L’état Burkinabé depuis la nuit des temps conseille a la diaspora d’investir pour leur propre intérêt, car c’est mieux chez soi, mais ne les oblige pas a envoyer de l’argent au pays. C’est vous autres les qui introduisent nos dirigeants, comme le cas de Blaise Compaoré avec ses tripatouillages des articles de loi a foncer dans le mur. Mêmes la diaspora comprenne le problème de leur pays. Sauf ceux qui veulent mettre le feu au pays qui poussent Roch Kabore à rentrer dans le mur.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés