Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ce n’est pas la conscience des hommes qui déterminent leur existence, c’est au contraire leur existence sociale qui détermine leur conscience. Karl Marx» 

IRSAT : Une journée scientifique pour faire connaitre ses résultats et travaux de recherches

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Recherches et innovations • • vendredi 27 avril 2018 à 17h34min
IRSAT : Une journée scientifique pour faire connaitre ses résultats et travaux de recherches

L’édition 2018 de la journée scientifique de l’Institut de recherche en sciences appliquées et technologies (IRSAT) se tient ce vendredi 27 avril 2018. Au menu de cette journée, des communications scientifiques, des exposés de posters et d’abstracts d’articles scientifiques récents.

La première journée scientifique de l’Institut de recherche en sciences appliquées et technologies (IRSAT) s’est tenue en 2011. Et depuis lors, plus rien. Après donc sept ans d’interruption, l’IRSAT renoue avec sa journée scientifique. Occasion de brassage entre les chercheurs et les membres de l’administration, cette journée est surtout une occasion pour les chercheurs de cet institut de partager les résultats de leurs recherches avec leurs collègues, mais également avec les partenaires techniques et les utilisateurs des résultats de recherche. Et ce, d’autant plus que l’institut a en son sein de nouveaux chercheurs qui génèrent de nombreux résultats. « Depuis 2013, on a fait des recrutements chaque année, donc on a de jeunes chercheurs qui sont là, qui sont venus nous donner un coup de pouce. Donc depuis 2013 jusqu’à maintenant, nous avons eu beaucoup de résultats, c’est pourquoi nous avons tenu à relancer ces journées scientifiques. », explique le Dr Hagrétou Sawadogo, directrice de l’IRSAT.

Elle souligne par ailleurs que les résultats générés par l’IRSAT sont publiés, diffusés à travers différents supports et cadres déjà existants, mais il arrive que les résultats ou travaux de recherche d’un chercheur soient méconnus par ses collègues, d’où l’importance de cette journée scientifique.

Une importance relevée également par le délégué général du Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST), le Dr Roger Nébié. Il a d’ailleurs tenu à féliciter l’IRSAT pour avoir renoué avec la journée scientifique. Il espère ainsi que cela permettra aux autres instituts de recherche de connaître ce qui se fait comme recherches à l’IRSAT, mais aussi de renforcer la synergie entre les chercheurs.

Le Pr Mamoudou Hama Dicko, professeur titulaire de biochimie à l’université Ouaga I/ Pr Joseph Ki-Zerbo, invité à cette journée scientifique, a également salué l’initiative de l’IRSAT. Occasion pour lui, de reconnaître le travail abattu par le CNRST à travers ses instituts de recherches, mais aussi d’apprécier la qualité de la recherche au Burkina Faso. Il a en effet rappelé que le Burkina Faso est classé quinzième au niveau de l’Afrique et 1er dans l’espace UEMOA en ce qui concerne la recherche. Et ce, même si les moyens financiers font souvent défaut. C’est pourquoi, il a laissé entendre qu’en plus de motiver la recherche, de l’encourager et de valoriser les résultats, il faut également des mécènes qui s’engagent à la financer parce que la recherche est aussi « un moyen de créer de la richesse. »

Au cours de cette journée scientifique, des communications scientifiques, des posters et des abstracts d’articles scientifiques issus de travaux de recherches récents dans des spécialités telles que la physique, la chimie, la biochimie, la microbiologie, la technologie alimentaire, la nutrition, l’agronomie, la mécanisation et la sociologie seront présentés et discutés.

A en croire la directrice de l’IRSAT, ce partage de connaissances devrait contribuer au renforcement de la cohésion au sein de son institut, mais aussi avec l’université Ouaga I/ Pr Joseph Ki- Zerbo.

En rappel, l’IRSAT est le plus jeune des instituts de recherche du Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST). Il mène des activités de recherche et de développement dans quatre domaines techniques que sont l’Energie, la mécanisation, les substances naturelles et la technologie alimentaire.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 28 avril 2018 à 05:53, par Heureux En réponse à : IRSAT : Une journée scientifique pour faire connaitre ses résultats et travaux de recherches

    Belle initiative. Il faut encore plus de lumière sur ces instituts, les chercheurs, les résultats et la place honorable que le Burkina Faso à travers l’effort de ces braves hommes et femmes depuis plusieurs années.
    Mais je ne vois pas le grand public comme cible de diffusion. Prenez le en compte (si ce n’est pas le cas) pour faciliter la traduction de ces résultats de labo en en consommables de développement. Il n’est pas exclu aussi que vous y débusquer des partenaires financiers potentiels.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Innovation : Etudiant en droit, Jonathan Ouédraogo invente du carburant à base d’huile usagée de moteur
Education à la paix : Marceline Yaméogo suggère l’instauration de la « gouvernance scolaire » dans les écoles
Master II en Topographie et Systèmes d’information géographique : Neysa, première femme diplômée de l’ESUP-Jeunesse
Institut national des sciences des sociétés (INSS) : Les mérites des chercheurs reconnus
Repenser le système de vulgarisation au Burkina Faso pour favoriser l’adoption des innovations agricoles
Plateforme d’innovation-Lait de Banfora : un outil de développement local au Burkina Faso
Soutenance de Thèse Université Nazi Boni : Ida Ouèbounga Bénagabou, désormais Docteur en développement rural
Recherche scientifique : Des physiciens burkinabè peaufinent leurs projets
Soutenance de thèse : Diane Horélie PALGO Docteur en droit de l’Université de Bourgogne Franche-Comté (France)
Education et développement des collectivités territoriales au Burkina Faso : La nécessaire prise en compte des potentialités locales
Nuit de l’excellence de la recherche scientifique : Les meilleurs scientifiques burkinabè honorés
Agrégation du CAMES : Une quarantaine de candidats se préparent au concours
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés