Conseil des ministres : Des mesures sont prises pour la réouverture des écoles fermées au Sahel

mercredi 25 avril 2018 à 17h54min

Le Conseil des ministres de ce mercredi 25 avril 2018 s’est tenu sous la présidence du chef de l’Etat, Roch Kaboré. Lequel Conseil s’est ouvert avec le discours du président du Faso sur la lutte engagée par le Burkina Faso contre le paludisme.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Conseil des ministres : Des mesures sont prises pour la réouverture des écoles fermées au Sahel

Dans son message, le chef de l’Etat, a rappelé le porte-parole du gouvernement, Rémis Dandjinou, est revenu sur les efforts consentis et les résultats probants atteints. Il a ensuite appelé à des actions de prévention notamment l’assainissement du cadre de vie et l’utilisation des moustiquaires pendant le sommeil.

Au-delà du discours, le Conseil s’est appesanti sur bien d’autres dossiers. Il s’agit notamment de l’adoption de quatre projets de loi pour le compte du ministère en charge des Affaires étrangères et relatifs aux « Amendements aux statuts de Rome », à « l’Adhésion à l’accord de coopération judiciaire entre les républiques du Mali, du Niger et du Tchad », à la « Charte africaine des valeurs et des principes de la décentralisation et de la gouvernance et du développement local » et enfin le « Statut de l’organisation pour le développement de la femme pour les pays membres de la coopération islamique ».

Au titre du ministère en charge de l’Enseignement supérieur, le Conseil a également adopté un décret relatif à la politique sectorielle de la recherche et de l’innovation (2018-2027) et un autre relatif aux conditions de participation du public à la prise de décision en matière de biotechnologie.

Pour ce qui est du ministère en charge de l’Education nationale, le Conseil a adopté un rapport portant sur la situation des écoles dans le Nord et le Sahel du pays. Selon le premier responsable de ce département, Stanilas Ouaro, ce rapport fait suite à une précédente réunion de cabinet, tenu le 19 avril dernier.

Ainsi, dit-il, le Conseil permet la prise de mesures et d’actions en vue de favoriser une réouverture progressive des écoles fermées dans ces régions et assurer une bonne participation des élèves aux examens de fin d’année.
En outre, des ressources additionnelles seront mobilisées pour renforcer les conditions sécuritaires dans ces deux régions mais aussi dans les régions de la Boucle du Mouhoun et de l’Est.

Mais qu’en est-il de ces mesures ? M. Ouaro a estimé que la spécificité de la question au regard de la menace sécuritaire, exige que celles-ci ne soient pas dévoilées. « Les acteurs constateront eux-mêmes sur le terrain », conclut-il.

DCPM/Ministère de la Communication et des relations avec le Parlement

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 avril à 18:30, par Citoyen
    En réponse à : Conseil des ministres : Des mesures sont prises pour la réouverture des écoles fermées au Sahel

    Pourvu que cette affaire de mesures tant chantee soit concrete et effective. Voici qu’on vient d’apprendre que certains magistrats a Djibo sont en train de deserter leur tribunal par manque de mesures securitaires idoines.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril à 18:35, par Vigilance et action CDR !
    En réponse à : Conseil des ministres : Des mesures sont prises pour la réouverture des écoles fermées au Sahel

    M’bon ! J’espère que ce n’est pas encore pour envoyer les enfants des gens là-bas, les faire tuer et venir s’attrister après sur leurs dépouilles avec des discours et des décorations hypocrites hein ! Même si on met deux militaires dans chaque école, les djihadistes peuvent toujours venir en nombre supérieur et faire leur satanique besogne de tueries et d’enlèvement. Je suspecte d’ailleurs les populations du sahel elles-mêmes de nourrir les effectifs de ces djihadistes et donc toute initiative de riposte militaire ou armée est vouée à l’échec. S’ils ne veulent plus que leurs enfants aillent à l’école du blanc, qu’on les laisse tranquille. Point barre. Ils n’ont qu’à sortir de leur torpeur et se vêtir du courage de leurs ancêtres qu’on connaît tous pour se combattre entre eux et éliminer les soi-disants djihadistes qui sont en leur sein avant qu’on ne rouvre les écoles. C’est possible.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril à 18:52, par rené
    En réponse à : Conseil des ministres : Des mesures sont prises pour la réouverture des écoles fermées au Sahel

    Quand vous parliez, connaissiez vous le dernier acte qui s’est passé la veille ou pas ? Franchement, si vous ne saviez pas, vous deviez démissionner ! car si vous ne saviez pas, c’est qu’il y a un sérieux problème au sommet de l’état. Tout le reste, est du bla bal digne du mouta mouta !

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril à 19:35, par LASS
    En réponse à : Conseil des ministres : Des mesures sont prises pour la réouverture des écoles fermées au Sahel

    Soyons optimistes et accompagnons le Gouvernement dans la mise en œuvres de ces mesures. Aucun groupe armé ne peut vaincre un État. Nous allons gagner cette guerre imposée par les criminels. Nos ancêtres sont morts pour que notre pays préserve ses frontières actuelles et c’est pas avec ses vaillants fils que des criminels viendront les modifier. Unis et déterminés nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril à 20:52, par Babemba
    En réponse à : Conseil des ministres : Des mesures sont prises pour la réouverture des écoles fermées au Sahel

    Vraiment la vraie solution est celle-ci :
    Un village où le djihadisme est reccurent, la méthode qui est appropriée est celle révolutionnaire. Faites encercler ce village à l’Aube avec des bataillons. Triez ensuite enfants ; femmes et vieils hommes puis frappez sans pitié. je sais qu’il y a un président africain rec
    onnu rigoureux par les gens qui est capable d’avoir ce courageux. droit de l’homme, n’en pensez pas. Vous verrez que ces fous vont se calmer. Bombardée sans pitié s’ils vous plaît. Ce n’est pas paroles d’un fou.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril à 21:24, par Voilà
    En réponse à : Conseil des ministres : Des mesures sont prises pour la réouverture des écoles fermées au Sahel

    État d’urgence combinée avec un déploiement massif d’au moins 5000 fds en une semaine. Fouille minutieuse combinée avec une forte motivation de ces 5000 fds. 25000fcfa chacun et par jour pendant 1 mois. C’est possible car çà ne vaut même pas 55 milliards.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril à 22:04, par Panga
    En réponse à : Conseil des ministres : Des mesures sont prises pour la réouverture des écoles fermées au Sahel

    LES CONSEILS DES MINISTRES DE CE GOUVERNEMENT FANTOCHE SE SUCCÈDENT, LE PEUPLE VIE DAVANTAGE DAND LA MISÈRE. LA SITUATION NATIONALE EST CATASTROPHIQUE. LA SÉCURITÉ INTÉRIEURE EST LAMENTABLE COMME SI YA PLUS DE MILITAIRE DANS CE PAYS, COMME SI LA HIÉRARCHIE MILITAIRE A FOUTU LE CAMP : LA SITUATION DU SAHEL, ILS S’ENFOUTENT PAS MAL. ET LE MPP PRETENT A UN SECOND MANDAT ! QUE DIEU ÉPARGNE LE BURKINA DES CE GENRE GOUVERNACE EN 2020. AMEN !!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril à 22:08, par RV
    En réponse à : Conseil des ministres : Des mesures sont prises pour la réouverture des écoles fermées au Sahel

    Bon courage et UDP.
    N’ouvrez pas des écoles fantômes sans élèves ni maîtres.
    Sortons de la république du mensonge pour celle de la réalité à défaut de la Vérité !
    Solidarité avec le Sahel !

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril à 22:54, par Thom’S
    En réponse à : Conseil des ministres : Des mesures sont prises pour la réouverture des écoles fermées au Sahel

    René, donc c’est toi qui connais le dernier acte plus que le gouvernement, et tu demandes sa démission ? Si tu n’as rien à dire, mange ton "bènga" (haricot) et mets-toi hors de lefaso.net au lieu de chercher à vomir ainsi pour contaminer les vrais internautes. C’est être insensé de ta part.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril à 06:05, par KIENDREBEOGO issaka
    En réponse à : Conseil des ministres : Des mesures sont prises pour la réouverture des écoles fermées au Sahel

    Il ya des propositions qui sied à la sitution,mais comme ce sont des internautes qui les proposent, on les balaie du revers de la main, des fds dans les écoles armées jusqu’aux dents cest bien,mais ce n’est pas arrivé ; les gens attendent que le gouvernement donne l’odre aux populations, même les plus reculées du pays,à constituer de façon volontaire et sans rémunération en retour 《 DES CELLULES ou COMITES DE VEILLE CITOYENNE》pour contribuer et appuyer les fds dans cette lutte contre le grand banditisme et le terrorisme ; leurs roles seront axés sur les renseignements ou les informations en tant réel ; sinon tant qu’on ne va pas responsabiliser la population,vous ne verrez pas qu’au stade actuel de la situation qui prévaut,un individu se lever de plein gré pour aller renseigner les fds sur des cas suspects, de peur d’être tuer ou liquider par ces forces du mal qui sont mieux renseigner avant d’agir. 《 guerre asymétrique,mesures asymétriques 》. Courage aux autorités,fds et à tous les patriotes dans cette lutte.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril à 18:11, par L’annalyste
    En réponse à : Conseil des ministres : Des mesures sont prises pour la réouverture des écoles fermées au Sahel

    Moi je pense que si tom vivait de nos jours, depuis belle lurette ces actes terroristes aurait cessés, car des mesures véridiques, franches et convenables aurait été appliquées au lieu de discours et de décrets qui n’en finissent pas pendant que des vies innocentes sont perdues

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés