Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ce n’est pas la conscience des hommes qui déterminent leur existence, c’est au contraire leur existence sociale qui détermine leur conscience. Karl Marx» 

Journée internationale de lutte contre le paludisme : « Nous pourrons d’ici 2030 vaincre le paludisme », Roch Kaboré

Accueil > Actualités > Société • • mercredi 25 avril 2018 à 23h55min
Journée internationale de lutte contre le paludisme : « Nous pourrons d’ici 2030 vaincre le paludisme », Roch Kaboré

Le Burkina Faso, à l’instar des autres pays, commémore, ce 25 avril 2018, la journée internationale de lutte contre le paludisme. A l’occasion, le président du Faso a lancé un appel au personnel de santé et à l’ensemble de la population burkinabè à mener une lutte collective afin d’éliminer le paludisme à l’horizon 2030.

« Nous pouvons vaincre le paludisme et l’objectif est que d’ici 2030 nous puissions mettre fin au paludisme qui est une des maladies les plus importantes et qui fait le plus grand nombre de dégâts dans nos pays. » C’est en substance l’appel qui a été lancé ce 25 avril 2018 par le président du Faso à la population burkinabè à l’occasion de la célébration de la journée internationale de lutte contre le paludisme. En effet, Roch Kaboré a invité la population burkinabè à une lutte collective pour venir à bout du paludisme à l’horizon 2030.

Il a profité de la journée pour égrainer les efforts que le gouvernement fournit dans la lutte farouche menée contre le paludisme surtout chez les enfants. A titre d’exemple, le président du Faso a cité la gratuité des soins pour les enfants de moins de 5 ans et également des subventions données aux malades atteints de paludisme.

Pour le président Kaboré, tout cela a contribué à la baisse de la progression du paludisme. « Grâce aux efforts qui ont été consentis par le gouvernement, nous pouvons dire que la maladie a reculé à près de 50%. » a-t-il laissé entendre. Cependant l’heure n’est pas au relâchement « Je voudrais lancer un appel au personnel de santé et au peuple burkinabè de façon générale, parce que nous pensons que si nous conjuguons nos efforts aussi bien dans la prévention que dans le curatif, nous pourrons d’ici 2030 vaincre le paludisme », se convainc le président du Faso.

Milaine Tiendrebeogo
Le Faso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Bobo-Dioulasso : Deux enseignants agressés par des parents d’élèves
Ecole burkinabè : De l’impuissance face à une mort à petit feu ?
Temple évangélique Grâce et Victoire : C’est parti pour la 5e édition de « Sion »
Bruno Dipama, directeur général du Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales : « L’heure du citoyen local a sonné »
Boucle du Mouhoun : « La situation sécuritaire se dégrade de jour en jour », selon le MBDHP
30e anniversaire de l’Ecole des jeunes aveugles : Des perspectives pour une éducation inclusive
Nutrition : Désormais des données fiables sur le Burkina
Emploi : Environ un milliard pour l’insertion professionnelle des jeunes
Moussa Thiombiano alias Django, responsable des Koglwéogo de l’Est : « Le ministère de la Sécurité n’a pas joué son rôle … »
Mgr Pierhierge Debernardi : « L’avenir de l’Eglise, c’est l’Afrique »
Filière anacarde : Les producteurs plaident leur cause au Premier ministère
Education au Burkina : « Presque 100 000 enfants ne vont plus à l’école », soutient Anne Vincent, représentante de l’UNICEF
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés