Lutte contre le paludisme : Un atelier de partage des résultats sur la problématique de la morbidité

LEFASO.NET | Par Milaine Goretti Tiendrebeogo • lundi 23 avril 2018 à 12h10min

Vaincre le paludisme qui est devenu la première cause de décès au sein des formations sanitaires, telle est l’ambition du Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP). En collaboration avec la Direction des statistiques sectorielles du ministère de la santé et l’Organisation Mondiale de la Santé, le Programme a tenu, ce lundi 23 2018 avril à Ouagadougou, un atelier de partage des résultats et d’échanges sur la problématique de la morbidité du paludisme.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Lutte contre le paludisme : Un atelier de partage des résultats sur la problématique de la morbidité

Au Burkina Faso, le paludisme demeure un problème majeur de santé publique de par son ampleur et sa gravité. En effet, il est devenu au fil des années la première cause de consultation, d’hospitalisation et de décès dans les centres sanitaires. En 2017, selon les statistiques sanitaires, plus de 11 millions de cas de paludisme simple et plus de 514 mille cas graves ont été enregistrés dans les centres de santé. Selon le rapport mondial 2017 sur le paludisme de l’OMS, le Burkina Faso se place au 8e rang des pays africains en termes de nombre de cas de paludisme diagnostiqués. Selon les statistiques sanitaires, entre 2013 et 2017, le nombre brut de cas de paludisme est passé de 8 278 463 à plus de 11 millions, entrainant une hausse de l’incidence de 415 à 607 pour 1000 habitants.

En effet, cette augmentation de l’incidence du paludisme constitue pour l’ensemble des acteurs de la lutte contre le paludisme, une véritable préoccupation. C’est ainsi que le Programme national de lutte contre le paludisme, en collaboration avec la Direction des statistiques sectorielles du ministère de la santé et l’Organisation Mondiale de la Santé a tenu un atelier de partage des résultats et d’échanges sur la problématique de la morbidité du paludisme à l’attention des acteurs impliqués dans la lutte contre le paludisme, ce lundi 23 avril à Ouagadougou.

Objectifs

JPEG - 77.2 ko
Participant à l’atelier

L’objectif de cet atelier est de formuler des recommandations pour inverser la tendance de l’incidence au Burkina Faso. Pour ce faire, il est prévu au cours de la rencontre, une présentation de la situation épidémiologique du paludisme, un rappel des directives nationales de prise en charge du paludisme, une présentation des résultats du contrôle de qualité du diagnostic microscopique du paludisme ; une présentation des résultats de la disponibilité et de l’utilisation des intrants de lutte contre le paludisme.

Le souhait de l’OMS

JPEG - 48.3 ko
Dr Aminata Diarra-Nama, représentante de l’OMS au Burkina Faso

Outre les exposés suivis de discussions, il sera organisé au cours de l’atelier, des travaux de groupes suivis de plénières et de synthèse. Et enfin, les bonnes pratiques en matière de lutte contre le paludisme seront documentées et des recommandations formulées pour améliorer les actions de lutte pour inverser la tendance de l’incidence du paludisme. « Je garde la ferme conviction, au vue des sensibilités ici rassemblées, que cet atelier nous permettra d’améliorer la prise de décision stratégique et opérationnelle dans le cadre de la lutte contre le paludisme afin que nous soyons prêts à vaincre le paludisme », a souhaité la représentante de l’OMS, Dr Aminata Diarra-Nama.

Milaine Tiendrebeogo
Le Faso.net

Portfolio

  • Photo de famille
Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 23 avril à 19:18, par Kankélétigui
    En réponse à : Lutte contre le paludisme : Un atelier de partage des résultats sur la problématique de la morbidité

    Vraiment il y a quelque chose qui ne va pas. Malgré les milliards injectés dans la lutte contre le Paludisme au Burkina, on n’avance pas. Pire, on recule même. Je pense qu’il faut changer les responsables de la lutte contre le palu. Ils sont toujours dans les ateliers à Koudougou à se taper la bière et les "nana" et voilà le résultat.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril à 22:27, par warrior
    En réponse à : Lutte contre le paludisme : Un atelier de partage des résultats sur la problématique de la morbidité

    N’importe quoi ! Un programme nait pour venir à bout d’un problème de santé ou d’un phénomène anormal. Moi, j’ail’impression que le PNLP ne veut meme pas venir à bout du paludisme.Comment expliquer q’un programme qui pres de 30 ans d’existence ne parvient pas à venir à bout du paludisme ? Soit les stratégies ne sont pas adaptées , soit les hommes chargées de mettre en oeuvre ces stratégies ne sont pas à la hauteur,ou encore la resolution du problème depasse les compétences du seul ministère de la santé.. Si c’est le cas, pourqoui ne pas évoluer vers un Comité Multisectoriel de luttte contre le paludisme

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés