Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ce n’est pas la conscience des hommes qui déterminent leur existence, c’est au contraire leur existence sociale qui détermine leur conscience. Karl Marx» 

Enlèvement des ordures sur le domaine du stade Sangoulé Lamizana de Bobo : Le top de départ est donné

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET | Par Romuald Dofini • lundi 23 avril 2018 à 11h25min
Enlèvement des ordures sur le domaine du stade Sangoulé Lamizana de Bobo : Le top de départ est donné

Le samedi 21 avril 2018, le top de départ du projet d’enlèvement des ordures aux alentours du stade Aboubacar Sangoulé Lamizana de Bobo-Dioulasso a été donné. La cérémonie de lancement officiel du projet a connu la présence des personnalités comme le ministre des sports et des loisirs, le directeur de cabinet représentant le ministre de l’environnement, le secrétaire d’état chargé de la décentralisation, un conseiller spécial du président du Faso, des députés, le président du conseil régional des Hauts-Bassins mais aussi, la population de Bobo-Dioulasso et particulièrement celle de l’arrondissement 7 sortie nombreuse.

« A partir de maintenant, ce site n’est plus un dépotoir. Les ordures qui vont être enlevées, nous n’en voulons plus ici », a indiqué le ministre des sports et des loisirs, Daouda Azoupiou, au cours de la cérémonie de lancement officiel du projet d’enlèvement des ordures aux alentours du stade Sangoulé Lamizana.
Ce projet est une initiative du conseil municipal de l’arrondissement numéro 7 de la commune de Bobo-Dioulasso. Il consiste non seulement à préserver l’environnement mais aussi et surtout à assainir le cadre de vie des populations au sein dudit arrondissement.

Maire Sirima Herman

En effet, l’insalubrité sur le domaine du stade Sangoulé Lamizana constituait un problème majeur pour les populations de l’arrondissement 7, notamment celles des secteurs 22 et 21 qui se plaignaient permanemment des odeurs fétides des déchets et de la fumée toxique qui se dégageait à cet endroit. C’est ainsi que, soucieux du bien-être de sa population, le maire de l’arrondissement 7, Herman Sirima, a placé l’assainissement et la salubrité au centre de ses actions. Ainsi, plusieurs initiatives sont développées. Et c’est dans cette dynamique qu’il a été décidé de l’enlèvement des ordures qui jonchent les alentours du stade en vue d’assainir ce vaste espace qui pourrait servir à autres usages notamment des aires de sport et de parkings. Aujourd’hui, grâce à la conjugaison de plusieurs efforts, cet espace va changer de visage positivement et « le rêve de la population de l’arrondissement 7 est en train de se réaliser ».

Remise de cheque

Pour éviter que les gens ne reviennent à nouveau déverser des ordures sur le domaine, le conseil municipal a décidé de le faire « vivre ». Ainsi, il y est prévu l’aménagement de terrains d’entrainement pour les sportifs (football, basketball), des aires de détentes pour les jeunes de l’arrondissement et des parkings pour les importateurs et vendeurs de véhicules d’occasions de la ville mais également pour les entrepreneurs possédant de gros engins. « Cet espace est un cadre sportif et dans trois mois nous allons avoir des terrains de football pour les petites catégories et à la demande des clubs. Nous allons avoir des terrains de sports de mains, des parkings pour accueillir les véhicules qui sont stationnés un peu partout dans la ville », a indiqué le maire Sirima.

A en croire ce dernier, toutes ces attributions de terrains ne sont qu’à titre provisoire, « car nous n’avons pas l’autorisation de lotir ce terrain », a-t-il dit.

Cette initiative est accompagnée par plusieurs acteurs dont le ministère en charge de l’environnement, le ministère des sports et des loisirs mais également par d’autres personnes ressources de la ville de Bobo-Dioulasso. C’est ainsi que l’association des importateurs et vendeurs de véhicules du Houet a fait don d’un chèque de 5 millions de francs CFA afin de soutenir le conseil municipal de l’arrondissement 7 à mettre en œuvre cette « noble initiative ». [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Gestion durable des ressources forestières : Un projet pour assurer un environnement sain aux populations
Accès à l’eau potable : Fin de corvée d’eau pour quatre villages de la commune de Karangasso Sambla
34e session du Conseil national de l’eau : Pour une gestion rationnelle des ressources en eau
Changement climatique : « Les enfants nous demanderont des comptes… » (Isabelle Chevalley, députée suisse)
Promotion de l’accès à l’eau et l’assainissement : Les magistrats et les cadres de justice veulent jouer leur partition
Gestion intégrée des ressources en eau : L’Autorité du bassin de la Volta forme des agents à la gestion de l’interface Webmapping
Eau et assainissement : Des députés s’imprègnent des résultats d’une étude
Accès à l’eau potable : WATA, la « solution révolutionnaire » d’Antenna
Accès à l’assainissement : Et si on changeait d’abord nos mentalités ?
Ministère de l’Eau et de l’Assainissement : Vers l’adoption d’une stratégie pour mieux communiquer
Nuit de l’assainissement : Les ressortissants de la Boucle du Mouhoun s’engagent à réaliser 10 000 latrines dans la région
Gestion intégrée des ressources en eau : L’Agence du Nakanbé valide l’avant-projet de son schéma directeur
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés