Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. Nelson Mandela» 

Burkina Faso : L’assassinat du maire de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET | Par • mercredi 18 avril 2018 à 11h07min
Burkina Faso : L’assassinat du maire de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

Le groupe État islamique dans le grand Sahara (EIGS), basé à la frontière entre le Mali et le Burkina Faso, a revendiqué mardi l’enlèvement le 12 avril 2018 de l’enseignant Issouf Souabo, à l’école de Bouro, selon l’AFP. Le groupe revendique également l’assassinat le dimanche 8 avril 2018 du maire de la commune de Koutougou, Hamidou KOUNDABA.

« Nous revendiquons l’enlèvement le 12 avril d’un maître d’école qui parlait français aux élèves », a déclaré « Hammar », nom de l’un des porte-parole du groupe État islamique dans le grand Sahara l’EIGS, cité par Jeune Afrique. « Tous ceux qui enseignent en français » seront « combattus », a-t-il continué.

Toujours selon le journal, le groupe EIGS accuse le maire de Koutougou de « collaborer » avec le gouvernement burkinabè. « Les moudjahidines ont tué Hamid Koundaba, qui travaille contre nous avec l’armée du Burkina Faso, pour les Croisés », a déclaré « Hammar ».

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 18 avril à 11:20, par Bangoulo En réponse à : Burkina Faso : L’assassinat du maire de la commune de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

    Avez vous les nouvelles de l’enseignant enlevé ? j’espère qu’il sera libérer !!!

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 12:07, par wsm77 En réponse à : Burkina Faso : L’assassinat du maire de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

    Tiens donc, alors il faudrait que nous parlions tous l’arabe pour avoir la paix ? Il faudrait que nous facilitions l’installation de ce groupe d’aventurier dans notre Sahel, pour avoir la paix ? Poser la question, c’est y répondre...
    L’EIGS va alors trouver sur son chemin les forces armées des pays concernés par cette "invasion". Et s’il le faut, nous la population, nous payerons de nos vies, notre résistance aux desseins sombres de l’EIGS. Car nous, nous aspirons à vivre dans la paix, libéré d’une telle oppression.
    La lutte pourrait prendre du temps, pourrait faire d’énormes victimes, mais la victoire contre l’EIGS (et ses associés) est certaine. Hitler et sa horde, qui avaient des desseins dominateurs ont été vaincus. EI (en tant qu’entité territoriale) a été vaincue. Et j’en passe. L’EIGS aussi sera vaincue. Point.
    Il n’y a que de la lâcheté dans la stratégie de combat de ces groupes. Avancer toujours masqué... Pff !

    Répondre à ce message

    • Le 19 avril à 09:01, par kwiliga En réponse à : Burkina Faso : L’assassinat du maire de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

      wsm77, donc, vous, le fait que l’EI ait été chassé du moyen orient, ça aurait plutôt tendance à vous rassurer.
      Moi, à l’inverse, ça m’inquiète énormément. Ils ont perdu un territoire, mais ni leurs armes, ni leur combattants et actuellement, ils sont en train de se créer un nouveau terrain de jeu : le Sahel !
      L’opposition de nos forces armées,... désolé mais je ne peux m’empêcher de m’interroger sur son efficacité.
      La population qui paiera de sa vie,... ben, ça a déjà commencé et puis, une bonne partie du pays, qui a trop souffert depuis de nombreuses années, est déjà radicalisée et prête à les accueillir à bras ouverts.
      Donc, comme c’est parti, l’armée française les arrêtera avant Ouaga,... Inch Allah.

      Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 12:25, par dignité En réponse à : Burkina Faso : L’assassinat du maire de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

    mais qu’est ce que ceux là veulent avec notre pays ? Qu’ils sachent que nous n’avons pas choisit volontairement à parler français, notre langue c’est le mooré, dioula, foulfoudé...
    Nous en Afrique nous ne connaissons rien de ce que ces terroristes parlent. s’ils ont affaire avec la langue française qu’ils aillent voir les français en France. mais s’il vous plaie je vous demande de laisser mon Burkina dans la paix...

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 13:48, par COMMENT DIRAIS JE ? En réponse à : Burkina Faso : L’assassinat du maire de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

    Bandes de terroristes, vs n’êtes pas née avec l’arabe, vs n’êtes pas arabes et vs voulez qu’on enseigne l’arabe, que Dieu protège le BF,sachez que vs n’allez jamais ,je dis bien au grand jamais nous faire courber l’échine, votre fin est proche, tout ses groupes terroristes qui pilulent au sahel seront vaincus, sachez que vous n’aurai ni la paix sur terre ni à l’au delà.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 15:15, par Time Will Tell En réponse à : Burkina Faso : L’assassinat du maire de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

    Je pense que ce poste est très important, et nos autorités doivent l’analyser dans tous aspects : "le groupe EIGS accuse le maire de Koutougou de « collaborer » avec le gouvernement burkinabè. « Les moudjahidines ont tué Hamid Koundaba, qui travaille contre nous avec l’armée du Burkina Faso, pour les Croisés »". le message est clair. le Maire de Koundaba est un citoyen intègre qui denonce les agissements des terrorisme. par contre beaucoup de maires ne collaborent pas avec le gouvernement et ils ne sont pas inquiétés. je pense que nous gagneront à enquêter sur les supposées complicité entre maires et terroristes.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 15:19, par panga En réponse à : Burkina Faso : L’assassinat du maire de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

    Même le Front Islamique du Salut (FIS) en Algérie si puissante à l’époque et en voie de prendre le pouvoir dans ce pays a été vaincu. Des gens qui vivent dans l’obscurité qui pensent montrer la lumière aux autres.Est ce la langue arabe est votre langue. BANDE D ASSASSINS VOTRE FIN EST PROCHE.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 15:32, par Ka En réponse à : Burkina Faso : L’assassinat du maire de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

    Pour l’instant le peuple Burkinabé doit s’unir contre ces punaises et sauver notre frère enlevé. Ce qui est sûr, au Nord, on ne peut pas jeter la suspicion sur tout le monde et quadriller le moindre mètre carré de terrain avec des forces de l’ordre en armes. ‘’’Le propre du terrorisme dans le monde, c’est de frapper n’importe où n’importe quoi n’importe comment, en particulier là où personne ne s’y attend.’’’ Ce qui nous reste, c’est la coopération de tout en chacun pour connaître les mouvements de ces diables. Que Dieu tout puissant nous vienne en aide.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 15:34, par Anta En réponse à : Burkina Faso : L’assassinat du maire de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

    Hi, hi, on va parler français pian ! Qui veut parler la même langue qu’un terroriste ? Vous ne pourrez jamais enlever tous les 100 milles enseignants du Burkina ; vous avez enlevé un, cette année on va en recruter 5 milles et vous voilà gros jean comme devant. C’est mieux de vous arracher dès maintenant la barbe, parce que ici au burkina, on enseigne l’arabe, on enseigne le français,l’anglais, l’allemand, le mooré, le dioula, le fulfuldé et autres. On n’est pas comme vous, on est libre, mais vous vous êtes esclaves de votre haine ; quand vous vous courbez pour prier, ce n’est pas Dieu, c’est votre maître Iblis al Sheitan ! Allez donc à votre maître, Iblis al Sheitan ! Bring back our Teacher !

    Répondre à ce message

    • Le 19 avril à 09:18, par Ka En réponse à : Burkina Faso : L’assassinat du maire de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

      Merci Anta : Ces Djihadistes ignorants sans âmes ni personnalité ne sont que des usurpateurs : Tué et enlever des personnes sous-prétexte qu’elle parle ou enseigne le Français dans un pays Francophone comme le Burkina, est d’être vraiment un criminel en puissance.

      Répondre à ce message

    • Le 19 avril à 10:11, par Moussa En réponse à : Burkina Faso : L’assassinat du maire de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

      Bien dit Anta ! Dieu ne les a pas donné cette mission et aucun prophète ne les enseigné cela. C’est simplement une nouvelle religion qu’ils se sont fondé et cherche par force des adeptes. Ils répondront tous devant Allah pour avoir inventé des dogmes et versé du sang humain qui est pourtant sacré devant Dieu. Allah dit" Celui qui sauve la vie de son prochain aura une grande récompense comme s’il avait sauvé la vie à tous les humains ; et celui qui ôte la vie sans raison est puni comme s’il avait ôté la vie de tous les humains". Le prophète Mohamed(SAW) nous enseigne la culture du savoir en ces termes"chercher le savoir du berceau à la tombe..." les langues font partis du savoir que nous devons chercher. ces terroristes savent bien qu’ils ne sont pas Musulmans et ils savent aussi que leur lutte n’a aucune base religieuse. La plupart de ces gens ne connaissent pas les piliers de l’Islam et n’ont aucun connaissance de cette religion. Car celui qui connait les valeurs de l’Islam aura forcement l’amour du prochain, le respect de la vie humaine et de la compassion pour l’autre. Dieu en envoyant sec Prophètes, il leur rappelle leur mission qui est de montrer le chemin à suivre pour atteindre la Félicité et la Gloire. Point de contrainte en l’Islam ! Dieu dit à Muhamed (SAW) :" tu n’est qu’un avertisseur, c’est Moi qui oriente vers le droit chemin qui Je veux et égare qui Je veux". Ces terroristes se donnent plus de missions que le Seigneurs en a donné à ses envoyés et ils se disent Djihadistes. A ce niveau aussi je me rappelles d’un hadiths qui stipule :"Nous revenons d’un petit djihad, il nous reste maintenant le grand djihad qui est celui contre soi-même". Le prophète nous enseigne d’inviter les gens à l’Islam par notre amour, notre bon comportement, notre bonne manière de vivre, ...le musulman doit se forcer pour plaire au autres et s’attirer de l’admiration, partager tout ce qu’il a avec son voisinage et être au service de qui a besoin de lui ; c’est ça le grand djihad qui nous reste. Dieu n’a pas besoin de ces gens pour régner en Maitre incontesté et incontestable dans son royaume.
      A tous ceux qui ont la foi ,ne prenez pas ces gens pour alliés car ce ne sont pas des croyants mais des ennemis de Dieu. Ils n’épargnent personne ; que tu sois musulman ou autre, il te faut forcement être avec eux ou contre eux. Personnellement j’invite tout le monde a être contre eux pour la paix ! et je suis sûr qu’Allah est avec nous.
      Pour un monde de paix et de tranquillité, engageons-nous ! Merci !

      Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 17:35, par Internaute En réponse à : Burkina Faso : L’assassinat du maire de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

    Refléchissons bien. Est ce qu’il y a des matières premières au sous-sol au sahel au BF ? Si oui, alors ne vous trompez pas d’adversaire. Les gens veulent piller nos ressources. Cette histoire d’enseigner "en arabe" est une diversion. Rappelez vous l’histoire du Soudan et du Sud Soudan. On nous avait dit que c’était musulman contre animistes. Mais après la création du Sud Soudan animiste, le président et le vice-président (tous animistes) de ce jeune état s’affrontent actuellement. Ce qui veut dire que le Soudan a été divisé juste pour une question de pillages de ressources que pour une guerre opposant musulmans et animistes.
    Rappeler vous encore cet enseignant de l’école française au Mali qui enseignait un cours sur un territoire nommé "AZAWAD".
    J’ai peur pour le Burkina, le Mali, le Niger, bref tous les pays du Sahel qui vont perdre des parties de terre pour une soi-disante histoire de ne pas enseigner en français. Je ne suis pas un devin, mais je regarde le passé qui est si proche.

    Répondre à ce message

    • Le 19 avril à 06:26, par Astrid En réponse à : Burkina Faso : L’assassinat du maire de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

      Vous vous avez du oublier de prendre vos pilules ce matin. Après ce petit rappel pour votre santé mentale, comment se présentent, sinon, les choses à l’asile ? Courage... contentez-vous seulement de prendre vos médicaments, recouchez-vous. Pour l’heure votre santé mentale est ce dont vous devez vous inquiéter.

      Répondre à ce message

      • Le 19 avril à 09:09, par wsm77 En réponse à : Burkina Faso : L’assassinat du maire de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

        Bonjour Astrid,
        Je vous prie de m’excuser, mais je trouve votre charge à l’endroit d’"Internaute" assez violente... Il a fait une remarque qui me parait pertinente. Comme souvent, dans ce genre de situation trouble, il y a l’existence d’un agenda caché. Et "Internaute" se demande (à juste raison) si l’agenda caché de ces groupes ne cache pas l’annexion d’une zone renfermant des richesses minières et/ou pétrolières insoupçonnées. Car les explorations dans la zone, sans être affirmatives à 100%, suggèrent la présence de richesses. Partant de là, une des stratégies de ces groupes pourrait être de mettre en avant des revendications religieuses (ou même identitaires), afin de susciter auprès d’une partie des populations locales une certaine adhésion, sinon une "sympathie" ou au pire, une forme d’"omerta" (sur ce qui s’y passe). Bref, j’évoque ici des suppositions qui ont déjà été partagées par beaucoup d’internautes et autres "spécialistes" de la question des groupes identitaires/terroristes/jihadistes du Sahel.
        Pour en revenir donc au début de mon intervention, j’ai bien peur que ce soit "Internaute" qui ait déjà les yeux grands ouverts et que ce soit plutôt quelques uns d’entre nous qui ayons besoin, non de pilules, mais plutôt de puissants stimulants pour nous sortir de notre "sommeil". "Foules sentimentales" que nous sommes, nous sommes facilement impactables par ce que nous lisons/voyons/entendons, pendant que l’essentiel se joue ailleurs... Ailleurs, dans une banale tente du désert ou dans un salon cossu d’une de nos villes, où des individus planifient depuis des années leur stratégie pour mettre la main sur des richesses qui dorment depuis des années sous nos pieds... Que Dieu veille sur cette victime collatérale qu’est l’enseignant enlevé, et que ce dernier puisse retrouver (sain et sauf) sa famille. Paix à l’âme du maire Koundaba, un exemple de courage dans un monde l’"omerta" (loi du silence) voudrait s’imposer !

        Répondre à ce message

      • Le 19 avril à 09:13, par kwiliga En réponse à : Burkina Faso : L’assassinat du maire de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

        Alors là, bravo, quelle pertinence d’analyse !
        Vos arguments contradictoires me paraissent limpides et rédhibitoires.
        Non, mais franchement, si vous n’êtes pas d’accord, évitez l’ironie pure et tachez donc d’enrichir vos propos de quelque argument qui puisse faire poids.
        Si vous n’en avez aucun, tentez donc de prendre un peu de temps pour vous renseigner et réfléchir aux diverses stratégies (géographiques, politiques, économiques,...) qui sont celles de l’EI.
        Vous comprendrez sans doute alors que le raisonnement d’"internaute", est loin d’être dénué de bon sens.

        Répondre à ce message

      • Le 19 avril à 12:22, par oooolala En réponse à : Burkina Faso : L’assassinat du maire de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

        Pourquoi tu refuse de réfléchir ? Ça ne va pas te tuer si utilise ton cerveau.

        Répondre à ce message

    • Le 19 avril à 08:29, par Internaute En réponse à : Burkina Faso : L’assassinat du maire de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

      Belle analyse ! Pillage de ressources en vue. Ils veulent occuper la région tout comme le nord du Mali

      Répondre à ce message

    • Le 17 mai à 12:06, par Jonassan En réponse à : Burkina Faso : L’assassinat du maire de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

      Pardonnez à ce monsieur "Internaute". Il n’est pas seul, ils sont nombreux à vouloir s’arroger telle ou telle entité pour inventer des mensonges chaque fois que des attaques terroristes se produisent.
      - Dès l’avènement de l’attaque, ils sont tapis de honte attendant les revendications
      - Dès les revendications, ils rebondissent pour associer les terroristes aux impérialistes, aux néo-colonialistes, à l’Occident, etc. A ce stade-là ils s’allient les néo-révolutionnaires, les fans des parti-d’opposition décus ou aigris, les anti-pouvoir en place et les orgueilleux des religions.
      - Dès que l’émotion retombe, ils font le silence, attendant une autre attaque.
      Observez et enrichissez ce comportement programmé et vous rirez bien de ces analystes en herbe.

      Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 17:55, par YN En réponse à : Burkina Faso : L’assassinat du maire de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

    Bizarre ces gens. C’est arabe qui est votre langue ?
    Vraiment, que Dieu touche ces gens et éclaire nos Autorités pour donne la sécurité à nos frères du sahel.
    Comment on peut devenir si borné ? Je parviens pas à croire que face à nos grands défis de développement des africains en rajoute avec des inepties pareilles.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 20:11, par Un fils de Solenzo En réponse à : Burkina Faso : L’assassinat du maire de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

    Au lieu de donné 14,6 milliards à la Sofitex, lez Gouvernement n’a qu’a Mettre cette somme comme récompense à toute personne qui ramènera ces chefs djahadistes morts ou vivants.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 23:17, par Tororoso En réponse à : Burkina Faso : L’assassinat du maire de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

    Le francais est une langue étrangère pour les Burkinabé
    L’arabe est une langue étrangère pour les Burkinabé,
    Au moins, même pendant le plus dur de la colonisation, on n’etais pas tué pour n avoir pas appris le francais.
    Chers arabes de l EIGS, vous voulez que les Burkinabés restent vos esclaves comme ce que certains d’entre eux vivent déjà dans vos mains en libye.
    Demain, Allah saura vous punir à la hauteur de vos mefaits.
    Aujrdhui, notre peuple, peulhs, mossi, gurunsi, samo, bissas, dioulas, touareg, rhimaibé, lobi, gulmanchés..et tous. les autres vous puniront avant la punition d Allah.

    Répondre à ce message

    • Le 19 avril à 11:04, par Boubou En réponse à : Burkina Faso : L’assassinat du maire de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

      on a pourtant aussi été soumis à l’esclavage, la traite négrière, même les missions évangéliques pour s’installer en Afrique ont commis des délires incroyables !!!! allez-y lire Ferdinand OYONO, vous allez comprendre. Savez vous que nous vivons toujours sous le joug de l’impérialisme occidentale ???? Ce qui c’est en Cote d’Ivoire, en LIBYE, SIERRA LEONE, au RWANDA, au CONGO etc....... Et j’en passe ne sont que des manipulations politiques occidentales !!! Nous Africains ho, arabes ho et certaines couches sociales occidentales sont victimes des mêmes LOUPS !!!!! . Quels sont ceux qui fabriquent les armes ??? quels sont ceux qui en vendent et achètent pour les terroristes ??? J’ai toujours posé une QUESTION, EST-CE QUE LES OCCIDENTAUX VEULENT RÉELLEMENT LA FIN DU TERRORISME ??? LES GRANDES PUISSANCES SOUFFRENT-ILS VRAIMENT POUR METTRE FIN A TOUT CA ????

      Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 05:59, par Bravetchê En réponse à : Burkina Faso : L’assassinat du maire de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

    Cette bande de terroristes sera combattue jusqu a leur dernier retranchement. Osons dire les choses il va falloir que ns les musulmans de tout pays ns ns associons pr combattre ce phénomène ; dénoncer tout comportement douteux former les plus jeunes organiser des conférences dite aux jeunes de ne pas se laisser manipuler par des individus caché dans l’ombre . Ils sont sous l effet de la drogue ;aux autorités de durcir la loi sur la drogue de punir avec rigueur tout les hors la loi sr la drogue. (Ns avons enlevé le maitre car il parlait franvais ) mais sa ne va pas c est 1 malade mental .salutation

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 08:13, par kabore En réponse à : Burkina Faso : L’assassinat du maire de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

    Voici, ce sont ces soldats qui carburent sous le soleil brulant qui meritent le fonds commun.
    Suppression du FC et augmentation des indemnites des soldats

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 08:30, par soundjata En réponse à : Burkina Faso : L’assassinat du maire de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

    des gens sans foi ni loi. des lâches et des obscurs. vous ne voulez pas le français. par contre vous montez sur des motos chinois, vous utilisez des kalach russes pour vos sales besognes. vous voulez nous asservir de nouveau. vous avez été les premiers esclavagistes. fils de satan le Burkina Faso vous vaincra.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 10:17, par yerbanga henri joel En réponse à : Burkina Faso : L’assassinat du maire de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

    VIVE NOS FORCES DE DÉFENSE ET DE SECURITE. VIVE LE GOUVERNEMENT DU BURKINA FASO ET VIVE LE PEUPLE BURKINABÉ DANS SA DIVERSITÉ ETHNIQUES. AU NOM DE DIEU NOUS ALLONS VAINCRE TOUS CES CRIMINELS QUI PENSENT QUE NOUS SOMMES DUPES MAIS PAR LA GRACE DU TOUT PUISSANT, PERSONNE NE NOUS IMPOSERAS CE QUE NOUS , NE VOULONS PAS. CE PAYS APPARTIENT A DIEU SEUL ET NON A DES GROUPES TERRORISTES. la patrie ou la mort, nous vaincrons

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 10:31, par Boubou En réponse à : Burkina Faso : L’assassinat du maire de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

    Ah bon DIEU ! donc par de simples déclarations pareilles que jeunes Afrique à travers ses écrits publient vous arrivez à croire facilement !!!????? moi je n’en crois mème pas à ces déclarations de revendications sans sources vérifiables. C’est à travers quoi que le membre de l’EIGS a revendiqué cela ? une vidéo ? une lettre ? de l’audio ?
    Ne prenez pas les gens comme des ignares !!!!!
    Je soutien le faite que la présence de traces de minerai et de richesses de sous sol dans certaines zones puisse être la cause que certains industriels avec l’appui de certains politiciens criminels donnent des armes à des imbéciles pour tuer des gens, créer des troubles et occuper de l’espace. Tout ce que nous voyons pourrait être des intentions politiques de certains imbéciles !!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 11:42, par CITOYEN En réponse à : Burkina Faso : L’assassinat du maire de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

    Ces terroristes sont des lâches sans honneur. Qu’ils viennent en combat loyal les hommes du Burkina n’auront même pas a se salir les mains. ce sont les femmes oui les femmes qui vont en finir avec eux.
    Que des lâches.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 15:10, par Zoungrana En réponse à : Burkina Faso : L’assassinat du maire de Koutougou et l’enlèvement de l’enseignant Issouf Souabo ont été revendiqués

    Bonjour voici les infos concernant notre camarade maire assassiné
    Bonne lecture
    Yahaya

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Attaque Namsiguia : L’administration réconforte les gendarmes
Lutte contre le terrorisme : Zorgho solidaire des FDS et du président Roch Kaboré
Contingent burkinabè de la MINUSMA : Une attaque fait deux morts et cinq blessés
Attaque de la brigade de gendarmerie de Barani (Kossi) : Un assaillant abattu, un décès et deux blesses côtê FDS
Terrorisme au Burkina : Une caravane musicale pour soutenir les forces de défense et de sécurité
Ouagadougou : Simulation d’une attaque terroriste le mardi 16 octobre 2018 dans la zone du Stade du 4 août
Situation sécuritaire : L’atelier de mise en œuvre des recommandations de l’Assemblée nationale s’achève sur des notes d’espoir
Insécurité à l’Est : L’appel de la députée Elise Ilboudo/Thiombiano aux fils et filles de la région
Situation sécuritaire : L’heure est à l’union sacrée pour la défense de la Patrie, rappelle le HCRUN
Sécurité au Burkina : Le ministère de la Défense veut mettre en œuvre les recommandations de l’Assemblée nationale
Décès du sous-lieutenant David Tenkodogo : L’hommage de Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye, son promotionnaire du PMK
Situation sécuritaire : « Dès 2012, des études avaient démontré que le Burkina était sous menace comme le Mali ; mais on a négligé les conclusions », magistrat-colonel à la retraite, Jean-Pierre Bayala
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés