Arts martiaux : Des journalistes formés aux règles du Karaté-Do

LEFASO.NET | Par Jacques Théodore Balima • mardi 17 avril 2018 à 11h35min

En prélude au championnat d’Afrique de la zone 3 du Karaté-Do, prévu pour se tenir du 16 au 22 avril 2018 à Ouagadougou, des journalistes sportifs ont été formés le lundi 16 avril 2018 aux règles de la compétition et au langage du karaté. La formation a été assurée par Maitres Corneille Maré, directeur technique national et arbitre continental et Bruce Alain Magloire Tapsoba, également arbitre continental.

Arts martiaux : Des journalistes formés aux règles du Karaté-Do

Enseigner aux journalistes sportifs les règles élémentaires du Karaté-Do et de la compétition afin de leur permettre d’assurer une bonne couverture médiatique du championnat d’Afrique de la Zone 3. Tel a été l’objectif de la formation initiée par la Fédération burkinabè de Karaté-Do au profit de ces derniers.

Pour le directeur technique national, il s’agit d’outiller les journalistes sportifs sur le karaté-do afin qu’ils puissent parler avec aisance de la discipline et de la compétition. « Le journaliste joue un rôle important dans une compétition de ce genre. Nous avons pensé qu’il était nécessaire de donner le b.a.-ba du karaté-do aux journalistes sportifs qui vont couvrir l’évènement de sorte qu’ils puissent comprendre nos gestuelles, les points, les comportements pour rendre le nécessaire au public », a expliqué Maitre Corneille Maré, également arbitre continental.

Qu’est-ce que le Karaté-Do ? Quelle langue utilise-t-il et que signifient les mots que prononcent les arbitres et les combattants ? Quel est le règlement du Championnat d’Afrique de la Zone 3 qui va réunir des combattants de huit pays de la sous-région au Burkina ? Les réponses à ces questions ont constitué l’essentiel de la formation initiée au profit des journalistes sportifs. « Il s’est agi d’expliquer aux journalistes comment s’organise une compétition de karaté. Parce qu’il y a la partie katas et la partie kumite (combat). Nous leur avons montré comment se passe l’arbitrage katas et celui kumite. Quelles sont les différentes catégories de points et de combats au niveau des cadets, des juniors et autres, les critères sur lesquels s’appuient les arbitres pour donner les points ou pour sanctionner un combattant », a ajouté Maitre Maré.

Prévu pour se dérouler du 16 au 22 avril 2018, le Championnat d’Afrique de la Zone 3 du Karaté-Do va réunir près de 400 athlètes venus de huit pays (la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Togo, le Benin, le Niger, le Nigeria, le Libéria). A l’issue du tournoi, 25 médailles d’or, 25 médailles d’argent et autant en bronze seront remises aux plus méritants.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés