Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Mieux vaut une conscience tranquille qu’une destinée prospère. J’aime mieux un bon sommeil qu’un bon lit.»  Victor Hugo

Projet VAC-Gouvernance : Les partenaires partagent leurs expériences

Accueil > Actualités > Environnement • • jeudi 12 avril 2018 à 18h15min
Projet VAC-Gouvernance : Les partenaires partagent leurs expériences

Ce jeudi 12 avril 2018 se tient à Ouagadougou un atelier d’échanges, de concertation et de partage d’expériences entre les partenaires du projet d’appui aux collectivités territoriales pour l’amélioration de la gouvernance locale par l’approche Valorisation des compétences (VAC-Gouvernance).

Mis en œuvre par un consortium d’organisations mené par l’ONG Eau Vive, le projet d’appui aux collectivités territoriales pour l’amélioration de la gouvernance locale par l’approche Valorisation des compétences (VAC-Gouvernance) a pour ambition de faire du renforcement du leadership des élus locaux, un levier pour le développement.
Ce projet est né de la volonté des partenaires techniques et financiers d’accompagner le Burkina Faso dans la dynamique de la décentralisation et de la communalisation intégrale. En effet la décentralisation et la communalisation intégrale ne peuvent atteindre les objectifs de développement visés, que si les élus locaux sont mieux outillés pour assumer et jouer leur rôle dans la gestion de leurs communes. A travers ce projet, c’est donc l’amélioration de la gouvernance au niveau des communes qui est visée.

Céline Onadja, coordonnatrice du projet VAC-Gouvernance

Selon Céline Onadja/ Kando, coordonnatrice du projet « Il s’agit à travers la démarche TYLAY (Teel taab n’yiki, Lagam taab n’yidg en moore) conçue par CORADE (Conseil, recherche-action, développement d’expertises) de permettre aux élus locaux d’améliorer leurs activités et la manière de gérer leurs communes, avoir les outils nécessaires pour gérer leurs communes. » Ce projet-pilote intervient dans les communes de Yamba dans la région de l’Est, de Silly et de Niabouri dans la région du Centre-Ouest.

Et à en croire Salifou Napon, maire de la commune de Niabouri, les effets du projet se font déjà sentir dans sa commune. « Nous constatons qu’il y a un changement réel dans l’animation de nos conseils. Les gens sont plus actifs, plus pertinents et il est plus intéressant d’être maire d’un tel conseil. Ce projet a permis de renforcer les capacités du conseil municipal et a aussi permis d’organiser avec succès la journée de redevabilité. » Il ajoute que grâce à ce projet, le conseil municipal a pu définir une vision nette pour les trois années à venir assortie d’un plan d’action, qui selon lui aura un impact indéniable sur la population.

Photo de famille des participants

L’atelier qui se tient ce jour vise donc à faciliter et favoriser un espace de concertation, de coordination et de co-construction, co-décisions entre les acteurs du projet VAC-Gouvernance et d’autres partenaires potentiels. Il sera l’occasion de présenter le projet, mais aussi de regrouper les acteurs désireux d’échanger sur leurs pratiques, actions, connaissances et favoriser les échanges et le partage d’expériences.

En rappel, VAC-Gouvernance s’inscrit dans le cadre du Programme d’appui post-électoral (PAPE) de l’ONG Diakonia avec le soutien technique et financier du Bureau de la coopération suisse au Burkina Faso. Le projet est coordonné par Eau Vive, chef de file du consortium composé de l’agence CORADE et Laboratoire citoyennetés chargés de mettre en œuvre le projet.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Grande muraille verte : Chercheurs et gestionnaires du Sénégal et du Burkina Faso en réflexion à Ouagadougou
Gestion intégrée de l’eau : Le « Musée de l’eau » s’ouvre aux étudiants
Environnement, eau et assainissement : Le Cadre sectoriel de dialogue passe à la loupe les activités de 2018
Société Nestlé : Une journée zéro plastique à Ouagadougou
Hygiène et assainissement : Kombissiri, un exemple dans la gestion des déchets solides
Grande muraille verte : Des journalistes outillés sur la gestion durable des terres
Programme d’investissement forestier : Impliquer les acteurs pour la réussite de la REDD+
Migrations et environnement : L’OIM lance un nouveau programme dans deux communes du Burkina
Préservation de l’environnement : Des parlementaires à l’école de la REDD+
Gestion des ressources en eau : Faso Koom II pour renforcer les capacités opérationnelles de l’Agence de l’eau du Nakanbé
Gestion des ressources naturelles : La sécurisation des corridors biologiques au cœur d’un atelier national
Programme national pour la Gestion intégrée des ressources en eau : Le comité de revue examine les réalisations de l’année 2018
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés