Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Les talents sont innés, l’éducation les développe, les circonstances les mettent en jeu ou les rendent inutiles.» François Gaston de Lévis

AstuceTic : Dumpster ou « la liberté de faire des erreurs »

Accueil > Actualités > Multimédia • • lundi 9 avril 2018 à 17h47min
AstuceTic : Dumpster ou « la liberté de faire des erreurs »

Bonne nouvelle pour tous ceux qui suppriment par mégarde les fichiers de leur téléphone Android. Avec l’application Dumpster (Poubelle en français), vous allez enfin pousser des ouf de soulagement.

Il y a vingt ans de cela, qui aurait cru qu’on se baladerait avec des miniordinateurs dans les poches, qu’on confierait presque tout à des appareils puissants et chronophages. Les smartphones nous épatent de jour en jour, et ce n’est pas près de s’arrêter. Mais voilà, certaines personnes ne savent pas jusqu’où peuvent aller les téléphones et leurs applications. Tenez, lorsque vous supprimez un fichier multimédia sur votre ordinateur, il va directement dans la corbeille. De là, vous pouvez le restaurer ou le supprimer définitivement. Mais que se passe-t-il lorsque vous effacez une photo, une vidéo, un son ou désinstallez une application sur votre smartphone ? Vous est-il encore possible de récupérer vos données ? Oui.

Cela est possible avec Dumpster, une application gratuite sous Android. Elle permet de récupérer vos données supprimées après les avoir sauvegardées. Téléchargez-la sur la Play store, elle ne pèse pas grand-chose. Une fois installée, tous les fichiers que vous supprimerez iront dans l’application. Par exemple supprimez une photo de votre téléphone puis rendez-vous dans l’application. Vous y trouverez la photo que vous venez d’effacer. Votre espace de stockage n’a donc pas gagné un iota de mégabits. Mais, retenez que sur Dumpster, il est possible de restaurer un fichier ou de le supprimer définitivement (Quoi que pour un expert, il est toujours possible de récupérer un fichier même endommagé).

Dumpster dispose d’un menu déroulant (Trois bandes horizontales). Vous pouvez vider l’application ou programmer un nettoyage automatique hebdomadaire, mensuel ou trimestriel. Dans le menu « Paramètres », vous pouvez filtrer vos fichiers en cochant ce que vous voulez que Dumpster enregistre (Images, vidéos, audio, documents, autres fichiers et/ou applications). Si vous désirez conserver vos fichiers supprimés en toute sécurité, accéder aux thèmes Premium, vous débarrasser de la publicité, et bénéficier de 2 Go de stockage cloud, il faudra bien évoluer vers la version professionnelle, facturée à 0,81 euro par mois ou à 0,67 euros par mois pour l’abonnement annuel.

Vous n’avez donc plus d’excuses pour ne pas retrouver un fichier que vous venez d’effacer. Et si Dumpster ne vous plait pas, n’oubliez pas qu’il est toujours conseillé d’effectuer régulièrement des sauvegardes de vos fichiers et de les récupérer plus tard en cas de perte de téléphone. J’ai bien dit en cas de perte de téléphone et non d’adresse et de mot de passe de votre compte Gmail.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Bénéficiez de financement pour la réalisation de vos projets avec Burkina startups
Protection des données personnelles : La CIL outille les agents de l’ARCOP
Hackathons 226 : Inteck, vainqueur de la 7e session
Cybercriminalité et protection des données : Les étudiants de l’IAM prennent connaissance des risques
Innovation digitale et sécurité numérique : Le salon « Africa Digital Space Meeting » bientôt à Bobo et Ouaga
Education numérique : Les jeunes filles du collège de Loumbila sensibilisées à la protection des données personnelles
Institut supérieur de technologies : La CIL mène une campagne d’éducation numérique
Paroisse Saint-Guillaume de Tanghin : Des jeunes catholiques sensibilisés au bon usage des réseaux sociaux
Protection des données personnelles : La CIL sensibilise les associations féminines du Burkina
Grande muraille verte : Bientôt des prix pour récompenser les meilleures productions journalistiques
Protection des données personnelles : La CIL renforce les capacités des agents du MINEFID
Concours de vidéo de l’OIM : « De Brazza à Ouaga via Abidjan » de Oui Koeta, lauréat
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés