Coopération Burkina Faso - Etats-Unis : Des Sénateurs américains apprécient les efforts du peuple burkinabè

lundi 9 avril 2018 à 04h44min

(Ouagadougou, 8 avril 2018). Le Président du Faso Roch Marc Christian KABORE a eu une séance de travail dans l’après-midi du dimanche 8 avril 2018 avec cinq sénateurs américains.

Coopération Burkina Faso - Etats-Unis : Des Sénateurs américains apprécient les efforts du peuple burkinabè

La délégation, composée de quatre sénateurs démocrates et d’un sénateur républicain, conduite par Christopher COONS a exprimé sa gratitude et sa satisfaction au Président du Faso et au peuple burkinabè pour les efforts fournis au quotidien afin de faire face au terrorisme et aux nombreux défis de développement.

Le sénateur COONS a expliqué qu’ils sont venus comprendre le peuple burkinabè et d’où lui vient sa force pour relever les multiples défis qu’il rencontre. Il a cité en guise d’exemple la réaction des Forces de défense et sécurité et de la population face aux attaques terroristes.

Le chef de la délégation américaine a ajouté qu’ils ont aussi discuté avec le Président du Faso du Plan national de développement économique et social (PNDES) pour lequel des appuis prioritaires pourraient être apportés à des secteurs comme l’agriculture, l’énergie, l’éducation, la santé.

Christopher COONS a positivement apprécié la conduite du Millenium challenge compact qui a été exemplaire à plus d’un titre, et salué le leadership du Président du Faso et de la Première dame dans la lutte contre le VIH Sida.

DCRP/PREFASO

Messages

  • Bjr. Ça, c’est une preuve que la coopération internationale est en marche dans notre pays mais surtout que la résilience du peuple burkinabé face aux terroristes est un exemple aux yeux du monde. Vive la diplomatie burkinabé. Bonne chance nous tous !

    • Ben, peut-être qu’il y a quelque sincérité là dedans.
      Mais peut-être pas.
      Ou alors, il y a, de la part des sénateurs américains, une grande méconnaissance de ce qui se passe réellement dans certaines parties de notre pays.
      On pourrait aussi y voir un soutien à un président fortement remis en question par son peuple, et qu’on se doit de maintenir en place, parce qu’il est "gentil" et bien aux ordres de l’occident en général.
      On pourrait également y déceler une session de flatterie, en rattrapage des "propos malheureux", tenus par leur président, à l’égard des "African’s chit hole countries", dans lesquels le Burkina, arrive certainement en début de liste.

    • On s’en fout ! Si on doit avoir une bonne note des maîtres penseurs on ne va pas s’en sortir.
      Nous devons savoir ce qu’on fait de bien et continuer et ce qui va pas en toute clairvoyance.
      Demandez aux paysans de Sidéradougou ou Tema Bokin si ça va de mieux en mieux pour eux

  • Vive la diplomatie Burkinabè !
    Mais il faut surtout encore balayer et ordonner dedans. Il faut contrôler voir limiter nos frasques internes, le désordre/dysfonctionnement dans la gestion des ressources et enfin réveiller l’éthique dans la conduite des affaires. Et vous verrez que tout baigne. Dieu bénisse le Faso.

  • "Le sénateur COONS a expliqué qu’ils sont venus comprendre le peuple burkinabè et d’où lui vient sa force pour relever les multiples défis qu’il rencontre." Merci pour le respect au peuple Burkinabé. C’est une grande reconnaissance à un petit pays, pauvre, mais d’un grand peuple comme il y en a pas beaucoup ailleurs. Mais jusqu’a quant le serons nous ? L’argent, et ensuite les injustices sociales nous colonisent les esprits. On est de plus en plus divisé, fragile et en déclin. Nous aurons peut être des belles voitures, des belles maisons, et j’en passe ; Mais pas les valeurs uniques que nos alleux nous ont légué : le courage, la simplicité, l’équité, l’amour du prochain. Par ce que nous n’avons eu la change d’avoir des hommes politiques et une administration à la hauteur de nos valeurs ancestrales. Comme une jeune belle fille, nous somme admirable, mais pas pour longtemps si nous continuons avec les tendances du moment.

  • PIONG YANG a dit la réalité. Généralement c’est au sein des politiciens qu’il y a cette division, cette jalousie et rancune qui ne disent pas leur nom.

  • PIONG YANG a dit la réalité. Généralement c’est au sein des politiciens qu’il y a cette division, cette jalousie et rancune qui ne disent pas leur nom.

  • Vive la coopération entre les U.S.A et le Burkina Faso.
    Bienvenue à toute coopération qui aide le Burkina Faso à aller de l’avant.
    Merci aux U.S.A pour ses multiples soutiens au B.F.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés