Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Gestion des ressources en eau : Le Conseil d’Administration de l’Agence de l’Eau des Cascades tient sa première session ordinaire à Bobo-Dioulasso

Accueil > Actualités > Environnement • • dimanche 8 avril 2018 à 15h00min
Gestion des ressources en eau : Le Conseil d’Administration de l’Agence de l’Eau des Cascades tient sa première session ordinaire à Bobo-Dioulasso

Le vendredi 06 avril 2018 à Bobo-Dioulasso, le Conseil d’Administration de l’Agence de l’Eau des Cascades (CA/AEC) a tenu sa première session ordinaire au titre de l’année 2018. Cette session avait principalement pour objectif de faire le bilan des activités de l’année 2017 et de se projeter dans le futur pour une meilleure gestion des ressources en eau au Burkina Faso.

Cette rencontre s’inscrit dans la mise en œuvre des missions régaliennes du Conseil d’Administration de l’Agence de l’Eau des Cascades pour une meilleure gestion des ressources en eau au Burkina Faso. En effet, le conseil d’administration (CA) est l’organe exécutif du Comité de Bassin de la Comoé. Il a pour mission la mise en œuvre des orientations définies par ledit comité de bassin à travers les programmes pluriannuels d’interventions. Conformément à l’article 19 de la convention constitutive de l’AEC, le CA se réunit deux fois par an en séance ordinaire pour examiner les points inscrits à l’ordre du jour. D’où la tenue de cette première session ordinaire de l’année 2018. Il peut se réunir également en séance extraordinaire chaque fois que de besoin.

Bationo Pierre Damien, DG AEC

Pour le directeur général de l’agence de l’eau des Cascades, Pierre Damien Bationo, cette rencontre avait principalement pour objectif, de faire le bilan des activités de l’année écoulée. Ainsi, plusieurs points ont été examinés et adoptés au cours de cette session notamment, l’examen du rapport d’activités de la direction générale de l’agence de l’eau des cascades. « Il faut dire qu’au cours de cette session, nous avons examiné et adopté le programme d’activités de l’année 2017, nous avons également examiné le compte de gestion et le compte administratif de l’agence de l’eau des cascades », a laissé entendre Fidèle Koama, Président du Conseil d’Administration de l’Agence de l’Eau des Cascades.

A en croire ce dernier, le CA a pour mission de mettre en œuvre les orientations et les décisions du comité de bassin de l’agence de l’eau des cascades.
« Nous sommes chargés au niveau du conseil d’administration de suivre et d’examiner les activités réalisées par la direction générale de l’agence de l’eau des cascades. En début d’année, suivant les orientations du comité du Bassin, nous élaborons un programme d’activités que nous demandons donc à la direction générale de le mettre en œuvre sur le terrain. Donc le rôle du CA, c’est de s’assurer que les activités sont bien exécutées et que les objectifs vraiment assignés à la direction générale sont bien exécutés sur le terrain. Et nous avons pour rôle de rendre compte au comité de Bassin par rapport à ce qui se fait sur le terrain », a-t-il expliqué.

Koama Fidèle, PCA

En terme de bilan, le président du conseil d’administration, Fidèle Koama a indiqué qu’en 2017, des activités de protection autour de la ressource en eau ont été entreprises. « Puisque l’une de nos missions phares, c’est de voir comment protéger la ressource en eau du bassin de la Comoé. Il y a un certain nombre d’activités qui ont été entreprises notamment les actions de protection des berges, des sources d’eaux. La perspective c’est de vraiment continuer dans cet élan, le suivi de la qualité de l’eau », a souligné ce dernier.

Par ailleurs, il a exprimé sa satisfaction quant à la mise en œuvre des différentes activités sur le terrain.

Au cours de cette session, les administrateurs n’ont pas marchandé les mots pour exposer les différentes préoccupations en matière de gestion des ressources en eau de façon franche et sincère. Des critiques objectives ont été soulevées et un certain nombre de questions pertinentes ont suscité des éléments de réponses pour faire en sorte que 2018 soit meilleure à 2017.

Au terme de cette rencontre, le directeur général de l’agence de l’eau des Cascades, s’est réjoui de la qualité des échanges et du bilan des activités de l’année écoulée. « Nous sommes satisfaits de ce qui a été fait en 2017. Nous avons un taux de réalisation physique sur le terrain de plus de 85% et cela reste une performance à saluer. Tout cela a été rendu possible grâce à l’accompagnement dont on a bénéficié de nombreux partenaires sur le terrain et qui se sont montrés disponibles pour faciliter le travail sur le terrain », a indiqué Pierre Damien Bationo.

Des propositions de solutions ont été également faites par les administrateurs en vue d’une bonne exécution des activités sur le terrain et de faire en sorte que les ressources en eau soient bien gérées par l’ensemble des acteurs.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Accès à l’assainissement : Et si on changeait d’abord nos mentalités ?
Ministère de l’Eau et de l’Assainissement : Vers l’adoption d’une stratégie pour mieux communiquer
Nuit de l’assainissement : Les ressortissants de la Boucle du Mouhoun s’engagent à réaliser 10 000 latrines dans la région
Gestion intégrée des ressources en eau : L’Agence du Nakanbé valide l’avant-projet de son schéma directeur
Ministère de l’Environnement : Les participants à la COP 24 se préparent
Approche fondée sur les droits humains à l’eau et à l’assainissement : Une trentaine de journalistes outillés
Environnement : Des actions pour mieux lutter contre les effets du changement climatique
Ministère de l’Eau et de l’Assainissement : Une rencontre avec les entreprises pour évaluer l’exécution des marchés
Gorom-Gorom : Le Comité local de l’eau installé
Environnement : Renforcer les capacités du Burkina pour lutter contre les effets néfastes de changements climatiques
Journées commerciales des produits bio-équitables de la Plateforme Nationale du Commerce Équitable du Burkina Faso (PNCE-B)
Développement durable du Burkina : De nouvelles orientations pour réussir la transition vers l’économie verte
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés