Politique nationale : Le MDA s’est retiré de la majorité présidentielle

mardi 3 avril 2018 à 23h40min

Dans la déclaration ci-après, le Mouvement pour la démocratie en Afrique (MDA) a annoncé son retrait de la majorité présidentielle. Les raisons, les “attentes insatisfaites” des populations et “la conduite approximative des affaires de l’Etat”.

Politique nationale : Le MDA s’est retiré de la majorité présidentielle

Après les elections couplées du 29 novembre 2015, le MDA a adhéré à l’alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle (APMP) en vue de soutenir le programme presidentiel et défendre les nobles idéaux de l’insurrection populaire. Plus de deux années après l’accession du MPP au pouvoir, les attentes des populations sont toujours gravement insatisfaites.

Pire, la conduite approximative actuelle des affaires de l’État ne suscitent aucune espérance pour le peuple qui souffre profondément. C’est pourquoi, le MDA décide de démissionner de cette alliance pour compter du 1er avril 2018. Par conséquent, le député du MDA engagera immédiatement des démarches en vue de rejoindre le groupe parlementaire d’opposition UPC afin de poursuivre sa mission au service du peuple.

Ouagadougou le 1er avril 2018.

Le Président du Mouvement pour la démocratie en Afrique (MDA),
Amadou TALL

Vos commentaires

  • Le 3 avril à 14:38, par bylly En réponse à : Politique nationale : Le MDA a démissionné de la majorité présidentielle

    la part du gâteau a manqué mais chez zéph c’est pire bon vent. vous êtes tous des anciens du CDP retournez chez Eddie.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 14:47, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Politique nationale : Le MDA a démissionné de la majorité présidentielle

    - Ce n’est que le début du commencement ! Cette fameuse alliance dite ’’Majorité présidentielle’’ volera en éclat d’ici peu et le bonheur du Burkina commencera enfin avec moins d’hypocrisie.

    Par Korô Yamyélé

    Répondre à ce message

    • Le 3 avril à 15:53, par Mafoi En réponse à : Politique nationale : Le MDA a démissionné de la majorité présidentielle

      Ohhhhhhhh mon Koro,que faisais-tu tout ce temps ?Je craignais le pire mais suis ravi de te retrouver et pour le sujet du jour,je crois plus à un poisson d’avril qu’à une vraie démission.En effet le texte date du 1er avril.
      Wait and see

      Répondre à ce message

    • Le 3 avril à 21:08, par mytibketa En réponse à : Politique nationale : Le MDA a démissionné de la majorité présidentielle

      Quand on sort de prison pour escroquerie, que l’on perde toute chance de revenir à l’’hémicycle, il ya de quoi se retourner contre ceux là sur qui on comptait pour se tirer d’affaire.A aucun moment, la mouvance présidentielle n’a cru à la possibilité du MDA d’apporter un plus à la politique de satisfaction des besoin élémentaires des populations. C’est vrai que par ci par là il a osé des réalisations à moitié entamés et des bornes posées dans les zones da la province dont ils relève pour tout et rien . De l’argent dont on peut facilement connaitre la source a été distribuée et des promesses faites. De tout celà que reste t-il quant on sait que bien des électeurs sont assimilables aux poules ; on s’essuie le bec et on continue à picorer là ou des grains sont tombés du panier ou tout autour du mortier. La politique de l’achat des consciences et non des programmes ne peut pas prospérer si elle n’est pas soutenue par des ressources nouvelles dont on devine qu’elles ont tarit. Politique que l’on rejette. Que peut rapporter un parti sans lendemain à l’opposition un nom de plus et plus rien. D’ailleurs autant il y a un départ autant il ya deux à trois arrivées je crois même plus à lire dans les journaux. N’encourageons pas ce genre de pratique qui ne renforce pas la démocratie et qui ne doit pas être celle du ventre mais celle des idées bien construites et des débats contradictoires enrichissants.Dans le cas et parlant de ce qui n’a pas été fait pour la population (confère MDA) par le pouvoir en place,et pour paraphraser un dicton revu et corrigé qui dit que le crapaud n’a pas pu accéder à l’antre du crocodile si bien qu’en disant qu’il a les yeux rouges c’est qu’il ment.Le Burkina avance, des routes sont construites des puits d’eau réalisés ainsi que des dispensaires et des écoles. Pourvu que çà dure .

      Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 15:09, par Alpha En réponse à : Politique nationale : Le MDA a démissionné de la majorité présidentielle

    Les attentes des populations sont toujours gravement insatisfaites. ou d’ou moins
    les attentes des responsables du MDA sont toujours gravement insatisfaites, pas de nomination au poste de Ministre ou de DG, conséquence, il faut quitter le navire

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 15:10, par idi En réponse à : Politique nationale : Le MDA a démissionné de la majorité présidentielle

    C’est de la politique. TALL Amadou le président du parti a t-il fini avec la justice ? lui qui n’a même pas eu le temps de valider son mandat de député parce qu’empêtré dans une affaire de trafic, de blanchiments, et de meurtre.
    Mais ce parti fait un règlement de compte au MPP ; la raison invoquée est très fausse !!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 15:26, par YAAM SOBA En réponse à : Politique nationale : Le MDA a démissionné de la majorité présidentielle

    Après la démission de Tahirou Barry voici celle du Mouvement pour la démocratie en Afrique (MDA). Ceci doit tirer la sonnette d’alarme au sein de la majorité. La gestion du pouvoir par le MPP est au deça des attentes du peuple insurgé.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 15:35, par Badpress En réponse à : Politique nationale : Le MDA a démissionné de la majorité présidentielle

    Du courage. Il n’est jamais tard pour mieux faire. Vous vous étiez trompés

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 15:36, par Le juriste En réponse à : Politique nationale : Le MDA a démissionné de la majorité présidentielle

    Qu’est-ce qui n’a pas marché chez les camarades socio-démocrates ? Il a fallu attendre 3 ans avant que le MDA se rende compte que le peuple qui souffre profondément ??? En tout cas il n’est jamais trop tard pour se racheter de ses erreurs ! Bon vent au MDA dans sa nouvelle aventure politique au bon côté de la table.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 15:38, par Thom’s En réponse à : Politique nationale : Le MDA a démissionné de la majorité présidentielle

    Ouf ! De l’enfantillage ! C’est un non évènement et ça ne surprend personne. Les politiciens sont quif quif bourricot. Il suffit de ne pas trouver son compte dans un parti et on rend sa démission, et au lieu de dire clairement les choses, on tourne en rond pour dire que les attentes des populations sont toujours gravement insatisfaites. IL n’ y a pas ce politicien qui, au pouvoir peut arriver à satisfaire totalement la population. Il ne faut pas qu’on se leurre. C’est une continuité.

    Répondre à ce message

    • Le 3 avril à 17:06, par molotov En réponse à : Politique nationale : Le MDA a démissionné de la majorité présidentielle

      Mister Thomas,

      Non-événement ? Ah bon ! C’est cette arrogance et aveuglément qui a tué le CDP.
      rappel la démission de la bande des RSS était un non-événement ; fafaronnaient les Assimilé Kouanda et autres courtisans larbinisés du CDP...La suite on la connaît.
      Les mêmes causes produisent les même s effet s.
      A bon entendeur..

      # MOLOTOV le petit marteau qui fracasse le mensongeii

      Répondre à ce message

    • Le 3 avril à 21:01, par KOBINABA En réponse à : Politique nationale : Le MDA a démissionné de la majorité présidentielle

      Cher Thoms,toujours un plaisir de te lire pour ton sens de la mesure.Ce Monsieur est entre en politique croyant se tirer d affaire malheureusemet pour lui le MPP n a pas pu empeche de le condamner.Je l ai appercu a la Maco et dans le pire de ses reves il ne se voyait pas a la maco.Il a oublie que les temps ont change.

      Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 16:12, par Nikiema En réponse à : Politique nationale : Le MDA a démissionné de la majorité présidentielle

    A cette allure ma foi ! La majorité risque de devenir la minorité ! Tout intellectuel intègre qui fait partie de cette mouvance doit s’en démarquer pendant qu’il est encore temps. Observez vous mêmes, tous les matins la presse et les réseaux sociaux font cas des détournements de fonds dans les institutions. En plus la vie est devenue de plus en plus chère. Depuis l’accession du MPP au pouvoir, les burkinabé voient de toutes les couleurs avec ces amateurs.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 16:16, par YAAM SOBA En réponse à : Politique nationale : Le MDA a démissionné de la majorité présidentielle

    Internaute numéro 8, il est bien vrai qu’aucun politicien ne peut satisfaire entièrement la population, mais la moindre des choses c’est de pouvoir tenir ses promesses de campagnes. c’est là que le MPP est en train de faire fausse route ! ils ont dit 50 mille emploi par an, qu’en est-il ? Ils ont dit qu’ils allaient rouvrir t créer des usines, qu’en est-il ? Ils ont dit qu’ils étaient la solution et nous assistons à une croissance exponentielle de la vie chère.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 16:38, par TANGA En réponse à : Politique nationale : Le MDA a démissionné de la majorité présidentielle

    Qui vous dit que vous serez acceptés chez zeph ?
    Essayez plutôt de grandir. Allez chez les autres est une reconnaissance du fait que l’on est trop petit car l’union fait la force des faibles.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 16:41, par Maadenka En réponse à : Politique nationale : Le MDA a démissionné de la majorité présidentielle

    Bien dit Thom’s. Donc comme ça ils n’ont plus assez à profiter d ans la barque qu’ils se débarquent eux mêmes en pretextant ou en constatant maintenant que « ... le peuple qui souffre profondémen.... ».
    Mais, soyons serieux, eux ne souffrent pas comme ils le pretendent du peuple.
    Ce sont que les enfants auxquels l’on faiti croire au père noël ; sinon, ces politiciesn, en tout cas ceux actuels ne roulent pas pour les veritables populations du Burkina Faso, ni de l’Afrique par ailleurs.
    Ils n’y ont pas eu leur compte avec cette majorité. Les veritables populations qu’ils évoquent à present ne sont pas dupes de leur cynique jeu.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 16:49, par Zangoté En réponse à : Politique nationale : Le MDA a démissionné de la majorité présidentielle

    Le MDA quitte le MPP pour l’UPC. Avant vous étiez dans la chambre de passe (CDP). Puis dans la chambre MPP et maintenant vous offrez vos charmes à l’UPC. J’espère bien que Zeph en tirera meilleur profit avant que les choses lui échappent...car à vrai dire, il y a des gens qui ne peuvent ni exister ni penser par eux mêmes. Il leur faut toujours des mentors et comme chez certaines femmes, des gens qui cognent dur sinon on te quitte.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 17:00, par molotov En réponse à : Politique nationale : Le MDA s’est retiré de la majorité présidentielle

    Poisson d’avril ou pas c’est leur problèmes.
    Comme dit Soumane Touré tous ces partis politiques sont ’’ des comités électoraux’’,le MPP
    en tête.
    Des militants opportunistes, carriériste sans conviction !
    Le MPP va imploser de l’intérieur et mourir de sa belle mort sous peu.
    Ce ne sont que les prémisses du début du commencement de la fin.
    Rêve d’une bonne petite révolution pour balayer tous ces machins et faire place par une hygiène publiquet

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 17:51, par Thom’S En réponse à : Politique nationale : Le MDA s’est retiré de la majorité présidentielle

    Monsieur Molotov, je ne fais pas la politique, mais je dis bien que cette démission est un non évènement. C’est pas de l’arrogance, loin de là. Vous le saurez plus tard.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 19:10, par Thom’S En réponse à : Politique nationale : Le MDA s’est retiré de la majorité présidentielle

    Monsieur YAAM SOBA, je suis de votre avis, mais convenez avec moi que les politiciens en quête du pouvoir ont toujours porté leurs manteaux de subterfuges pour l’achat de conscience des gens. La promesse de création de plusieurs milliers d’emplois est la belle chanson qu’ils ont chantée ou qu’ils vont chanter devant les jeunes ! Mais à chacun de réfléchir. Est-ce qu’en toute sincérité il y a manque d’emplois au Burkina Faso ? Si la réponse est non, eh bien, il faut se lever et se faire un emploi qu’il soit petit ou pas, l’essentiel c’est de démarrer, et ça va bouger. Si la réponse est oui, eh bien croisons les bras et attendons à ce que le gouvernement nous en crée. Je connais très bien un jeune à Ouagadougou qui était un vendeur d’eau ; Présentement il a ouvert 2 boutiques ( 1 pour céréales et 1 pour marchandises diverses ) et emploi trois personnes. Les exemples sont nombreux et édifiants. Pour ainsi dire qu’il ne faut pas compter sur des promesses de campagne. L’ Eternel nous a donné des bras valides, de la force physique et de l’intelligence pour agir, fouiller, creuser, et nous ne devons laisser nulle place où la main ne passe et repasse, comme disait "le laboureur à ses enfants". Que Dieu nous bénisse !

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 23:26, par Thom’S En réponse à : Politique nationale : Le MDA s’est retiré de la majorité présidentielle

    Monsieur YAAM SOBA, je suis de votre avis, mais convenez avec moi que les politiciens en quête du pouvoir ont toujours porté leurs manteaux de subterfuges pour l’achat de conscience des gens. La promesse de création de plusieurs milliers d’emplois est la belle chanson qu’ils ont chantée ou qu’ils vont chanter devant les jeunes ! Mais à chacun de réfléchir. Est-ce qu’en toute sincérité il y a manque d’emplois au Burkina Faso ? Si la réponse est non, eh bien, il faut se lever et se faire un emploi qu’il soit petit ou pas, l’essentiel c’est de démarrer, et ça va bouger. Si la réponse est oui, eh bien croisons les bras et attendons à ce que le gouvernement nous en crée. Je connais très bien un jeune à Ouagadougou qui était un vendeur d’eau ; Présentement il a ouvert 2 boutiques ( 1 pour céréales et 1 pour marchandises diverses ) et emploi trois personnes. Les exemples sont nombreux et édifiants. Pour ainsi dire qu’il ne faut pas compter sur des promesses de campagne. L’ Eternel nous a donné des bras valides, de la force physique et de l’intelligence pour agir, fouiller, creuser, et nous ne devons laisser nulle place où la main ne passe et repasse, comme disait "le laboureur à ses enfants". Que Dieu nous bénisse !

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril à 06:45, par Lamby En réponse à : Politique nationale : Le MDA s’est retiré de la majorité présidentielle

    Bonne arrivée alors. Et bon
    ne démission après.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril à 07:14, par VOYONS En réponse à : Politique nationale : Le MDA s’est retiré de la majorité présidentielle

    Ce parti n’a pas été invité dans ce gouvernement et il s’en va. C’est honteux ! Il n’est pas convaincu de sa philosophie politique. Le nomadisme politique quand tu nous tient !!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril à 09:38, par YAAM SOBA En réponse à : Politique nationale : Le MDA s’est retiré de la majorité présidentielle

    Thom’s le rôle du gouvernement est de favoriser la création d’emploi à travers des politiques de l’emploi , ce qui n’est pas le cas au Burkina Faso. Les politiques de l’emploi sont l’ensemble des mesures mises en œuvre par les administrations publiques dans le but d’accroître l’emploi (augmentation du taux d’emploi de la population en âge de travailler) et de réduire le chômage (recherche du « plein-emploi »).

    Pour cela, elles visent à permettre aux inactifs et aux chômeurs de prendre ou reprendre un travail, et à les y inciter, dans le cadre du maintien d’une aide sociale leur assurant un niveau de vie minimum. Elles visent également à limiter la durée du chômage de transition.

    On distingue généralement deux grands types de politiques : les politiques actives, qui cherchent à accroître le niveau de l’emploi dans l’économie, et les politiques passives dont l’objectif est de rendre le chômage supportable (« traitement social du chômage »), avec la volonté de ne pas accroître la demande de travail.

    Nul ne dit que le gouvernement peut offrir des emplois à tout chômeur, mais c’est sont devoir d’encourager l’activité économique par des politiques de la demande, d’autant plus efficaces que l’économie est fermée.

    Et sur ce, le MPP est un véritable échec ! Le gouvernement MPP flotte comme une bouteille perdue dans la mer.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril à 18:25, par Sebastien Kantiono En réponse à : Politique nationale : Le MDA s’est retiré de la majorité présidentielle

    Comme si le depart du MDA et /ou de son president pouvait gravement atteindre la vie du MPP , disons le clairement ce depart est un soulagement pour le MPP ! Bon debarras

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril à 01:32, par Kooliya En réponse à : Politique nationale : Le MDA s’est retiré de la majorité présidentielle

    Des tas de n’importe quoi .se servir ou servir le peuple ? Attention a vous bande d’andouilles

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés